Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par mine le Dim 28 Oct - 14:46

Ce sujet fait déjà l'objet d'un fil.
Je reprends cependant, avec mon texte , un nouveau fil.
J'essaye à travers ce texte d'expliquer les raisons d'une opposition ferme et sans concession au mariage gay.


Non au mariage gay et à la reconnaissance juridique de l' homoparentalité.

I. Le langage


La normalophobie.

L'habitude a été prise, depuis une douzaine d’années, d’utiliser systématiquement les termes d’homosexualité ou d’hétérosexualité, au point que personne ne parle plus d'orientation sexuelle normale ou d'orientation sexuelle déviante. Certains sympathisants de la cause homosexuelle refusent même l’emploi du terme « normal » quand il s’applique à la sexualité. Ils ne tolèrent pas que l’on puisse ainsi porter un jugement sur les orientations sexuelles ni, par conséquent, réfléchir sur le mariage gay et l’homoparentalité.


Des mots précis.

L'emploi d'un même terme pour désigner deux réalités différentes conduit à des confusions.
On ne peut donner un même nom, en l'occurrence "couple" à l'union homosexuelle et à l'union hétérosexuelle. En effet l'union d'un homme et d'une femme est différente de l'union entre deux hommes ou entre deux femmes, à moins de considérer que l'homme est identique à la femme.
L'homosexualité est une forme d' intolérance à l'altérité sexuelle alors que l'hétérosexualité fait vivre la complémentarité sexuelle.
L'utilisation d'un même terme, "couple" pour désigner deux réalités différentes, et même antagonistes, est anormale.
A deux types d'unions différentes il faut donner des noms différents : "couple", comme on l'utilise depuis toujours pour les unions hétérosexuelles et, pour les unions homosexuelles, on peut préconiser le terme "paire" car cette union concerne deux personnes de sexe identique.
Si le couple est composé de deux personnes c'est qu'il y a deux sexes différents. Le chiffre "2", en tant que tel, n'ouvre aucun droit. S' agissant d’homosexuels, le sexe étant le même pour les deux personnes, cette reconnaissance juridique de la vie à deux n’offre pas plus de pertinence qu’une reconnaissance juridique de la vie à trois, quatre ou cinq.

Toute confusion dans les termes entraîne une confusion dans la perception de ces deux réalités. Cette confusion peut amener à souhaiter un même régime juridique , en l'occurrence le mariage, pour des unions qui sont différentes.




II. La loi et le mariage

Avec le mariage la société reconnaît juridiquement l'importance de l'altérité sexuelle et lui rend hommage, en mariant par exemple des couples qui ne peuvent pas, ou plus, enfanter. La société sait que seule l' union d’un homme et d’une femme permet potentiellement d' assurer son avenir. Les hétérosexuels n'ont jamais eu besoin de réclamer un droit au mariage , car une telle possibilité est évidente depuis la nuit des temps.

Le mariage n’a pas été créé pour permettre au législateur de remettre en cause la liberté individuelle en se préoccupant de sexualité récréative, homo ou hétéro, ni pour s’occuper d’amour. Le maire n’a d’ailleurs pas à demander aux futurs époux s’ils s’aiment ou non. Il ne leur demande pas non plus leur orientation sexuelle, cette dernière, quelle qu'elle soit, ne confère aucun droit. Le mariage est ouvert à tous. Il ne crée ni une injustice ni une discrimination envers les personnes qui sont incapables d’établir une relation complète avec le sexe opposé. Leur déviance de l'orientation sexuelle est la seule cause de leur incapacité à se marier.
Si chaque individu peut librement se marier, est l' égal des autres devant le mariage, l'union homosexuelle, elle, n'est pas égale à l'union hétérosexuelle. Seules des choses identiques peuvent être traitées d'une façon égale.

Malgré le chantage à l'homophobie le législateur n’a pas à étendre le mariage à une union différente de celle pour lequel il est prévu, cela d’autant plus qu’ avec le mariage, le plus souvent, un tiers est concerné : l’enfant . Le législateur, par le mariage, propose un cadre au couple afin de l’aider à se stabiliser et protéger ainsi l’enfant né ou à naître.
S’il est exact que des homosexuels peuvent avoir la charge d’enfants, la demande de reconnaissance juridique de l’homoparentalité comme une forme de paternité est inutile, l'enfant ayant un état civil et donc un régime juridique clair.


III. L’enfant


Une fraction du lobby homosexuel souhaiterait assimiler le couple avec enfant et une paire d ' homosexuels élevant un enfant. En effet l’apparence de ces derniers se rapproche de celle du couple normal. Les demandes d’accès au mariage et à l’adoption peuvent de ce fait apparaître parfois comme destinées à faire oublier le caractère spécifique de l’homosexualité. L’enfant deviendrait alors un moyen mis au service d’une cause qui n’est pas la sienne.
Les maltraitances d' enfants, quant à elles, doivent être sanctionnées si des parents sont indignes. Les enfants placés dans une famille d’adoption doivent y retrouver le père et la mère qui leur manquent. On ne doit pas utiliser le malheur de ces enfants afin de démontrer qu’ils seraient mieux dans une famille de deux hommes ou deux femmes que dans leur famille d’origine et les transformer ainsi en propagandiste obligés de l’homoparentalité. Quant à l’adoption par un célibataire elle devrait prioritairement permettre que des enfants puissent être adoptés par leur oncle, leur tante, ou un autre membre célibataire de sa propre famille.

Faire croire à un enfant qu'il a deux papas est un mensonge.
Faire croire à un enfants qu'il a deux mamans est choquant. Une mère est unique, biologiquement et moralement. C'est cette unicité qui crée le lien enfant-mère à nul autre comparable.


La loi n’a pas à entériner toutes les situations de fait découlant du comportement de tel ou tel individu sauf à créer une règle par individu et par situation ce qui entraînerait la disparition de la notion même de droit. L’homosexualité a toujours existé, elle est admise par notre société. Ce comportement n’a cependant pas vocation à être à l’origine d’une modification de la législation sur le mariage.


IV Non au mariage pour les gays


L'union hétérosexuelle peut donner la vie, pas l'union homosexuelle. La première respecte l'altérité sexuelle, la seconde l'ignore. Les principes d'égalité, de non-discrimination, ne s'opposent pas à ce que le législateur règle de façon différentes des situations différentes.

Le mariage pour les gays est un non-sens.


mine
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 22
Opinions politiques : droite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par Resk le Mer 13 Mar - 13:44

Ce qui n a pas de sens c est de reussir a conserver de telles mentalités a notre époque .
Tout d abord tu parles de l homosexualité comme si c etait un choix .. Non ca ne l est pas , as tu choisis de preferer le chocolat a la fraise ou inversement ?
Non .
C est pas pour rien qu on emploie désormais les termes Homosexuel et Hétérosexuel , c est simplement parce que justement ce n est ABSOLUMENT pas normal d inclure une notion de normalité dans l orientation sexuelle .
Je t assure qu un homosexuel est une personne totalement normale , et pour cela elle a le droit de beneficier des memes droits que les heterosexuels .
Ton enfant sera peut etre homosexuel , alors tu n auras pas d autres choix que d accepter qu en cela il n y a rien de grave , et sera probablement content qu il puisse s epanouir , avoir des enfants et se marier .

Resk
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 9
Opinions politiques : gauche

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par Lejeune le Mer 13 Mar - 14:14

Ce n'est pas parce-qu'on est contre le mariage gay qu'on est homophobe.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par kind of blue le Mer 13 Mar - 17:01

Lejeune a écrit:Ce n'est pas parce-qu'on est contre le mariage gay qu'on est homophobe.

Refuser le mariage gay à ce stade actuel (j'entend bien par là la situation d'aujourd'hui, où le projet va être adopté), c'est tout de même ne pas reconnaître qu'il y a égalité entre ces sexualités.

Sinon je suis d'accord avec Resk (va te présenter dans la section présentation s'il te plait ^^). Rien ne justifie de différence entre un homosexuel et un hétérosexuel.
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par Lejeune le Mer 13 Mar - 20:29

Refuser le mariage gay à ce stade actuel (j'entend bien par là la situation d'aujourd'hui, où le projet va être adopté), c'est tout de même ne pas reconnaître qu'il y a égalité entre ces sexualités.

Bof, moi je suis personnellement contre; mais si la loi passe je m'en contrefous. De toute façon, le changement ne va être que minime donc bon...
Après c'est dommage que ceci se soit tourné sur la question du GPA et du PMA; je pense que c'est pas très sain.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par kind of blue le Mer 13 Mar - 20:42

Lejeune a écrit:
Refuser le mariage gay à ce stade actuel (j'entend bien par là la situation d'aujourd'hui, où le projet va être adopté), c'est tout de même ne pas reconnaître qu'il y a égalité entre ces sexualités.

Après c'est dommage que ceci se soit tourné sur la question du GPA et du PMA; je pense que c'est pas très sain.

Tu préférais que le plane doute et que la société le réclame à court terme yes ?
Au moins, la réponse a été claire: "NON". J'aime bien un peu de clarté dans ce monde politique où la clarté est aussi rare que la vérité.

En parlant de "vérité", Bayrou vient de sortir un livre sur ça ^^".
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par Lejeune le Jeu 14 Mar - 18:14

En parlant de "vérité", Bayrou vient de sortir un livre sur ça ^^".

Je pense en effet que Bayrou est certainement dans nos hommes politiques actuelles, celui qui dit le plus la vérité et ment le moins. Malgré tout, il a quand même bien gâché son score de 2007 par la suite.
De toute façon, les centristes n'ont jamais été très menteur. Balladur son slogan c'était: "Je ne fais pas de promesse, mais je les tiens.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par kind of blue le Jeu 14 Mar - 19:21

Lejeune a écrit:
En parlant de "vérité", Bayrou vient de sortir un livre sur ça ^^".

Je pense en effet que Bayrou est certainement dans nos hommes politiques actuelles, celui qui dit le plus la vérité et ment le moins. Malgré tout, il a quand même bien gâché son score de 2007 par la suite.
De toute façon, les centristes n'ont jamais été très menteur. Balladur son slogan c'était: "Je ne fais pas de promesse, mais je les tiens.

Grande question. Savoir si Bayrou ment ou non, comme tous les hommes politiques, c'est impossible à vérifier.
J'avoue cependant avoir un minimum de respect pour ce livre qui ose parler de ce sujet trop souvent repris par les extrêmes jamais au pouvoir ou les hypocrites.


avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par DarkAlexandre le Mar 19 Mar - 18:37

Lejeune a écrit:Ce n'est pas parce-qu'on est contre le mariage gay qu'on est homophobe.

Je suis toute a fait d'accord, avec toi !

Ensuite, ayant vu les deux sujets sur l'homoparentalité

Je vous explique mon cas :

Mes parents étant séparer je vie des fois chez mon père qui ses mis avec un petit copain !
Mon père étant bi cela ne m'a jamais perturbé, et je me sans très bien moralement, et ne deviendrais pas gay ni bi .

je suis hétéro mais, je respect les personnes gays.


Alors, mon avis sur le mariage gay

Je ne suis pas contre que mon père puissent se marié avec son petit copain ! je serai ravis de les voir heureux.

avatar
DarkAlexandre
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 33
Age : 20
Opinions politiques : RBM

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par kind of blue le Mar 19 Mar - 21:31

DarkAlexandre a écrit:
Lejeune a écrit:Ce n'est pas parce-qu'on est contre le mariage gay qu'on est homophobe.

Je suis toute a fait d'accord, avec toi !

Ensuite, ayant vu les deux sujets sur l'homoparentalité

Je vous explique mon cas :

Mes parents étant séparer je vie des fois chez mon père qui ses mis avec un petit copain !
Mon père étant bi cela ne m'a jamais perturbé, et je me sans très bien moralement, et ne deviendrais pas gay ni bi .

je suis hétéro mais, je respect les personnes gays.


Alors, mon avis sur le mariage gay

Je ne suis pas contre que mon père puissent se marié avec son petit copain ! je serai ravis de les voir heureux.


Merci du témoignage ^^".
Du moment que le bonheur prime, je ne vois pas le mal a un mariage pareil!
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par DarkAlexandre le Jeu 21 Mar - 5:09

Oui ! Mon témoignage prouve bien que d'avoir des parents gay n'est pas un problème. Si vous saviez combien j'aime mes parents, et je n'ai jamais us vraiment de remarque, plutôt des questions sur ma situation.

Il m'est arriver une fois une critique, mais bon il y aura toujours des homophobe hélas.
avatar
DarkAlexandre
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 33
Age : 20
Opinions politiques : RBM

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par Lejeune le Jeu 21 Mar - 18:55

Bah, si tout va bien pour toi il n'y a pas de problème.
Après, c'est pas dit que pour quelqu'un, ça n'apporte pas un problème.
M'enfin bon, comme je l'ai dis, à la limite je m'en fiche un peu de cette loi, pour ce que ça va changer... M'enfin bon voilà.
PS: par-contre le mot "mariage" me gênera toujours dans ce cas là, faudrait le changer eu Union Civile. Sinon, ça fait trop référence à la tradition sacré du mariage.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par kind of blue le Jeu 21 Mar - 19:52

Lejeune a écrit:Bah, si tout va bien pour toi il n'y a pas de problème.
Après, c'est pas dit que pour quelqu'un, ça n'apporte pas un problème.
M'enfin bon, comme je l'ai dis, à la limite je m'en fiche un peu de cette loi, pour ce que ça va changer... M'enfin bon voilà.
PS: par-contre le mot "mariage" me gênera toujours dans ce cas là, faudrait le changer eu Union Civile. Sinon, ça fait trop référence à la tradition sacré du mariage.

Depuis 1905, le mariage est considéré comme union civile avant d'être union religieuse.
C'est comme les gens qui refusent le mariage gay car ils vont maintenant changer l'écriture administrative en remplaçant "père" et "mère" par "parent A" et "parent B": on se fout du langage administratif.
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par Lejeune le Jeu 21 Mar - 20:10

Oui, mais il faudrait changer le mot mariage en union civile. Car le mariage est avant tout un mot correspondant à l'union sacré à la base.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par kind of blue le Jeu 21 Mar - 20:28

Lejeune a écrit:Oui, mais il faudrait changer le mot mariage en union civile. Car le mariage est avant tout un mot correspondant à l'union sacré à la base.

Le "à la base" résume très bien la situation.
Dire non pour des détails pareils, c'est une bêtise monumental. A ce compte là, soyons d'accord avec l'académie Française:

Ne disons plus "skate" mais "planche à roulettes".
Ne disons plus "joystick" mais plutôt "manche à balais".
Ne parlons plus de "levelup" pour un jeu vidéo mais plutôt de "nivelation positive".


-> Absurde.
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par Lejeune le Ven 22 Mar - 15:43

Dire non pour des détails pareils, c'est une bêtise monumental. A ce compte là, soyons d'accord avec l'académie Française:

Je ne dirais pas non pour ça, je préférerais juste changer le nom.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par Lejeune le Mer 27 Mar - 13:29

Sur ITV, Hier il me semble, on a interrogé deux personnes élevés par 2 mamans: Bobby (je ne sais plus le nom de famille), et Jean Dominique Bunel.
Ils ont tout deux dit qu'ils leur avait toujours manqué un père, et qu'il n'avait jamais été vraiment heureux.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par kind of blue le Mer 27 Mar - 14:30

Lejeune a écrit:Sur ITV, Hier il me semble, on a interrogé deux personnes élevés par 2 mamans: Bobby (je ne sais plus le nom de famille), et Jean Dominique Bunel.
Ils ont tout deux dit qu'ils leur avait toujours manqué un père, et qu'il n'avait jamais été vraiment heureux.

Montre le documentaire, j'ai envie de rire yes
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par Lejeune le Mer 27 Mar - 18:03

Je retrouve pas le truc présenté par ITV, mais j'ai trouvé ça:
http://www.chretiente.info/201301105157/jean-dominique-bunel-jai-ete-eleve-par-deux-femmes/
Et ce n'est parce-que tu n'es pas d'accord qu'il faut rire de ça Kind, ce n'est pas à prendre à la légère.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par kind of blue le Mer 27 Mar - 19:15

Lejeune a écrit:Je retrouve pas le truc présenté par ITV, mais j'ai trouvé ça:
http://www.chretiente.info/201301105157/jean-dominique-bunel-jai-ete-eleve-par-deux-femmes/
Et ce n'est parce-que tu n'es pas d'accord qu'il faut rire de ça Kind, ce n'est pas à prendre à la légère.

1- Venant d'un site comme ça, je considère l'info à moitié valable sincèrement.

2- Venant d'une personne militante ump, je considère son témoignage comme à moitié valable sincèrement.
C'est bien beau la retranscription du militant blessé par son éducation, ça n'en reste pas moins un militant qui tient avant tout à donner raison à son parti.

Tu vas surement dire que c'est de la mauvaise foi, ce n'en est pas. Si l'UMP était si démocratique et ouverte à l'anti-oppositionisme, on aurait pas une myriade de gens comme ça (à commencer par Guaino) qui appliquent à la politique contemporaine une certaine subjectivité qui me désole Neutral .
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par kind of blue le Mer 27 Mar - 19:21

De quoi a-t-il souffert ? De l’indifférence des adultes aux souffrances intimes des enfants, à commencer par les miennes. Dans un monde où leurs droits sont chaque jour évoqués, en réalité, c’est toujours ceux des adultes qui prévalent.

C'est extrait du long discours que tu viens d'offrir...
J'y vois pas le problème de l'homosexualité ou de l'homoparentalité, mais plutôt le problème des "parents" même, outre leur sexe.

Et puis comment croyez vous qu'un gosse puisse bien se sentir quand son père divorce et pars quand il a 3 ans? C'est pas un âge où des blessures comme ça se résorbent facilement.
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par Lejeune le Mer 27 Mar - 20:25

2- Venant d'une personne militante ump, je considère son témoignage comme à moitié valable sincèrement.
C'est bien beau la retranscription du militant blessé par son éducation, ça n'en reste pas moins un militant qui tient avant tout à donner raison à son parti.
Je n'aime pas beaucoup ta remarque, d'ailleurs j'aime de moins en moins tes remarques. Je ne suis pas un menteur, et tu cherches à nier mes propos par mauvaises fois et opportunisme, tout simplement parce-que personne ici n'a vu le reportage, à part moi et que tu le sais, donc, très facile de dire que je mens. De toute façon, tu n'arrêtes pas de faire des préjugés depuis quelques temps dés qu'on est à droite. Bizarrement, tu critiques la mésintelligence de ceux qui votent à droite mais tu ne critique pas les dires débiles d'Harlem Désir qui traite Mélenchon d'antisémite. ( Mort de rire )
Ne me crois pas si tu veux, moi je me crois; c'est ce qui importe. Tout ce que j'ai à dire, c'est que tu fais de la mauvaise foi. Et d'après ce que je vois, tu pense que de toute façon si c'est vrai ce n'est pas la faute de la sexualité de ses parents, mais de ses parents eux mêmes. Ce qui est totalement faux puisqu'il disait que ses parents n'avaient pas été méchants, mais qu'il lui manquait tout simplement un père.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par kind of blue le Mer 27 Mar - 21:12

Lejeune a écrit:
2- Venant d'une personne militante ump, je considère son témoignage comme à moitié valable sincèrement.
C'est bien beau la retranscription du militant blessé par son éducation, ça n'en reste pas moins un militant qui tient avant tout à donner raison à son parti.
Je n'aime pas beaucoup ta remarque, d'ailleurs j'aime de moins en moins tes remarques. Je ne suis pas un menteur, et tu cherches à nier mes propos par mauvaises fois et opportunisme, tout simplement parce-que personne ici n'a vu le reportage, à part moi et que tu le sais, donc, très facile de dire que je mens. De toute façon, tu n'arrêtes pas de faire des préjugés depuis quelques temps dés qu'on est à droite. Bizarrement, tu critiques la mésintelligence de ceux qui votent à droite mais tu ne critique pas les dires débiles d'Harlem Désir qui traite Mélenchon d'antisémite. ( Mort de rire )
Ne me crois pas si tu veux, moi je me crois; c'est ce qui importe. Tout ce que j'ai à dire, c'est que tu fais de la mauvaise foi. Et d'après ce que je vois, tu pense que de toute façon si c'est vrai ce n'est pas la faute de la sexualité de ses parents, mais de ses parents eux mêmes. Ce qui est totalement faux puisqu'il disait que ses parents n'avaient pas été méchants, mais qu'il lui manquait tout simplement un père.

1- La remarque que je fais depuis un certain temps ne te vise pas forcément.
2- Ce que je reproche ici n'est finalement qu'une attitude globale engendrée par notre système républicain:
La 5ème république s'est forgée autour d'une opposition gauche/droite quasi bi-partiste: l'extrême gauche ne devait pas arriver au pouvoir et l'extrême était assez loin pour qu'on ne s'en soucie pas.

Le problème est cependant l'opposition qu'il peut exister entre les 2 partis gouvernants aujourd'hui. La où De Gaulle pronaît un président au dessus des partis, on se retrouve avec des partis sourds qui ne peuvent dialoguer entre eux car le rôle de l'opposition est finalement réduit à néant.
Peut on cependant imaginer que passer illico à une 6ème où les 2 partis collaboreraient ou à une période où le président et le premier ministre sont de 2 partis différents? Finalement, non.
Depuis 1984, preuve est faîte que la collaboration de 2 partis dans l'exécutif détruit tout ce qu'on peut faire: mais est ce la faûte de ce rassemblement? Je ne le crois pas: je crois que nous sommes à ce moment présent dans une situation bien particulière. Le président a ses intérêts, le premier ministre a les siens, et ils se battent comme des chiens car, finalement, collaborer avec le parti ennemi serait vu comme de la trahison ou, pire en politique, de la faiblesse.

3- Bien entendu qu'on aurait pu critiquer le ps pour ses mêmes relans d'oppositionnisme depuis longtemps! Mais force est de constater qu'aujourd'hui que la gauche est au pouvoir et que la droite est à l'opposition. Comment puis je juger constructif un débat actuel sous la 5ème république entre ses 2 clans lorsque le parti d'opposition obstrue le parlement avec plus de 10 000 amendements pour une seule loi?

4- Finissons d'extrapoler. Le problème n'est peut être tout simplement pas la république: c'est le problème de la source. On a affaire ici à un militant, donc un engagé, qui voudra toujours militer pour son parti (on en revient à l'oppositionnisme de la 5ème).
Qu'il soit de gauche, de droite, du fn, chez les verts etc. Un militant qui a sa carte a un parti aura forcément une subjectivité qui tournera en faveur de son parti scratch . Ne considérant pas cette source comme objective, je trouve assez ridicule de dialoguer de propos pareils.

5- Dernier détail, tu dis que ce que j'ai cité précédement est "complètement faux". C'est hélas une analyse logique d'un extrait du texte: mais hélas ce texte se contredit toutes les 3 lignes (je te laisse en juger par toi même).
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par Lejeune le Jeu 28 Mar - 17:02

5- Dernier détail, tu dis que ce que j'ai cité précédement est "complètement faux". C'est hélas une analyse logique d'un extrait du texte: mais hélas ce texte se contredit toutes les 3 lignes (je te laisse en juger par toi même).

Je ne te parle pas du texte mais de l'interview que j'ai vu.
Mais sinon, qu'est-ce que tu penses de ce qui s'est passé avec Harlem Désir et Mélenchon?
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par Gauloise le Jeu 28 Mar - 18:06

J'ai été voir le reportage dont tu parlais, Lejeune, et la première chose qui me frappe est l'âge de la deuxième personne interrogée.
Le problème de l'enfance de ce monsieur, si tu veux mon avis, ce n'est pas qu'il a été élevé par des homosexuelles, mais qu'il a été élevé par des homosexuelles dans les années 1950. Les choses devaient être assez difficiles à vivre à l'époque, et son témoignage le montre bien (il n'avait pas le droit d'inviter des amis à la maison par peur de l'homophobie, etc). Pour moi, ce n'est pas un témoignage très utile puisqu'il témoigne d'une époque dépassée.
Je remarque également que l'autre personne interrogée est un Américain, or, dans certains Etats américains l'homosexualité est encore très mal vue, donc là encore, la chose a pu être très difficile à vivre.
Je trouve donc que le choix des témoins est très moyen, une personne âgée et un étranger ne sont pas vraiment les personnes les mieux placées pour parler de la situation actuelle en France.
Je remarque aussi que, dans le reportage, il est à chaque fois dit qu'ils ont été élevés par la "mère biologique et sa compagne", sans précisé s'ils sont issu d'une union hétérosexuelle antérieur, ce qui pour moi, change beaucoup de choses, notamment l'aspect "recherche du père".

Ensuite, je tiens à ajouter que ces deux hommes disent avoir été heureux, malgré leur envie de rechercher leur père. Ils ne sont donc pas traumatisés, et ils ne sont pas homosexuels non plus, cela devrait te rassurer, Lejeune Mort de rire

Enfin, on pourrait facilement trouver de nombreuses personnes, bien plus que deux, ayant eu une enfance difficile, voire malheureuse, dans une famille hétéroparentale, et faire un reportage avec...est-ce pour autant qu'on devrait interdire aux hétéros d'avoir des enfants ? Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain !

Pour finir, Lejeune, je t'invite à regarder ça : http://www.youtube.com/watch?v=njmufiNeF5M . C'est un peu long, certes, mais ça me semble plus complet et précis que ce reportage.
avatar
Gauloise
Chef de section
Chef de section

Nombre de messages : 69
Age : 20
Opinions politiques : Droite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non au mariage gay, à la reconnaissance juridique de l'homoparentalité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum