Le racisme anti-blanc enfin reconnu !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le racisme anti-blanc enfin reconnu !

Message par kind of blue le Ven 3 Mai - 20:09



On aurait été dans un pays anglo-saxon je t'aurais dit d'accord mes idées sont baigne dans le fascisme, mais nous sommes en France et donc ou il n'y pas de différence entre Nation et Peuple !
Donc avoir un chauvinisme exacerbé c'est aimer sont peuple !
M'enfin avec tous les gris qui viennent ça veut plus dire grand chose peuple français

Tu peux m'expliquer ce que le "pays anglo-saxon" vient faire là hihi ?

Alors que ferais tu si un dictateur prenait le contrôle de la France.
Tu resterais dans ce pays en disant que la France ce n'est pas sa !
Ou alors tu partirais en disant que tu n'as plus rien avoir avec ce pays ?

La seconde: la France est le berceau de la démocratie et d'une politique inspirée des grands penseurs et des lumières. Rien à voir avec un état facisant et totalitaire.


Tu préfaires qui le truck à droite ? Qui est le plus démocrate ? Celui dont tout un pays à hurler le nom ? Ou un mec qui est détesté par tout le monde ?

Tout sincèrement, je préfère le mec de droite (sans jeu de mot hein).
Je me demande: faisons 2 sondages:
1- La personnalité préféré: Hollande ou Bonaparte? Bonaparte gagne bien entendu

2- La meilleure pour diriger le pays aujourd'hui? Bah Hollande a l'air plus dans les clous quoi qu'on en dise... Je crois pas que les français abandonneraient la démocratie (même pour un personnage célèbre).

Et tu oublies une règle en politique française: une fois une personne politique éjecté de l'échiquier, il devient aimé des français... Si Sarkozy deviendrait plus aimé que Hollande, ce serait car Hollande serait au pouvoir et Sarkozy non. (on pourrait uniquement les comparer si les 2 étaient en dehors du pouvoir)

=> Nous n'avons pas l'objectivité pour juger ainsi.

Aimer sont pays c'est tout..Avoir une conscience nationale, voilà les papiers c'est qu'un torchon qui peut disparaître un patriotisme non jamais.

On ne parle pas chez toi de patriotisme mais de chauvinisme vu que c'est plus ridicule que respectable.
Magnifique dernière phrase... T'iras loin avec ça.

Ps: avant de te dire patriote, respecte un peu la langue de ton pays yes . J'aime pas faire chier sur l'orthographe (vu que je suis pas un exemple) mais y'a des limites quand même...
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 20
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme anti-blanc enfin reconnu !

Message par Kennedy-IX le Dim 5 Mai - 10:51

Tout sincèrement, je préfère le mec de droite (sans jeu de mot hein).
Je me demande: faisons 2 sondages:
1- La personnalité préféré: Hollande ou Bonaparte? Bonaparte gagne bien entendu

2- La meilleure pour diriger le pays aujourd'hui? Bah Hollande a l'air plus dans les clous quoi qu'on en dise... Je crois pas que les français abandonneraient la démocratie (même pour un personnage célèbre).

Et tu oublies une règle en politique française: une fois une personne politique éjecté de l'échiquier, il devient aimé des français... Si Sarkozy deviendrait plus aimé que Hollande, ce serait car Hollande serait au pouvoir et Sarkozy non. (on pourrait uniquement les comparer si les 2 étaient en dehors du pouvoir)

=> Nous n'avons pas l'objectivité pour juger ainsi.

Je sais pas honnêtement...Bon nos institutions sont solides dont je pense que personne ne pourrait renverser la République, mais si un homme charismatique et ambitieux, sans parti politique viendrait à vouloir diriger la France et mettre en palce une république autoritaire tu serais très surpris de voir ces résultats.
La cause étant la dégoût de la politique, qui ne font rêver plus personne, ils n'ont plus de projet pour la France....Socialisme, communisme sont morts, ceuls l'extrême droit et l'extrême gauche ont encore des projets comme avant.

Ps: avant de te dire patriote, respecte un peu la langue de ton pays . J'aime pas faire chier sur l'orthographe (vu que je suis pas un exemple) mais y'a des limites quand même...

Oui je sais désolé, avant j'utilisé Bonpatron (un correcteur en ligne) mais il bug...Du coup faudra faire avec les fautes... Mort de rire
avatar
Kennedy-IX
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 140
Opinions politiques : Un chef, un peuple, une nation
Activité politique : LVF

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme anti-blanc enfin reconnu !

Message par kind of blue le Dim 5 Mai - 12:03

Je sais pas honnêtement...Bon nos institutions sont solides dont je pense que personne ne pourrait renverser la République, mais si un homme charismatique et ambitieux, sans parti politique viendrait à vouloir diriger la France et mettre en palce une république autoritaire tu serais très surpris de voir ces résultats.

Ca m'étonnerais pas au contraire: faut se rappeler comment hitler et mussolini sont arrivés au pouvoir...
Mais je ne pense sincèrement pas que cela pourrait arriver. Dans les 2 exemples précédents, la démocratie était instable et récente (14 ans pour l'Allemagne, 58 ans pour l'italie). En france, la démocratie est présente depuis 1792 et (malgré Bonaparte, la restauration, Napoléon 3 et Pétain) qui est quasiment en continu...

Je ne pense donc pas qu'une république fasciste pourrait se mettre en place; cependant, ça ne m'étonnerait pas qu'un clanpin populiste et démagogue se ramène pour emmerder le monde yes .


La cause étant la dégoût de la politique, qui ne font rêver plus personne, ils n'ont plus de projet pour la France....Socialisme, communisme sont morts, ceuls l'extrême droit et l'extrême gauche ont encore des projets comme avant.

La cause étant la crise qui fait perdre foi en la politique. Les français ne remettent pas en cause la démocratie: ils remettent en cause son expression durant les périodes de crises.

Assez paradoxal tout de même: le communisme est mort mais pourtant ça reste un projet que l'extrême gauche soutient?



Oui je sais désolé, avant j'utilisé Bonpatron (un correcteur en ligne) mais il bug...Du coup faudra faire avec les fautes... Mort de rire

Ou alors tu achètes un Bescherelle et tu corriges toi même ton orthographe Paf .
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 20
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme anti-blanc enfin reconnu !

Message par Camarade Troska le Dim 5 Mai - 14:17

Un truc me turlupine : Le socialisme et le communisme est mort, mais il reste l'extrême gauche ? Wtf ? C'est qui ? Quoi ? Le réformisme de Merluchon ? Le social-chauvinisme ? Les réformistes radicaux ?

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme anti-blanc enfin reconnu !

Message par Kennedy-IX le Dim 5 Mai - 17:23

Bah ouai ils ce revendiquent plus de communiste eux mêmes...Donc je sais pas ce que sait, des espèces de réformistes progressistes extrémistes
Fin c'est surtout des gens qui feront pas plus de 2 %
Après peut être qu'il existe des résistants marxistes léninistes, m'enfin c'est plutôt une espèce en voie de disparition.
Peut être LO...Je sais pas bien ou ils en sont..
avatar
Kennedy-IX
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 140
Opinions politiques : Un chef, un peuple, une nation
Activité politique : LVF

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme anti-blanc enfin reconnu !

Message par kind of blue le Dim 5 Mai - 17:34

Kennedy-IX a écrit:Bah ouai ils ce revendiquent plus de communiste eux mêmes...Donc je sais pas ce que sait, des espèces de réformistes progressistes extrémistes
Fin c'est surtout des gens qui feront pas plus de 2 %
Après peut être qu'il existe des résistants marxistes léninistes, m'enfin c'est plutôt une espèce en voie de disparition.
Peut être LO...Je sais pas bien ou ils en sont

Le NPA et le LO sont idéologiquement proche du communisme.
Mais tout dépend encore ce qu'on veut dire par là, puisque le communisme est disloqué entre de nombreuses branches.
Nous pouvons trouver comme opposition:
- L'axe libertaire/ autoritaire
- L'axe démocratique/ totalitaire
- L'axe marxiste/ marxien (y'a une vrai différence entre les deux)
- L'axe léniniste (ou staliniste)/ trotskiste
- L'axe keynésien "adapté" (l'économie au service du peuple et utilisant les procédés économiques de keynes. J'emploie le terme "adapté" car Keynes n'était ni socialiste ni communiste (loin loin loin de là)/ collectiviste (le marché n'existe plus)
- L'axe "état en autarsie" (pas de relations internationales)/ ouvert internationalement (complètement intégré au jeu diplomatique)
- L'axe pacifiste/ impérialiste

etc.

Y'a tellement d'axes facile à trouver pour qualifier l'ensemble du terme "communiste". Finalement, une communiste est plus une famille avec des cousins éloignés plutôt qu'une famille liée et soudée (ce qui s'explique bien entendu par le peu de temps du communisme au pouvoir et à la volonté de ne jamais se réformer à l'intérieur des dits régimes).
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 20
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme anti-blanc enfin reconnu !

Message par Barry Lyndon le Dim 5 Mai - 19:55

Bof, ça n'a jamais fonctionné ce genre de classification, c'est abstrait, une vue de l'esprit bancale.
Beaucoup de militants d'extrême gauche se disent des idées de Lénine, de Trotsky, d'expériences libertaires, tout ça à la fois...

Pour moi c'est avant tout être révolutionnaire lutte de classe et internationaliste ; c'est à dire être pour l'auto-organisation dans les luttes, l'indépendance vis à vis des institutions bourgeoises (ça ne veut pas dire ne pas y être) et agir au sein du prolétariat (y être implanté) pour pouvoir coller au niveau de conscience et ne pas avoir 10 wagons d'avance (jouer le gauchiste qui parle de révolution dans toutes ses phrases). Le parti est pour moi essentiel, mais même des libertaires vont s'y retrouver.

En ce sens, si on parle de parti politique, oui, le communisme est mort. LO est d'un sectarisme tout bonnement hallucinant, le NPA a le cul entre deux chaises et marche à la remorque du FDG, et ce dernier propose un capitalisme à visage humain par référendum (même si à la base du parti, il doit y avoir des militants communistes plein d'espoir)...

Par contre au niveau des idées, des petits groupes, des réseaux, c'est loin d'être mort. Beaucoup font des choses, mais ça reste localiser.

Barry Lyndon
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 15
Opinions politiques : Matérialisme dialectique, lutte de classe, auto-organisation, guerre populaire
Activité politique : Militant pour la révolution (et foutre mélanchon au poteau)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme anti-blanc enfin reconnu !

Message par kind of blue le Dim 5 Mai - 20:27

Barry Lyndon a écrit:Bof, ça n'a jamais fonctionné ce genre de classification, c'est abstrait, une vue de l'esprit bancale.
Beaucoup de militants d'extrême gauche se disent des idées de Lénine, de Trotsky, d'expériences libertaires, tout ça à la fois...

(je ne traiterais que ça, et je parlerais du reste dans l'autre sujet)
Je crois plutôt que ne pas faire de classifications rend encore abstrait le concept d'idéologie communiste!
Bien entendu, un penseur se revendiquant du communiste aura sa propre démarche face aux axes de lecture ci dessus: il pourra être pour la solution A, B ou être complétement en dehors (en proposant une innovation par exemple).
Bien entendu, il n'est pas obligé de dire tout le temps A, B ou d'innover: son mélange de ces différents axes (dont la liste n'est bien sur pas exhaustive) permettent de comprendre précisément sa pensée.

Un ancien membre (Etienne) disait "J'ai jamais vu 2 communistes être d'accord"... Je trouve ça relativement vrai car aujourd'hui le communiste est disloqué depuis trop longtemps pour eux. Non rassemblé autour d'un seul grand parti, leurs idéologies dérivent et ne sont finalement plus les mêmes.
ET comme c'est un parti "extreme" idéologiquement , essayer de trouver un concensus entre les deux axes relève presque de l'impossible...

avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 20
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme anti-blanc enfin reconnu !

Message par Barry Lyndon le Dim 5 Mai - 20:56

Par expérience je sais que ça embrouille plus qu'autre chose. En tout cas ça ne définit rien mais c'est bien marrant à utiliser pour déconner entre pote.

Oui, les communistes ne sont plus portés par un grand parti ou structure implantée dans les masses, certes. Ils sont divisés, moins par leurs idées que pour des raisons logistiques et de clarté stratégique.

Le plus souvent en fait, ils se bouffent sur des points théoriques ou d'histoire tout à fait secondaires, croyant détenir la vérité vraie. C'est le plus frustrant et c'est du à l'éclatement du mouvement communiste qui a entraînée des replis identitaires tout à fait contre productifs.

Mais un communiste révolutionnaire reste un communiste révolutionnaire, et il est possible de bosser ensemble (d'ailleurs beaucoup d'interactions se font en ce moment) avec un minimum d'ouverture d'esprit et de pragmatisme. Donc malgré les divergences, des militants non figés dans les vieux schémas querelleurs se retrouvent régulièrement.

Barry Lyndon
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 15
Opinions politiques : Matérialisme dialectique, lutte de classe, auto-organisation, guerre populaire
Activité politique : Militant pour la révolution (et foutre mélanchon au poteau)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme anti-blanc enfin reconnu !

Message par Camarade Troska le Dim 5 Mai - 21:43

J'suis d'accord avec les propos de Barry pour le coup.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme anti-blanc enfin reconnu !

Message par kind of blue le Lun 6 Mai - 4:32

Par expérience je sais que ça embrouille plus qu'autre chose. En tout cas ça ne définit rien mais c'est bien marrant à utiliser pour déconner entre pote.

Ca embrouille qui? Les 2 communistes qui en parlent yes ?


Oui, les communistes ne sont plus portés par un grand parti ou structure implantée dans les masses, certes. Ils sont divisés, moins par leurs idées que pour des raisons logistiques et de clarté stratégique.

Ils sont divisés car ils ne sont pas restés au pouvoir et leurs exercices du pouvoir sont difficilement prenable en exemple. Ce non-exercice du pouvoir s'est aussi répercuté par un faible nombre de partis capable de représenter tous les communistes.
Enfin, comme il n'y a plus de parti pour tout rassembler, les idéologies changent petit à petit et évoluent jusqu'à être en désaccord les unes avec les autres.

Le plus souvent en fait, ils se bouffent sur des points théoriques ou d'histoire tout à fait secondaires, croyant détenir la vérité vraie. C'est le plus frustrant et c'est du à l'éclatement du mouvement communiste qui a entraînée des replis identitaires tout à fait contre productifs.

Bah à ce que je sache l'exercice du pouvoir, ça consiste à se bouffer sur des petits détails... Le problème étant que le communiste aujourd'hui ne pourrait revenir dans le milieu politique sans un parti ultra-stable.



Mais un communiste révolutionnaire reste un communiste révolutionnaire, et il est possible de bosser ensemble (d'ailleurs beaucoup d'interactions se font en ce moment) avec un minimum d'ouverture d'esprit et de pragmatisme. Donc malgré les divergences, des militants non figés dans les vieux schémas querelleurs se retrouvent régulièrement.

Pour le côté rassemblement entre militants, je veux bien. Mais est il possible d'occulter des points de divergence lorsqu'on est au pouvoir? A priori, je ne pense pas. A ce compte ci, vous resterez un parti homologué comme "n'a pas la stature pour passer dans l'exécutif" du moment que vous n'aurez pas une ligne directrice suivi par un meneur précis (et encore faut il le trouver ce meneur.).
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 20
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme anti-blanc enfin reconnu !

Message par Barry Lyndon le Lun 6 Mai - 8:00

Ca embrouille qui? Les 2 communistes qui en parlent ?

Non, parce qu'ils savent que ça ne veut rien dire. Par contre ça embrouille le non militant qui en a rien à foutre, surtout qu'il va vite se rendre compte que sur le terrain ça ne colle à aucune réalité. Moi je milite, et auprès des gens je ne dis pas que je suis marxiste inspiré par telles idées de Trotsky ou Lénine. Par contre je mets en avant une manière d'analyser les choses, une façon de penser, et c'est ça qui compte (une grille de lecture cohérente). C'est les arguments et la manière de les amener qui touchent les gens, le reste est secondaire. Après, oui, si une personne me demande, ou si elle veut se former avec nous, pourquoi pas, je lui préciserai notre objectif, mais en sortant des abstractions ; léniniste, trotskyste, libertaire... je parlerai simplement, sans lui dire que Marx avait raison et qu'il faut y croire absolument.

Ils sont divisés car ils ne sont pas restés au pouvoir et leurs exercices du pouvoir sont difficilement prenable en exemple. Ce non-exercice du pouvoir s'est aussi répercuté par un faible nombre de partis capable de représenter tous les communistes.
Enfin, comme il n'y a plus de parti pour tout rassembler, les idéologies changent petit à petit et évoluent jusqu'à être en désaccord les unes avec les autres.

Un communiste ne se bat pas pour que les communistes soient au pouvoir hein, moi je me bats pas pour ça... Oui, il y a eu des replis identitaires ultra dogmatiques pour des raisons historiques. LO en est la parfaite illustration. Le NPA ne se décide plus et doute, le PCF n'a plus d'objectif révolutionnaire depuis que l'URSS est stalinienne... Mais ça, c'est pas nouveau.
L'avenir du mouvement c'est tous les petits groupes de militants de base qui en on marre des appareils bureaucratiques ne comprenant rien au discours à adopter.
Entre ces petits groupes il y a des différences d'analyse, de tactique (et c'est normal) mais surtout un manque de pratique militante commune du à l'isolement, c'est ça le pire. Mais depuis le mouvement des retraites de 2010, des liens se sont formés.

Pour le côté rassemblement entre militants, je veux bien. Mais est il possible d'occulter des points de divergence lorsqu'on est au pouvoir? A priori, je ne pense pas. A ce compte ci, vous resterez un parti homologué comme "n'a pas la stature pour passer dans l'exécutif" du moment que vous n'aurez pas une ligne directrice suivi par un meneur précis (et encore faut il le trouver ce meneur.).

On s'en fou de l'exécutif ! Un parti est un outil au service de la révolution, il sert à véhiculer les idées révolutionnaires, y compris à travers les élections, mais le but est bien de détruire les institutions bourgeoises et le système capitaliste qui va avec, par la lutte de classe concrète et le contrôle de la production.
Aujourd'hui la bourgeoisie est au pouvoir, donc il n'y a aucun intérêt à se quereller sur Kronstadt ou sur le fait qu'il faudra faire des communes... Aujourd'hui le but est de rassembler. D'autant plus que c'est les masses qui décident de ça dans leur lutte (les soviets ne sont pas une invention de Lénine mais des gens en lutte, c'est ce qu'il y avait de plus naturel à faire). Par contre, une fois le prolétariat au pouvoir, ayant mis en place ses propres institutions, il est souhaitable qu'il y ait des confrontations d'opinions, d'analyses, c'est normal, c'est la démocratie ouvrière telle que je la conçoit.
Après, LO par exemple, à un programme béton, bien communiste révolutionnaire comme il faut, à la virgule près. Pourtant ce parti n'arrive pas à appliquer une politique révolutionnaire et se coupe des gens.
Le programme est facile à trouver, le plus dur c'est de l'apporter aux gens avec l'attitude qui convient et l'analyse juste du contexte (des mots d'ordre compréhensibles et qui touchent aux tripes parce que le fruit de mecs de la base qui savent ce que c'est l'exploitation)
Donc un meneur... Non, un porte parole oui, DES portes paroles en fait, avec mandat précis donné par les militants et révocabilité. On ne veut pas de tribun à la Mélanchon, oh non.

Barry Lyndon
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 15
Opinions politiques : Matérialisme dialectique, lutte de classe, auto-organisation, guerre populaire
Activité politique : Militant pour la révolution (et foutre mélanchon au poteau)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le racisme anti-blanc enfin reconnu !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum