L'avortement

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'avortement

Message par Lejeune le Lun 27 Aoû - 13:35

Est-ce qu'il faut continuer d'autoriser l'avortement? Est-ce que la maman qui avorte se sentira toujours bien après avoir fait cet acte? Tuer un foetus doit-il être considérer comme le meurtre d'une vie Humaine?
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par kind of blue le Lun 27 Aoû - 13:49

Lejeune a écrit:Est-ce qu'il faut continuer d'autoriser l'avortement? Est-ce que la maman qui avorte se sentira toujours bien après avoir fait cet acte? Tuer un foetus doit-il être considérer comme le meurtre d'une vie Humaine?


oui pour plusieurs raisons :

1- faire des conneries , ça arrive ( surtout quand on est ado) , mais si on peut éviter qu'elles se répercutent sur la vie entiere , faut mieux le faire

2- c'est un droit durement acquis de la liberté sexuelle durant les années 60 à 80 ... manquerait plus qu'on interdise la contraception aussi !

3- le stade des 9 semaines imposés en France garantit que le foetus ne développera pas de conscience , en effet les connections neuronales sont quasi nuls et c'est prouvé qu'il est impossible de développer une conscience ainsi , la "conscience" arrive aléatoirement aprés 3-4mois de gestation selon la plupart des scientifiques

4- tu me parles de l'exemple de la mére " qui ne se sentirait pas bien d'avoir fait ça" : bien entendu que c'est un choix dur à prendre , mais c'est ça ou le garder et l'élever , et sur le long terme , l'un pése bien plus sur l'autre

5- c'est liberticide , se refuser à soit d'aller avorter , ok ... refuser ses enfants d'aller avorter ou interdire à tous d'avorter , c'est une honte , c'est LEUR vie et non pas la tienne

6- Interdire quelque chose , et tu verras que des gens continueront à le faire illégalement ... donc je préfére largement que ça soit légaliser et qu'il n'y est pas de risque pour la sante plutot que payer au noir des hors la loi !

7- Eva joly disait durant la campagne " ne pas légaliser le cannabis , c'est encourager le trafic d'armes" le pire , c'est qu'elle a raison : tous les trés grands trafics de cannabis étaient corrélés avec du trafic d'arme quand ils ont été démantelés ... ça serait assez ridicule qu'en avortant , tu encourages de telles illégalités , non?

J'peux continuer la liste mais c'est deja suffisant pour argumenter ma position ^^
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 20
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par vince le Lun 27 Aoû - 13:50

Il s'agit de la science, je doute qu'un foetus est une conscience, donc ne consititue en aucun cas le meurtre d'une vie humaine
avatar
vince
Démago
Démago

Nombre de messages : 259
Opinions politiques : Marxisme
Activité politique : Militant révolutionnaire, Débats & lectures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par Lejeune le Lun 27 Aoû - 13:55

Et ben moi, je ne suis pas d'accord... Est-ce au bébé de payer pour les bêtises d'une adolescentes? Est-ce au bébé de payer du fait que sa mère a été violé? Non, le bébé il n'a rien fait! Et le foetus devient un Homme. Et cet Homme, c'est une vie. Accepteriez vous de tuer quelqu'un juste pour votre bonheur? Non, le bébé n'a rien fait et ne dois donc pas payer.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par kind of blue le Lun 27 Aoû - 14:05

Lejeune a écrit:Et ben moi, je ne suis pas d'accord... Est-ce au bébé de payer pour les bêtises d'une adolescentes? Est-ce au bébé de payer du fait que sa mère a été violé? Non, le bébé il n'a rien fait! Et le foetus devient un Homme. Et cet Homme, c'est une vie. Accepteriez vous de tuer quelqu'un juste pour votre bonheur? Non, le bébé n'a rien fait et ne dois donc pas payer.

un bébé est un enfant NE aprés accouchement donc ... là on parle du foetus , qui n'a meme pas déclenché une conscience !

ET lejeune , tu parles lors du mariage homosexuel du manque d'une mére ou d'un pére ... tu crois pas que ce manque se concrétiserait si la mére était une ado violé incapable de s'occuper d'un bébé comme d'un adulte et d'un pére absent ou s'étant enfuit ?

soit plus logique , si tu utilises le "manque" comme argument pour un débat , tu ne peux pas le saper pour un autre ( surtout si c'est un point fragile de la question comme ici !!)
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 20
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par Lejeune le Lun 27 Aoû - 14:12

ET lejeune , tu parles lors du mariage homosexuel du manque d'une mére ou d'un pére ... tu crois pas que ce manque se concrétiserait si la mére était une ado violé incapable de s'occuper d'un bébé comme d'un adulte et d'un pére absent ou s'étant enfuit ?

Sur ce point là tu as raison... Je me contredis. Mais je crois que ma position sur l'avortement, est psychologique. J'ai vu ma mère, s'occuper toute seule de moi, et de mes 3 soeurs, un travail énorme quoi. Et voir à côté une personne avorter, parce-que ce serait trop dur pour elle, d'avoir un enfant, je ne peux le comprendre.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par kind of blue le Lun 27 Aoû - 14:18

Lejeune a écrit:
ET lejeune , tu parles lors du mariage homosexuel du manque d'une mére ou d'un pére ... tu crois pas que ce manque se concrétiserait si la mére était une ado violé incapable de s'occuper d'un bébé comme d'un adulte et d'un pére absent ou s'étant enfuit ?

Sur ce point là tu as raison... Je me contredis. Mais je crois que ma position sur l'avortement, est psychologique. J'ai vu ma mère, s'occuper toute seule de moi, et de mes 3 soeurs, un travail énorme quoi. Et voir à côté une personne avorter, parce-que ce serait trop dur pour elle, d'avoir un enfant, je ne peux le comprendre.

ça éviterait peut être à la mére de travailler jusqu'a ne plus vivre pour cette enfant et que l'enfant lui même soit malheureux toute sa vie ( tu nés avec une personne juste 16 ans plus vieille que toi , pas de pére , aucun repére , tu passes une enfance et une adolescence difficile à la voir se tuer au travail ( car le cas de ta mére , c'est d'être femme au foyer ( non?) cependant y'a un mari à coté pour aider et ramener de l'argent).
Comment tu veux avoir une vie heureuse dans ces conditions?

parfois prendre une décision comme ça , c'est mieux que détruire sa vie et celle de son enfant !
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 20
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par Lejeune le Lun 27 Aoû - 14:20


ça éviterait peut être à la mére de travailler jusqu'a ne plus vivre pour cette enfant et que l'enfant lui même soit malheureux toute sa vie ( tu nés avec une personne juste 16 ans plus vieille que toi , pas de pére , aucun repére , tu passes une enfance et une adolescence difficile à la voir se tuer au travail ( car le cas de ta mére , c'est d'être femme au foyer ( non?) cependant y'a un mari à coté pour aider et ramener de l'argent).
Comment tu veux avoir une vie heureuse dans ces conditions?

parfois prendre une décision comme ça , c'est mieux que détruire sa vie et celle de son enfant !

La vie est pour moi plus important que tout.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par kind of blue le Lun 27 Aoû - 14:22

Lejeune a écrit:

ça éviterait peut être à la mére de travailler jusqu'a ne plus vivre pour cette enfant et que l'enfant lui même soit malheureux toute sa vie ( tu nés avec une personne juste 16 ans plus vieille que toi , pas de pére , aucun repére , tu passes une enfance et une adolescence difficile à la voir se tuer au travail ( car le cas de ta mére , c'est d'être femme au foyer ( non?) cependant y'a un mari à coté pour aider et ramener de l'argent).
Comment tu veux avoir une vie heureuse dans ces conditions?

parfois prendre une décision comme ça , c'est mieux que détruire sa vie et celle de son enfant !

La vie est pour moi plus important que tout.

dommage , la vie commence à la naissance , pas avant
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 20
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par Lejeune le Lun 27 Aoû - 14:28

dommage , la vie commence à la naissance , pas avant
Un foetus, c'est une futur vie, donc c'est égale à la vie.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par Gauloise le Lun 27 Aoû - 14:30

Pour moi, avoir une belle vie, c'est plus important que de vivre tout court.
Savoir que l'on n'a pas été désiré, que l'on est un "accident" ou le descendant d'un violeur doit être assez dur à vivre, je pense.
Si on pense que l'enfant a naitre n'aura pas une vie correcte, alors il vaut mieux avorter. Pour moi, ce qui est égoïste, c'est de le faire vivre quand même.
Tu dis que le bébé ne doit pas payer pour les erreurs de ses parents. La meilleure façon qu'il ne paye pas, et donc n'en souffre pas, c'est l'avortement.

De plus, je trouve que l'avortement est plus que justifié en ce qui concerne les foetus anormaux. Avant il y avait la sélection naturelle, ce qui ne marche plus aujourd'hui (enfin, techniquement, elle pourrait encore marcher, mais de nos jours, on passerait pour des tortionnaires de gosses), donc l'avrtement est la seule solution pour ces cas.
avatar
Gauloise
Chef de section
Chef de section

Nombre de messages : 69
Age : 20
Opinions politiques : Droite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par Camarade Troska le Lun 27 Aoû - 14:31

Je suis pour l'avortement dans des cas graves et extrêmes, de maladies ou de violences sexuelles diverses.
Je pense que, avec les moyens de contraception actuelle, il y a moyen de se protéger et de faire gaffe.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par Lejeune le Lun 27 Aoû - 14:33

Pour moi, avoir une belle vie, c'est plus important que de vivre tout court.
Savoir que l'on n'a pas été désiré, que l'on est un "accident" ou le descendant d'un violeur doit être assez dur à vivre, je pense.
Si on pense que l'enfant a naitre n'aura pas une vie correcte, alors il vaut mieux avorter. Pour moi, ce qui est égoïste, c'est de le faire vivre quand même.
Tu dis que le bébé ne doit pas payer pour les erreurs de ses parents. La meilleure façon qu'il ne paye pas, et donc n'en souffre pas, c'est l'avortement.

De plus, je trouve que l'avortement est plus que justifié en ce qui concerne les foetus anormaux. Avant il y avait la sélection naturelle, ce qui ne marche plus aujourd'hui (enfin, techniquement, elle pourrait encore marcher, mais de nos jours, on passerait pour des tortionnaires de gosses), donc l'avrtement est la seule solution pour ces cas.

Donc, on tue une futur vie, qui pourrait avoir son importance dans le monde...
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par kind of blue le Lun 27 Aoû - 14:35

Camarade Troska a écrit:Je suis pour l'avortement dans des cas graves et extrêmes, de maladies ou de violences sexuelles diverses.
Je pense que, avec les moyens de contraception actuelle, il y a moyen de se protéger et de faire gaffe.

hélas troska , le risque 0 n'existe pas , même avec la pillule +capote
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 20
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par vince le Lun 27 Aoû - 14:52

Donc, on tue une futur vie, qui pourrait avoir son importance dans le monde...

Si tu t'arrête là tu n'a pas fini...
Je persiste a dire qu'un foetus n'a aucune forme de conscience, essai de comprendre ça le jeune, ce n'est pas un meurtre a cette phase là.

Et oui, aussi toutes les méthodes de contraceptions aujourd'hui ne stoppe pas le risque 0, mais une chance sur combien ? Rolling Eyes
avatar
vince
Démago
Démago

Nombre de messages : 259
Opinions politiques : Marxisme
Activité politique : Militant révolutionnaire, Débats & lectures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par Camarade Troska le Lun 27 Aoû - 15:02

hélas troska , le risque 0 n'existe pas , même avec la pillule +capote
Je le sais, je suis né alors que ma mère avait pris la pilule.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par kind of blue le Lun 27 Aoû - 15:24

vinc73 a écrit:
Donc, on tue une futur vie, qui pourrait avoir son importance dans le monde...

Si tu t'arrête là tu n'a pas fini...
Je persiste a dire qu'un foetus n'a aucune forme de conscience, essai de comprendre ça le jeune, ce n'est pas un meurtre a cette phase là.

Et oui, aussi toutes les méthodes de contraceptions aujourd'hui ne stoppe pas le risque 0, mais une chance sur combien ? Rolling Eyes

Capote + pillule ,ça relève du 1/1 000 000 mais un seul des 2 et les risques sont plus grands (tout en restant minime quand même)
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 20
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par UMFA le Mar 28 Aoû - 14:27

Je suis farouchement opposé à l'avortement, hors cas extrême de viol.


> Quoi qu'on en dise, l'avortement n'est pas un acte anodin ; il empêche un être de vivre. Le foetus n'a peut-être pas de "conscience" mais ça reste un être en devenir et je trouve moralement criminel de l'empêcher de se développer et de naître. Vous êtes plusieurs à avoir expliqué qu'il fallait mieux ne pas vivre que de vivre et de ne pas être aimé : c'est d'une absurdité totale, en plus d'être infondé. Les femmes ont quasiment toutes (sauf rares exceptions) ce qu'on appelle "l'instinct maternel" - c'est biologique ! - et il ne fait aucun doute qu'une femme, même si elle n'a pas désiré son enfant, va l'aimer - à cause de raisons biologiques. C'est un argument qui ne tient pas.

> Il existe suffisamment de moyens de contraception pour éviter un tel recours.

> Du point de vue démographique, si on comptabilisait les millions de foetus avortés et qu'on les rajoutait à la population française, ça résoudrait pas mal de problèmes ; on pèserait plus sur l'Europe avec 7 millions de français supplémentaires - surtout avec l'actuel taux de natalité - sur un continent où toutes les populations sont vieillissantes.

> Pour ce qui est du discours féministe et du caractère soi-disant émancipateur de ce droit, je ne dirais qu'une chose ; la naissance est quelque chose qui dépasse largement l'appartenance à un corps - même si c'est celui, ô combien séduisant, d'une femme.


Sortons un peu de l'acceptation naïve de choses qu'on nous présente partout comme étant des "évolutions" et qui, dans les faits, ne le sont pas réellement ; je l'ai déjà dit, mais tout ce discours sur "l'évolution" et "l'émancipation" n'est qu'un outil comme un autre du grand patronat pour imposer l'anomie... et donc la consommation massive par les individus malheureux dont les seuls repères sont ceux de l'achat et de l'addiction.

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par kind of blue le Mar 28 Aoû - 15:09

UMFA a écrit:Je suis farouchement opposé à l'avortement, hors cas extrême de viol. c'était pas une surprise ^^"


> Quoi qu'on en dise, l'avortement n'est pas un acte anodin ; il empêche un être de vivre. Le foetus n'a peut-être pas de "conscience" mais ça reste un être en devenir et je trouve moralement criminel de l'empêcher de se développer et de naître. Vous êtes plusieurs à avoir expliqué qu'il fallait mieux ne pas vivre que de vivre et de ne pas être aimé : c'est d'une absurdité totale, en plus d'être infondé. Les femmes ont quasiment toutes (sauf rares exceptions) ce qu'on appelle "l'instinct maternel" - c'est biologique ! - et il ne fait aucun doute qu'une femme, même si elle n'a pas désiré son enfant, va l'aimer - à cause de raisons biologiques. C'est un argument qui ne tient pas.
l'instinct maternel existe , mais est ce que tu crois vraiment qu'il fait 100% de la relation enfant/parent ? j'en doute.
On peut trés bien avoir l'instinct maternel mais faut travailler ( le plus souvent) pour faire manger son gosse et on est souvent seul pour l'élever , c'est loin d'être une vie facile . Un point c'est tout

> Il existe suffisamment de moyens de contraception pour éviter un tel recours. le risque 0 n'existe pas , hélas

> Du point de vue démographique, si on comptabilisait les millions de foetus avortés et qu'on les rajoutait à la population française, ça résoudrait pas mal de problèmes ; on pèserait plus sur l'Europe avec 7 millions de français supplémentaires - surtout avec l'actuel taux de natalité - sur un continent où toutes les populations sont vieillissantes.

> Pour ce qui est du discours féministe et du caractère soi-disant émancipateur de ce droit, je ne dirais qu'une chose ; la naissance est quelque chose qui dépasse largement l'appartenance à un corps - même si c'est celui, ô combien séduisant, d'une femme.


Sortons un peu de l'acceptation naïve de choses qu'on nous présente partout comme étant des "évolutions" et qui, dans les faits, ne le sont pas réellement ; je l'ai déjà dit, mais tout ce discours sur "l'évolution" et "l'émancipation" n'est qu'un outil comme un autre du grand patronat pour imposer l'anomie... et donc la consommation massive par les individus malheureux dont les seuls repères sont ceux de l'achat et de l'addiction.
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 20
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par UMFA le Mar 28 Aoû - 15:21

On peut trés bien avoir l'instinct maternel mais faut travailler ( le plus souvent) pour faire manger son gosse et on est souvent seul pour l'élever , c'est loin d'être une vie facile . Un point c'est tout


Ce n'est pas parce que tu rajoutes "un point c'est tout" que ça clôt le débat sur une vérité.
Je te rappelle qu'on a un système de solidarité sociale particulièrement bien développé. Même si ce n'est pas une vie facile ; ça reste une vie qui peut s'améliorer. Ce n'est pas parce qu'un enfant a grandit dans des conditions difficiles que son avenir ne sera pas plus joyeux ; y a un truc que tu connais visiblement pas qui s'appelle le "travail" et qui permet aux individus de s'émanciper de leur milieu d'origine. Ton argument ne tient pas la route, "un point c'est tout".

le risque 0 n'existe pas , hélas

Même s'il n'existe pas, il y a tout de même suffisamment de moyens de contraception pour éviter un recours à l'avortement. Les 200 000 avortements chaque année, c'est pas parce que le préservatif a explosé ou qu'il y a eu un petit accident ; c'est simplement des gens qui ne prennent pas leurs responsabilités en se disant "de toutes façons, y a l'avortement".


Si c'est tout ce que tu as trouvé pour me contredire et pour me convaincre de la nécessité du droit à l'avortement, c'est assez mince.

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par Gauloise le Mar 28 Aoû - 15:28

UMFA a écrit:
On peut trés bien avoir l'instinct maternel mais faut travailler ( le plus souvent) pour faire manger son gosse et on est souvent seul pour l'élever , c'est loin d'être une vie facile . Un point c'est tout


Ce n'est pas parce que tu rajoutes "un point c'est tout" que ça clôt le débat sur une vérité.
Je te rappelle qu'on a un système de solidarité sociale particulièrement bien développé. Même si ce n'est pas une vie facile ; ça reste une vie qui peut s'améliorer. Ce n'est pas parce qu'un enfant a grandit dans des conditions difficiles que son avenir ne sera pas plus joyeux ; y a un truc que tu connais visiblement pas qui s'appelle le "travail" et qui permet aux individus de s'émanciper de leur milieu d'origine. Ton argument ne tient pas la route, "un point c'est tout".

le risque 0 n'existe pas , hélas

Même s'il n'existe pas, il y a tout de même suffisamment de moyens de contraception pour éviter un recours à l'avortement. Les 200 000 avortements chaque année, c'est pas parce que le préservatif a explosé ou qu'il y a eu un petit accident ; c'est simplement des gens qui ne prennent pas leurs responsabilités en se disant "de toutes façons, y a l'avortement".


Si c'est tout ce que tu as trouvé pour me contredire et pour me convaincre de la nécessité du droit à l'avortement, c'est assez mince.


Et dans le cas d'un foetus trisomique ou malformé, qu'en penses-tu ?
avatar
Gauloise
Chef de section
Chef de section

Nombre de messages : 69
Age : 20
Opinions politiques : Droite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par kind of blue le Mar 28 Aoû - 15:33

UMFA a écrit:
On peut trés bien avoir l'instinct maternel mais faut travailler ( le plus souvent) pour faire manger son gosse et on est souvent seul pour l'élever , c'est loin d'être une vie facile . Un point c'est tout


Ce n'est pas parce que tu rajoutes "un point c'est tout" que ça clôt le débat sur une vérité. j'avais pas envie de le clore , tu sais ^^"?
Je te rappelle qu'on a un système de solidarité sociale particulièrement bien développé. Même si ce n'est pas une vie facile ; ça reste une vie qui peut s'améliorer. Ce n'est pas parce qu'un enfant a grandit dans des conditions difficiles que son avenir ne sera pas plus joyeux ; y a un truc que tu connais visiblement pas qui s'appelle le "travail" j'explose juste de rire à cette phrase , désolé et qui permet aux individus de s'émanciper de leur milieu d'origine. Ton argument ne tient pas la route, "un point c'est tout".

le risque 0 n'existe pas , hélas

Même s'il n'existe pas, il y a tout de même suffisamment de moyens de contraception pour éviter un recours à l'avortement. Les 200 000 avortements chaque année, c'est pas parce que le préservatif a explosé ou qu'il y a eu un petit accident ; c'est simplement des gens qui ne prennent pas leurs responsabilités en se disant "de toutes façons, y a l'avortement". bah la plupart sont des adolescentes , tu crois vraiment qu'elles devraient se niquer une partie de leur vie et de grosses chances de faire carriére pour une erreur de jeunesse ? les ados font des betises ( ça tombe sous le sens ) mais faut pas que ça puisse devenir un boulet qu'on se traine toute sa vie !


Si c'est tout ce que tu as trouvé pour me contredire et pour me convaincre de la nécessité du droit à l'avortement, c'est assez mince.
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 20
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par UMFA le Mar 28 Aoû - 15:39

Tu sais, tu peux me répondre sans me citer et sans faire des petites annotations en rouge. Pour paraphraser quelqu'un de célèbre... je ne suis pas ton élève et tu n'es pas mon professeur. Le format avec lequel tu me réponds est tout à fait dérangeant ; tu annotes en rouge mes propos. C'est désagréable.

j'explose juste de rire à cette phrase , désolé

Vous devriez développer votre point de vue. Cette phrase n'a absolument aucun intérêt et n'apporte rien au débat ; revoyez votre copie.

bah la plupart sont des adolescentes , tu crois vraiment qu'elles devraient se niquer une partie de leur vie et de grosses chances de faire carriére pour une erreur de jeunesse ? les ados font des betises ( ça tombe sous le sens ) mais faut pas que ça puisse devenir un boulet qu'on se traine toute sa vie !

Je te conseille de revoir les statistiques sur l'avortement, tu serais surpris.
Je crois en quelque chose qu'on appelle "le sens des responsabilités". Si on fait une erreur, on l'assume ; l'enfant qu'on ne mettra pas au monde n'a pas à en pâtir. De plus, je le répète ; une enfance difficile n'est pas synonyme d'une vie difficile.

Gauloise a écrit :
Et dans le cas d'un foetus trisomique ou malformé, qu'en penses-tu ?

Ca fait selon moi partie des "cas extrêmes". Là, il s'agirait simplement de proposer l'avortement aux parents.

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par Camarade Troska le Mar 28 Aoû - 16:12

UMFA a écrit:Ce n'est pas parce qu'un enfant a grandit dans des conditions difficiles que son avenir ne sera pas plus joyeux ; y a un truc que tu connais visiblement pas qui s'appelle le "travail" et qui permet aux individus de s'émanciper de leur milieu d'origine.
De la part d'un type qui dit aux autres "ARBEIT" et qui lui, refuse de le faire...
C'est toi qui ne connais apparemment pas ce qu'est le travail, je t'invite donc à commencer à aller sur le terrain et a aller bosser. On ne s'émancipe pas de son milieu d'origine en allant bosser, on le fait en acceptent la lutte de classe et en se battant pour ses droits.
Le reste, c'est juste du baratin libéralo-bourgeois pour faire croire qu'il y a des possibilités interclassiste.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par UMFA le Mar 28 Aoû - 16:24

De la part d'un type qui dit aux autres "ARBEIT" et qui lui, refuse de le faire...

... si tu savais comme je peux regretter d'avoir écrit ça ! C'est une contradiction que tu exploites tout le temps. C'en est trop ! study

C'est toi qui ne connais apparemment pas ce qu'est le travail, je t'invite donc à commencer à aller sur le terrain et a aller bosser. On ne s'émancipe pas de son milieu d'origine en allant bosser, on le fait en acceptent la lutte de classe et en se battant pour ses droits.

Là, le problème, c'est que comme notre rapport au système actuel est différent, le terme d'émancipation a des sens totalement différents. Toi, tu remets en cause le système dans sa totalité ; donc s'émanciper ça passe par la lutte des classes. Moi, qui ne remets pas en question le système capitaliste dans sa totalité ; s' "émanciper de son milieu", c'est synonyme de s'élever socialement.

Le reste, c'est juste du baratin libéralo-bourgeois pour faire croire qu'il y a des possibilités interclassiste.

Bouh j'suis un méchant bourgeois capitaliste ! Booouh ! frdz

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avortement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum