Peillon : la jeunesse auxiliaire du gouvernement.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Peillon : la jeunesse auxiliaire du gouvernement.

Message par Kennedy-IX le Jeu 27 Juin - 19:10

Mouais, tu vas loin quand même... C'était une alliance de circonstance, les puissances impérialistes n'auraient jamais pu attaquer l'URSS, de front. C'est pour ça qu'ils ont d'abords voulu s'attaquer à Adi' et ensuite, attendre les manoeuvres de Staline pour lui en mettre plein la gueule. Pourquoi on ne parle pas de Ford décoré par Hitler, des accords entre General Motors et les industriels allemands, sur les véhicules, le pétrole synthétique, etc etc ? Alors, kikilècheleculdel'impérialisme ?

Bah les USA n'avait ni peur d'Hitler, ni de l'URSS, il voulait l’effondrement de l'Europe libérale pour pouvoir la dominer, ce qu'ils sont réussis avec brio ! Les véritables vainqueurs de la WWII c'est les Americains, les perdants c'est l'Europe (Russie comprise)
Et puis pour Ford, tu sais très bien que c'est car le PDG de Ford était antisémite et admiré Hitler.
Puis qu'Hitler à reçu des crédits d'entreprise c'est tout à son honneur, il à mit de côté ces convictions politiques pour sont pays.
Il aurait couché avec une juive pour l'Allemagne !
Hitler en avait rien à foutre du capitalisme, du libéralisme des exploiteurs, de la bourgeoisie et je suis sur que tu le sais parfaitement, la preuve il à mit en place une économie de guerre peu de temps après.
Toi tu ramène tout à la lutte des classes hors dans le cas du nazisme sa n'a aucune importante, on peut plus parler de lutte raciale.

Je te laisse dans ta sodomie mentale, vous avez été et resterez toujours les putes du Capital.

Je vais te prouver en 1 phrase que sait faux :
-Qui détient le capital principalement ? Les juifs
-Qui sont les plus gros antisémites ? L'Extrême droite
-Donc qui déteste le plus les capitalistes ? Nous

Ah moins que tu te mettes à une critique des juifs ! Et là d'accord tu est beaucoup plus anti capitaliste que moi, mais pour l'instant tant que vous continuerez à soutenir les juifs au nom de votre lutte anti fasciste, c'est vous les suceurs du capital.

Quand ? Où ? T'arrives à confondre un pacte de non-agression, avec une alliance... T'es vraiment une chèvre, faut l'avouer. Ils n'ont jamais été allié, ils ont juste évité de se cogner dessus pendant deux ans. Aucune alliance là dedans. Bien de bouffer la propagande bourgeoise et de dire "OUAIS ON EST ANTI-SYSTEME !" ?

Staline était bien content de ce pacte, il espérait bien que sa durait des décennies entières, Hitler avait sont plan en tête, jamais il n'aurait fait de pacte avec des slaves, des "Untermensch" que dans le seul but de les envahir plus tard.
Moi perso j'aime bien Staline (j'sais pas pourquoi d'ailleurs) mais faut reconnaître que dans l'histoire il sait bien fait avoir, il avait peur d'Hitler (ou alors il l'admirait je sais pas)

Qu'est ce que je disais... Le système économique est primordiale, puisque c'est de là que se constitue une grande partie des idées, des blocs politiques et donc, de l'affrontement de classe. l'exaltation de l'identité nationale, c'est de la merde, la lutte des classes est une réalité sociologique véritable, que l'on a plus à démontré.
La Nation dans ta bouche, ça veut dire allez se prostituer avec tous les collaborateurs et nos exploiteurs. Non, je garde mon drapeau rouge et si tu veux me le prendre, viens seulement, je t'attends...

Mais tant que vous aurez ce discours les capitalistes gagneront largos ! L'argent est leurs armes pourquoi jouez dans leurs terrains de jeux ? Tu peux sortir toutes tes mesures s'il y'a un libéral dans ce forum, il va te les contrés directe, et tu pourras rien dire. Exactement comme le font les juifs de l'UMP et du PS avec Marine Le Pen, toujours à lui dire que son programme est irréaliste économiquement etc....
Comment tu veux si tu ne sors pas de la démarche économique améliorer le niveau de vie des travailleurs, comment tu veux distribuer une richesse que tu n'as pas, puisque les capitalistes sont beaucoup plus productifs que les cocos ils sont donc en théorie plus amène de répartir les richesses, d'ailleurs c'est ce qu'il ce passe on vit beaucoup mieux aux Etats-unis que en Chine ou en Corée du nord, et le niveau de vie à explosé dans les pays de l'est avec la fin du communisme.
Donc considérer que l'économie est la plus importante des choses = Faciliter la tâches des Americano-capitalistes

C'est quoi le matérialisme ? Parce que en effet, je me revendique matérialiste... philosophiquement.

Quand on est matérialiste je vois mal comment on pourrait avoir un idéal national, à cela tu rejoins les capitalistes également... Du matérialisme philosophiquement c'est à dire ?
avatar
Kennedy-IX
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 140
Opinions politiques : Un chef, un peuple, une nation
Activité politique : LVF

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon : la jeunesse auxiliaire du gouvernement.

Message par Camarade Troska le Jeu 27 Juin - 20:00

Kennedy-IX a écrit:Bah les USA n'avait ni peur d'Hitler, ni de l'URSS, il voulait l’effondrement de l'Europe libérale pour pouvoir la dominer, ce qu'ils sont réussis avec brio ! Les véritables vainqueurs de la WWII c'est les Americains, les perdants c'est l'Europe (Russie comprise)
Les vainqueurs, sont les ploutocrates du monde entier, qui après avoir soutenu des tas de régimes "autoritaires", se sont tous rangés derrières les libéraux, par peur des rouges. (Tes potes en faisait partie, je te rassure hein) Les même qui en France, vantaient l'Allemagne et se sont ensuite précipités, chez les ricains. Ouais on a raison de dire qu'à part le fric et les intérêt de classe, les capitalistes n'ont pas de patrie. Clin d'oeil

Et puis pour Ford, tu sais très bien que c'est car le PDG de Ford était antisémite et admiré Hitler.
Puis qu'Hitler à reçu des crédits d'entreprise c'est tout à son honneur, il à mit de côté ces convictions politiques pour sont pays.
J'aurai décidément tout lu... Ford, c'est pleinement le plus gros capitaliste qui va se fourrer avec Adolf, sois-disant anti-système. Rien ne te choque là dedans ? Hitler était un vendu aux industriels allemands, aux fonds de pensions qui lui donnaient son fric. Hitler, c'est le mec qui gueulait contre l'implantation de magasins américains mais qui de l'autre côté, envoyait une lettre aux industriels et capitalistes allemands, pour les rassurer sur ses attentions. Le voilà ton anti-système, il est plus dedans que dehors, ça crève les yeux. Krupp se frottait les mains, il pouvait abrutir les masses, mettre au pas la classe ouvrière allemande (Vraiment pas pro-nazi) et les syndicats et surtout, se faire du profit. La barricade, pas trois côtés.

Hitler en avait rien à foutre du capitalisme, du libéralisme des exploiteurs, de la bourgeoisie et je suis sur que tu le sais parfaitement, la preuve il à mit en place une économie de guerre peu de temps après.
Tu me prouves juste que tu ne sais rien de Adolf Hitler. Si tu veux finir moins con, il a écrit un livre qui s'appelle "Mein Kampf", qui est une bouse et horrible à lire, mais qui te permettra de te documenter sur les pensées politiques de Adolf. Hitler se dressait contre le "capitalisme cosmopolite", contre l'esprit individualiste du libéralisme, il accusait les capitalistes du monde entier et les juifs d'exploiter le peuple allemand, etc etc... On en reparlera, quand tu sortiras autre choses que des imbécillités, c'est chiant.

Toi tu ramène tout à la lutte des classes

En effet, parce qu'elle est moteur de l'Histoire. Quelque chose à ajouter ?

-Qui détient le capital principalement ? Les juifs
Qu'est ce qui vous empêche de bosser pour les intérêts de la bourgeoisies et des capitalistes ? Rien, vous couvert d'intérêts nationaux, vous vous retrouvez en collusion avec eux.

Qui sont les plus gros antisémites ? L'Extrême droite
Ah oui c'est sûr que l'antisémitisme, ça va nous permettre de mettre à bas l'exploitation capitaliste...

-Donc qui déteste le plus les capitalistes ? Nous
J'attends les preuves. A part entendre Ayoub sur toutes les radios et la presse, le fait que les gouvernements applique majoritairement vos idées à la con, de fliquage, de chasses aux pauvres et tout ce qui va avec... Je parle même pas des connards dans votre genre qui servent de supplétifs aux flics dans les manifs... Vous êtes à ce niveau là, des prostitués. Les capitalistes vous adorent, vous défendez le règne de leurs exploitations...

Ah moins que tu te mettes à une critique des juifs ! Et là d'accord tu est beaucoup plus anti capitaliste que moi [...]
Je suis antifasciste, parce que pour la révolution sociale. Remarque de fond.
Ensuite, il est évident que je ne t'ai pas attendu pour être judéo-critique, voir même très sceptique sur les valeurs du judaisme, sur le sionisme, sur le lobbying, sur les pleurnicheries sur la Shoah, etc etc. Je ne fais pas de fixette sur les juifs, un exploiteur, qu'il soit blanc catholique, ou noir musulman, ça reste un exploiteur. Tant que les juifs refuseront, sous prétexte d'être des "élus", de devenir des citoyens à part entière, ils seront toujours rejetés. Marx dans la Question Juive, le notait déjà. Oui, Marx était antisémite.
J'ai coincé un mec des JC comme ça, qui ne savait plus quoi dire, à part que "Proudhon aussi il était antisémiiiite !". Cool, vraiment.

Staline était bien content de ce pacte
Bah oui, il fallait reconstruire l'armée rouge. Il pensait que Hitler l'attaquerait pas avant 1943.

Moi perso j'aime bien Staline (j'sais pas pourquoi d'ailleurs) mais faut reconnaître que dans l'histoire il sait bien fait avoir, il avait peur d'Hitler

Ah non, on continue dans les énormités. Dans l'Histoire, qui a vaincu qui ? Juste comme ça ?
Staline et Hitler, s'admiraient et se détestaient, cordialement. Une relation ambigu, de deux hommes qui représentaient deux idéaux différents, mais qui, loin des conflits idéologiques et politiques, s'estimaient. Comme quoi, deux saloperies... What a Face

L'argent est leurs armes pourquoi jouez dans leurs terrains de jeux ?
Parce que le but, c'est de savoir qui va contrôler l'économie... La bourgeoisie, ou le prolétariat ?
Qui produit les richesses ? Comment doivent-elles être réparti ? La question de la propriété privée, de l'Etat, du pouvoir en lui-même... Continue de rester dans ta métapolitique, de montrer Mamadou et Ibrahim du doigt, le capitaliste sera content, tu ne t'attaques pas à sa domination économique, politique, sociale et financière.

Comment tu veux si tu ne sors pas de la démarche économique améliorer le niveau de vie des travailleurs,
C'est seulement en reprenant ce qui nous est tous du, que nous pourrons améliorer la vie des travailleurs. Les questions économiques et idéologiques, sont primordiales actuellement. Tu ne veux pas le voir, ça te regarde en fait. On prend le pouvoir comment alors ? Expliques moi.

comment tu veux distribuer une richesse que tu n'as pas,

Que nous n'avons pas, pour le moment, tu veux dire. Encore une fois, sans prendre les usines, les moyens de productions, sans renverser la domination de classe, on fait quoi ?

Donc considérer que l'économie est la plus importante des choses = Faciliter la tâches des Americano-capitalistes
Plus important et plus réel que des fantasmes nationalistes, sur des personnages qui n'ont jamais existé mais qu'on érige comme héros ou en mythe, simplement pour ne pas s'affronter aux capitalistes, qui continuent de voir que leur pouvoir économique, il n'est pas remis en cause. Continue de t'exciter dans ton coin, ça les fait rire. Pendant ce temps, nous prenons les coups. Tu es un collabo, tu ne mérites même pas un mur, tu mérites une fosse commune avec tes copains capitalistes et bourgeois.

Au fait, pour mémoire, un passage de l'International, très peu connu :
Hideux dans leur apothéose,
Les rois de la mine et du rail,
Ont-ils jamais fait autre chose,
Que dévaliser le travail ?
Dans les coffres-forts de la bande,
Ce qu’il a créé s’est fondu.
En décrétant qu’on le lui rende,
Le peuple ne veut que son dû.


Bien plus actuel, que tes masturbations métaphysiques.

Quand on est matérialiste je vois mal comment on pourrait avoir un idéal national, à cela tu rejoins les capitalistes également...
Je suis plus nationaliste que toi, suce-boule. ça t'emmerde hein ?

Du matérialisme philosophiquement c'est à dire ?
Que à part lire des conneries sur le complot juif international, tu devrais un peu t'instruire.
http://lavoiedupave.files.wordpress.com/2012/11/briser-les-idoles-rc3a9flc3a9chir-comprendre-agir-12.pdf

Tout est expliqué ici.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon : la jeunesse auxiliaire du gouvernement.

Message par Kennedy-IX le Ven 28 Juin - 11:11

Si tu cites que la moitié aussi....

Les vainqueurs, sont les ploutocrates du monde entier, qui après avoir soutenu des tas de régimes "autoritaires", se sont tous rangés derrières les libéraux, par peur des rouges. (Tes potes en faisait partie, je te rassure hein) Les même qui en France, vantaient l'Allemagne et se sont ensuite précipités, chez les ricains. Ouais on a raison de dire qu'à part le fric et les intérêt de classe, les capitalistes n'ont pas de patrie.

Ah mais au moins on à pas rejoint cette maladie mentale qu'est le communisme nous !
On peut pas en dire autant de vous puisque maintenant ou sont les anciens communistes des pays de l'est ? Tous des ultra-nationalistes voir des néo-nazis..
Regarde en Serbie les militaires et les nationalistes avaient tous leurs cartes au Parti, et le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils n'en avaient rien à foutre du Marxisme et aujourd'hui ils font la base des élites nationalistes !
Les plus grosses salopes c'est vous car des nationalistes qui ont rejoint le PC j'en connais peu, en revanche des communistes qui ont rejoint l'extrême droite je vais pas de faire de liste....

J'aurai décidément tout lu... Ford, c'est pleinement le plus gros capitaliste qui va se fourrer avec Adolf, sois-disant anti-système. Rien ne te choque là dedans ? Hitler était un vendu aux industriels allemands, aux fonds de pensions qui lui donnaient son fric. Hitler, c'est le mec qui gueulait contre l'implantation de magasins américains mais qui de l'autre côté, envoyait une lettre aux industriels et capitalistes allemands, pour les rassurer sur ses attentions. Le voilà ton anti-système, il est plus dedans que dehors, ça crève les yeux. Krupp se frottait les mains, il pouvait abrutir les masses, mettre au pas la classe ouvrière allemande (Vraiment pas pro-nazi) et les syndicats et surtout, se faire du profit. La barricade, pas trois côtés.

Oui c'est un gros capitaliste, sa n'empêche pas que c'est un antisémite totalement assumé voilà pourquoi il aidé Hitler, c'est tout.
Du profit oui, mais pour l'Allemagne c'est respectable je crois, qu'on exploite des gens pour leurs nations ça me gène absolument pas.

Tu me prouves juste que tu ne sais rien de Adolf Hitler. Si tu veux finir moins con, il a écrit un livre qui s'appelle "Mein Kampf", qui est une bouse et horrible à lire, mais qui te permettra de te documenter sur les pensées politiques de Adolf. Hitler se dressait contre le "capitalisme cosmopolite", contre l'esprit individualiste du libéralisme, il accusait les capitalistes du monde entier et les juifs d'exploiter le peuple allemand, etc etc... On en reparlera, quand tu sortiras autre choses que des imbécillités, c'est chiant.

Nan mais c'est EXACTEMENT ce que je viens de dire, il critique le capitalisme pourquoi ? Car il est dans une démarche antisémite...
Mais qu'est-ce que tu parles de la condition ouvrière dans un contexte de guerre totale...Toute la population est au service du pays, et par conséquent exploité, c'est toi aussi je crois tu me parlais de la condition ouvrière avec Napoléon t'es barjot sérieux, qu'est-ce qu'ont s'en fout des ouvriers, ya des choses bien plus importantes qui ce sont passés.

Et pour Mein Kampf, comme on est en France dans un pays de droit je te signales que c'est interdit (dans son intégralité) et vu le prix auxquelles il est sur internet je te caches que je risque pas de le lire, mais si toi tu as le fric pour tant mieux ta qu'as me l'envoyer tu mérites pas de le toucher.

Ah non, on continue dans les énormités. Dans l'Histoire, qui a vaincu qui ? Juste comme ça ?
Staline et Hitler, s'admiraient et se détestaient, cordialement. Une relation ambigu, de deux hommes qui représentaient deux idéaux différents, mais qui, loin des conflits idéologiques et politiques, s'estimaient. Comme quoi, deux saloperies...

Euh excuse moi sur le plan militaire l'URSS à rien de glorieux à 1 contre 10, ils sont quand même avancés jusqu'à Moscou est sans aucun mal ! Il à fallut que l'hiver arrive pour battre l'armée allemande.
En même tant Hitler était un peu con là dessus, comment il voulait gagner à 1 contre 4.
Et nous aussi on était con ! Nos élites juives pensaient vraiment pouvoir vaincre le fanatisme allemand ! On aurait du faire comme Franco, neutralité totale.
Mais de toute façon Hitler voulaient ce venger de la France, sa aurait été tellement énorme qu'on lui foute une deuxième branlé, les allemands auraient été dégoûté, mais malheureusement l'histoire fut tout autre Neutral qu'elle humiliation... C'est sa le vrai drame de la seconde guerre mondiale pas la Shoah et autres conneries, c'est la défaite de l'armée française en si peu de temps.....

Parce que le but, c'est de savoir qui va contrôler l'économie... La bourgeoisie, ou le prolétariat ?
Qui produit les richesses ? Comment doivent-elles être réparti ? La question de la propriété privée, de l'Etat, du pouvoir en lui-même... Continue de rester dans ta métapolitique, de montrer Mamadou et Ibrahim du doigt, le capitaliste sera content, tu ne t'attaques pas à sa domination économique, politique, sociale et financière.

Pourquoi il serait content ? C'est eux qui les ont faient venir, Mamadou et Ibrahim sont des putes du capitalismes mais là au sens propre du terme.
Mais ta pas comprit que le fait que les noirs et les arabes vienne c'est un phénomène capitaliste, comment ça ce fait qu'un africain de merde arrive en France, et ose ce prétendre français alors que sa culture, sont mode de vie sont totalement différent, et bien car il est complètement déraciné, et qui à fait sa ? D’abord les humanistes, centristes républicanistes colonisateur puis les capitaliste qui vendent l'abolition des frontières.

C'est seulement en reprenant ce qui nous est tous du, que nous pourrons améliorer la vie des travailleurs. Les questions économiques et idéologiques, sont primordiales actuellement. Tu ne veux pas le voir, ça te regarde en fait. On prend le pouvoir comment alors ? Expliques moi.

Que nous n'avons pas, pour le moment, tu veux dire. Encore une fois, sans prendre les usines, les moyens de productions, sans renverser la domination de classe, on fait quoi ?

Mais j'comprend pas, admettons il y à ta révolution au qu’elle personne ne croit arrive ? Ok.
Le prolétariat contrôle les usines, tu vas donc augmenter les salaires et autres acquis sociaux ? Mais dans un monde capitaliste dominant comment tu veux ne pas mener le pays à la faillite, la France va très vite perdre le peu de puissance qui lui reste, puisque des pays comme des homologues communistes bridés sont ultra productif ils vont bouffer tout cru la France entière.
Tu peux me traité de pute de capitale mais explique moi juste comment tu fais ! Même les américains ce font bouffés par l'ultra-productivisme.

Je suis plus nationaliste que toi, suce-boule. ça t'emmerde hein

Olà olà tu devrais faire le point tu te contredis tout le temps.
Si tu est un vrai communiste t'es un internationaliste nan ? (Il y à marqué marxiste dans tes opinions et l'internationalisme fait partit des thèses marxistes)
Alors t'es plus nationalistes que moi mais une fois la révolution prolétarienne mondiale effectué tu veux abolir les frontières...Ah oui t'es un beau nationaliste toi ! Menteur, manipulateur.
avatar
Kennedy-IX
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 140
Opinions politiques : Un chef, un peuple, une nation
Activité politique : LVF

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon : la jeunesse auxiliaire du gouvernement.

Message par Camarade Troska le Ven 28 Juin - 16:29

Kennedy-IX a écrit:Ah mais au moins on à pas rejoint cette maladie mentale qu'est le communisme nous !
Je note qu'à part des insultes envers le communisme, tu n'es pas vraiment capable de démontrer en quoi c'est un mauvais système. Par contre, dire que toi et tes copains avez ouvertement écarté les cuisses pour que l'impérialisme américain s'y glisse, ça à l'air de te secouer. Est-ce que ça va aller ? Tu vas t'en remettre ?

On peut pas en dire autant de vous puisque maintenant ou sont les anciens communistes des pays de l'est ? Tous des ultra-nationalistes voir des néo-nazis..
Encore faudrait-il que les nomenklaturiste eussent été communistes ! Même pas besoin d'allez plus loin.

Les plus grosses salopes c'est vous

Bla bla bal, inversion accusatoire. T'es le nez dans ta propre merde, accepte ta collaboration avec le capitalisme depuis 1945. Marrant que vous aviez été avec lui pendant des années par peur du communisme et qu'après, vous vous plaigniez qu'il vous chier à la gueule. Fallait réfléchir avant, mais réfléchir, c'est trop vous demander. On est payé par qui on sert...

car des nationalistes qui ont rejoint le PC j'en connais peu, en revanche des communistes qui ont rejoint l'extrême droite je vais pas de faire de liste....
J'en connais beaucoup qui sortent aussi de leurs sodomies mentales et qui rejoignent autre chose que le PC (Tu fais une fixette dessus, t'as un problème ? Moi j'en ai rien à foutre de ce parti de social-traître, que l'on soit clair...) et qui s'investissent dans le boulot de classe ou de lutte, au boulot, dans les usines, tous les jours.

Du profit oui, mais pour l'Allemagne c'est respectable je crois, qu'on exploite des gens pour leurs nations ça me gène absolument pas.
Tu es un vendu, c'est bien ce que je disais. "Mes frères, tous ensemble pour la fierté nationale ! Mais les pauvres, fermez votre gueule et allez vous faire exploiter par des capitalistes français, c'est plus mieux !" What a Face Tu te contredis toi même et tu prouves, que plus intégré dans le système que toi et tes copains, il n'y a pas.

Mais qu'est-ce que tu parles de la condition ouvrière dans un contexte de guerre totale...
De 1933 à 1939, on est dans un contexte de guerre totale ? Tu le fais exprès ? Mort de rire Mort de rire 

Toute la population est au service du pays, et par conséquent exploité
Service du pays = Service de la bourgeoisie.

c'est toi aussi je crois tu me parlais de la condition ouvrière avec Napoléon t'es barjot sérieux, qu'est-ce qu'ont s'en fout des ouvriers, ya des choses bien plus importantes qui ce sont passés.
Haha, mais décidément, tu montres ton vrai visage : Réactionnaire, anti-populaire, vendu au bourgeois et aux capitalistes. Et c'est ça, qui mène le combat pour sauver la France ? HAHAHAHA What a Face 
La condition de la classe ouvrière m'importe plus qu'un drapeau, puisque MA classe produit les richesses, que tes copains bourgeois volent sans arrêt, grâce à notre système économique. (Que tu ne souhaites pas toucher, en bon chien que tu es !) T'as raison, on s'en fout de ces cons de prolos, qu'ils ferment leurs gueules, on décidera pour eux ! Vient pas me dire que t'es plus démocrate que le PS après...

mais si toi tu as le fric pour tant mieux ta qu'as me l'envoyer tu mérites pas de le toucher.
Faut avoir un mérite pour toucher une merde pareil ? Tu sais lire l'allemand gothique ? Oui, j'ai eu la chance de pouvoir l'acquérir pour une bouchée de pain, au près de ma prof d'allemand au lycée, qui l'avaient reçu après ses études en Allemagne, lors d'un concours. Mais je te rassure, ce livre est long, chiant et barbant.
Le Capital à côté, est plus plaisant à lire... Ne parles pas de ce que tu ne connais pas. Je suppose que tu n'as jamais lu ne serai-ce qu'une ligne de Mussolini ?

Euh excuse moi sur le plan militaire l'URSS à rien de glorieux à 1 contre 10, ils sont quand même avancés jusqu'à Moscou est sans aucun mal !
Mouais, t'oublies pas la purges des généraux et des cadres dans les années 30 en URSS ? D'ailleurs, choses marrantes, Staline a crée une armée discipliné au Parti, en virant ceux qui le gênait. Ce n'est pas justement des éléments conservateurs en Allemagne et en Italie, qui ont provoqué ou du moins mis en marche, la fin du nazisme et du fascisme Italien ? Staline c'était loin d'être un abruti, comparé aux deux autres clowns.

Il à fallut que l'hiver arrive pour battre l'armée allemande.
Comme il a fallut l'hiver pour battre Napoléon. Certains n'apprennent rien de l'Histoire.

c'est la défaite de l'armée française en si peu de temps.....
En effet. Mais je tiens à te rassures, ce sont nos élites et notre Etat-Major, qui nous a vendu pied et poing liés aux allemands et à Hitler. C'est la droite (oui oui), qui appelait Hitler de ses voeux, depuis 1936 et la victoire du Front Populaire. Contrairement aux idées reçus, l'armée française s'est battu en 1940, longuement et avec énormément de bravoure, mais elle a été salopé et tué intérieurement par les généraux et la classe politique. Comme en 1871 d'ailleurs.

Pourquoi il serait content ? C'est eux qui les ont faient venir, Mamadou et Ibrahim sont des putes du capitalismes mais là au sens propre du terme.
Ils sont content de faire venir de la main d'oeuvre immigré et de voir, que plutôt que de s'attaquer à ceux qui les font venir, les dressent dans la haine des Français (Merci SOS Racisme...), leur inculquent des merde dans la tête, tu t'attaques à eux, plutôt qu'à ceux qui nous dominent tous. La preuve... Tu fais le jeu de nos élites politiques. On va se taper un conflit de civilisation et vous aurez la trique d'allez fracasser du bougnoule. On doit en rire, ou en pleure ?

Mais j'comprend pas, admettons il y à ta révolution au qu’elle personne ne croit arrive ? Ok.
Merde, t'es devin en plus... Parce que tu crois que toi et tes potes consanguins, quelqu'un à envie de vous croire, tas de tarés ? (NANANEREUH, moi aussi je peux faire le gosse, t'en fais pas.)

Le prolétariat contrôle les usines, tu vas donc augmenter les salaires et autres acquis sociaux ?

C'est un peu plus compliqué que ça. Nationalisation sous contrôle ouvrier, instauration de la dictature du prolétariat, armement massif du prolétariat, résistance face aux capitalistes, bourgeois et leurs alliés (Toi et tes copains, évidemment, toujours les bons idiots utiles !), etc etc.

Même les américains ce font bouffés par l'ultra-productivisme.
Produire pour la révolution, ce n'est pas produire pour les classes dirigeantes... C'est assez clair, non ?

Si tu est un vrai communiste t'es un internationaliste nan ? (Il y à marqué marxiste dans tes opinions et l'internationalisme fait partit des thèses marxistes)
Et en quoi le fait d'être communiste, empêche de conjuguer internationalisme et patriotisme ? J'espère que ça va te foutre la chiasse, mais je ne suis pas anationaliste.

Le communiste, qui est internationaliste, peut-il être en même temps patriote? Nous pensons que non seulement il le peut, mais le doit. Ce sont les conditions historiques qui déterminent le contenu concret du patriotisme. Il y a notre patriotisme à nous, et il y a le «patriotisme» des agresseurs japonais et celui
de Hitler, auxquels les communistes doivent s'opposer résolument. Les communistes japonais et allemands sont pour la défaite de leur propre pays dans la guerre. Il est dans l'intérêt de leurs peuples de contribuer par tous les moyens à la défaite des agresseurs japonais et à celle de Hitler, et plus cette défaite sera complète, mieux cela vaudra. . .

Car les guerres entreprises par les agresseurs japonais et par Hitler sont aussi funestes pour les peuples du Japon et de l'Allemagne que pour les peuples du monde. Il en va autrement de la Chine, qui est victime de l'agression. C'est pourquoi les communistes chinois doivent unir le patriotisme à l'internationalisme. Nous sommes à la fois des internationalistes et des patriotes, et notre mot d'ordre est de combattre l'envahisseur pour défendre la patrie. Pour nous, le défaitisme est un crime, et la lutte pour la victoire dans la Guerre de Résistance est un devoir auquel nous ne pouvons nous soustraire. Car seul le combat pour la défense de la patrie permet de vaincre les agresseurs et de libérer la nation. Et cette libération seule rend possible l'émancipation du prolétariat et de tout le peuple laborieux. La victoire de la Chine sur ses agresseurs impérialistes aidera les peuples des autres pays. Dans la guerre de libération nationale, le patriotisme est donc une application de l'internationalisme.

Pour parvenir à l'émancipation complète, les peuples opprimés doivent compter d'abord sur leur propre lutte, et ensuite seulement sur l'aide internationale. Les peuples dont la révolution a triomphé doivent aider ceux qui luttent pour leur libération. C'est là notre devoir internationaliste.

Mao, dans le petit livre rouge. Bouquin instructif, que je te recommande vivement, plus que ce tas de merde qu'est MK. Clin d'oeil

Alors t'es plus nationalistes que moi mais une fois la révolution prolétarienne mondiale effectué tu veux abolir les frontières...
Evidemment, puisque le socialisme n'a plus besoin de frontières économiques, puisqu'il permettra à chaque pays, d'avoir accès aux richesses, de se dvper et donc, de protéger la culture et ce qui fait les peuples, en eux-même. Un mode de paix réel, où les classes laborieuses seront enfin les tenantes d'un système faîtes pour elles. Des frontières gardé par des militaires ? Pourquoi faire, alors que la solidarité internationale des travailleurs, triomphera du chauvinisme et de ce genre de conneries hérité du Vieux Monde ?

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon : la jeunesse auxiliaire du gouvernement.

Message par Kennedy-IX le Sam 29 Juin - 17:07

Merde, t'es devin en plus... Parce que tu crois que toi et tes potes consanguins, quelqu'un à envie de vous croire, tas de tarés ? (NANANEREUH, moi aussi je peux faire le gosse, t'en fais pas.)

On ce garde bien de demander au peuple !
Surtout avec les français, il faut savoir passer outre leur avis, pour le bien des fois, regarde qu'elles sont régimes que le peuple à le plus soutenu ?
-Le régime de Louis XIV (on va passer sous silence les périodes de amines ou ça devait gueuler en peu Razz )
-l'Empire Bonapartiste
-Le régime du Maréchal Pétain.
En gros que des régimes autoritaires, ce qui montre une chose pour satisfaire le peuple il faut un régime presque dictatorial avec l'aide de la Police et des forces armées.
Les Français gueulent beaucoup, mais des que quelqu'un de charismatique arrive ils obéissent ! Plus personne dans les rues mise à part 2-3 larves gauchistes, mais après 2-3 ans de taules sa s'arrange....

Par contre vous avec votre révolution du peuple, vous êtes très mal barré, car qui est le prolétariat ? Les paysans, les ouvriers, les chômeurs, les traînes savates et autres..
Pour les paysans, je viens de ce milieu il y à pas plus individualiste et attaché à la propriété privée qu'eux (dans mon village ils ce mettent souvent sur la gueule pour à peine 1 mètre de terrain en plus)
Alors comment tu vas fédéré à ta cause c'est gens là ? Tu pourras pas, donc tu vas taper sur le prolétariat ! BRAVO

-Ensuite les ouvriers, c'est gens ont étés explusés des banlieux comme des merdes par les immigrés, ils subissent toutes cette violences, et c'est pour sa qu'ils ce reportent en masse chez Marine Le Pen, (la grande majorité des Skinhead sont des fils d'ouvriers).
Donc ton discours universaliste et cohabitation des races leur est insupportable (Mélenchon fait des scores dérisoires avec cet électorat, et très peu d'ouvrier sont des militants d'extrême gauche)

Voilà il reste qui ? Les nouveaux prolétaires les femmes seules, les immigrés ? Et bah bravo les voilà les nouveaux révolutionnaires, une poignée de bonne femme hystérique, et des africains...
Alors si c'est la vision que tu te fais d'une révolution je cours effectivement dans les bras des capitalistes !

En effet. Mais je tiens à te rassures, ce sont nos élites et notre Etat-Major, qui nous a vendu pied et poing liés aux allemands et à Hitler. C'est la droite (oui oui), qui appelait Hitler de ses voeux, depuis 1936 et la victoire du Front Populaire. Contrairement aux idées reçus, l'armée française s'est battu en 1940, longuement et avec énormément de bravoure, mais elle a été salopé et tué intérieurement par les généraux et la classe politique. Comme en 1871 d'ailleurs.

Ah oui sa c'est sur, ce que les soldats français ont fait à Dunkerque à été admirable !
Je penses que notre défaite et purement militaire sur ce coup et pas politique (avant la rédition bien sur) les allemands et leurs guerre éclaire était invisible.
En plus il me semble que De Gaulle avait écrit quelques choses sur l'utilisation des chars en formation très serrés, et que l'état major n'a pas été convaincu, mais Guderian lui la utilisé..
Belle clairvoyance de l'état major.

J'espère que ça va te foutre la chiasse, mais je ne suis pas anationaliste.
Evidemment, puisque le socialisme n'a plus besoin de frontières économiques, puisqu'il permettra à chaque pays, d'avoir accès aux richesses, de se dvper et donc, de protéger la culture et ce qui fait les peuples, en eux-même. Un mode de paix réel, où les classes laborieuses seront enfin les tenantes d'un système faîtes pour elles. Des frontières gardé par des militaires ? Pourquoi faire, alors que la solidarité internationale des travailleurs, triomphera du chauvinisme et de ce genre de conneries hérité du Vieux Monde ?

Ah oui d'accord tu es pas anational mais tu veux quand même abolir les frontières c'est très logiques ce que tu viens de dire...
Dans ton monde sans frontières les populations seront libres de circuler, ça va amener le métissage dans toute l'Europe et la destruction de la race blanche.
Et puis enfaîte t'es un gros libertaire comme types un monde tout ouvert ou chacun serait libre..

.
avatar
Kennedy-IX
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 140
Opinions politiques : Un chef, un peuple, une nation
Activité politique : LVF

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon : la jeunesse auxiliaire du gouvernement.

Message par Camarade Troska le Dim 30 Juin - 2:29

Kennedy-IX a écrit:-Le régime de Louis XIV (on va passer sous silence les périodes de amines ou ça devait gueuler en peu Razz )
-l'Empire Bonapartiste
-Le régime du Maréchal Pétain.
Ouais d'accord, c'est comme en URSS quoi ? Si on passe sous silence les famines, les purges politiques et tout le reste, tout le monde était content non ? Comme au Cambodge, tout le monde était content jusqu'à ce qu'on fusille des mecs pour de l'eau chaude ? Comme en Corée du Nord quoi, tout le monde...
Merde, fermes ta gueule quoi.

Tu passes sous silence volontairement, le fait que malgré l'établissement d'un régime politique fort, qu'il y a eu des troubles graves. Sous Louis XIV, ce dernier a du enfermer la bourgeoisie et la noblesse à Versailles, pour l'avoir sous la main. Napoléon, il a du s'allier comme la pute qu'il est avec des banquiers et des industriels pour prendre le pouvoir. La Banque de France mec ! Un groupe d'intérêts financiers suisse, avant qu'elle ne fut nationalisé plus d'un siècle plus tard. Sans parler des nombreuses grèves et autres mouvements de désertions dans l'armée impériale (1/3 ou 1/4 des effectifs dans les maquis paysans, à partir de 1810 !). Sur Pétain, c'est plus complexe, mais il y a eu de grands mouvements massifs de grève, dans les transports, dans les chemins de fers, etc etc. Certes, on était loin du Grand Soir, mais les faits sont là : La France n'est pas le pays des révolutions pour rien, si on regarde 1789, 1830, 1848 et 1871. (Je ne sais pas si on peut compter Mai 68... Très heureux)

Les Français gueulent beaucoup, mais des que quelqu'un de charismatique arrive ils obéissent ! Plus personne dans les rues mise à part 2-3 larves gauchistes, mais après 2-3 ans de taules sa s'arrange....
Mais mais, je pensais que tu étais démocrate moi ? Ne t'en fais pas, si il faut vous claquer la gueule, on ne se gênera pas. La dictature du prolétariat est là pour ça, contre les ennemis du peuple, les exploiteurs et leurs valets.

Par contre vous avec votre révolution du peuple, vous êtes très mal barré, car qui est le prolétariat ? Les paysans, les ouvriers, les chômeurs, les traînes savates et autres..
Et alors ? Ce n'est pas ce prolétariat qui a fait et qui continuera à faire les révolutions ? Juste parce que ça t'emmerde et t'as un caprice, il faudrait qu'il n'y est plus rien. Moi j'aime ma classe sociale, je ne lui impose pas des flics, des curés ou des généraux comme toi et tes copains. Ne parle pas du peuple, tu es le premier à lui tirer dans le dos, quand il n'est pas d'accord avec toi.

Pour les paysans, je viens de ce milieu il y à pas plus individualiste et attaché à la propriété privée qu'eux (dans mon village ils ce mettent souvent sur la gueule pour à peine 1 mètre de terrain en plus)
Alors comment tu vas fédéré à ta cause c'est gens là ? Tu pourras pas, donc tu vas taper sur le prolétariat ! BRAVO
Non mais, merci. Je viens d'une famille ouvrière et paysanne sur plusieurs générations, je connais la mentalité paysanne assez bien. Seulement, je voudrais te rappeler que Lénine a fait la révolution en 1917 avec... la paysannerie russe, la plus rustre, la plus réactionnaire et la plus incapable qui puisse exister, pour l'époque. Et oui, ce n'est pas être méchant, mais quand tu voyais le niveau de conscience, c'était effrayant. Pourtant, ils ont servit de pilier dans la révolution et dans l'armée rouge des ouvriers et paysans... On pourrait parler de 1936 en Espagne aussi, avec les vague de collectivisations et les ouvriers qui expropriaient eux-même leurs propriétaires !

-Ensuite les ouvriers, c'est gens ont étés explusés des banlieux comme des merdes par les immigrés, ils subissent toutes cette violences, et c'est pour sa qu'ils ce reportent en masse chez Marine Le Pen, (la grande majorité des Skinhead sont des fils d'ouvriers).
Beaucoup de connerie pour ne rien dire. Les ouvriers expulsés en banlieues ? Si tu traines un peu en banlieue, tu te rendras compte que la classe ouvrière y est présente, en masse ! Oui, je regarde pas loin de chez moi, et le prolétariat urbain, il est là. Qu'il soit blanc ou de couleur, ils se croisent le matin à la boulangerie, ils se croisent ensuite à l'usine... La routine quoi.
Maintenant, le mythe du vote ouvrier en faveur de MLP, je te laisse dans ta fable, dans les quartiers populaires, l'abstention lors des élections est de l'ordre de 70/80%. Le reste est éparpillé entre la gauche molle et le Front National. Pas de très grande victoire des nahahahahahationaliste sur ce coin là.

Donc ton discours universaliste et cohabitation des races leur est insupportable (Mélenchon fait des scores dérisoires avec cet électorat, et très peu d'ouvrier sont des militants d'extrême gauche)
Heil kamarad !
Encore une fois, pour traîné souvent en banlieue, non ça ne les gêne pas tellement que ça. Il y a du respect, de l'entente et une cohabitation qui se fait, avec le temps. Alors oui, il est clair qu'il est plus simple de cracher à la gueule de l'immigré, que contre ses propres exploiteurs, j'en suis bien conscient. Et c'est vous qui distillez cette haine à la con, personne d'autre. Sur Merluchon... Son score lors des dernières présidentielles, est plus honorable que la stagnation de MLP, incapable de décoller et reste à 20%, ce qui représente, un recul au vu des scores de la gauche radicale de Merluchon justement. Ses discours ont été très bien reçu, je pense à celui de Marseille par exemple. Pour en rajouter une couche, une grande partie des ouvriers sont dépolitisés ou abstentionnistes.

Alors si c'est la vision que tu te fais d'une révolution je cours effectivement dans les bras des capitalistes !
Tu admets être un bon gros suceur de bourgeois, c'est déjà ça. Encore un effort, la sodomie n'est plus très loin.

Ah oui d'accord tu es pas anational mais tu veux quand même abolir les frontières c'est très logiques ce que tu viens de dire...
Ah moins que tu m'expliques le rapport qu'il y a entre des frontières tracés arbitrairement et la défense des cultures diverses et variés, qui composent notre planète ? Rien du tout en fait, je raisonne dans un monde socialiste, les frontières n'auront plus aucun intérêt, puisque le prolétariat sera non plus une classe, mais la grande communauté humaine souhaité par Marx. La Patrie ou la Mort, plus que jamais. Mais le devoir d'internationalisme, ce n'est pas simplement pour faire joli.

Dans ton monde sans frontières les populations seront libres de circuler, ça va amener le métissage dans toute l'Europe et la destruction de la race blanche.
Je te laisse dans tes délires d'invasions migratoires et de complot judéo-maçonnique, j'essaye de discuter politique personnellement.

Et puis enfaîte t'es un gros libertaire comme types un monde tout ouvert ou chacun serait libre..

Anarco-bolchevik, maoiste-libertaire, en effet.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon : la jeunesse auxiliaire du gouvernement.

Message par Kennedy-IX le Lun 1 Juil - 19:31

Ouais d'accord, c'est comme en URSS quoi ? Si on passe sous silence les famines, les purges politiques et tout le reste, tout le monde était content non ? Comme au Cambodge, tout le monde était content jusqu'à ce qu'on fusille des mecs pour de l'eau chaude ? Comme en Corée du Nord quoi, tout le monde...
Merde, fermes ta gueule quoi.

Tu passes sous silence volontairement, le fait que malgré l'établissement d'un régime politique fort, qu'il y a eu des troubles graves. Sous Louis XIV, ce dernier a du enfermer la bourgeoisie et la noblesse à Versailles, pour l'avoir sous la main. Napoléon, il a du s'allier comme la pute qu'il est avec des banquiers et des industriels pour prendre le pouvoir. La Banque de France mec ! Un groupe d'intérêts financiers suisse, avant qu'elle ne fut nationalisé plus d'un siècle plus tard. Sans parler des nombreuses grèves et autres mouvements de désertions dans l'armée impériale (1/3 ou 1/4 des effectifs dans les maquis paysans, à partir de 1810 !). Sur Pétain, c'est plus complexe, mais il y a eu de grands mouvements massifs de grève, dans les transports, dans les chemins de fers, etc etc. Certes, on était loin du Grand Soir, mais les faits sont là : La France n'est pas le pays des révolutions pour rien, si on regarde 1789, 1830, 1848 et 1871. (Je ne sais pas si on peut compter Mai 68... )

Bah, ah mon avis les russes sont nostalgiques de l'URSS, rien que voir les résultats du Parti Communiste de là bas (qui est par ailleurs très nationaliste)
Nan mais après je sais pas si ya beaucoup de témoignage du bas peuple sous Louis XIV, mais ce dernier à marqué les ésprits et beaucoup l'ont admirés quoi qu'on en dise, et ça ce comprend, tant de royalisme et de noblesse dans un personnage, il est au dessus de tout, même Voltaire qui pourtant des Lumières l'admirait énormément !
Pour Napoléon je vais pas rentrer dans ce débat moi c'est quelqu'un que j'admire énormément ! Je suis très fière que mon pays est accueillit un si grand personnage et tu vois je les jamais dit pour aucun autre ! Mais je pense que Napoléon était au dessus de la France encore à cette époque là !
Tu as déjà vu le film "Napoléon" avec Christian Clavier ? Je te le conseille il est sur Youtube gratuit, franchement même un gauchiste deviendrait Bonapartiste avec ce film....

Non mais, merci. Je viens d'une famille ouvrière et paysanne sur plusieurs générations, je connais la mentalité paysanne assez bien. Seulement, je voudrais te rappeler que Lénine a fait la révolution en 1917 avec... la paysannerie russe, la plus rustre, la plus réactionnaire et la plus incapable qui puisse exister, pour l'époque. Et oui, ce n'est pas être méchant, mais quand tu voyais le niveau de conscience, c'était effrayant. Pourtant, ils ont servit de pilier dans la révolution et dans l'armée rouge des ouvriers et paysans... On pourrait parler de 1936 en Espagne aussi, avec les vague de collectivisations et les ouvriers qui expropriaient eux-même leurs propriétaires !

Ah oui je veux bien te croire, les paysans russes ça devait être quelques choses !
Mais les paysans français sont bien différent et jamais tu pourras les fédérés !

Beaucoup de connerie pour ne rien dire. Les ouvriers expulsés en banlieues ? Si tu traines un peu en banlieue, tu te rendras compte que la classe ouvrière y est présente, en masse ! Oui, je regarde pas loin de chez moi, et le prolétariat urbain, il est là. Qu'il soit blanc ou de couleur, ils se croisent le matin à la boulangerie, ils se croisent ensuite à l'usine... La routine quoi.
Maintenant, le mythe du vote ouvrier en faveur de MLP, je te laisse dans ta fable, dans les quartiers populaires, l'abstention lors des élections est de l'ordre de 70/80%. Le reste est éparpillé entre la gauche molle et le Front National. Pas de très grande victoire des nahahahahahationaliste sur ce coin là.

Att faut que je retrouve ce reportage ou un agent immobilier raconte que le blancs fuient les banlieue.
Tu vas voir même toi ça va te faire froid dans le dos quand tu vas entendre ce qu'il dit si je le retrouve je te l'envois par MP

Ah moins que tu m'expliques le rapport qu'il y a entre des frontières tracés arbitrairement et la défense des cultures diverses et variés, qui composent notre planète ? Rien du tout en fait, je raisonne dans un monde socialiste, les frontières n'auront plus aucun intérêt, puisque le prolétariat sera non plus une classe, mais la grande communauté humaine souhaité par Marx. La Patrie ou la Mort, plus que jamais. Mais le devoir d'internationalisme, ce n'est pas simplement pour faire joli.

Tracé arbitrairement Dingue 
Des millions de personnes sont mortes pour ces frontières, alors non elles sont pas étaient tracé arbitrairement elles ont étaient tracés par le sang ! Le sang des français mais c'est pas possible cette négation de tout, des valeurs de l'histoire....
Il y à des pays tracés arbitrairement, regarde en Yougoslavie, tous ces pseudo-nations comme la Bosnie et autres qui ne font qu'empiéter le territoire légitime serbe

Anarco-bolchevik, maoiste-libertaire, en effet.

T'es sur que Mao aimé les libertaires ?
avatar
Kennedy-IX
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 140
Opinions politiques : Un chef, un peuple, une nation
Activité politique : LVF

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon : la jeunesse auxiliaire du gouvernement.

Message par Camarade Troska le Lun 1 Juil - 20:24

Tu t’essouffles ?

Kennedy-IX a écrit:Bah, ah mon avis les russes sont nostalgiques de l'URSS, rien que voir les résultats du Parti Communiste de là bas (qui est par ailleurs très nationaliste)
Ouais, c'est plus un vote anti-Poutine la plupart du temps, qu'un vote réellement communiste. Le Front de Gauche là bas (Des ML hein, authentique, pas notre truc social-réformiste là) il est traqué et son dirigeant, il est déjà passé plusieurs fois en prisons. Le PCR, c'est du nationalisme agressif et nostalgique. Le FN là bas, c'est un parti d'extrême gauche et le PCR, c'est l'ultra-droite Mort de rire

Nan mais après je sais pas si ya beaucoup de témoignage du bas peuple sous Louis XIV, mais ce dernier à marqué les ésprits et beaucoup l'ont admirés quoi qu'on en dise, et ça ce comprend, tant de royalisme et de noblesse dans un personnage, il est au dessus de tout, même Voltaire qui pourtant des Lumières l'admirait énormément !
Je m'en branle pas mal. Louis XIV c'est le plus long règne de l'Histoire, c'est la grandeur, c'est la France, etc etc. Oui oui, je suis un salaud de punk à chien, mais au cas où ça pourrait encore te mettre la chiasse, je connais l'Histoire de mon pays. J'essaye juste de t'expliquer ce que Louis XIV, il a apporté dans l'histoire de France et qu'est ce qu'il a combattu : La montée de la bourgeoisie. Est-ce que c'était une bonne chose ? A remettre dans le contexte, non.

Et Voltaire, excuses moi, mais dans le genre BHL, on ne fait pas mieux. Lui son avis, j'en ai encore plus rien à carrer.

Pour Napoléon je vais pas rentrer dans ce débat moi c'est quelqu'un que j'admire énormément !

Si t'aimes ceux qui bradent ton propre pays. "La France est une prostituée et je couche avec elle tous les soirs." Si si, c'est de Napoléon mon gars. Il y en a d'autres, mais je te laisse dans ton idéalisme béat, c'est touchant.

Tu as déjà vu le film "Napoléon" avec Christian Clavier ? Je te le conseille il est sur Youtube gratuit, franchement même un gauchiste deviendrait Bonapartiste avec ce film....
Une bouse horrible. Merci, j'ai un père qui est passionné par Napoléon, j'ai eu le droit à tous les Abel Gance, même Austerlitz et au téléfilm de l'époque. Mais ça ne change pas mon avis sur Napoléon : Un arriviste, un impérialiste et un mec qui voulait se faire du fric et qui s'en foutait de la France. Je te conseille d'écouter les conférences de H.Guillemin ou encore de lire Jean Tullard, c'est vachement enrichissant.

Mais les paysans français sont bien différent et jamais tu pourras les fédérés !
T'es toujours bien sûr de toi, mais tu n'es rien capable d'apporter comme preuves.
La paysannerie française, c'est des journaliers pour la plupart ou des petits exploitants, qui se font bouffer par des plus gros. J'suis à la limite du Sundgau, c'est encore le féodalisme là bas, je déconne à peine.

Att faut que je retrouve ce reportage ou un agent immobilier raconte que le blancs fuient les banlieue.
Si c'est un truc genre M6, enquête d'action et ces conneries bourgeoises, (Auquel tu portes crédit, et ça se dit contre le système ? Fascistahahahahaha ! What a Face) ce n'est même pas la peine.

Des millions de personnes sont mortes pour ces frontières, alors non elles sont pas étaient tracé arbitrairement elles ont étaient tracés par le sang !
Comme la lutte des classes quoi.

Le sang des français mais c'est pas possible cette négation de tout, des valeurs de l'histoire....
Désolé d'accorder plus de crédit aux classes socials, aux dvpements historiques, qu'à des conneries de consanguins sur 15 générations.

T'es sur que Mao aimé les libertaires ?
Je lui pisse à la raie Mao. Le mouvement maoiste français (et italiens) a toujours été très spontanéiste et des groupes comme VLR (Vive la Révolution !), ont fait des groupes communs avec des cercles et groupements anarchistes. Après les écrits de Mao, voilà quoi. C'est vraiment carré et pointilleux, mais le mec devait s'occuper d'un pays de millions d'habitants. Si j'arrive à concilier le centralisme démocratique avec mon esprit autogestionnaire, ça me regarde.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon : la jeunesse auxiliaire du gouvernement.

Message par Kennedy-IX le Lun 1 Juil - 21:22

Ouais, c'est plus un vote anti-Poutine la plupart du temps, qu'un vote réellement communiste. Le Front de Gauche là bas (Des ML hein, authentique, pas notre truc social-réformiste là) il est traqué et son dirigeant, il est déjà passé plusieurs fois en prisons. Le PCR, c'est du nationalisme agressif et nostalgique. Le FN là bas, c'est un parti d'extrême gauche et le PCR, c'est l'ultra-droite

Ah voilà une bonne gauche Très heureux 
Si la gauche communiste en France appliquait les mêmes valeurs ils seraient aujourd'hui à 20 % et le FN à 2% mais ils ont choisis leurs voies...Tant mieu pour nous

Je m'en branle pas mal. Louis XIV c'est le plus long règne de l'Histoire, c'est la grandeur, c'est la France, etc etc. Oui oui, je suis un salaud de punk à chien, mais au cas où ça pourrait encore te mettre la chiasse, je connais l'Histoire de mon pays. J'essaye juste de t'expliquer ce que Louis XIV, il a apporté dans l'histoire de France et qu'est ce qu'il a combattu : La montée de la bourgeoisie. Est-ce que c'était une bonne chose ? A remettre dans le contexte, non.

Et Voltaire, excuses moi, mais dans le genre BHL, on ne fait pas mieux. Lui son avis, j'en ai encore plus rien à carrer.

Bah en même tant tous les Rois de France était anti-bourgeoisie, et comme dirait Alain Soral, les bourgeois ce sont des nobles sans noblesses.
Au moin du temps des Rois de France sétaient beaucoup moins malsains on savait qui était les dominants, et ces dominants travaillaient dans le but de la France, pas pour leurs intérêts privés comme aujourd'hui.

Si t'aimes ceux qui bradent ton propre pays. "La France est une prostituée et je couche avec elle tous les soirs." Si si, c'est de Napoléon mon gars. Il y en a d'autres, mais je te laisse dans ton idéalisme béat, c'est touchant.

Je sais... J'ai lu les livres de Max Gallo sur Napoléon, mais je peux aussi te sortir des citations très patriotique de sa part, mais c'est vrai qu'au début de sa vie il à une vision politique que je peux pas blairer et il nous fait chier avec sa Corse, et sont passage en Egypte ou il à fait des déclarations qui m'ont fait gerber
Mais ce mec à amené un de ces prestiges à la France ! Rien que pour sa c'est une légende vivante ! Voir tout un peuple ce dévoué à un homme qui lui même et dévoué à sont pays c'est magnifique !
J'espère qu'on retrouvera sa un jour...Peut être.
J'te signale que c'est de loin le personnages historiques français le plus connu dans le monde !
Napoléon c'est la France c'est tout, il représente aussi la résistance anti-impérialiste (oui oui) face aux dominants anglo-saxons et leurs sbires (russes, autrichiens, prussiens).

Une bouse horrible. Merci, j'ai un père qui est passionné par Napoléon, j'ai eu le droit à tous les Abel Gance, même Austerlitz et au téléfilm de l'époque. Mais ça ne change pas mon avis sur Napoléon : Un arriviste, un impérialiste et un mec qui voulait se faire du fric et qui s'en foutait de la France. Je te conseille d'écouter les conférences de H.Guillemin ou encore de lire Jean Tullard, c'est vachement enrichissant.

Rooh même niveau cinématique ta des mauvais goûts !
Et en plus ta eu un père napoléonien ! T'aurais dut plus l'écouté étant jeune..
J'ai déjà écouté Guillemin sur Robespierre un mec sur le forum avait posté une vidéo, il m'avait convaincu.
J'écouterais plus tard, mais en même tant Napoléon était un proche de Robespierre.

Si c'est un truc genre M6, enquête d'action et ces conneries bourgeoises, (Auquel tu portes crédit, et ça se dit contre le système ? Fascistahahahahaha ! ) ce n'est même pas la peine.

Ouai j'sais plus, le présentateur c'était un blackos, je sais plus son nom.
Le reportage il était plus POUR les banlieue qu'autres choses, mais y'a juste un passage intéressant..

Comme la lutte des classes quoi
Désolé d'accorder plus de crédit aux classes socials, aux dvpements historiques, qu'à des conneries de consanguins sur 15 générations.

Des conneries, la première guerre mondiale, c'est du pur nationalisme français, du revanchisme anti allemand, bref un combat noble et comme par hasard on la gagné, l'Alsace et la Lorraine !
Des que le nationalismes entre en motivation c'est la victoire, des que c'est la lutte anti-fasciste, l'humanisme et autres conneries ont pert

Et c'est pas les seuls combats on peut partir des Rois de France qui ont voulu étendre le pouvoir centrale, et royale aucune connerie que du concret, ce qui à fait qu'aujourd'hui on à la chance d'être un pays centralisé, et aussi le plus grand pays de l'UE (en taille)

ui pisse à la raie Mao. Le mouvement maoiste français (et italiens) a toujours été très spontanéiste et des groupes comme VLR (Vive la Révolution !), ont fait des groupes communs avec des cercles et groupements anarchistes. Après les écrits de Mao, voilà quoi. C'est vraiment carré et pointilleux, mais le mec devait s'occuper d'un pays de millions d'habitants. Si j'arrive à concilier le centralisme démocratique avec mon esprit autogestionnaire, ça me regarde.

Là dessus je vais rien dire je connais pas trop le personnage...
Mais tu pourrais au moins respectés les figures importantes de ton mouvement
avatar
Kennedy-IX
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 140
Opinions politiques : Un chef, un peuple, une nation
Activité politique : LVF

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon : la jeunesse auxiliaire du gouvernement.

Message par Camarade Troska le Lun 1 Juil - 21:48

Kennedy-IX a écrit:Ah voilà une bonne gauche Très heureux
C'est quoi la gauche, en fait ?

Si la gauche communiste en France appliquait les mêmes valeurs ils seraient aujourd'hui à 20 % et le FN à 2% mais ils ont choisis leurs voies
En même temps, vouloir appliquer la réalité politique russe à ce qui se passe en France, c'est moyen. Je ne donnais ça qu'en titre d'exemple indicatif, rien de plus. La gauche communiste en France, c'est le plus souvent des mecs qui ne sont pas encartés et qui sont dans des micro-organisations, ou qui essayent de retravailler le PCF de l'intérieur. Si la gauche communiste avait des couilles, elle accepterait la dictature du prolétariat comme principe premier de sa politique.

et ces dominants travaillaient dans le but de la France, pas pour leurs intérêts privés comme aujourd'hui.
Un dominant qui bosse pour ses potes consanguins où qui bossent pour les intérêts étrangers, ça reste un exploiteur. Et un exploiteur, c'est une place au goulag, contre le mur ou une fosse commune.

Je sais... J'ai lu les livres de Max Gallo sur Napoléon, mais je peux aussi te sortir des citations très patriotique de sa part
Un mec qui retourne sa veste, il pourra te dire tout et n'importe quoi. Tiens tu prends Mitterand, le mec a commencé à l'Action Française, à eu la francisque et à fini à la tête du Parti Socialiste. Dingue 

Mais ce mec à amené un de ces prestiges à la France !

Ce n'est pas ce qui va donner à bouffer aux pauvres, excuses moi.

Voir tout un peuple ce dévoué à un homme qui lui même et dévoué à sont pays c'est magnifique !
D'une tout un peuple, c'est une mystification. De deux, il crachait volontiers sur la France, vu qu'il la prenait pour une putain. On fait quoi avec une pute, rassures moi ?

J'te signale que c'est de loin le personnages historiques français le plus connu dans le monde !
Ce qui montre bien, que l'histoire est au mains de la bourgeoisie et pas dans celles du peuple.

Napoléon c'est la France c'est tout, il représente aussi la résistance anti-impérialiste (oui oui) face aux dominants anglo-saxons et leurs sbires (russes, autrichiens, prussiens).
La grosse poilade. Napoléon, il représente l'impérialisme français et bourgeois contre l'impérialisme britannique, rien de plus. Le blocus continental, c'est une mesure impérialiste sur l'Europe. D'ailleurs, c'est cette même bourgeoisie qui l'a renversé. Qui a acclamé les cosaques dans Paris en 1814 ? Certainement pas les quartiers populaires, mais les "gens de biens", comme on les appelait. Vos potes quoi.

Rooh même niveau cinématique ta des mauvais goûts !
Non mais parle moi cinéma, ne me parle pas production française à la con. Parles moi Francis Forc Coppola, parles moi Kazan, Stanley Kubrick, Godard... Rolling Eyes

Et en plus ta eu un père napoléonien !

Il est rien du tout. Il a juste une passion pour un homme, qu'il n'arrive pas à cerner. C'est plus une passion historique, qu'un partage réel de ces idées. J'écoute personne moi, à part moi, pour me faire mes propres opinions politiques, merci. ça t'emmerde ? Tant mieux, j'en suis ravi.

mais en même tant Napoléon était un proche de Robespierre.
C'est une blague j'espère ?

Le reportage il était plus POUR les banlieue qu'autres choses
Rien à foutre. Qu'il soit pour ou contre, je ne regarde pas les conneries qui passe sur les chaînes grands publics, qu'on fasse passé ça pour des reportages du quotidien et ces merdes.

Des conneries, la première guerre mondiale, c'est du pur nationalisme français, du revanchisme anti allemand, bref un combat noble et comme par hasard on la gagné, l'Alsace et la Lorraine !
T'as vraiment besoin de sortir de ta sodomie mentale. La 1ère GM, c'est les impérialistes européens qui envoient se faire massacrer leurs prolétariat, pour sortir d'une crise économique qui date du début du XXème siècle. En gros, trop de surplus, trop de surproduction, fallait dégorger le truc. Je te conseille la lecture du bouquin de Lénine, "l'impérialisme, stade suprême du capitalisme", peut-être que t'arrêteras de fantasmer sur tout et n'importe quoi.

Une guerre industrielle ignoble, où la paysannerie et le prolétariat est allez se faire massacrer pour quelques marchands de canons. Le nationalisme ? C'est un prétexte pour les idéalistes comme toi.What a Face 

Mais tu pourrais au moins respectés les figures importantes de ton mouvement
C'est toi qui me casse les couilles avec Mao. Il est mort, enterré. Est-ce qu'il aimait les libertaires ? Est-ce qu'il aimait le canard laqué ? Est-ce qu'il pissait contre les murs ? On s'en branle.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon : la jeunesse auxiliaire du gouvernement.

Message par Kennedy-IX le Lun 1 Juil - 22:23

C'est quoi la gauche, en fait ?

Tout le contraire de ce qu'est la France

En même temps, vouloir appliquer la réalité politique russe à ce qui se passe en France, c'est moyen. Je ne donnais ça qu'en titre d'exemple indicatif, rien de plus. La gauche communiste en France, c'est le plus souvent des mecs qui ne sont pas encartés et qui sont dans des micro-organisations, ou qui essayent de retravailler le PCF de l'intérieur. Si la gauche communiste avait des couilles, elle accepterait la dictature du prolétariat comme principe premier de sa politique.

Quoi la réalité russe ? Comme eux il nous faut un vrai chef ! En finir avec ce parlementarisme de merde, et enfin avoir un président qui à de l'autorité.
S'il avait des couilles....Sa dépend pourquoi aussi si c'est pour nous vendre de l'internationalisme, du multi-culturalisme et de l'anti-race blanche, qu'il reste dans les jupons de Mélenchon c'est très bien...
Pis la honte pour vous quoi...Le Parti historique du communisme ne l'est pas plus que l'UMP.

Un dominant qui bosse pour ses potes consanguins où qui bossent pour les intérêts étrangers, ça reste un exploiteur. Et un exploiteur, c'est une place au goulag, contre le mur ou une fosse commune.

Mais, c'est quoi ton problème avec les consanguins ? Tu m'en parles tout le temps en plus je te parlais de la France moi, sympa la comparaison.
Et pour toi entre un exploiteur qui s'en met pleins les fouilles, et un exploiteur dévoué à sa nation tu vois pas de différences, bah moralement si il y en à une grosse.

Ce n'est pas ce qui va donner à bouffer aux pauvres, excuses moi.

Bah au moins les pauvres ont la conscience d'habiter dans un vrai pays !
Tu regardes Israël, les gens vivent bien mais sont frustrés car leurs pays est une arnaque sans histoire sans rien, juste un génocide comme base...
Y'en à d'autres des pays merdiques comme sa, le Kosovo, la Bosnie que des pays qui n'existent que grâce aux bombes Made in USA.

La grosse poilade. Napoléon, il représente l'impérialisme français et bourgeois contre l'impérialisme britannique, rien de plus. Le blocus continental, c'est une mesure impérialiste sur l'Europe. D'ailleurs, c'est cette même bourgeoisie qui l'a renversé. Qui a acclamé les cosaques dans Paris en 1814 ? Certainement pas les quartiers populaires, mais les "gens de biens", comme on les appelait. Vos potes quoi.

Alors toi entre l'impérialisme français et l'impérialisme britannique tu sais pas choisir ? Bravo belle leçon de patriotisme.

C'est une blague j'espère ?

Euh non, mais toi j'espère que tu sais que à la mort de Robespierre, Napoléon à été arrêté, et enfermé pour complicité avec les jacobins

Rien à foutre. Qu'il soit pour ou contre, je ne regarde pas les conneries qui passe sur les chaînes grands publics, qu'on fasse passé ça pour des reportages du quotidien et ces merdes.

D'accord, ces médias enjuivés qui font semblant d'être en accord avec les français, alors que tout le monde les vomit.

T'as vraiment besoin de sortir de ta sodomie mentale. La 1ère GM, c'est les impérialistes européens qui envoient se faire massacrer leurs prolétariat, pour sortir d'une crise économique qui date du début du XXème siècle. En gros, trop de surplus, trop de surproduction, fallait dégorger le truc. Je te conseille la lecture du bouquin de Lénine, "l'impérialisme, stade suprême du capitalisme", peut-être que t'arrêteras de fantasmer sur tout et n'importe quoi.

Une guerre industrielle ignoble, où la paysannerie et le prolétariat est allez se faire massacrer pour quelques marchands de canons. Le nationalisme ? C'est un prétexte pour les idéalistes comme toi.

Ce qui est ignoble c'est Jean Jaurés qui appelle à l'union des prolétaires allemands et français ! Haute trahison !
Oui c'est le nationalisme français qui s'oppose au nationalisme allemand, et nous avons vaincu ! Sois fière un peu, devant ces soldats français qui ont gagné dans ce qui est assurément la guerre la plus dur psychologiquement et physiquement. Pour sa qu'Hitler avait la haine contre la France...

C'est toi qui me casse les couilles avec Mao. Il est mort, enterré. Est-ce qu'il aimait les libertaires ? Est-ce qu'il aimait le canard laqué ? Est-ce qu'il pissait contre les murs ? On s'en branle.


Nan mais t'es taré toi, c'est toi qui m'a dit que t'étais Maoïste-libertaire ! Juste une contradictions de plus chez toi
avatar
Kennedy-IX
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 140
Opinions politiques : Un chef, un peuple, une nation
Activité politique : LVF

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon : la jeunesse auxiliaire du gouvernement.

Message par Camarade Troska le Mar 2 Juil - 16:29

Kennedy-IX a écrit:Tout le contraire de ce qu'est la France
La droite qui se vend au Capital, ça me fait bien marrer. Donc c'est quoi la gauche, s'il te plait ?

Quoi la réalité russe ? Comme eux il nous faut un vrai chef ! En finir avec ce parlementarisme de merde, et enfin avoir un président qui à de l'autorité.
Sauf que dans notre pays, nous n'avons plus de traditions de grands chefs politiques et militaires, depuis un sacré bout de temps. En Russie, c'est culturelle et historique. Alors oui, avoir plus d'autorité et de charisme que Hollande, ce n'est pas compliqué tu vas me dire.

Pis la honte pour vous quoi...Le Parti historique du communisme ne l'est pas plus que l'UMP.
Honte de quoi ? Je suis fier d'être communiste et d'avoir eu dans notre histoire sociale, un parti comme le PCF, avec ses tares certes, mais avec ce qu'il avait de formidable : Organisation disciplinée, contre-société ouvrière, Fête de l'Huma, les écoles du Parti, les banlieues rouges, des syndicats qui avaient des couilles, etc etc. Après ce qu'il est devenu, on ne refait pas l'histoire. L'eurocommunisme et l'abandon des principes de base, c'est foutre une claque immense à un passé et des traditions de luttes.

Pour être franc, le PCF est entrain de crever. Sa seule force, c'est qu'il possède le mouvement de jeunesse le plus nombreux et organisé en France : Les Jeunes Communistes. On trouve de tout là dedans, mais énormément de mecs qui se sont radicalisés depuis la dernière élection. Je reste optimiste, même si ce n'est pas encore suffisant et que tout reste à (re)construire.

Et pour toi entre un exploiteur qui s'en met pleins les fouilles, et un exploiteur dévoué à sa nation tu vois pas de différences, bah moralement si il y en à une grosse.
Un marxiste ne fait pas de morale. Un exploiteur, ça reste un exploiteur. C'est un parasite.
Quand mes chats ont des puces, je passe du Frontline. Point final.

Bah au moins les pauvres ont la conscience d'habiter dans un vrai pays !
Ce n'est pas ça qui va aider les SDF, les sans-abris et les autres, à prendre leur avenir en main.
Vous désarmés politiquement et idéologiquement le prolétariat.

Alors toi entre l'impérialisme français et l'impérialisme britannique tu sais pas choisir ? Bravo belle leçon de patriotisme.
Ni l'un, ni l'autre. Je ne soutiendrai pas l'impérialisme de mon propre pays, tout comme je ne soutiens aucun autre impérialiste étranger, britannique, chinois ou américain. Il n'y a aucune différence, un impérialisme ricain ou BRR, ça reste de l'impérialisme. Si pour toi, le patriotisme ça passe par asservir des populations dans le monde entier, ou intervenir au Mali, alors oui, je ne suis clairement pas patriote et tu manges dans la gamelle de ceux qui tu dis pointer du doigt. Je suis anti-impérialiste, c'est clair ?


Napoléon à été arrêté, et enfermé pour complicité avec les jacobins
Il fricotait avec le frère de Robespierre, pas par opinion politique, mais parce qu'il savait qu'il fallait bien se faire voir par le pouvoir en place. De plus, on sait maintenant que durant la Révolution, il a été tantôt jacobin, tantôt fédéraliste, etc etc. Il a lui-même massacré les Jacobins, au lieu de s'en prendre aux royalistes qui eux, voulaient réellement sa mort. Alors le faire passer pour un jacobin, hahaha.

Ce qui est ignoble c'est Jean Jaurés qui appelle à l'union des prolétaires allemands et français ! Haute trahison !
Toujours entrain de sucer l'histoire bourgeoise jusqu'au trognon. Jaurès était pour la grève générale, qu'elle touche l'Allemagne et la France en même temps, cela aurait paralysé l'effort de guerre et on aurait évité le bain de sang, qui te fait tant bander. Seulement, Jaurès ne pouvait pas prévoir que les socialistes allaient se jeter dans l'Union Sacrée et soutenir la grande boucherie. Jaurès a été tué par un débile que vous avez payé, parce qu'il se souciait des intérêts des peuples. Vous, non.

Oui c'est le nationalisme français qui s'oppose au nationalisme allemand, et nous avons vaincu !

Haha. On chantait l'Internationale dans les tranchée mon gars. Au front, on se battait pour sa survie, rien de plus.

Sois fière un peu, devant ces soldats français qui ont gagné dans ce qui est assurément la guerre la plus dur psychologiquement et physiquement.

Fier de quoi ? Fier qu'on est envoyé les ouvriers et paysans européens se faire massacrer pour les marchands de canons, la bourgeoisie et les impérialistes ? T'as un sérieux problème toi.

Nan mais t'es taré toi, c'est toi qui m'a dit que t'étais Maoïste-libertaire !
Et alors ? Si j'arrive à concilier la pensée de Mao avec des idées libertaire, qu'est ce que ça peut te foutre ? Mao il a pu faire fusillé les libertaires en Chine, c'est effectivement complètement débile, mais si on en reste à ça, on avance pas. Je suis Maoïste, Marxiste-Léniniste, Matérialiste, Libertaire pro-dictature du prolétariat et internationaliste. Je ne l'ai jamais caché et ce n'est pas prêt de commencer.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon : la jeunesse auxiliaire du gouvernement.

Message par Kennedy-IX le Sam 6 Juil - 0:50

Désolé j'ai mis du temps à répondre

droite qui se vend au Capital, ça me fait bien marrer. Donc c'est quoi la gauche, s'il te plait ?

C'est quoi la gauche, franchement je saurais pas dire, historiquement je ne vois qu'une valeur qu'il prône et qu'ils sont toujours prônés c'est le progressisme. L'idée du progrés voilà pourquoi ils sont les amies du capitalisme ! Puisqu'il fut un temps ou le progrés était le capitalisme, le libéralisme, et que la Droite défendait à l’inverse le féodalisme, le traditionalisme, le protectionnisme et absolument pas le capitalisme.
Fin pour moi la gauche = Le progressisme
La Droite = conservatisme en résument puissance 100 000 évidements.

Ni l'un, ni l'autre. Je ne soutiendrai pas l'impérialisme de mon propre pays, tout comme je ne soutiens aucun autre impérialiste étranger, britannique, chinois ou américain. Il n'y a aucune différence, un impérialisme ricain ou BRR, ça reste de l'impérialisme. Si pour toi, le patriotisme ça passe par asservir des populations dans le monde entier, ou intervenir au Mali, alors oui, je ne suis clairement pas patriote et tu manges dans la gamelle de ceux qui tu dis pointer du doigt. Je suis anti-impérialiste, c'est clair ?

Non non, c'est un jacobin, d'ailleurs c'est tout ce que je critique chez lui ! Il à contribué à exporter la révolution française en Corse.
Par contre ces vrais pour les royalistes alors que ces derniers avaient fait un paquet d'assassinats contre lui, il ne voulait pas croire que ces gens pouvait commettre sa ! Pourtant c'est la vérité, mais bon il sait rattraper en exécutant le duc d'Enghien.

Toujours entrain de sucer l'histoire bourgeoise jusqu'au trognon. Jaurès était pour la grève générale, qu'elle touche l'Allemagne et la France en même temps, cela aurait paralysé l'effort de guerre et on aurait évité le bain de sang, qui te fait tant bander. Seulement, Jaurès ne pouvait pas prévoir que les socialistes allaient se jeter dans l'Union Sacrée et soutenir la grande boucherie. Jaurès a été tué par un débile que vous avez payé, parce qu'il se souciait des intérêts des peuples. Vous, non.

Je te signale que sa la germanophobie en France datte de Napoléon III (bon tu vas encore trouver le moyen de me dire que lui aussi était payé par les capitalistes ou je sais pas quoi..)
Puis pour la première guerre mondiale, il y avait des prolétaires mieux traités que d'autres.. Sa vous en parlez jamais mais pas mal d'ouvrier ont été exempté pour faire fonctionner l'arrière, pendant que les paysans aller creuver dans l’indifférence générale.
Il y à eu beaucoup plus de paysans morts que d'ouvrier syndicaliste des usines...

Fier de quoi ? Fier qu'on est envoyé les ouvriers et paysans européens se faire massacrer pour les marchands de canons, la bourgeoisie et les impérialistes ? T'as un sérieux problème toi

Et alors ? on peut quand même être fière des soldats !, même un chien n'aurait pas voulu faire ce qu'ils ont fait ! Et pourtant ils l'ont fait jusqu'au bout (pas tant de mutins que sa), alors bêtise humaine ou héroïsme ? C'est un autre débat, surement un peu des deux, mais sa reste beau et honorable !


Tiens au-faite j'ai une question, toi qui est libertaire, qui aurait tout soutenue dans la période qui précède la révolution (avant le jacobinisme, et la naissance du national-républicanisme) dans les périodes du débuts des lumières, ces gens prônaient une sorte de pré-libéralisme (pronant les libertés individuelles etc..) qui aurait tu soutenues durant cette période ? Les ancêtres du capitalismes, ou les catholiques féodalistes et royalistes ?
Car peut remarquer une chose, c'est qu'avec la destruction des monarchies absolues sa à amené le capitalisme.
Le pére du capitalisme, est le Royaume Uni comme par hasard une monarchie parlementaire.
Donc t'aurais soutenues qui ?

Car pour moi ont peut pas prôner la liberté quand on est communiste, car liberté = avènement du capitalisme. l'URSS était cohérent au moins là dessus.
avatar
Kennedy-IX
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 140
Opinions politiques : Un chef, un peuple, une nation
Activité politique : LVF

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon : la jeunesse auxiliaire du gouvernement.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum