Si j'étais dict.....président?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Si j'étais dict.....président?

Message par Lannes le Jeu 6 Aoû - 16:57

Bon, on va déjà mettre les quelques points importants.
En premier, il faut vraiment que le peuple et l'Etat de France sachent qui
ils sont et d'où viennent-ils
. Ceci, pour mettre
une base solide à la reconstruction. Puis, ils pourront savoir vers où ils vont.
Ma conception d'un Etat fort et Grand est aussi dans l'application de l'ordre, qui empêche toutes embuches sur le chemin et éclaircie la place.
Puis, il faut savoir vers quel direction on part. Economique? Social? Ecologie? etc...




Identité du peuple et de l'Etat:

Pour partir sur de bonnes bases, nous devons savoir qui nous sommes. Or, à présent, nous ne savons plus qui nous sommes. Il y a un grand changement social et économique dans notre pays; nous arrivons petit à petit dans un Etat "anti-social" et dans une économie libéralisée.

Je vais m'expliquer très rapidement: nous entrons, depuis 2007, dans une société ultra libérale qui est censée créer du mouvement dans la nation et créer de l'argent. "Grâce" à ceci, et sans parler de la crise économique qui est due au Capitalisme, les garanties sociales de notre pays se détériorent et vont, tout doucement, s'éteindre. Plus de stress au travail, plus de problèmes sociaux (moins d'argent, moins de sécurité, etc), tout ceci créé alors un système Libérale qui va vous rendre des animaux censés mettre à la chaîne des produits en boîte au lieu de réfléchir vraiment à votre situation et à vos valeurs.

Cette nouvelle forme de fonctionnement et le non-rappelle des bases de notre république va rapidement créer un malaise et une perte de notre identité. Cette perte ci nous fera perdre.
Dans plusieurs années, comme tous les précédents présidents n'auront pas eu le courage de prendre des décisions, il faudra réintégrer les valeurs de la République et de la Démocratie dans notre pays:

-Tout d'abord, il faudra inculquer aux jeunes élèves nos valeurs: Démocratie et République (Liberté et Egalité).
L'Hymne national, l'Histoire de France, les acquis, les grandes victoires de la France (scientifiques, militaires,...) devront être appris dès les 6ans de l'enfant.
-"6ans? C'est jeune!"
-"Es-tu fier de ta nationalité ou non?"

-Ensuite, la Démocratie ne restera pas dans les têtes sans quelle soit appliquée réellement.
Alors, nous devrons appliquer le système de "votation" (référendum) pour toutes les grandes questions. (c'est mon idée, on me la vole pas merci Clin d'oeil)
Exemple: la constitution Européenne, la Burka, changement de constitution, etc
Le peuple doit se réintéresser à la politique et revoter.
Le vote blanc devra aussi être compté pour voir si les politiciens qui se présentent ou les référendums proposés ne plaisent pas.

-L'Egalité dans les décisions législatives devra être aussi mise en place. Donc, pour éviter les votes de partis et non les votes de véritables représentants du peuple, il faudra créer la proportionnalité à l'Aseemblée Nationale.
Le salaire des députés devra aussi être revu à la baisse, car ils sont avant tout représentants du peuple. Et parce qu'un député ne doit pas assumer plusieurs rôles comme ministre, secrétaire d'Etat. A la limite maire, pour qu'il voit le peuple plus en profondeur grâce à ce poste. Mais alors, il doit l'assumer au maximum et non le déléguer à quelqu'un d'autre.

-Le président devra redevenir le représentant de la Nation. Il devra donc montrer une image propre du pays: pas de voyages aux USA quand le pays va mal, pas de décisions importantes sans les appliquer, pas de "votez pour moi et après je vous laisse". En gros, un chef d'Etat patriote, ouvert et se souciant du peuple (sachant que ce dernier a voté pour lui). Ca peut paraître enfantin, mais c'est réalisable.
Les ministres à multiples rôles ne devra plus se faire. Il faudra placer les meilleurs au meilleur poste (médecin à la santé, chef d'entreprise à l'économie,...)
Enfin, le rôle du premier ministre et du président sera replacé comme au départ. Ainsi, le premier ministre gérera la Nation, et le président sera le représentant de la France, chez elle comme à l'étranger. Nous avons vu la limite du président touche à tout avec le problème de santé de M SARKOZY.
Le parti unique, supprimé avec la proportionnelle, ne devra plus être le parti du gouvernement et du président. La République tient sur la séparation des pouvoirs éxécutifs et législatifs. Une fois rassemblés, la Démocratie et la République cessent d'exister en faveur du totalitarisme et parfois même jusqu'à l'autocratie.


L'ordre:

Pour appliquer l'ordre, il faut déjà du respect. C'est le respect des valeurs inculquées dans "l'indentité du peuple et de l'Etat".

-Il ne faut plus de policiers qui tutoient et injurent les jeunes. Comment voulez-vous éduquer des jeunes gens aux principes de la République si ses représentants ne le font pas?
Il faudra aussi supprimer les lois compromettantes sur la Liberté des personnes, telles Hadopi (changer en licence globale), les caméras partout (limiter aux zones sensibles), les "futur" puçages d'identité et j'en passe. Si le peuple ne veut pas de cette "sécurité" façon Judge Dredd et si elle est quand même appliquée, l'ordre ne pourra pas être maintenu.

-L'ordre aussi au niveau du pouvoir devra être respectée: représenter le poste suprême n'est pas un jeu, c'est un métier. Il faut s'empêcher de passer exprès dans tous les journaux "people", il faut tenir ses engagements que l'on a promis au peuple, le président ne doit pas mêller sa vie familliale et sentimentale en public.

Il faut donc apprendre aux fonctionnaires de respecter les gens, pour qu'ensuite le reste du peuple respecte les focntionnaires (Policiers jusqu'à Président). Ainsi, il pourra y avoir de l'ordre dans la nation et le vrai travail pourra débuter, celui de rendre notre pays fort.


Vers où nous allons?

Nous allons voir les trois grands sujets importants pour un pays. L'Economie, le Social et l'Ecologie.


-Economie:
Nous avons des chômeurs, mais nous avons aussi des entreprises qui recherchent. Nous n'avons aucun points forts dans notre industrie mais nous avons de grandes ressources.


-Etudes:

Déjà, il faut changer les avis cromagnonnesques et mettre les jeunes au plus vite au travail:
Dès 14ans, si un jeune veut travailler, il faut lui permette de le faire.
Puis, mon avis pour l'école: Dès la 6ème, les élèves devront jusqu'à la troisième touver leur orientation. Ils devront être suivit efficacement par une personne. En seconde, à la fin de l'année, ils connaîtrons leur futur orientation. Puis, en trois ans ils seront formés (pour les Etudiants style BTS, licence, ...) pour entrer dans la vie active (avec un diplôme de Bac +3). Donc: la première, la terminale et une autre année.

Le problème est que le diplôme européen de base est le bac + 3 (icence) et que le notre, en France, est le bac + 2 (BTS). Nous sommes donc en retard dès l'école sur les pays européens.
Ainsi, en seconde, les élèves auront des cours sur toutes les matières générales + la philosophie (supprimée en terminale).
A la rentrée, les élèves auront trois ans pour se préparer à la vie active ou continuer les études. Comme durant la première et la terminale les cours sont a peu près les mêmes, ça ne changera pas grand chose de les réduires, de plus que les matières générales que l'on a en première et en terminale seront limitées par rapport à leur intérêt (ex: plus de mathes si on fait des études de commerce).
Ainsi, après le collège, en quatres ans, un jeune sera près à travailler.
Pour les facs, une mise à niveau sera faite après la seconde. Et pour les Bac pro (le BEP sera supprimé), il y a déjà les trois ans mis en place. Cette nouvelle version n'est pas bien faite, mais là il faudrait encore beaucoup en parler.

-Les taxes:
Il faudra supprimer la taxe professionnelle, et baisser les taxes sociales. Les patrons pourront investir beaucoup plus en machines, en employés (- de chomâge) et en salaires. Le pouvoir d'achat en augmentation, l'euro une fois dévalué, le peuple pourra vivre beaucoup mieux.
Grâce à ceci, il y aura une grande croissance et une bonne économie.

-Centre d'intérêts:
Il faudra que la France trouve ses centres d'intérêts. L'Allemagne a les machines industrielles, la Russie la propriété du gaz, les USA l'immobilier yayaya .
Pourquoi ne pas investir dans l'écologie? Le textile?
Evidement, le textile=Asie et l'écologie=aucune volonté.
Mais ce n'est pas un problème, il faut investir dans la recherche et garder nos chercheurs en leur proposant de bons salaires et des matériels à la pointe de la technologie. Nous en avions, nous pouvons en avoir de nouveau.
Pour l'Asie, il nous faut une taxe carbonne à l'échelle européenne qui ferait revenir les industriels en Europe.
Pas une taxe qu'on vient de nous faire où le peuple est taxé comme d'habitude.
Non, une taxe que Nicolas Dupont Aignant (Debout La république) a proposé:
comme l'électroménager, on créé des classe (A, B, C, D) pour tous les produits. Ensuite, nous rajoutons une "taxe" sur le prix pour les produits polluant (par rapport au matières de créations, ainsi qu'au transport).
Ainsi, le produit de classe "A" n'aura pas de taxe, mais un produit de classe "B", "C", ou "D" auront une taxe sur le prix.
(exemple: tee shirt ---> Armor Lux fabriqué en Bretagne (classe "A"); Adidas fabriqué en Chine (classe "D"). Ils coûtent tous les deux 10 Euros au départ. Mais, avec cette taxe le tee shirt Armor Lux de classe "A" ne sera pas taxé, donc il restera au prix de 10 Euros. Par contre, le tee shirt Adidas de classe "D" sera taxé, par exemple de 3 Euros si nous comptons 1 Euros de plus pour chaque classe. Alors, logiquement, l'acheteur prendra le tee shirt Armor Lux. Ainsi, le peuple n'est pas taxé et Adidas recréera des usines en Europe pour éviter de perdre de l'argent).
Voilà, un des possibles exemples pour relancer l'économie.


-Social:
Simplement, évitons les privatisations qui n'apportent rien.
Associant enfin l'ANPE avec l'ASSEDIC en 6 mois maximum, ça devrait être fait.
Evitons l'assitanat avec les chercheurs d'emplois en leur versant des indemnités en pagaille. Mais, aidons les à trouver rapidement un travail en rapport avec leurs compétences.
Créer des gros syndicats, capables de parler en égaux avec le gouvernement et les patrons. Ceci évitera les grèves à répétition car des accords seront pris, sans punir l'économie.
Inciter les patrons à embaucher les jeunes et les vieux (Motivation et Expérience).
Sécuriser le maintien des assurances aux salariés pour éviter une crainte, un stress.

Dans les banlieues, il faut recréer des commerces. Des commerces gérés par des gens des banlieues ayant des indemnités, au niveau des taxes. Et informer que si le commerce est détruit, il n'y en aura plus du tout. Bien insister là dessus empêchera, peut-être, des casses stupides. Et pourra peut-être, dans ce cas, faire manifester les gens contre les casseurs (on peut rêver^^).


-Ecologie:
Il faut que la France soit la première nation au niveau écologique.
Investir dans la recherche, supprimer les 4x4 (sauf dérogation spéciale pour les agriculteurs) et les voitures polluant trop, rendre bénéfique d'acheter des équipements écologiques, industrialiser en masse ces équipements en France.
Bref, ne vivre que par l'écologie.


Voilà,
Je pense que pour qu'une nation soit grande, il faut avoir un peuple unit autour d'un même objectif et que le chef d'Etat soit un guide capable de mener a bien, avec le peuple, cet objectif.

Merci
avatar
Lannes
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 31
Opinions politiques : Gaulliste - Bonapartiste
Activité politique : Militant DLR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si j'étais dict.....président?

Message par Romulus l'Ours le Jeu 6 Aoû - 20:58

L'Hymne national, l'Histoire de France, les acquis, les grandes
victoires de la France (scientifiques, militaires,...) devront être
appris dès les 6ans de l'enfant.

Je vais pas cracher sur l'idée, j'ajouterais seulement qu'au passage des gamins en mode ado rebellz (5ème-4ème) il faudrait aborder a ce moment les couenneries de la France, genre l'ère colonial, la branlée d'algérie, l'abandon des Arki's, la défaite de 1940, l'élection de Nicolas Sarkozy... ça leurs fera plaisir en plus et il le retiendront bien.

Dès 14ans, si un jeune veut travailler, il faut lui permette de le faire.
Puis,
mon avis pour l'école: Dès la 6ème, les élèves devront jusqu'à la
troisième touver leur orientation. Ils devront être suivit efficacement
par une personne. En seconde, à la fin de l'année, ils connaîtrons leur
futur orientation. Puis, en trois ans ils seront formés (pour les
Etudiants style BTS, licence, ...) pour entrer dans la vie active (avec
un diplôme de Bac +3). Donc: la première, la terminale et une autre
année.

Il va falloir adapter les programmes et les horraires pour permettre aux faignasses de bourgeois [comme moi] de faire la faignasse l'après midi et de permettre aux courageux voulant bosser de le faire [durant cette même après midi], et bien clarifier les deux jours de congés de fin de semaine comme immuable pour les jeunes. Ah oui, et assurer un salaires correct aux jeunes, genre un salaire horraire égale à 60% du minimum.

Il faudra supprimer la taxe professionnelle, et baisser les taxes
sociales. Les patrons pourront investir beaucoup plus en machines, en
employés (- de chomâge) et en salaires. Le pouvoir d'achat en
augmentation, l'euro une fois dévalué, le peuple pourra vivre beaucoup
mieux.
Grâce à ceci, il y aura une grande croissance et une bonne économie.

Mais aucun revenus pour les mairies...?

investir dans la recherche, supprimer les 4x4 (sauf dérogation spéciale pour les agriculteurs)

En fait les 4x4 des forestiers (les agriculteurs par faute de moyen utilisent le tracteur comme véhicule tout terrain...) ne polluent pas tellement, ce sont de bonne range rover ou des pick up toyota puissant mais sans plus, les 4x4 citadin sont des horreurs car beaucoup trop lourds.

En gros il faut n'autorisé les 4x4 que comme véhicule de "travail" et qu'il soit déclarer comme tel et reconnus seulement si son utilité existe, sinon on taxe comme des porcs la possession de l'engin.

Mais faut laisser les Pick Up tranquille, c'est bien utile en campagne.


Pour le reste ça me va. C'est une politique intéressante de centre-gauche avec quelques pointes de droite mais ça reste pragmatique et cohérent.

__________________________________

« à présent nous sommes délivrés de cette peur permanente du communisme qui nous poussait naguère à nous jeter dans les bras de tout dictateur éprouvant la même peur ». (Jimmy Carter, président des USA, discours du 22/05/1977)
avatar
Romulus l'Ours
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 1034
Opinions politiques : Communiste - Collectivisme Politique
Activité politique : Penseur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si j'étais dict.....président?

Message par Lannes le Jeu 6 Aoû - 21:27

Je vais pas cracher sur l'idée, j'ajouterais seulement qu'au passage
des gamins en mode ado rebellz (5ème-4ème) il faudrait aborder a ce
moment les couenneries de la France, genre l'ère colonial, la branlée
d'algérie, l'abandon des Arki's, la défaite de 1940, l'élection de
Nicolas Sarkozy... ça leurs fera plaisir en plus et il le retiendront
bien.
Oui mais il faudrait alors ajouter des cours de philosophie, pour comprendre mieux ces cotés sombres de notre histoire. Car en cours, on peut te parler de Pétain comme un gros méchant qui pu. Avec la philosophie, tu verras qu'au fond, dans le contexte, il n'était pas si méchant. Et donc, ça évitera de rabaisser inconsciemment les jeunes. Mais, je pense aussi que rabâcher sans cesse les mauvais coté de notre histoire n'est pas bon et devrait être limité. Nous devons être un peuple glorieu, pas un peuple qui gratte la terre avec les mains.
Mais je suis d'accord dans l'ensemble.


Il va falloir adapter les programmes et les horraires pour permettre
aux faignasses de bourgeois [comme moi] de faire la faignasse l'après
midi et de permettre aux courageux voulant bosser de le faire [durant
cette même après midi], et bien clarifier les deux jours de congés de
fin de semaine comme immuable pour les jeunes. Ah oui, et assurer un
salaires correct aux jeunes, genre un salaire horraire égale à 60% du
minimum.
Pour les 60%, il faut voir. Mais évidement il faut entraîner une envie de l'apprentis pour le travail.
Pour l'après midi. On peut voir que ça porte ses fruits dans certains pays. Je pense que c'est bien pour l'éveil du jeune. Mais il faut un travail sérieux de l'autre coté.


Mais aucun revenus pour les mairies...?
Evidemment, il faut donner plus de pouvoir aux Régions et que l'Etat aide ces mêmes Régions. Mais, ces régions devront subvenir à leurs besoins principalement par les industries, les ressources, les atouts, et les impots. Une sorte de décentralisation. Ce qui ferait du bien à la France, d'avoir plusieurs technopôles.


En fait les 4x4 des forestiers (les agriculteurs par faute de moyen
utilisent le tracteur comme véhicule tout terrain...) ne polluent pas
tellement, ce sont de bonne range rover ou des pick up toyota puissant
mais sans plus, les 4x4 citadin sont des horreurs car beaucoup trop
lourds.

En gros il faut n'autorisé les 4x4 que comme véhicule de
"travail" et qu'il soit déclarer comme tel et reconnus seulement si son
utilité existe, sinon on taxe comme des porcs la possession de l'engin.

Mais faut laisser les Pick Up tranquille, c'est bien utile en campagne.
D'accord, juste sur le fait de taxer les possesseurs de 4x4. On interdit simplement! EGALITE!


Pour le reste ça me va.
C'est une politique intéressante de centre-gauche avec quelques pointes
de droite mais ça reste pragmatique et cohérent.

"centre-gauche"; tu m'insultes là tu sais? Razz
avatar
Lannes
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 31
Opinions politiques : Gaulliste - Bonapartiste
Activité politique : Militant DLR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si j'étais dict.....président?

Message par Romulus l'Ours le Jeu 6 Aoû - 23:26

"centre-gauche"; tu m'insultes là tu sais?

J'vais pas dire centre-droit, c'est trop bien ton truc la Razz

__________________________________

« à présent nous sommes délivrés de cette peur permanente du communisme qui nous poussait naguère à nous jeter dans les bras de tout dictateur éprouvant la même peur ». (Jimmy Carter, président des USA, discours du 22/05/1977)
avatar
Romulus l'Ours
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 1034
Opinions politiques : Communiste - Collectivisme Politique
Activité politique : Penseur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si j'étais dict.....président?

Message par Chadagova le Sam 15 Aoû - 14:44

Lannes a écrit:"centre-gauche"; tu m'insultes là tu sais?
Je lirai ton programme comme celui d'Ours avec plaisir dès que j'aurai plus de temps.

Par contre, je viens de lire quelque chose qui m'a fait bondir. De Gaulle ne s'est jamais réclamé de droite tous azimuts et sa politique le prouve bien. C'est d'ailleurs à la libération aux cotés du CNR que DeGaulle va élaborer un gaullisme de gauche.

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal
avatar
Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 26
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si j'étais dict.....président?

Message par Lannes le Sam 15 Aoû - 15:26

On se connait avec l'Ours et on se charrie là dessus.
Je suis d'accord avec toi, De Gaulle avait une politique équilibrée, de centre tout court.
avatar
Lannes
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 31
Opinions politiques : Gaulliste - Bonapartiste
Activité politique : Militant DLR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si j'étais dict.....président?

Message par Romulus l'Ours le Sam 15 Aoû - 21:37

Mais c'était pas du centre... C'était une politique de président qui pense a tout le monde . (mais je vais pas trop envoyer de laurier a de gaulle non plus Razz)

__________________________________

« à présent nous sommes délivrés de cette peur permanente du communisme qui nous poussait naguère à nous jeter dans les bras de tout dictateur éprouvant la même peur ». (Jimmy Carter, président des USA, discours du 22/05/1977)
avatar
Romulus l'Ours
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 1034
Opinions politiques : Communiste - Collectivisme Politique
Activité politique : Penseur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si j'étais dict.....président?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum