Mariage gay et violence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mariage gay et violence.

Message par mine le Mer 15 Mai - 6:34

Mariage gay et violence.

Il existe une altérité sexuelle , fondement de la création de l'individu et de sa personnalité.

Les humains ne sont pas semblables dans leur identité , leur histoire , leurs goûts , leur religion.... . En particulier ils sont marqués par leur appartenance à l'un des deux sexes.

Tout cela structure leur personnalité.

Si l’on fait disparaître la différence dans les relations sociales, en particulier la différence sexuelle, qui s'exprime socialement et juridiquement par le mariage, cela veut dire que l' on entraîne une frustration de l’expression de la personnalité, et que cette frustration débouchera un jour ou l’autre sur la violence afin de faire reconnaître son identité particulière contre l’uniformité sociale, faire reconnaître qu'être homme ou femme , ce n'est pas pareil et que cette différence est cruciale.

Avec le mariage gay être homme ou femme se serait pareil pour la société , puisqu' avec ce mariage l'on peut marier un homme avec une femme mais également deux hommes entre eux ou deux femmes entre elles.

Il y a violence à vouloir confondre les sexes.

mine
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 22
Opinions politiques : droite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage gay et violence.

Message par Kennedy-IX le Mer 15 Mai - 12:52

Franchement sa devient saoulant de tout le temps en parler, comme si s'était la fin du monde..

avatar
Kennedy-IX
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 140
Opinions politiques : Un chef, un peuple, une nation
Activité politique : LVF

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage gay et violence.

Message par kind of blue le Mer 15 Mai - 18:04

Franchement sa devient saoulant de tout le temps en parler, comme si s'était la fin du monde..

C'est dingue n'est ce pas yes ? M'enfin on est rompu aux bêtises que Mine sort régulièrement.


Il existe une altérité sexuelle , fondement de la création de l'individu et de sa personnalité.

Les humains ne sont pas semblables dans leur identité , leur histoire , leurs goûts , leur religion.... . En particulier ils sont marqués par leur appartenance à l'un des deux sexes.

Anthropologiquement parlant, l'altérité sexuelle n'existe pas. Cette "altérité" n'est finalement qu'une tradition qui s'est créé lors de la création des groupes humains: la répartition des taches au sein d'une même communauté a donné lieu à la création de 2 genres de taches différentes: celles des femmes et celles des hommes.
Techniquement, rien ne pourrait distinguer un homme et une femme (si ce n'est morphologiquement parlant). Le problème est qu'une foi cette répartition des taches effectuées, le groupe a cru bon de transmettre par l'éducation ces taches: les filles aidaient leurs mères et les hommes apprenaient avec leurs pères. Ainsi, on a pu assister à une nouvelle socialisation: la socialisation différenciée. Dans cette configuration, les enfants eurent une éducation et une socialisation différente en fonction de leur genre.
Finalement, cette socialisation différenciée se retrouve aujourd'hui chez nous. Pourquoi une fille joue t-elle avec des barbie et un gosse joue t-il avec action man? Ce n'est pas par innéisme (ce serait absurde): c'est car tout le monde le fait, car la société le demande et car ces mêmes enfants ont reçu une éducation et une socialisation les incitant à jouer ainsi.


Si l’on fait disparaître la différence dans les relations sociales, en particulier la différence sexuelle, qui s'exprime socialement et juridiquement par le mariage, cela veut dire que l' on entraîne une frustration de l’expression de la personnalité

Si nous faisions disparaître les disparités de la socialisation différenciée? La société changerait. Je ne sais pas si ça changerait "en bien" ou "en mal" mais force est de constater que la société ne s'effondrerait pas. J'ai dit précédemment que la sexualité n'était pas inhérente à la personnalité, mais prenons le problème à l'envers. Empêcher une fille d'être garçon manqué, n'est ce pas une frustration même de l'expression de sa personnalité?


et que cette frustration débouchera un jour ou l’autre sur la violence afin de faire reconnaître son identité particulière contre l’uniformité sociale, faire reconnaître qu'être homme ou femme , ce n'est pas pareil et que cette différence est cruciale.

Tu prends toujours le problème à l'envers... L'uniformité sociale n'est-elle pas la socialisation différenciée? La société attend-elle d'une fille qu'elle joue à barbie ou non?
A l'heure de l'évolution sociétale et du déracinement avec la tradition excessive, les filles se revendiquent tels qu'elles veulent être (de même pour les garçons bien entendu): Constatons nous une violence à cette transformation? La violence est présente sur ce sujet, mais ça ne vient pas des gens qui font le choix: cela vient de la haine de certains.

Avec le mariage gay être homme ou femme se serait pareil pour la société , puisqu' avec ce mariage l'on peut marier un homme avec une femme mais également deux hommes entre eux ou deux femmes entre elles.

Il y a violence à vouloir confondre les sexes.

Il n'y a aucun rapport entre ce que tu as dit avant et ce que tu conclues... T'as trouvé pire que l'argumentation par le sophisme: c'est l'argumentation absurde (et non pas PAR l'absurde).


avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 20
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage gay et violence.

Message par Lejeune le Sam 18 Mai - 10:20

Franchement sa devient saoulant de tout le temps en parler, comme si s'était la fin du monde..

+1. C'est sur qu'au final les changements sont minimes.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage gay et violence.

Message par kind of blue le Sam 18 Mai - 10:49

Lejeune a écrit:
Franchement sa devient saoulant de tout le temps en parler, comme si s'était la fin du monde..

+1. C'est sur qu'au final les changements sont minimes.

Tu semblais pas tenir le même discours y'a 2 mois...
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 20
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage gay et violence.

Message par Lejeune le Sam 18 Mai - 13:19



Tu semblais pas tenir le même discours y'a 2 mois...

Je suis contre, mais je t'ai déjà dis d'ailleurs que toute ces manifestations, ça me sidérait. Si je suis contre, c'est pour des petites choses; mais c'est pas primordial au final. La première chose que je ferais au pouvoir, ce ne serait pas d'abolir le mariage gay quoi!
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage gay et violence.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum