La castration chimique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La castration chimique

Message par Révolte le Ven 2 Oct - 20:17

Jugé «déplorable» et «indécent» par le porte-parole du PS, Benoît Hamon, le projet de castration chimique semble en revanche acceptable pour Ségolène Royal. Des voix de droite s'interrogent également.

Longtemps taboue, la castration chimique suscite le débat au sein d’une classe politique partagée, après le meurtre de Marie-Christine Hodeau.
«Nous ne nous interdisons aucune réflexion sur aucun sujet», a lancé vendredi François Fillon à propos de cette mesure, lors d’un déplacement dans les Hauts-de-Seine. Décidé à rendre son recours plus «contraignant», le Premier ministre a assuré que ce crime «aurait pu être évité».
Même son cloche du côté de Michèle Alliot-Marie, qui a annoncé jeudi une loi avant fin octobre pour tendre «après l’incarcération» la prise régulière de médicaments, afin d’inhiber les pulsions sexuelles. Il faut «que la personne, qui doit être volontaire, n’ait pas ensuite la possibilité d’y renoncer, sauf à retourner en prison», a souligné la garde des Sceaux.


Imposer la castration chimique?

Le député UMP Yves Nicolin compte déposer une proposition de loi visant à imposer une castration chimique aux violeurs de mineurs de 13 ans, reprenant une initiative de son collègue Bernard Debré, restée
lettre morte il y a deux ans. «Autrefois, l’opinion et l’Etat n’étaient pas prêt à aller dans ce sens, mais cela a changé», a t-il déclaré avant d'ajouter: «Nous devons profiter de ce fait tragique pour mettre en place cette solution qui a fait ses preuves.»
Toutefois, cette initiative est loin de faire l’unanimité dans la majorité, où plusieurs élus s’interrogent sur l’opportunité de légiférer sous le coup de l’émotion. «Ce genre de sujet ne se traite pas au lendemain d’un drame, aussi épouvantable soit-il. Il doit faire l’objet d’une réflexion approfondie avec les médecins», stime le député UMP François Goulard, qui regrette une «gesticulation». Jean-Christophe Lagarde, président exécutif du Nouveau Centre (NC), n’est pas non plus disposé à signer le texte, incompatible selon lui avec les conventions internationales. «Le principe d’attenter à l’intégrité physique d’une personne, même condamnée, me paraît choquant», confie le député.
La numéro 2 du MoDem, Marielle de Sarnez, n’y voit pas non plus un «remède universel», ni même un «véritable changement», déplorant des «effets d’annonce».


La gauche divisée

A gauche aussi, le sujet divise profondément. Aucunement «une solution miracle» pour le PCF, déplorable» et «indécent» selon le porte-parole du PS, Benoît Hamon, le projet de castration chimique semble en revanche acceptable pour Ségolène Royal.
«Tout ce qui va dans le sens d’empêcher les prédateurs sexuels de récidiver doit être proposé», selon l’ex-candidate à la présidentielle. Député PS de Paris et médecin, Jean-Marie Le Guen estime que la castration chimique doit s'exercer sur la base du volontariat (lire l'interview), mais seulement dans «le cadre du volontariat».
«Que l’on débatte de savoir si c’est obligatoire ou volontaire, pourquoi pas? Mais que l’on rejette cette idée par principe, c’est cela qui est indécent et irresponsable», a commenté le porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre.


Source: Libération
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Révolte le Dim 11 Oct - 17:14

La castration est une peine de mort sexuelle. Depuis l'interdiction de la peine capital, nous essayons sans cesse de trouver des substituts.
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Remus le Dim 11 Oct - 21:03

Je n'ai rien contre la castration chimique volontaire.

Et je me pose sincèrement la question de la rendre "obligatoire" pour les récidivistes ou il est clairement prouvé qu'ils ont un déréglement hormonal.

Ca ne peut que leur rendre service!

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Docteur Saint James le Lun 12 Oct - 14:54

Pour les cas de malades qui souffrent d'un déréglage hormonal je ne vois hélas pas d'autre solution... pour l'instant.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 27
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Remus le Lun 12 Oct - 19:11

Existe t-il des traitements qui régulentt les hormones pour obtenir un taux "normal" ?

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Docteur Saint James le Mar 13 Oct - 15:23

Remus a écrit:Existe t-il des traitements qui régulentt les hormones pour obtenir un taux "normal" ?

Oui, ça s'appelle la... castration chimique.
Eh oui, la castration chimique est un traitement qui suppose l'administration régulier de médicaments, et dont l'effet est stoppé si le sujet arrête de les prendre. Mais il ne s'agit pas d'une destruction des capacités de sécrétions. Il abaisse simplement la testostéronémie. D'ailleurs, preuve que ça ne détruit pas la production d'hormones : la castration chimique est utilisée comme moyen de contraception courant dans certains pays.

Le terme "castration" est trompeur...
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 27
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Remus le Mar 13 Oct - 15:33

Donc si je comprend bien elle ne neutralise pas la vie sexuelle de l'individu?

Elle fait permet juste d'avoir une libido normale Très heureux ^^

Alors dans ce cas ou est le problème oO ?

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Docteur Saint James le Mar 13 Oct - 15:42

[quote="Remus"]Donc si je comprend bien elle ne neutralise pas la vie sexuelle de l'individu?[/quote@]

Non, mais elle est très affectée. On réduit la fréquence des rapports sexuels parce que les pulsions sont moins fréquentes.

Alors dans ce cas ou est le problème oO ?

Je n'en vois pas hormi le fait que le traitement pourrait être amélioré pour éviter des effets indésirables. Sinon, c'est tout de même mieux que l'enfermement...
Je me suis renseigné. La castration chimique est même utilisée comme traitement contre l'acnée...

Soit dit en passant, la castration chimique n'est pas une peine prononcée par un juge. Jamais un juge ne décide de la castration chimique d'un détenu. C'est une affaire purement médicale, indépendante du cours de la justice. Du moins pour l'instant. Mais le gouvernement se propose de réformer ça.


Dernière édition par Docteur Saint James le Mar 13 Oct - 15:49, édité 1 fois
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 27
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Remus le Mar 13 Oct - 15:49

Oki, j'apprend beaucoup dans ce fil Très heureux

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Révolte le Sam 17 Oct - 11:15

La castration chimique n'est pas volontaire, elle serait obligatoire pour tout criminel sexuel voulant sortir de prison après avoir accompli sa peine.
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Docteur Saint James le Lun 19 Oct - 13:13

Révolte a écrit:La castration chimique n'est pas volontaire, elle serait obligatoire pour tout criminel sexuel voulant sortir de prison après avoir accompli sa peine.

C'est l'objet du projet en effet. Mais ce n'est pas encore le cas.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 27
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Révolte le Lun 2 Nov - 10:30

J'aimerais parler de la castration physique. J'ai lu qu'elle était possible en Suisse, au Canada et en République tchèque.
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Docteur Saint James le Lun 2 Nov - 12:42

Révolte a écrit:J'aimerais parler de la castration physique. J'ai lu qu'elle était possible en Suisse, au Canada et en République tchèque.

C'est pas terrible ; à partir du moment où il existe des méthodes médicales efficaces sans ablation, ça me paraît rétrograde d'utiliser la mutilation.


Dernière édition par Docteur Saint James le Lun 2 Nov - 12:56, édité 1 fois
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 27
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Révolte le Lun 2 Nov - 12:54

J'ai l'impression que ces débats sur la castration place la gente masculine comme maléfique et cruelle.
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Docteur Saint James le Lun 2 Nov - 12:59

Révolte a écrit:J'ai l'impression que ces débats sur la castration place la gente masculine comme maléfique et cruelle.

Personnellement je me place d'un point de vue purement médical. Pour une part des féministes ont pourrait voir ça comme une triste revanche, et pour pas mal de politiciens c'est une démagogie analogue à celle du traitement de la délinquance ordinaire.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 27
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Paum le Lun 2 Nov - 19:38

...


Dernière édition par Paum le Ven 12 Juil - 11:47, édité 1 fois
avatar
Paum
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 154
Age : 25
Opinions politiques : Socialiste réformiste
Activité politique : Vif intérêt, discussion & lecture

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Révolte le Lun 2 Nov - 19:48

Révolte, qu'on puisse juger que la castration chimique est une autre forme de "mise à mort" du coupable
C'est une mise à mort sexuelle.

Au contraire, j'imagine (je n'ai pas de chiffres donc pas de
certitude...) que la majorité des violeurs récidivistes a un véritable
dérèglement hormonal, un problème réel qui nécessite des soins, un
traitement.
Certainement, mais cela n'enlève rien à la mise à mort. Il faudrait que je me documente un peu plus sur le sujet. Quand je parle de dérèglement hormonal, je ne fais qu'une supposition.

Si une solution médicale existe pour éviter des viols, je trouverais cela révoltant qu'elle ne soit pas mise en place.
La solution pour éviter les viols serait de castrer tout les hommes et c'est cela que je trouve révoltant.
Après la castration chimique pour éviter la récidive. Pourquoi pas.
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Paum le Lun 2 Nov - 20:30

..


Dernière édition par Paum le Ven 12 Juil - 11:46, édité 1 fois
avatar
Paum
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 154
Age : 25
Opinions politiques : Socialiste réformiste
Activité politique : Vif intérêt, discussion & lecture

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Révolte le Lun 2 Nov - 21:36

Mais s'il est possible de prouver qu'un homme a violé une femme/un
enfant/une jeune fille en raison - en partie (car ce n'est pas toujours
l'unique raison) - d'un facteur hormonal, et que ce problème sexuel
peut être soigné, alors laisser cet homme sans traitement c'est
accepter de ne pas jouer les surpris s'il récidive.
Je suis plutôt d'accord avec ça. Mais encore faut-il prouver, et il existe toujours un risque d'erreur. Enfin je suppose qu'il faut mieux prendre une pilule et devenir un bœuf "libre", qu'être un homme en prison.
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Révolte le Lun 2 Nov - 21:49

Je suis assez dérangé par cette méthode. Non pas que je ne sois pas d'accord avec ce qui est dit.
Mais j'ai l'impression que ce débat par du postulat que l'homme est mal fait à la base.
Et que cette malformation engendrent des problèmes que l'on peut régler à coups de chirurgie ou chimie.
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Remus le Lun 2 Nov - 21:51

C'est pas l'homme c'est le psychisme de certains individus, ici masculins.

Mais pour les femmes qui tuent leurs enfants et les congèlent, c'est la même chose.

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Romulus l'Ours le Mar 3 Nov - 14:56

Pas exactement le même cas, très complexe l'affaire de ces femmes.

__________________________________

« à présent nous sommes délivrés de cette peur permanente du communisme qui nous poussait naguère à nous jeter dans les bras de tout dictateur éprouvant la même peur ». (Jimmy Carter, président des USA, discours du 22/05/1977)
avatar
Romulus l'Ours
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 1034
Opinions politiques : Communiste - Collectivisme Politique
Activité politique : Penseur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La castration chimique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum