Féminisme.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Féminisme.

Message par paulau le Sam 2 Fév - 10:55

La GPA, autrement dit la location d'utérus, est la pire aliénation pour une femme.

Les associations féministes ne disent rien sur ce phénomène.

Heureusement pour les femmes , les hommes conservateur de droite protestent contre cette possibilité de location des utérus.

Les hommes conservateurs de droite sont des féministes au sens noble du terme.


Dernière édition par paulau le Sam 2 Fév - 11:21, édité 1 fois

paulau
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 34
Opinions politiques : droite conservatrice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par kind of blue le Sam 2 Fév - 10:59

paulau a écrit:La GPA autrement dit la location d'utérus est la pire aliénation pour une femme.

Les associations féministes ne disent rien sur ce phénomène.

Heureusement pour les femmes , les hommes conservateur de droite protestent contre cette possibilité de location des utérus.

Les hommes conservateurs de droite sont des féministes au sens noble du terme.

Tu peux argumenter un peu plus?

Qui te dit que y'a pas des femmes contre la pma?

Je suis en suite complètement en désaccord avec toi sur la dernière phrase ^_^". Les conservateurs pures et dures qu'on a pu voir dans les années 50 refusaient le travail aux femmes et l'accès à la pilule sous prétexte que c'était contre la tradition.
J'ai également souris en voyant le mot "homme" devant "conservateurs de droite". Ca se serait si l'ump respectait la parité et si les conservateurs étaient à gauche...
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par Erual le Sam 2 Fév - 11:44

On pourrait aussi renommer ce sujet pour qu'il reflète le thème, qui est la GPA... à moins que ce soit là une question de qu'est-ce que le féminisme. Je ne suis pas forcément pour la GPA, mais il faut admettre que cela existe déjà, et que je me demande si cela se passe dans des bonnes conditions. Il me semblerait plus important de réflechir au cadre qui pourrait donner son existence de manière suffisamment digne pour les femmes, l'enfant, les parents.
avatar
Erual
Chef de section
Chef de section

Nombre de messages : 86
Age : 27
Opinions politiques : la dignité humaine avant tout

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par kind of blue le Sam 2 Fév - 13:18

Erual a écrit:On pourrait aussi renommer ce sujet pour qu'il reflète le thème, qui est la GPA... à moins que ce soit là une question de qu'est-ce que le féminisme. Je ne suis pas forcément pour la GPA, mais il faut admettre que cela existe déjà, et que je me demande si cela se passe dans des bonnes conditions. Il me semblerait plus important de réflechir au cadre qui pourrait donner son existence de manière suffisamment digne pour les femmes, l'enfant, les parents.

J'ai regardé "le supplément" ce midi avec le témoignage d'un couple ayant eu recours à la pma en californie.

Malgré les généralités faîtes, la mère s'entend super avec la génitrice des 2 petites filles. Les petites filles ont environ 12 ans, considèrent la californienne comme une "amie à leurs parents" et sont parfaitement "normales"...

Seul hic: elles n'ont pas la nationalité alors même qu'elles pourraient y accéder. Le soucis vient du fait que, étant nées par pma en californie, elles ne peuvent avoir la nationalité malgré les 2 parents français.

Je suis pour l'accès à la nationalité française pour les enfants nées sous P.M.A dans des pays garantissants ce service avec une certaine dignité.

Après, pour savoir si on doit implanter la p.m.a en France... Peut être par référendum?
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par Révolte le Sam 2 Fév - 15:45

La PMA est déjà autorisée pour les couples stériles en France.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par kind of blue le Sam 2 Fév - 16:01

Révolte a écrit:La PMA est déjà autorisée pour les couples stériles en France.

Et pourtant, leur enfants n'ont pas la nationalité française et ne peuvent l'obtenir car nés d'une mère porteuse en Californie.
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par etienne911 le Sam 2 Fév - 16:07

Paulau a écrit:Les hommes conservateurs de droite sont des féministes au sens noble du terme.
Laisse moi rire.
Tu connais la définition de conservateur?
Tu voudrais qu'on ré-interdise le travail des femmes?
Tu es anti-avortement aussi?Et féministe?
...
avatar
etienne911
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 743
Opinions politiques : MEMBRE BANNI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par Révolte le Sam 2 Fév - 21:24

L'obligation qu'on les femmes de travailler n'est pas non plus une avancée dont on peut se rejouir.
Ça ne change rien au fait KOB que la PMA est légale en France pour les couples stériles.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par etienne911 le Sam 2 Fév - 21:32

L'obligation?Tu parles en leur nom?
Je dirais libération.
Mais peut-être que la femme ne doit pas être l'égal de l'
homme?

Les femmes nous rejoignent dans la lutte contre le capitalisme avec un vécu!
Pas seulement en tant qu'observatrices...Pondeuse...

Conservateur,et réactionnaire,c'est la définition du machisme.
avatar
etienne911
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 743
Opinions politiques : MEMBRE BANNI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par kind of blue le Sam 2 Fév - 23:24

Révolte a écrit:L'obligation qu'on les femmes de travailler n'est pas non plus une avancée dont on peut se rejouir.
Ça ne change rien au fait KOB que la PMA est légale en France pour les couples stériles.

Il existe de bonnes allocations dans le cas où la femme est au foyer.

Et la pma est, certes, toléré. Mais si elle est toléré pour les couples stériles, pourquoi pas les couples gays?
Egalement, ça ne change rien au fait que les enfants issus d'une mère porteuse n'ont pas la nationalité.
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par Révolte le Dim 3 Fév - 8:15

La PMA n'est pas toléré, elle est autorisée pour les couples stériles. Quant aux couples gays, elle ne concernerait que les couples de lesbiennes et donc dans un soucis d'égalité vous demanderait la GPA pour les hommes. Ce qui est une pratique purement ignoble telle qu''elle est pratiquée aujourd'hui.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par kind of blue le Dim 3 Fév - 10:03

Révolte a écrit:La PMA n'est pas toléré, elle est autorisée pour les couples stériles. Quant aux couples gays, elle ne concernerait que les couples de lesbiennes et donc dans un soucis d'égalité vous demanderait la GPA pour les hommes. Ce qui est une pratique purement ignoble telle qu''elle est pratiquée aujourd'hui.

Je me tue à dire qu'elle est autorisée pour les couples stériles mais que les enfants n'ont pas la nationalité française...

Je suis pour demander la GPA pour les hommes mais uniquement dans des états où la pratique est très strictement encadrée (Californie, suède etc.).
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par Lejeune le Dim 3 Fév - 10:04

Tu es anti-avortement aussi?

Pourquoi on tuerait des milliers d'enfants pour des bêtises qu'ils n'ont pas commis? Pourquoi ce serait à eu de payer, et pas à la femme qui à fait la bêtise? L'enfant ne doit pas payer, ce n'est pas lui qui a commis la faute.
Certes, la femme n'a commis qu'une petite erreur, pourquoi elle devrait la subir toute sa vie? A ça, je réponds: est-ce qu'un enfant, une vie donc, est une douleur pour la mère qui l'élève? Le lien entre une maman et un enfant n'est il pas le plus fort?
Summum jus summa injuria. (Trop grande justice est injustice.) Le fait que la femme puisse être libre de faire ce qu'elle veut de son corps, est une très grande justice, mais c'est une injustice pour l'enfant.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par Thanatos le Dim 3 Fév - 12:31

Lejeune a écrit:Pourquoi on tuerait des milliers d'enfants pour des bêtises qu'ils n'ont pas commis? Pourquoi ce serait à eu de payer, et pas à la femme qui à fait la bêtise? L'enfant ne doit pas payer, ce n'est pas lui qui a commis la faute.
Certes, la femme n'a commis qu'une petite erreur, pourquoi elle devrait la subir toute sa vie? A ça, je réponds: est-ce qu'un enfant, une vie donc, est une douleur pour la mère qui l'élève? Le lien entre une maman et un enfant n'est il pas le plus fort?
Summum jus summa injuria. (Trop grande justice est injustice.) Le fait que la femme puisse être libre de faire ce qu'elle veut de son corps, est une très grande justice, mais c'est une injustice pour l'enfant.

Je ne suis pas d'accord. "L'enfant", dont tu parles, n'existe pas en tant que tel lorsque l'avortement a lieu. C'est-à-partir du moment où il naît, qu'on le considère comme un enfant. Auparavant, c'est un embryon, puis un foetus. Après ça dépend des préceptes, des religions, des gens, afin de savoir quand véritablement on peut considérer cette "chose" comme un organisme vivant, égal de l'Homme.

Ensuite l'avortement existe sous différentes formes (IMG, IVG...), et les causes peuvent être diverses : personnelles, viols, problèmes médicaux... L'amour mère/enfant n'est pas forcément un lien salvateur, l'enfant né : peut représenter un objet de honte (viol), peut ne pas pouvoir être assumé par la mère (problèmes financiers, monoparentalité, jeunesse), ou peut tout simplement amené à la mort de la mère (et aussi du bébé par la même occasion).

Puis ne nous le cachons pas, par pragmatisme pur et dur, réguler le nombre de naissances dépend aussi de notre Salut. Plus on sera nombreux sur Terre, plus nos ressources vont baisser... Si on est trop, ça va être un bordel sans fin (déjà que là on est trop, et qu'on "bouffe" les ressources vitales annuelles de la planète en 9/10 mois...). Personnellement, je préférerai par les temps qui courent, et même dans un avenir proche, ne pas donner vie à un p'tit bout de chou, qui va passer son temps à souffrir et payer des erreurs du XXème siècle...
avatar
Thanatos
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 31
Opinions politiques : Antipolitique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par Lejeune le Dim 3 Fév - 15:59

Je ne suis pas d'accord. "L'enfant", dont tu parles, n'existe pas en tant que tel lorsque l'avortement a lieu

Donc, t'es bien d'accord que c'est encore pire de le tuer, puisqu'il a encore plus à vivre qu'un enfant. C'est une vie, et une vie ne doit pas être supprimer. Tu es dans la plus extrême misère, tu vois un gars dans la rue, tuer ce gars te permettrait d'en sortir, mais ce dernier n'a rien fait, tu le tuerais quand même?

Puis ne nous le cachons pas, par pragmatisme pur et dur, réguler le nombre de naissances dépend aussi de notre Salut. Plus on sera nombreux sur Terre, plus nos ressources vont baisser... Si on est trop, ça va être un bordel sans fin (déjà que là on est trop, et qu'on "bouffe" les ressources vitales annuelles de la planète en 9/10 mois...). Personnellement, je préférerai par les temps qui courent, et même dans un avenir proche, ne pas donner vie à un p'tit bout de chou, qui va passer son temps à souffrir et payer des erreurs du XXème siècle...

TU VIENS DE ME DONNER UNE SUPER IDEE; ON VA TUER 10% DE LA PLANÊTE POUR QUE LES 90% AUTRES VIVENT MIEUX! JE COMMENCE DE SUITE DANS MON QUARTIER! yayaya
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par Thanatos le Dim 3 Fév - 16:24

Excuse moi, mais dire "c'est une vie, et une vie ne doit pas être supprimé", c'est ton opinion, imprégnée du décalogue judéo-chrétien, mais pas forcément une réalité. D'ailleurs les religieux... on voit qu'ils l'ont tenus à la lettre. Mort de rire

Il a plus à vivre qu'un enfant ? Qu'est-ce que ça veut dire ? Il est en pleine croissance, il n'est qu'à un stade de formation... Il appartient à son support, c'est à dire à sa mère, c'est dur à dire, mais il n'est pas grand chose. Il ne "vit" réellement qu'à partir du moment où il naît. Ton exemple n'a strictement aucun rapport avec le sujet. On se pose d'abord la question si le foetus a la même valeur que l'être humain... ensuite de savoir, de manière sensé si la vie qu'on lui propose est décente... Le mec que tu me proposes de tuer, je n'ai aucune influence sur lui, il a déjà du vécu, on s'en fiche complètement... Il y a aussi une responsabilité énorme, de mettre au monde un enfant. Faut penser à son avenir. Le mec que tu me parles que je devrai tuer, on s'en fout complètement de son avenir. Là, c'est par ailleurs de savoir si la vie future vaut-elle aussi la peine d'être vécue. Une toute autre question...

Et si tu regardes bien, l'IVG est légale 12 semaines après la grossesse... C'est pas comme si on t'enlevait le bébé un jour avant qu'il sorte... Les trois quart du temps il n'est qu'à un stade embryonnaire, ou un début de foetus... Est-ce que cette "chose" pense ? Oui ? Non ? S'il ne pense pas, qu'est-ce que ça fait ? Il ne s'en rendra même pas compte, puisqu'il n'est pas selon la logique cartésienne "cogito ergo sum".

Ensuite relis le deuxième paragraphe que j'ai mis, et que tu n'as pas cité, je vais pas me répéter là-dessus, mais y'a un facteur contextuel à prendre en compte. Si la mère risque de mourir, l'avortement me paraît logique, surtout si c'est elle qui a le choix... Le facteur viol aussi.

Tuer 10 % de la planète... qu'est-ce que tu racontes ? C'est de la caricature grotesque, et de la spéculation. Et c'est pas ça qui fera avancer le Schmilblick... bien au contraire What a Face
avatar
Thanatos
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 31
Opinions politiques : Antipolitique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par Lejeune le Dim 3 Fév - 16:35

Excuse moi, mais dire "c'est une vie, et une vie ne doit pas être supprimé", c'est ton opinion, imprégnée du décalogue judéo-chrétien, mais pas forcément une réalité. D'ailleurs les religieux... on voit qu'ils l'ont tenus à la lettre

Et pourquoi il doit mourrir? Pour la bêtise d'un autre? Même s'il ne vaut pratiquement rien ce jour là, il vaudra quelque chose un jour. Un jour il sera un adulte. ON L'AURA EMPÊCHE D'EXISTER! Ce n'est pas au foetus de payer et surtout pas de sa vie.

Si la mère risque de mourir, l'avortement me paraît logique, surtout si c'est elle qui a le choix...

Une vraie maman pensera toujours à son bébé en 1er. Elle a déjà vécu au moins une dizaine d'années minimum à ce moment là. Le Bébé, lui, a une espérance de vie d'au moins 10 ans de plus par rapport à elle. En plus, si elle tente, il y a toujours une chance qu'elle survive avec son bébé. Si elle avorte, son bébé est sur de mourrir.

Tuer 10 % de la planète... qu'est-ce que tu racontes ? C'est de la caricature grotesque, et de la spéculation.

Tu me dis que ce n'est pas grave de les tuer puisque de toute façon, on est trop nombreux. Alors ce ne serait pas mal de tuer 10% de la planête non plus.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par Thanatos le Dim 3 Fév - 16:54

ON L'AURA EMPÊCHE D'EXISTER

Voilà, merci ! Si on l'empêche d'exister, c'est qu'il n'a pas de vie. Ce qui vit c'est ce qui existe, donc tu es d'accord pour dire que le stade prénatal est dénué de vie... vue qu'on va empêcher le déroulement l'amenant à la vie. D'où le fait qu'ils ne puissent aussi mourir. Ils n'existent pas, donc ils ne vivent pas et il ne meurent pas, on arrête juste un processus découlant à la vie (d'où le fait que ce n'estp as comparable avec ton envie de tuer tout ton quartier :p )

Une vraie "maman", quelle vision traditionnelle et nationaliste, j'ai l'impression de me retrouver à une époque révolue où Famille = maman qui s'occupe et qui chéri l'enfant, et papa qui travaille et qui fait joujou à la gué-guerre. ^^

avatar
Thanatos
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 31
Opinions politiques : Antipolitique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par kind of blue le Dim 3 Fév - 17:00

ON L'AURA EMPÊCHE D'EXISTER


Mais c'est ridicule... A ce compte là, interdisons la capote, interdisons les livres et allons copuler à tout va car "si on fait pas, on empêche un enfant d'exister".

Tu te revendiques "pour" la vie humaine. Mais qu'est ce que l'humain sans dignité?
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par Lejeune le Dim 3 Fév - 17:07

Une vraie "maman", quelle vision traditionnelle et nationaliste, j'ai l'impression de me retrouver à une époque révolue où Famille = maman qui s'occupe et qui chéri l'enfant, et papa qui travaille et qui fait joujou à la gué-guerre. ^^

Aucun rapport.

Voilà, merci ! Si on l'empêche d'exister, c'est qu'il n'a pas de vie. Ce qui vit c'est ce qui existe, donc tu es d'accord pour dire que le stade prénatal est dénué de vie... vue qu'on va empêcher le déroulement l'amenant à la vie. D'où le fait qu'ils ne puissent aussi mourir. Ils n'existent pas, donc ils ne vivent pas et il ne meurent pas, on arrête juste un processus découlant à la vie (d'où le fait que ce n'estp as comparable avec ton envie de tuer tout ton quartier :p )

Si il existe, même si c'est un stade infèrieur. Et c'est pourquoi on ne doit pas le tuer. Il deviendra un homme, et vous le tuez...

Mais c'est ridicule... A ce compte là, interdisons la capote, interdisons les livres et allons copuler à tout va car "si on fait pas, on empêche un enfant d'exister".

Tu pars dans ton délire là. Tu ne réponds pas directement. Il y a quand même un stade entre ça, et aller copuler partout...
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par kind of blue le Dim 3 Fév - 17:24


Aucun rapport.

Hélas si, ce genre de propos peut très vite dégénérer.



Si il existe, même si c'est un stade infèrieur. Et c'est pourquoi on ne doit pas le tuer. Il deviendra un homme, et vous le tuez...

C'est une croyance ça Lejeune, pas une vérité. La religion chrétienne t'explique qu'il existe avant et que le tuer serait un crime. Rien ne prouve l'existence avant la naissance.

Tu pars dans ton délire là. Tu ne réponds pas directement. Il y a quand même un stade entre ça, et aller copuler partout...

N'est ce pas le cardinal jesaisplusquoi qui disait "qu'il n'y avait qu'un pas entre mariage gay et pédophilie et zoophilie"? Je fais ici exprès d'être extreme pour te montrer l'absurdité de ce raisonnement.
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par Lejeune le Dim 3 Fév - 17:36

C'est une croyance ça Lejeune, pas une vérité. La religion chrétienne t'explique qu'il existe avant et que le tuer serait un crime. Rien ne prouve l'existence avant la naissance.

Il est quand même en vie! C'est un petit truc, mais vivant. Il se nourrit à ce moment là, j'en conclue donc qu'il est vivant.



N'est ce pas le cardinal jesaisplusquoi qui disait "qu'il n'y avait qu'un pas entre mariage gay et pédophilie et zoophilie"? Je fais ici exprès d'être extreme pour te montrer l'absurdité de ce raisonnement.

Sauf que je n'ai pas dis ça. Je ne suis pas en accord avec ce cardinal. .
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par Thanatos le Dim 3 Fév - 18:27

Le rapport avec ce que je dis, c'est que je te trouve un poil réactionnaire, et que ça donne presque l'impression d'être en face des Civitas (j'exagère bien sûr, mais c'est pour te donner mon ressenti). Ton opinion à des saveurs chrétiennes, du commandant "Tu ne tueras point", et c'est en cela que je parlais quand j'évoquais de décalogue judéo-chrétien.

Après encore une fois, se nourrir ne signifie pas grand chose. C'est vrai, que pour vivre il faut se nourrir, mais toujours en se référant au cogito ergo sum, le célèbre "Je pense donc je suis", l'homme se défini comme étant une chose douée de raison. Le foetus ne réfléchit pas à ma connaissance...
avatar
Thanatos
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 31
Opinions politiques : Antipolitique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par kind of blue le Dim 3 Fév - 18:36

Le problème de la croyance est qu'on s'embourbe dedans très tôt et qu'il est impossible d'avoir une vision critique dessus.

Le rapport avec ce que je dis, c'est que je te trouve un poil réactionnaire, et que ça donne presque l'impression d'être en face des Civitas

Comme dit plus haut, question de croyance.

C'est vrai, que pour vivre il faut se nourrir, mais toujours en se référant au cogito ergo sum, le célèbre "Je pense donc je suis"

Descartes a énoncé cette phrase pour répondre au problème métaphysique "existons nous?". Mais c'est vrai que par extrapolation, il définit ce qui est vivant ou non.

Le foetus est un être en devenir. C'est aussi simple que ça.
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par Thanatos le Dim 3 Fév - 18:39

Tout à fait, c'est par principe d'extrapolation que j'utilise cette "pensée" cartésienne. Le rapport entre vivre et exister est assez étroit.
avatar
Thanatos
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 31
Opinions politiques : Antipolitique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum