La chute du mur de Berlin

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: La chute du mur de Berlin

Message par Authentiks le Mar 11 Nov - 13:55

Eh wi... C'est ça la rigueur allemande ^^

Révolte:Je ne vois pas en quoi Kroutchtev mis fin à l'URSS, enfin du moins pas à la version Gorbatchev.
Padawan: Khrouchtchev ne voulait pas l'effondrement de l'empire. Gorbatchev ne voyait pas d'autre solution. Mais 30 ans séparent les 2 hommes.
Wi j'ai été un peu vite en raccourci Clin d'oeil ce que je voulais dire c'est qu'il avait commencé à relacher la pression politique stalinnienne qui arrivait à faire tenir le système.
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chute du mur de Berlin

Message par Révolte le Mar 11 Nov - 15:54

je voulais dire c'est qu'il avait commencé à relacher la pression politique stalinnienne qui arrivait à faire tenir le système.
Il me semble que c'est Staline qui à tout fait capoter. Les russes avait les moyens de convaincre la population par le confort... la violence a toujours une fin. Si staline c'était d'abord préoccupé des conditions de vies des citoyens à ses défilements militaires, personne ne serait partit en 1989.
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chute du mur de Berlin

Message par perrine le Mar 11 Nov - 16:28

Comment préferer des défilés militaires aux conforts de ces concitoyens?
En plus la russie n'était plus en guerre avec personnes ( guerre froide mais pas de combats)
avatar
perrine
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 156
Opinions politiques : aucune
Activité politique : aucune

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chute du mur de Berlin

Message par Révolte le Mar 11 Nov - 16:29

Comment préferer des défilés militaires aux conforts de ces concitoyens?
Pour le préstige du pays.
Les américains on fait pareil mais avez assez de moyen pour financer les deux.
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chute du mur de Berlin

Message par archangecash le Mer 12 Nov - 10:29

Les américains on fait pareil mais avez assez de moyen pour financer les deux

vrai.On oublie toujour les mieu loger !

archangecash
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 169
Age : 29
Opinions politiques : anarchiste libetaire
Activité politique : aucune

Voir le profil de l'utilisateur http://visitors2cash.com/ref.php?refId=115976

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chute du mur de Berlin

Message par Authentiks le Mer 12 Nov - 18:01

Il me semble que c'est Staline qui à tout fait capoter. Les russes avait les moyens de convaincre la population par le confort... la violence a toujours une fin. Si staline c'était d'abord préoccupé des conditions de vies des citoyens à ses défilements militaires, personne ne serait partit en 1989.
Exact. Mais il restait à Staline la force. Les autres ont abandonné ce deuxième aspect. Paix à leur âmes.
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chute du mur de Berlin

Message par Docteur Saint James le Ven 14 Nov - 11:48

RedStar a écrit:Wi j'ai été un peu vite en raccourci Clin d'oeil ce que je voulais dire c'est qu'il avait commencé à relacher la pression politique stalinnienne qui arrivait à faire tenir le système.

Disons que Nikita Krouchtchev avait des vues divergeantes du reste du présidium de l'Union Soviétique. Par exemple, il a été dévoilé il y a peu, grâce à une déclassification d'archives russes, qu'en plaçant des missiles à Cuba, Krouchtchev voulait mettre au point un système dissuasif tel qu'il permettrait des économies formidables au niveau militaire (le CMI soviétique représentait alors plus de 50% du PIB et 80% de la production industrielle, l'industrie de défense absorbait 20% des dépenses publiques, 8% du PIB et 47% des dépenses publiques servaient de près ou de loin à l'entretient de l'Armée Rouge) , et ainsi se concentrer sur d'autres missions comme le système sanitaire, etc.

Mais l'échec de Krouchtchev (pratiquement considéré comme un traitre) à Cuba lui a vallu son poste, et il a été remplacer par un nouveau Stalinien, Léonid Brejnev.

perrine a écrit:Comment préferer des défilés militaires aux conforts de ces concitoyens?
En plus la russie n'était plus en guerre avec personnes ( guerre froide mais pas de combats)

Pas de combats ? Bien sûr que si. La Guerre Froide admet de très nombreux combats militaires engageant directement l'Union Soviétique contre les USA par Etats interposés. L'URSS soutient alors des dizaines de régimes communistes comme la Chine, l'Europe de l'Est, la Corée du Nord, Cuba, etc. Elle équipe des armées indépendantistes.
Et le combat est avant tout une guerre de prestige. La course à l'espace engouffre des centaines milliards de roubles.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 27
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chute du mur de Berlin

Message par Chadagova le Ven 14 Nov - 16:58

Pada a écrit:Mais l'échec de Krouchtchev (pratiquement considéré comme un traitre) à Cuba lui a vallu son poste, et il a été remplacer par un nouveau Stalinien, Léonid Brejnev.
-Je ne vois pas les choses comme ça. L'échec de Khrouchtchev et de ses politiques est due en grande partie à l'opposition de la nomenklatura notamment concernant la décentralisation du pays, la lutte contre la démocratie... D'ailleurs Brejnev n''était qu'un représentant de la nomenklatura.

- Khrouchtchev est sortie vainqueur du conflit des "fusées cubaines" il a gagné la promesse de Kennédy de ne plus engager d'action de déstabilisation contre Cuba et surtout la levée de l'embargo.
Peut-être que les choses n'étaient pas vue comme ça en URSS...

(le CMI soviétique représentait alors plus de 50% du PIB et 80% de la production industrielle, l'industrie de défense absorbait 20% des dépenses publiques, 8% du PIB et 47% des dépenses publiques servaient de près ou de loin à l'entretient de l'Armée Rouge)
Intéressant, Elle est belle la "coexistence pacifique" ! ^^

La Guerre Froide admet de très nombreux combats militaires engageant directement l'Union Soviétique contre les USA par Etats interposés.
Oui : Corée en 50, Afghanistan en 80, Vietnam à la fin des années 60...

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal
avatar
Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 26
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chute du mur de Berlin

Message par perrine le Ven 14 Nov - 18:24

Précision de Mr le prof d'histoire: " l'URSS s'est effrité dès lors que les hongrois ont coupé le rideau de fer sur leur frontiere et qu'il y a eu la possibilité de fuir a l'ouest, les gens de l'URSS sont passé en hongrie pour apres passer à l'ouest, Et gorbatchev a laissé passé. A partir de ce jour la, le mur de berlin n'avait plus de sens"
avatar
perrine
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 156
Opinions politiques : aucune
Activité politique : aucune

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chute du mur de Berlin

Message par Docteur Saint James le Ven 14 Nov - 19:25

Chadagova a écrit:
Mais l'échec de Krouchtchev (pratiquement considéré comme un traitre) à Cuba lui a vallu son poste, et il a été remplacer par un nouveau Stalinien, Léonid Brejnev.
-Je ne vois pas les choses comme ça. L'échec de Khrouchtchev et de ses politiques est due en grande partie à l'opposition de la nomenklatura notamment concernant la décentralisation du pays, la lutte contre la démocratie... D'ailleurs Brejnev n''était qu'un représentant de la nomenklatura.

Certes c'est l'ensemble des réformes de Khrouchtchev qui ne plaisaient pas mais j'entendais par là que la Crise des fusées avaient été l'évènement qui a précipité la chute de Khrouchtchev.

- Khrouchtchev est sortie vainqueur du conflit des "fusées cubaines" il a gagné la promesse de Kennédy de ne plus engager d'action de déstabilisation contre Cuba et surtout la levée de l'embargo.
Peut-être que les choses n'étaient pas vue comme ça en URSS...

Tu dois faire erreur ; certes Khrouchtchev obtient des avancés notamment le retrait des missiles américains du Caucase, mais kennedy est adulé en occident comme un sauveur. Même si la crise fut stratégiquement profitable à l'URSS, Khrouchtchev perd néanmoins tout crédit à partir de ce moment.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 27
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chute du mur de Berlin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum