Il y a 219 ans ; la Révolution...

Aller en bas

Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Docteur Saint James le Lun 30 Juin - 20:12

Il y a 219 ans ; la Révolution...






On célèbrera dans moins de deux semaines, l'anniversaire de la Prise de la Bastille.
Evènement hautement symbolique, devenu fête nationale...

Que reste-t-il de la Révolution ? Pourquoi ce jour pour fêter la République ?

avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 27
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Chadagova le Lun 30 Juin - 20:16

Révolution de la classe bourgeoise (bourgeoisie de robe) sur la noblesse pour des raisons financières et commerciales. Ce que j'aime dans cette période c'est la terreur qui succède, où tout le monde finis la tête tranchée.
Les paysans ont été complètement manipulés.

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal
avatar
Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 26
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Docteur Saint James le Mar 1 Juil - 10:08

Révolution bourgeoise oui : et puis surtout parisienne, bien plus que française.
On a voulu faire croire au français qu'en 1789, la France entière s'était soulever contre l'absolutisme mais c'est totalement faux ! Les élections législatives pour une Constituante et les suivantes ont enregistré des taux d'abstention de l'ordre de 90% ! Et le résultat c'est qu'à l'Assemblée, un tiers des députés étaient favorables au roi, un tiers à une monarchie constitutionelle, et un tiers enfin (la gauche la plus extrêmsite en somme) voulait d'une République. Alors cette république que tout le monde vénère n'a été voulu à l'époque que par 3% des français.


Quant au symbole du 14 juillet, c'est une escroquerie sans nom : il y avait 200 personnes à la Bastille ce jour là et 6 gardes pour la protéger ! La vrai révolution s'est faite dans la nuit du 3 au 4 août lorsque les privilèges ont été abolie ce qui a été le couronnement de la bourgeoisie.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 27
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Chadagova le Mar 1 Juil - 16:32

Selon Marx c'est la révolution française qui détermine le passage de l'ère féodale à l'ère capitaliste.

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal
avatar
Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 26
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Révolte le Mar 1 Juil - 19:45

Laissé moi rêver de cette révolution qui a mis un terme à la Féodalité et mis un coup fatal à notre royauté Très heureux

Je propose qu'on vérrouille ce sujet Mort de rire
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Invité le Sam 13 Sep - 12:25

Cette Révolution est sans nul doute l'amorce du déclin de la France.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Docteur Saint James le Sam 13 Sep - 12:36

La Chouette a écrit:Cette Révolution est sans nul doute l'amorce du déclin de la France.

A oui d'ailleurs ça s'est drôlement bien vu à commencer par les conquêtes Napoléoniennes, le rayonnement de la francophonie, et la diffusion des idées révolutionnaires... 1789 a changé le monde. A part ça : le déclin ? Que dis-tu ! La catabase...
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 27
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Invité le Sam 13 Sep - 12:52

La dictature de la Convention et la Terreur furent l'avènement des premiers totalitarismes. (parodies de procès, massacres, extermination ethnique et religieuse) La logique révolutionnaire allait être reprise par les Bolchéviques en 1917.
Les guerres napoléoniennes sont une aventure, certes glorieuse et épique, mais éphémère. Le résultat final fut la ruine de la France et l'invasion du pays par les Coalisés.

La Révolution française n'a servi que les Anglais. Plongeant leur éternelle rivale dans le chaos, cette révolution à permis à l'Angleterre d'asseoir sa suprématie industrielle, commerciale, coloniale et diplomatique.

Ce sont les Rois de France qui ont fait le rayonnement de la civilisation française par la francophonie. Toutes les cours d'Europe, jusqu'à Saint-Petersbourg, parlaient français.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Remus le Sam 13 Sep - 13:12

Révolution bourgeoise oui : et puis surtout parisienne, bien plus que française.
On a voulu faire croire au français qu'en 1789, la France entière s'était soulever contre l'absolutisme mais c'est totalement faux !

Et la Grande Peur...?

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 27
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Authentiks le Sam 13 Sep - 13:26

Vous voyez que ce que vous voulez voir... Y'en a pas un pour avoir une opinion un minimum nuancée.

Heuresement que Remus est là x)
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Docteur Saint James le Sam 13 Sep - 13:30

Et la Grande Peur...?

La Grande est essentiellement une défense contre les "brigands", une hystérie infondée ou plutôt fondée sur la présomption d'un complot aristocratique. La Grande Peur dura 15 jours. Pas de quoi Changer la France. La Révolution s'est essentillement déroulée à Paris (Prise de la Bastille, Serment de la Constitution, Abolition des privilèges). Le peuple ne se sent pas concerné par la Révolution ce qu'atteste les chiffres de l'abstention aux élections de 1790 et de 1791 ainsi que la part de déserteurs lorsque la Révolution se défendait de l'Autriche.


La dictature de la Convention et la Terreur furent l'avènement des premiers totalitarismes. (parodies de procès, massacres, extermination ethnique et religieuse) La logique révolutionnaire allait être reprise par les Bolchéviques en 1917.

Exact mais hors sujet, on parle du déclin de la France.

Les guerres napoléoniennes sont une aventure, certes glorieuse et épique, mais éphémère. Le résultat final fut la ruine de la France et l'invasion du pays par les Coalisés.

Tu connais un empire qui fut éternel ? Non, les empires et les gloires sont éphémères par essence. La France n'aurait pas pu être glorieuse 200 ans sans discontinuer. Et puis éphémère ; 25 ans tout de même Suspect

La Révolution française n'a servi que les Anglais. Plongeant leur éternelle rivale dans le chaos, cette révolution à permis à l'Angleterre d'asseoir sa suprématie industrielle, commerciale, coloniale et diplomatique.

A long terme oui, mais durant 25 ans, la révolution a surtout menacé l'Angleterre. C'est comme si tu disais que la révolution de 17 avait surtout servi les USA. A long terme oui puisqu'ils sont sorti de la Guerre Froide vainqueurs, mais durant de décennies, ils ont été menacé.

Ce sont les Rois de France qui ont fait le rayonnement de la civilisation française par la francophonie. Toutes les cours d'Europe, jusqu'à Saint-Petersbourg, parlaient français.

Les cours d'Europe.
Si aujourd'hui on parle français dans la miotié de l'Afrique, ce n'est pas pour la même raison. C'est davantage parce qu'il est la langue des Lumières, des penseurs qui ont libérés les Hommes et surtout à cause de la colonisation.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 27
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Invité le Sam 13 Sep - 14:37


La dictature de la Convention et la Terreur furent l'avènement des premiers totalitarismes. (parodies de procès, massacres, extermination ethnique et religieuse) La logique révolutionnaire allait être reprise par les Bolchéviques en 1917.


Exact mais hors sujet, on parle du déclin de la France.

On ne peut pas dire que ce genre d'héritage soit positif pour l'image de la France. Avant les bolchéviques et les nazis,... les révolutionaires parisiens !

La grandeur d'une nation s'estime sur la durée. Entre 1 500 ans d'Histoire royale française rayonnant sur l'Europe entière et une aventure militaire qui finit par mettre toute l'Europe sur le dos de la France, l'apport des Capétiens est bien plus conséquent que celui de Bonaparte.

Les cours d'Europe ou l'on parlait la langue française étaient le centre de toute l'activité culturelle et intelectuelle de l'époque.
Si on parle Français en Afrique, c'est par le fait de la colonisation républicaine, il est vrai. Sauf en Algérie, conquise en 1830 sous Charles X.
Mais force est de constater que cette oeuvre coloniale n'est pas vécue comme une gloire par tout le monde...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Chadagova le Sam 13 Sep - 17:32

Entre 1 500 ans d'Histoire royale française rayonnant sur l'Europe
entière et une aventure militaire qui finit par mettre toute l'Europe
sur le dos de la France, l'apport des Capétiens est bien plus
conséquent que celui de Bonaparte.
Mais arrête pendant ces 1500 ans d'Histoire le peuple était complètement opprimé par le pouvoir. Le rayonnement dont tu parles est le fruit d'une toute petite minorité qui vivait dans l'opulence pendant que le peuple claqué des dents. L'hérédité du pouvoir royal n'est pas admissible. Vous oubliez que c'est l'excès des rois qui a déclencher la révolution. Sans oublier les guerre où le peuple se faisait massacré qui avait pour seules utilité de contribuer "au prestige" du royaume.

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal
avatar
Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 26
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Docteur Saint James le Sam 13 Sep - 19:58

La Chouette a écrit:
Mais force est de constater que cette oeuvre coloniale n'est pas vécue comme une gloire par tout le monde...

Ma brave Chouette ! Résignes-toi au fait qu'à compter du moment où l'on fait rayonner sa langue et sa culture, on assassine du même coup des peuples et leur culture, et les millénaires d'histoire qui leur servent d'écrin, que l'auteur du carnage fusse un roi ou d'une République. Tu comprendra naturellement que je ne considère pas le fait de dominer comme un critère d'estime particulièrement raffiné : la royauté nous a fait rayonner, j'en conviens partiellement et je dis que c'est un tord. Trouve moi donc d'autres raisons que celle-là pour adhérer au royalisme.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 27
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Invité le Dim 14 Sep - 10:53

Mais arrête pendant ces 1500 ans d'Histoire le peuple était complètement opprimé par le pouvoir. Le rayonnement dont tu parles est le fruit d'une toute petite minorité qui vivait dans l'opulence pendant que le peuple claqué des dents. L'hérédité du pouvoir royal n'est pas admissible. Vous oubliez que c'est l'excès des rois qui a déclencher la révolution. Sans oublier les guerre où le peuple se faisait massacré qui avait pour seules utilité de contribuer "au prestige" du royaume.

Que de clichés ! On dirait un instituteur fanatique de la IIIème République.
Ce n'est pas un excès des Rois qui a déclanché la Révolution. C'est un échec des réformes portées par Louis XVI causé par une partie de l'aristocratie et des parlementaires.
Les guerres d'Ancien Régime n'avaient rien à voir avec les guerres d'un genre nouveau inventées par la Ière République. Seuls combattaient un petit nombre de nobles d'épée et de mercenaires. Les armées étaient toutes petites. La République a inventé la mobilisation générale des citoyens-soldats et ainsi l'ère des guerres totales et beaucoup plus meurtrières.
Le rayonnement de la France n'était pas vraiment militaire, mais plutôt culturel, artistique, spirituel et diplomatique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Docteur Saint James le Sam 27 Sep - 10:44

Ce n'est pas un excès des Rois qui a déclanché la Révolution. C'est un échec des réformes portées par Louis XVI causé par une partie de l'aristocratie et des parlementaires.

Et bien entendu il n'y a aucun rapport entre le roi et l'aristocratie... C'est bien connu !
Tu oublie que Louis XVI ne soutenait qu'à moitié les réformes de Brienne. Il faisait un lit de justice pour enregistrer la réformes et quelques semaines plus tard, désavouait la loi...


Les guerres d'Ancien Régime n'avaient rien à voir avec les guerres d'un genre nouveau inventées par la Ière République. Seuls combattaient un petit nombre de nobles d'épée et de mercenaires. Les armées étaient toutes petites. La République a inventé la mobilisation générale des citoyens-soldats et ainsi l'ère des guerres totales et beaucoup plus meurtrières.

Et voilà quelque chose d'autre ! La République est meurtrière et l'Ancien Régime protégeait la vie humaine !
Que de malhonnêteté.

PS : es-tu monarchiste ou bien royaliste la Chouette ?
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 27
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Invité le Sam 27 Sep - 10:54

Le Roi et l'aristocratie sont en perpetuelle opposition. Tout simplement parce que l'aristocratie, au même titre que la bourgeoisie, rêve de diriger le pays à la place du Roi, selon ses intérêts.

Les guerres d'Ancien Régime étaient beaucoup moins meurtrières que les guerres modernes tout simplement par la division sociale des rôles et la tradition chevaleresque. Ai-je besoin de vous rappeler le fonctionnement des trois ordres ? Le Tiers-Etat produit. Le Clergé prie et étudie. La Noblesse combat. Les guerres étaient menées par des aristocrates qui commandaient des armées constituées en grande partie de nobles et de mercenaires. Quasiment tous étaient des militaires professionnels.

Le monarchisme étant simplement "le pouvoir d'un seul" et le royalisme y rajoutant une dimension insitutionnelle, traditionnelle et sacrée, je suis plutôt royaliste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Chadagova le Sam 27 Sep - 11:17

Les guerres sont beaucoup plus meurtrières aujourd'hui à cause du progrès. Le royalisme n'a rien à voir la dedans.

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal
avatar
Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 26
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Docteur Saint James le Sam 27 Sep - 11:47

La Chouette a écrit:La Noblesse combat. Les guerres étaient menées par des aristocrates qui commandaient des armées constituées en grande partie de nobles et de mercenaires. Quasiment tous étaient des militaires professionnels.

C'est d'ailleurs parce que les militaires étaient des nobles que l'armée a rejoins le Tiers État en 1789...

Le Roi et l'aristocratie sont en perpetuelle opposition. Tout
simplement parce que l'aristocratie, au même titre que la bourgeoisie,
rêve de diriger le pays à la place du Roi, selon ses intérêts.

Le roi s'opposait pourtant à l'égalité devant l'impôt (disons une fois sur 2) et s'opposait également au vote par tête lors des États Généraux. Il défendait donc les privilégiés.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 27
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Thanatos le Dim 3 Fév - 13:29

Si on peut reprocher quelque chose à notre bon roi Louis XVI, c'est de ne pas avoir compris ce qui se passait. L'évènement qui discrédite totalement le roi, c'est la fuite de Varennes ! L'autre élément qui jouait en sa défaveur, c'est le rejet du peuple français de sa femme, Marie-Antoinette. Autrement, il jouissait même après la Prise de la Bastille, d'une énorme aura. C'est lui qui, sous les conseils voire la méfiance de Necker, qu'il convoque les Etats Généraux ! Sa femme dépensait sans compter, le pays était endetté (à cause entre autre de la guerre d'indépendance américaine), il ne mesurait pas les conséquences d'une bourde quelle qu'elle soit. D'ailleurs, le grand Mirabeau était pour une monarchie parlementaire, et Danton l'était tout aussi ( même si on peut se poser des questions quant à son attrait avec l'argent... Suspect ). D'ailleurs, le roi est mort à cause de la majorité absolue (361 voix)... Faut pas oublier qu'ils n'ont pas voulu que le jugement soit soumis à la ratification du peuple...

Finalement, l'Ouest de la France s'est rebellé contre l'instauration d'une République (et contre la constitution civile d'un clergé), mais là c'est la même chose. Les Vendéens ne furent pas nombreux à se révolter lors de la mort du roi... cette étiquette de monarchiste n'arriva que lorsqu'ils allèrent chercher des généraux royalistes pour conduire cette espèce de croisade folle vers le Nord de la France.

La Révolution Française est un sujet épineux, on ne peut pas oublier la Terreur, les simulacres de procès (contre Danton, Desmoulins, les Girondins dont Brisot...), les guillotines... Mais on ne peut pas aussi oublier le contexte historique : une coalition marche sur la France, mené par l'Europe royaliste, des traîtres sont aussi à l'intérieur, et c'est sur cela que l'Assemblée constituante, puis législative va vite "flipper".

Les intentions étaient, désolé du jeu de mots, assez nobles au début : la première abolition de l'esclavage, la suppression des privilèges, "liberté universelle"...

Finalement c'est parti en cul de boudin, avec la folie de Saint-Just, et... par contre j'ai du mal avec Robespierre à me faire une véritable vision. Sa légende noire a contribué à faire passer dans nos mémoires collectives le fait que... bah il était responsable de tout et de rien. Je me souviens encore d'un reportage récent sur France 3 où cela parlait du massacre Vendéen... Pour eux, Comité du Salut public = Robespierre ( Rolling Eyes ), les lettres d'extermination venaient surtout de Carrier... D'ailleurs la mort de Robespierre vient plus du fait que ces copains avaient peur (dernier discours où il dénonce des traîtres, sans dire de noms), que par esprit républicain.

Mais là je me pose une question, et j'ai vraiment du mal à comprendre... C'est la vision philosophique de Robespierre, emprunté de Rousseau, sur la vertu. Qu'est-ce que la "vertu" selon Robespierre ? Il y a une célèbre phrase de Robespierre : "La vertu sans laquelle la terreur est funeste, la terreur sans laquelle la vertu est impuissante"

Finalement les historiens expliquent bien qu'il y a deux visions bien dominantes : la vision "dantoniste", en vogue depuis longtemps, et la vision "robespierrenne" qui resurgit selon les saisons...
avatar
Thanatos
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 31
Opinions politiques : Antipolitique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Camarade Troska le Dim 3 Fév - 13:35

Thanatos a écrit: Mais on ne peut pas aussi oublier le contexte historique : une coalition marche sur la France, mené par l'Europe royaliste
Je rappelle que ce sont les girondins qui ont déclaré la guerre aux royalistes de toute l'Europe, alors qu'ils ne voulaient pas intervenir ! Plusieurs fois Marie-Antoinette a demandé à son père d'intervenir, plusieurs fois il a refusé. Parce qu'ils étaient occupé à l'est, à dépecer ce qui restait de la Pologne.

Finalement c'est parti en cul de boudin, avec la folie de Saint-Just
C'est quoi la folie de Saint-Just ? La seule chose qu'il est faite, c'est de mettre des commissaires civils pour éviter que les généraux ne se barrent chez l'ennemi !

Vis à vis de Robespierre, on raconte un tas de conneries... Je te conseille d'écouter la conférence de Henri Guillemin, super :




__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Thanatos le Dim 3 Fév - 13:46

C'est vrai, d'ailleurs Robespierre était un des seuls à être contre la guerre, en s'opposant au club des Jacobins à Brissot.

A mon sens, j'ai une vision de Saint-Just qui se résume à ça : opportuniste qui s'est servi de la Révolution pour rentrer dans l'Histoire, ce qui a été parfaitement le cas, avec seulement 5/6 mois au "pouvoir". C'est lui qui provoque la chute de Danton et de toute sa clique, c'est lui qui s'indigne contre les hébertistes et les "condamne" quelques temps auparavant. C'est lui aussi qui de par son éloquence, amena la question de "Que faire du roi", en disant qu'un roi doit régner, ou mourir... et que si la monarchie n'existait plus, le roi devait en faire tout autant.

Merci pour les liens youtube, j'en avais écouté certains, mais je me suis rendu compte que c'était des pro-dantonistes qui extrapolaient l'Histoire avec un manichéisme du genre Danton = gentil, Robespierre = méchant.. Rolling Eyes

Donc je vais me mettre à Guillemin Très heureux
avatar
Thanatos
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 31
Opinions politiques : Antipolitique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par kind of blue le Dim 3 Fév - 13:53

Je pense qu'on oublie souvent un penseur (pourtant célèbre) de la révolution: Condorcet.

Le connaissez vous? Que pensez vous de ces écrits?
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Camarade Troska le Dim 3 Fév - 14:00

opportuniste qui s'est servi de la Révolution pour rentrer dans l'Histoire, ce qui a été parfaitement le cas, avec seulement 5/6 mois au "pouvoir". C'est lui qui provoque la chute de Danton et de toute sa clique, c'est lui qui s'indigne contre les hébertistes et les "condamne" quelques temps auparavant.

Le plus gros opportuniste, c'est Danton. Il s'en foutait pas mal de la révolution et de la "démocratie", le mec y voyaient ses intérêts, c'est tout. Il essaiera plusieurs fois de faire tomber Robespierre d'ailleurs... Danton était un bel enfoiré.
Sur les hébertistes, leurs éliminations marquent la fin des mouvements radicaux des Sans-Culottes, encore plus quand Jacques Roux se poignarde dans sa cellule.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Thanatos le Dim 3 Fév - 14:08

Non, je ne connais pas spécialement Condorcet, peux-tu en dire plus sur cet homme ? (Alors bon si je viens de lire sa fiche wiki, mais voilà quoi, y'a 5 minutes je ne savais même pas qu'il existait ^^)

Danton, c'est l'image type de l'être humain. Obnubilé par ses intérêts, aveuglé par l'argent. Finalement, il voulait prouver aux autres qu'il existait, et en bon avocat qu'il était, les discours oratoires ne pouvaient être que bénéfiques... Après j'ai quand même l'impression (car comparé à Mirabeau, Danton a retourné sa veste, voté pour la mort du roi, et était pour l'exécution des Girondins) qu'à la fin il se rendait un peu compte de ses conneries... ou tout simplement peut-être avait-il peur de mourir ?

Après j'ai un peu ce même avis sur Saint-Just, ou du moins qu'il recherchait avant tout la postérité, la reconnaissance qu'il avait voulu trouver dans la littérature, mais dont la Révolution lui offrait une meilleure reconnaissance... D'ailleurs je pense que ça a un peu jouer aussi contre Robespierre... M'enfin !
avatar
Thanatos
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 31
Opinions politiques : Antipolitique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 219 ans ; la Révolution...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum