Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Chadagova le Dim 3 Mai - 17:09

Pourquoi avons nous renoncé au français ?



Un peuple qui abdique sa langue est un peuple en état d'agonie : nous en sommes là. Nous avons renoncé notre langue ; nous la renonçons chaque jour davantage, sans même le voir, sans plus que cela l'entendre. Nous génuflexons devant une sorte de jargon international, qui ne signifie plus rien pour personne : c'est l'avenir radieux du futur, tel que l'appellent de leurs voeux nos mémés citoyennes et nos fiotes progressistes, que j'évoquais hier : elles gagnerons, soyons-en assurés.

Il n'empêche : à quel moment – et pourquoi ? – avons-nous décidé de renoncer à notre propre langue ? Certes, il paraît difficile de revenir au siècle triomphant de Louis XIV, lorsque ce roi appelait Bouquinquan le duc de Buckingham ; ou lorsque, à partir du bowling green anglais, on formait notre merveilleux boulingrin.

Néanmoins... Qui nous a obligé à adopter l'horrible Taïwan à la place du si doux et harmonieux Formose ? À remplacer le classique Ceylan par l'imprononçable Sri-Lanka ? Je ne parle même pas de ces journaux imbéciles (Le Monde notamment) qui ont eu à coeur – dès qu'on leur en a intimé l'ordre –d'appeler Pékin Beijing. Quel fonctionnaire imbécile, et de quel pays, a un jour décidé que Pékin devait disparaître de notre langue ? Et, du même élan, que le tortionnaire Mao Tsé-toung se nommerait désormais Mao Zedong ? Et pourquoi nous sommes-nous prosternés devant ces diktats ?

Dans son Royaume de Sobrarbe (journal 2005), Renaud Camus déplore que l'on ait supprimé les accents aigus sur les « e » de Leopardi, Oregon, Nevada, etc. Il a entièrement raison – excusez-moi de vous le dire : cette appropriation par la langue signifiait une intimité – et c'est elle que, peut-être, nous rejetons. Est-ce que, demain, nous irons passer notre week-end à London plutôt qu'à Londres ? Irons-nous faire un tour de gondole pré-coïtal à Venezia au lieu d'à Venise ? Il semblerait que oui, hélas. Or, si la ville demeure, il se trouve que, pour un palais et une oreille français, Venezia ne sera jamais exactement Venise : il y manquera Chateaubriand, Proust, Monet, Barrès, Morand – il y manquera la France.


Les Espagnols ont pour coutume (ils l'avaient dans ma jeunesse, je ne sais ce qu'il en est aujourd'hui) d'hispaniser les prénoms des étrangers qui les intéressaient. Dans les années quatre-vingt, on trouvait dans les librairies de Madrid, Barcelone, Salamanque, etc. des livres de Carlos Marx, Juan Pablo Sartre, Emilio Zola, et ainsi de suite. J'aime les Espagnols au moins pour cela. Il ne faudrait pas me pousser beaucoup pour que j'avoue préférer Constantinople à Istanbul (orthographié Stamboule jusqu'au mitan du siècle terminé : voir les romans de Simenon). Pourquoi cédons-nous chaque jour un terrain que personne, finalement, ne nous dispute ? Pourquoi, tout récemment, dans nos journaux de merde, Tananarive a-t-il brusquement muté en ce grotesque Antananarivo ?

Seul motif de réjouissance – parce qu'il en faut bien un : le répugnant Leningrad est redevenu le magnifique Saint-Petersbourg. Hélas, nous n'y sommes pour rien.

Retrouvez le blog de Didier Goux.

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal
avatar
Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 25
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Remus le Dim 3 Mai - 17:15

Je ne suis pas du tout d'accord avec ce constat.

Si l'anglais s'impose comme langue internationale (et plus le français comme il y à peine 2 siècles), c'est certes parcequ'il existe une hégémonie américaine, mais c'est aussi par sa simplicité d'utilisation pour se comprendre.

La langue française n'est pas morte!

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Authentiks le Dim 3 Mai - 17:22

C'est vrai qu'on a perdu beaucoup de vocabulaire, mais je ne pense pas que la France soit bien placée pour donner ce genre de leçon après avoir imposé sa langue partout dans le monde...

Mettons le reste sur l'autel du respect des cultures étrangères, bien que je préfère aussi Formose à Taïwan =)
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par aoxomoxoa le Lun 4 Mai - 19:34

L'article posté plus haut propose une vision étriquée et réactionnaire du langage, fortement patriote dans le sens le plus borné du terme.

Je partage l'avis de Rémus sur cette question.
avatar
aoxomoxoa
Démago
Démago

Nombre de messages : 297
Opinions politiques : ---
Activité politique : ---

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Chadagova le Lun 4 Mai - 19:51

La langue française n'est pas morte!
Notre langue pas encore mais notre culture très certainement.

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal
avatar
Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 25
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Kilroy le Lun 4 Mai - 19:58

Notre langue pas encore mais notre culture très certainement.

Normal étant donné le dégout de certains envers la nation ...
avatar
Kilroy
Démago
Démago

Nombre de messages : 313
Opinions politiques :
Activité politique :

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Chadagova le Lun 4 Mai - 20:24

Mort de rire

Les louanges chantées de la nation Frôçaise ne me manquent absolument pas.

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal
avatar
Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 25
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Kilroy le Lun 4 Mai - 20:37



Les louanges chantées de la nation Frôçaise ne me manquent absolument pas.

La porte ouverte à la division, à l'indifférence collective et à la soumission... c'est bien ce qui se passe aujourd'hui ; cependant, ce n'est pas durable.
avatar
Kilroy
Démago
Démago

Nombre de messages : 313
Opinions politiques :
Activité politique :

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Chadagova le Lun 4 Mai - 20:51

La porte ouverte à la division, à l'indifférence collective et à la soumission... c'est bien ce qui se passe aujourd'hui ; cependant, ce n'est pas durable.
En partie oui, mais là nous parlons de culture et je ne vois pas en quoi l'affaiblissement de l'esprit national va dans le sens d'une littérature de mauvais gout, d'une philosophie sans idées, d'une musique stéréotypée, d'une peinture sans relief, d'un art sans nouveautés....


Dernière édition par Chadagova le Lun 4 Mai - 21:01, édité 1 fois

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal
avatar
Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 25
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Docteur Saint James le Lun 4 Mai - 20:54

Kilroy a écrit:Normal étant donné le dégout de certains envers la nation ...

Je crois pas que ceux qui rejettent la Nation sont suffisamment intelligents pour différencier la culture du reste. On peut ne pas adhérer à un courant politique, mais pas prendre systématiquement les gens pour des abrutis.
Sans sentiment national on peut apprécier la littérature, l'art, la richesse de l'histoire nationale, et admirer ses hommes.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 26
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Kilroy le Lun 4 Mai - 21:05

Notre gastronomie est l'une des meilleure et notre Histoire est l'une des plus vieilles ... Ca aussi, ca fait parti de la culture.
On ne peut être l'élite en toute chose. Mais même dans un ensemble de médiocrité on trouve des cas particuliers d'exception.
Tu parles de philosophies sans idée, la dessus je suis plutôt d'accord. Elle est surtout basée sur le siècle des Lumières à la niaiserie "droit de l'hommiste" ridicule. Les philosophes asiatiques sont beaucoup plus doués ; en même temps, c'est très différent de la culture grec de laquelle nous descendons, alors évidemment ...

HSJ : Dans une certaine mesure, la culture renforce le sentiment national, non ?
avatar
Kilroy
Démago
Démago

Nombre de messages : 313
Opinions politiques :
Activité politique :

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Chadagova le Lun 4 Mai - 21:19

Oui on trouve de temps en temps ici ou là des travaux qui sortent du lot. La gastronomie est à mettre à part.
Mais sinon nous marchons dans un champs de ruines, c'est consternant. Quand viendra le prochain Montesquieu, le prochain Victor Hugo ou le digne héritier d'Arlette Laguiller ?

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal
avatar
Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 25
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Docteur Saint James le Lun 4 Mai - 21:28

Tu parles de philosophies sans idée, la dessus je suis plutôt d'accord. Elle est surtout basée sur le siècle des Lumières à la niaiserie "droit de l'hommiste" ridicule.

Je ne saurais que m'imaginer Kilroy démonter un Siècle de Lumières qui a changé la face du monde, inventé la démocratie, le partage des pouvoirs, l'égalité civique, et pour tout dire, la référence intellectuelle de la liberté et de réduire Rousseau, Diderot, Montesquieu, Locke a un cénacle de niais... Rolling Eyes

La niaiserie en question qui n'est toujours pas respectée...
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 26
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Docteur Saint James le Lun 4 Mai - 21:31

Kilroy a écrit:HSJ : Dans une certaine mesure, la culture renforce le sentiment national, non ?

Dans une large mesure certainement. Mais je crois qu'une dissociation n'est pas impossible.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 26
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Kilroy le Lun 4 Mai - 21:46

La démocratie était inventé par les grecs déjà en antiquité, la réference intellectuel de la liberté totalement illusoire dont tu n'as même pas prit la peine de répondre sur l'autre topic, hum ...

Concernant l'égalité civique et le partage des pouvoirs, certes, nos philosophes ont eu un role admirable, mais tu sembles oublier ceux qui se sont battus lors de la Révolution qui sont vraiment ceux qui ont permit ce changement, n'ayant pourtant pas grand chose de philosophe.

Es tu si intimement persuadé que Montesquieu, Rousseau, Diderot étaient les meilleurs penseurs jamais inventés ou pourrais tu admettre qu'à coté d'un philosophe tel que Sun Tzu* ils ne soient que médiocre ?

* = Ce n'est qu'un exemple, ne le prends pas au pied de la lettre. Je ne suis pas un génie de la philosophie, chinoise, et n'a pas cette prétention.
PS : Locke était anglais Joyeux
avatar
Kilroy
Démago
Démago

Nombre de messages : 313
Opinions politiques :
Activité politique :

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Docteur Saint James le Lun 4 Mai - 22:06

Kilroy a écrit:La démocratie était inventé par les grecs déjà en antiquité

Il est difficile de parler proprement d'une démocratie au sens moderne du terme lorsqu'on sait à quelle point la (si brève) démocratie athénienne était bancale (parmi le peu d'hommes libres, 95% étaient exclus de la vie politique).
Mais matériellement, la démocratie a été mise au point -non sans référence à Athènes et à la République romaine il est vrai- par les Lumières entre la fin du XVIIe et le début du XVIIIe siècle (une démocratie sans égalité civique n'est pas une démocratie).
La démocratie athénienne était une démocratie très primaire, une démocratie directe, sans doute plus enviable sur le plan théorique mais qui en pratique à Athènes donnait moins de pouvoir au peuple que la démocratie représentative qui va être inventée par les Lumières.
Athènes était aussi une démocratie de facto, organisée par les politiciens et conspuée par les philosophes comme Aristote : elle ne fut pas pensée auparavant, mais bâtie par les évènements. Au contraire, la démocratie libérale née sous la plume des Lumières correspond à une attente et à un bouillonnement intellectuel séculaire !

la réference intellectuel de la liberté totalement illusoire dont tu n'as même pas prit la peine de répondre sur l'autre topic, hum ...

Nous parlons ici de la liberté en tant que droit juridique, et pas en concept philosophique.

Concernant l'égalité civique et le partage des pouvoirs, certes, nos philosophes ont eu un role admirable, mais tu sembles oublier ceux qui se sont battus lors de la Révolution qui sont vraiment ceux qui ont permit ce changement, n'ayant pourtant pas grand chose de philosophe.

La Révolution française a été menée par toute une bourgeoisie libérale friande des œuvres des Lumières. La Révolution française faite par les parisiens, c'est un mythe : la Révolution s'est faite à l'Assemblée Nationale. Certains de ses philosophes ont d'ailleurs siégé à l'Assemblée (l'abbé Sieyès notamment, qui est l'auteur de la théorie moderne de la souveraineté nationale, inchangée depuis).

Es tu si intimement persuadé que Montesquieu, Rousseau, Diderot étaient les meilleurs penseurs jamais inventés ou pourrais tu admettre qu'à coté d'un philosophe tel que Sun Tzu* ils ne soient que médiocre ?

Je ne vois pas matière à édicter un classement entre des philosophes qui ont traité des thèmes complément différent : ça n'aurait pas de sens.


PS : Locke était anglais

Locke fait partie des Lumières.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 26
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Kilroy le Lun 4 Mai - 22:24

Je ne cherche pas à créer de classement entres les philosophes mais plutot d'aller au delà d'un ethnocentrisme qui n'a pas que des qualités... D'autres philosophes ont des perspectives complètement différentes voir opposés et c'est toujours interessant à prendre en compte.

De même, c'est plutot l'interprétation et la vulgarisation de nos philosophes des Lumières qui aujourd'hui sert de base à de la niaiserie bien pensante droit de l'hommiste qui me chagrine. Je n'oublie pas que c'est ces idées et ces combats qui nous permette d'être ce que nous sommes, de vivre dans le pays dans lequel on vit.
avatar
Kilroy
Démago
Démago

Nombre de messages : 313
Opinions politiques :
Activité politique :

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Docteur Saint James le Mar 5 Mai - 13:01

Kilroy a écrit:c'est plutot l'interprétation et la vulgarisation de nos philosophes des Lumières qui aujourd'hui sert de base à de la niaiserie bien pensante droit de l'hommiste qui me chagrine.

Et quelle interprétation des Droits de l'Homme pourrait être niaise ?
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 26
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Kilroy le Mar 5 Mai - 14:26

Aujourd'hui les droits de l'Homme servent d'appui à une politique excessivement tolérante au détriment d'un réalisme nécessaire. Cette idéologie veut nous faire croire que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, voila où elle est la niaiserie interprétative des Droits de l'Homme.
avatar
Kilroy
Démago
Démago

Nombre de messages : 313
Opinions politiques :
Activité politique :

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Docteur Saint James le Mar 5 Mai - 15:34

Kilroy a écrit:Aujourd'hui les droits de l'Homme servent d'appui à une politique excessivement tolérante au détriment d'un réalisme nécessaire. Cette idéologie veut nous faire croire que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, voila où elle est la niaiserie interprétative des Droits de l'Homme.

Je crois que la seule interprétation possible des Droits de l'Homme c'est de les faire respecter. Je ne vois ce qu'il y a d'irréaliste dans la Déclaration des Droits de l'Homme, ni dans son respect.
En revanche, il est commode pour les dirigeants d'accuser d'irréalisme certaines revendications pourtant parfaitement légitimes.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 26
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Kilroy le Mar 5 Mai - 15:40

Je crois que la seule interprétation possible des Droits de
l'Homme c'est de les faire respecter. Je ne vois ce qu'il y a
d'irréaliste dans la Déclaration des Droits de l'Homme.

Ouvres les yeux, autrefois les droits de l'Homme ont principalement servi de motif à l'expansion impérialiste francais afin de nous répandre au sein de l'Europe au temps de Napoléon. Cette idée a été repris récemment par les USA pour justifier l'invasion en Irak ou en Afghanistan par exemple. Ce droit d'ingérence est nécessaire [aux USA] mais est pourtant une 'interprétation qu'on en [DDLH] fait. Un moment donné faut arreter de tout prendre comme biblique, des idées figées de facon intemporelle, Droit de l'Homme inclus.


Dernière édition par Kilroy le Mar 5 Mai - 16:51, édité 1 fois (Raison : Formulation bancale)
avatar
Kilroy
Démago
Démago

Nombre de messages : 313
Opinions politiques :
Activité politique :

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Remus le Mar 5 Mai - 15:57

Les Droits de l'Homme sert le plus souvent de couvert militaire dans un élan ethnocentriste occidental.

Les Droits de l'Homme n'ont rien d'évident.

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Docteur Saint James le Mar 5 Mai - 16:10

On parlait de la dérive des Droits de l'Homme en niaiserie et tu me parles de leur instrumentalisation en politique internationale...

l'expansion impérialiste

Lénine relève toi ! humour
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 26
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Kilroy le Mar 5 Mai - 16:18

On parlait de la dérive des Droits de l'Homme en niaiserie et tu me
parles de leur instrumentalisation en politique internationale...

Et ?
avatar
Kilroy
Démago
Démago

Nombre de messages : 313
Opinions politiques :
Activité politique :

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Chadagova le Mar 5 Mai - 16:21

Kilroy a écrit:Ce droit d'ingérence est nécessaire
Je tombe sur le cul, pour un nationaliste !

Pada a écrit:Je ne vois ce qu'il y a d'irréaliste dans la Déclaration des Droits de l'Homme, ni dans son respect.
Je ne pense pas que le problème soit une question faisabilité mais plutôt l'instrumentalisation qui est faite de cette déclaration
.
Au nom de quoi peut on prétendre l'universabilité de telles affirmations ? La DDH s'inscrit directement dans l'héritage chrétien à savoir une doctrine universelle (méprisant toute contestation), la présence sous-jacente de Dieu incarné par la Raison, une morale matérialisée par le droit qui soumet largement la politique.

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal
avatar
Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 25
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avons nous renoncé au français ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum