anipassion.com

Homoparentalité.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Homoparentalité.

Message par kind of blue le Ven 15 Mar - 20:51

Gauloise a écrit:
Révolte a écrit:Et si c'etait vrai?

Et si les homosexuels engendraient des homosexuels ?
Personnellement, j'ai envie de dire, et alors ?
Si c'est ça qui pose problème, parce que ça revient souvent comme argument, tout de même, alors c'est que c'est l'homosexualité en elle-même qui pose encore problème de nos jours...et j'espère que ce n'est pas le cas.

Mais si c'était vrai, cela voudrait dire que l'homosexualité est due à la socialisation ou à l'éducation, ce à quoi je ne crois pas du tout.


Grande question qu'est la naissance de l'homosexualité chez une personne hum .
Si ton hypothèse se montrerait vrai, je n'en serais pas surpris: nous savons déjà quel pouvoir peut avoir la socialisation et l'éducation sur nos vies.
Cependant, peut on considérer la sexualité comme un innéisme, ou est ce le résultat d'un effet de groupe?
Dans le 1er cas, nous sommes face à un phénomène particulier puisque ce serait une manifestation de notre volonté propre, vierge de tout apport de la société.

Dans le 2nd cas, le nombre d'homosexuels devrait partiellement augmenter suite à cette légalisation (j'entend par suite une période plutôt longue).

Si j'avais une hypothèse, je pense que ce serait le fait que l'homosexualité fut une déviance au cours de l'Histoire de l'humanité. Celle ci se manifesterait donc comme une volonté d'une personne de faire ce qu'elle veut, quitte à être hors norme.
Quoi qu'on en dise, l'homosexualité ne semble pas dater d'hier. Des écrits cunéiformes datant de -1300 avant jésus christ semblent indiquer que Gilgamesh (le roi d'Uruk en -2450 av jésus christ) entretenait des relations charnelles avec son ami/confident: Enkidu.

Plus récemment (mais pas trop) l'homosexualité était un fait connu et reconnu dans la société du moyen âge (bien qu'extrêmement caché car profondément déviant). Entre les papes, cardinaux et nobles sodomites, ça faisait du monde tout de même.

Si l'homosexualité est considéré par certains comme un acte terrible de nos jours, je pense que c'est tout simplement car cet acte est historiquement reconnu comme déviant. Cette déviance fut connue et assumée par ces personnes qui ne crièrent jamais à l'égalité.

Ce serait donc une tradition ancrée dans nos civilisations de conserver l'homosexualité comme déviance.

Il faut cependant relativiser: l'homosexualité est reconnu depuis un certain temps comme variation ( et donc choix de vie) et non plus comme déviance.

La socialisation et l'éducation ont peut être un rapport avec un déclenchement de l'homosexualité chez quelqu'un. En tout cas, ces 2 éléments ont pu tailler à l'homosexualité un aspect déviant qui devient progressivement variant.
(Comme quoi, l'éducation et la socialisation ont un sacré impact...)
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homoparentalité.

Message par Gauloise le Ven 15 Mar - 21:02

kind of blue a écrit:
Gauloise a écrit:
Révolte a écrit:Et si c'etait vrai?

Et si les homosexuels engendraient des homosexuels ?
Personnellement, j'ai envie de dire, et alors ?
Si c'est ça qui pose problème, parce que ça revient souvent comme argument, tout de même, alors c'est que c'est l'homosexualité en elle-même qui pose encore problème de nos jours...et j'espère que ce n'est pas le cas.

Mais si c'était vrai, cela voudrait dire que l'homosexualité est due à la socialisation ou à l'éducation, ce à quoi je ne crois pas du tout.


Grande question qu'est la naissance de l'homosexualité chez une personne hum .
Si ton hypothèse se montrerait vrai, je n'en serais pas surpris: nous savons déjà quel pouvoir peut avoir la socialisation et l'éducation sur nos vies.
Cependant, peut on considérer la sexualité comme un innéisme, ou est ce le résultat d'un effet de groupe?
Dans le 1er cas, nous sommes face à un phénomène particulier puisque ce serait une manifestation de notre volonté propre, vierge de tout apport de la société.

Dans le 2nd cas, le nombre d'homosexuels devrait partiellement augmenter suite à cette légalisation (j'entend par suite une période plutôt longue).

Si j'avais une hypothèse, je pense que ce serait le fait que l'homosexualité fut une déviance au cours de l'Histoire de l'humanité. Celle ci se manifesterait donc comme une volonté d'une personne de faire ce qu'elle veut, quitte à être hors norme.
Quoi qu'on en dise, l'homosexualité ne semble pas dater d'hier. Des écrits cunéiformes datant de -1300 avant jésus christ semblent indiquer que Gilgamesh (le roi d'Uruk en -2450 av jésus christ) entretenait des relations charnelles avec son ami/confident: Enkidu.

Plus récemment (mais pas trop) l'homosexualité était un fait connu et reconnu dans la société du moyen âge (bien qu'extrêmement caché car profondément déviant). Entre les papes, cardinaux et nobles sodomites, ça faisait du monde tout de même.

Si l'homosexualité est considéré par certains comme un acte terrible de nos jours, je pense que c'est tout simplement car cet acte est historiquement reconnu comme déviant. Cette déviance fut connue et assumée par ces personnes qui ne crièrent jamais à l'égalité.

Ce serait donc une tradition ancrée dans nos civilisations de conserver l'homosexualité comme déviance.

Il faut cependant relativiser: l'homosexualité est reconnu depuis un certain temps comme variation ( et donc choix de vie) et non plus comme déviance.

La socialisation et l'éducation ont peut être un rapport avec un déclenchement de l'homosexualité chez quelqu'un. En tout cas, ces 2 éléments ont pu tailler à l'homosexualité un aspect déviant qui devient progressivement variant.
(Comme quoi, l'éducation et la socialisation ont un sacré impact...)

Ce qui me fait dire que ce ne peut pas être dû à la socialisation et/ou à l'éducation c'est que...je veux dire, comment se fait-il alors que dans une fratrie dans laquelle il y a un(e) homosexuel(le), tous les enfants ne sont pas homosexuels ? Comment se fait-il que dans une paire de jumeaux, l'un soit gay et l'autre non ? Comment se fait-il que des personnes ayant reçu la même éducation des mêmes parents n'aient pas la même orientation sexuelle ? Il y a forcément une part de hasard, comme pour le caractère de l'enfant.
Et puis si c'était un choix, qui serait assez masochiste pour choisir d'être homosexuel que ce soit dans notre société actuelle ou dans le passé ?
avatar
Gauloise
Chef de section
Chef de section

Nombre de messages : 69
Age : 20
Opinions politiques : Droite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homoparentalité.

Message par kind of blue le Sam 16 Mar - 6:15


Ce qui me fait dire que ce ne peut pas être dû à la socialisation et/ou à l'éducation c'est que...je veux dire, comment se fait-il alors que dans une fratrie dans laquelle il y a un(e) homosexuel(le), tous les enfants ne sont pas homosexuels ? Comment se fait-il que dans une paire de jumeaux, l'un soit gay et l'autre non ? Comment se fait-il que des personnes ayant reçu la même éducation des mêmes parents n'aient pas la même orientation sexuelle ? Il y a forcément une part de hasard, comme pour le caractère de l'enfant.
Et puis si c'était un choix, qui serait assez masochiste pour choisir d'être homosexuel que ce soit dans notre société actuelle ou dans le passé ?

Tout simplement car la socialisation et l'éducation va réagir différemment d'un individu à l'autre.
Si la socialisation et l'éducation marchait toujours comme prévu, on aurait 100% d'enfants avec les mêmes opinions politique que leurs parents. Hors, on en a 66%.

Après, relativisons un peu. Je ne pense pas que l'éducation et une socialisation incite à être gay. Elle peut cependant reconnaître les gays comme un choix de vie plutôt que comme une abomination.
Tu parles ensuite de choisir d'être homosexuel. Il est vrai qu'il fallait être masochiste pour choisir à une époque, mais peut être n'est ce tout simplement pas un choix.
De toute façon la "déviance" peut être voulue ou non par l'individu ^^".
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homoparentalité.

Message par Lejeune le Sam 16 Mar - 9:56

Pays? Année?
Jo Anne Benedict Walker [USA] avait 65 ans et 224 jours lorsqu'elle s'est fait adoptée le 2 Avril 2002.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homoparentalité.

Message par kind of blue le Dim 17 Mar - 8:06

Lejeune a écrit:
Pays? Année?
Jo Anne Benedict Walker [USA] avait 65 ans et 224 jours lorsqu'elle s'est fait adoptée le 2 Avril 2002.

Le système américain d'adoption est différent du système Français.

avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homoparentalité.

Message par Lejeune le Dim 17 Mar - 10:18

Le système américain d'adoption est différent du système Français.

Oui enfin, je pense quand même que des adolescents peuvent être adoptés en France. Il n'y a pas que des bébés x).
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homoparentalité.

Message par kind of blue le Dim 17 Mar - 11:09

Lejeune a écrit:
Le système américain d'adoption est différent du système Français.

Oui enfin, je pense quand même que des adolescents peuvent être adoptés en France. Il n'y a pas que des bébés x).

Je n'ai pas trouvé les lois pour les enfants en France.
Cependant, en Belgique, l'enfant (dès 12 ans) doit accepter explicitement vouloir se faire adopter par la famille. Sans son accord, l'adoption est impossible.
90% des adoptions, en France cette fois ci, se font sur des enfants entre 0 et 7 ans. Le cas le plus fréquent dans les 10% restants est l'adoption alors que l'enfant est déjà présent dans la famille (famille d'accueil).
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homoparentalité.

Message par Révolte le Dim 17 Mar - 14:57

Et Et alors? N'est-ce pas profondément immoral de mettre en place tout un système dont on ne sait absolument rien des consequences qu il apporte aux constructions mentales de l enfant?

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homoparentalité.

Message par kind of blue le Dim 17 Mar - 15:04

Révolte a écrit:Et Et alors? N'est-ce pas profondément immoral de mettre en place tout un système dont on ne sait absolument rien des consequences qu il apporte aux constructions mentales de l enfant?

Boh écoute, des études sont commandés depuis des dizaines d'années pour prendre en charge les enfants et voir les conséquences lors de "crises" (ex: adolescence).
Depuis que l'adoption est mise en place, on ne constate finalement pas une si grande difficulté de la part des enfants à se construire mentalement de manière saine et équilibré. Certains exemples contredisent ma règle, mais dans l'immense majorité des cas, aucun soucis n'est présent.

avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homoparentalité.

Message par Gauloise le Dim 17 Mar - 15:18

Révolte a écrit:Et Et alors? N'est-ce pas profondément immoral de mettre en place tout un système dont on ne sait absolument rien des consequences qu il apporte aux constructions mentales de l enfant?

Ce que je remarque dans ce débat, c'est que tout le monde donne son avis, mais que personne n'écoute vraiment les premiers concernés, à savoir les enfants issus de familles homoparentales...qui disent aller parfaitement bien, adultes comme enfants. Je ne vois donc pas pourquoi on va chercher des hypothèses compliquées alors que les réponses à ces questions se trouvent sous nos yeux...à moins que ces personnes soient volontairement ignorées puisque ce n'est pas ce que les opposants, qui sont sans cesse en train de mettre en avant la question de l'enfant, au projet veulent entendre...
avatar
Gauloise
Chef de section
Chef de section

Nombre de messages : 69
Age : 20
Opinions politiques : Droite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homoparentalité.

Message par Lejeune le Dim 17 Mar - 15:37

Ce que je remarque dans ce débat, c'est que tout le monde donne son avis, mais que personne n'écoute vraiment les premiers concernés, à savoir les enfants issus de familles homoparentales...qui disent aller parfaitement bien, adultes comme enfants. Je ne vois donc pas pourquoi on va chercher des hypothèses compliquées alors que les réponses à ces questions se trouvent sous nos yeux...à moins que ces personnes soient volontairement ignorées puisque ce n'est pas ce que les opposants, qui sont sans cesse en train de mettre en avant la question de l'enfant, au projet veulent entendre...

Qui te dis, que ces cas là sont des cas généraux? Qui te dis qu'il n'y en a pas d'autres qui eux ont des problèmes? Qui te dis même qu'ils sont conscients que cela ait influencé en parti leur caractère, leur sexualité?
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homoparentalité.

Message par Gauloise le Dim 17 Mar - 15:55

Lejeune a écrit:
Ce que je remarque dans ce débat, c'est que tout le monde donne son avis, mais que personne n'écoute vraiment les premiers concernés, à savoir les enfants issus de familles homoparentales...qui disent aller parfaitement bien, adultes comme enfants. Je ne vois donc pas pourquoi on va chercher des hypothèses compliquées alors que les réponses à ces questions se trouvent sous nos yeux...à moins que ces personnes soient volontairement ignorées puisque ce n'est pas ce que les opposants, qui sont sans cesse en train de mettre en avant la question de l'enfant, au projet veulent entendre...

Qui te dis, que ces cas là sont des cas généraux? Qui te dis qu'il n'y en a pas d'autres qui eux ont des problèmes? Qui te dis même qu'ils sont conscients que cela ait influencé en parti leur caractère, leur sexualité?

Tes parents t'influencent toujours d'une certaine manière, dans un sens comme dans un autre, homos ou pas. On ne peut pas lutter contre ça. Tu est influencé par ton entourage, point.
L'influence des parents sur la sexualité, j'y crois moyen, sur l'orientation sexuelle, je n'y crois pas du tout.

De toute façon, j'ai l'impression que quoique l'on dise, les opposants trouveront toujours l'excuse du "ce n'est pas un cas général".

http://www.youtube.com/watch?v=njmufiNeF5M
avatar
Gauloise
Chef de section
Chef de section

Nombre de messages : 69
Age : 20
Opinions politiques : Droite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homoparentalité.

Message par kind of blue le Dim 17 Mar - 16:18

Gauloise a écrit:

Tes parents t'influencent toujours d'une certaine manière, dans un sens comme dans un autre, homos ou pas. On ne peut pas lutter contre ça. Tu est influencé par ton entourage, point.
L'influence des parents sur la sexualité, j'y crois moyen, sur l'orientation sexuelle, je n'y crois pas du tout.

De toute façon, j'ai l'impression que quoique l'on dise, les opposants trouveront toujours l'excuse du "ce n'est pas un cas général".

http://www.youtube.com/watch?v=njmufiNeF5M

Je suis d'accord.

Le problème ici est que l'utilisation d'un cas "choc" n'est pas un argument scientifique. Il reflète une réalité locale et non pas une réalité globale.

Pour obtenir une réalité globale et indiscutable, il faudrait faire une enquête à grande échelle sur un échantillon représentatif de la société (environ 500 individus avec des cotas bien précis 10 ans après la légalisation du mariage je pense). Le problème de l'échantillonage et du sondage est cependant concret: nous parlons de sciences sociales et humaines. A ce titre, certaines données peuvent être particulièrement subjectives (exemple: place ton bonheur sur une échelle de 1 à 5...).

C'est d'ailleurs ce paradoxe du scientifique que je trouve intéressant: la droite est la première à utiliser des arguments "chocs", des études scientifiques fausses et des réalités locales pour arriver à leurs fins. Cependant, dès qu'un argument vient de l'autre camp, il faut qu'il soit ultra-scientifique sous peine d'être faux.

Le principe de l'argumentaire demandé par la droite est également intéressant pour eux: il faudra attendre des années pour que les études soient menées. De plus, les études ne pourraient être menées sans légalisation.

=> Si l'argumentaire est accepté, la loi ne passe jamais.

avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homoparentalité.

Message par Lejeune le Mar 19 Mar - 17:04

C'est d'ailleurs ce paradoxe du scientifique que je trouve intéressant: la droite est la première à utiliser des arguments "chocs", des études scientifiques fausses et des réalités locales pour arriver à leurs fins. Cependant, dès qu'un argument vient de l'autre camp, il faut qu'il soit ultra-scientifique sous peine d'être faux.

On est des gros menteurs super! Et à part ça, tu avances le fait que la droite ment sur les études à partir de quoi?
Après, le truc c'est qu'on a pratiquement aucune étude (à part 1 ou 2 personnes interrogées, ce qui correspond à pratiquement rien.
Mais si jamais il y a une étude, cela veut dire que s'il y a seulement au moins 4-6% de personnes homosexuels de plus, chez des personnes adoptés par des personnes homosexuels, que chez ceux adoptés par les hétérosexuels, ça voudra déjà dire qu'il y a une petite influence.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homoparentalité.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum