Marion Maréchal Le Pen

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marion Maréchal Le Pen mérite t-elle d'être traité comme ça?

50% 50% 
[ 4 ]
50% 50% 
[ 4 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 8

Re: Marion Maréchal Le Pen

Message par UMFA le Dim 29 Juil - 11:13

Dictateur a écrit :
Les fondateurs du FN sont :
-Pierre Bousquet, secrétaire général du Parti de l'Unité Française et ancien de la division SS Charlemagne
- François Brigneau, ancien milicien, condamné pour collaboration avec les nazis
- André Dufraisse, ancien collaborateur
- Roland Gaucher, ancien collaborateur
- Léon Gaultier, ancien proche collaborateur du Secrétaire général à l'Information du gouvernement du Maréchal Pierre Marion, un des fondateurs de la Milice, il a combattu sous l'uniforme allemand de la Waffen-SS sur le Front de l'Est durant l'été 19442, il a travaillé après sa libération pour l'agence Havas, et a été l'un des cofondateurs avec son ami Jean-Marie Le Pen de la SERP, qui éditait des chansons à la gloire du IIIème Reich
- Roger Holeindre, ancien de l’OA

Gaucher et Dufraisse sont originellement de gauche.
Holeindre était résistant. Brigneau a adhéré au frontisme.
La SERP, fondé avec Jean-Marie Le Pen et Léon Gaultier, n'était pas du tout spécialisé dans les chants à la gloire du IIIe Reich : c'était une société d'édition qui faisait dans le chant militaire de toutes les époques et de toutes les nations où les chants israéliens et russes côtoyaient en effet des chants nazis... mais il n'y a pas de "spécialisation".

En somme, à part l'exemple de Pierre Bousquet où en effet tu as raison, tu ne fais que prouver ce que je disais plus haut ; c'est à dire que la collaboration est une chose de gauche.

La liste que tu fais est assez facile, et l'on peut faire la même chose avec les membres du SFIO (parti qui a été succédé par le PS). Je te rappelle que environ 90 membres du SFIO ont été éjecté en 44 du parti pour ne pas avoir résisté et qu'une bonne partie des dignitaires de Vichy était issu de ce parti. Je donne peut-être l'impression de me répéter par rapport à mon premier post ici, mais ça a en fait un but très précis ; relativiser ce qu'on reproche à quelques cadres du FN qui ont en fait fait comme tout le monde, et surtout comme une partie des gens de gauche dont ils étaient eux-même issus !

Oui, j'affirme le FN n'est pas un parti républicain. Il ne se revendique pas de l'histoire de la République. Ce n'est pas moi qui l'invente, Marine Le Pen pour son premier discours en tant que présidente du FN a parlé des rois de France, de la religion chrétienne et jamais de la Révolution Française.

Parce que pour toi la France commence en 1789 ? C'est une conception de l'Histoire assez amusante. Personnellement, j'ai tendance à dire comme Napoléon ; "De Clovis au comité de salut public, j'assume tout".

La France est un bloc. Il n'y a pas une partie qu'on aime, et l'autre qu'on aime pas ; l'on doit au moins autant de choses au millénaire de monarchie sous lequel on a vécu qu'au siècle et demi de république dans lequel on est encore. La France a été façonné par son Histoire dans sa totalité, et pas uniquement par la République qui, comme tu le sais, a été très longue à s'instaurer.

Que Marine Le Pen parle donc de la France dans sa totalité - de ses rois et de la religion chrétienne qui sont tout de même deux éléments à qui l'on doit énormément - n'a absolument rien de choquant. Pour aimer son pays, il faut le connaitre.

De plus, on pourrait tout simplement regarder son programme. La haine de l'immigration y est partout. Vous avez un problème d'insécurité ? Arrêtons l'immigration "massive" ! Vous avez un problème de circulation ? C'est normal, les musulmans rentrent au bled. Tout est comme ça. Elle rapporte tout à propos de l'immigration et en particulier aux arabes et musulmans. Je ne peux pas faire plus clair.

Et qu'est-ce que ça a d'anti-républicain ? En quoi remettre en question l'immigration massive qui est, comme on le sait, un outil du grand patronat pour faire pression à la baisse sur tous les salaires des emplois qui n'ont pas pu être délocalisés en Chine, remet-il en question la république ? En quoi se plaindre du refus de l'assimilation par nos élites est quelque chose qui remet en question la république ? En quoi s'interroger sur la protection de notre identité est quelque chose qui remet en question la république ?

A ce niveau là, le programme du RPR était très proche du FN... était-ce un parti anti-républicain ?

Il y a aussi la préférence nationale ou la remise en cause du droit du sol. Rien de républicain tout ça

Et pour toi la préférence nationale est anti-républicaine ? C'est mal de vouloir privilégier les citoyens français ?

Il n'y a pas chose plus républicaine que le droit du sang. Tu sais, les gens pendant la révolution française - période que tu aimes visiblement tant et qui pourtant n'est qu'une succession d'assemblées chaotiques - sont morts aussi pour le droit du sang, parce qu'être français, c'est quelque chose qu'on a en soi et pas quelque chose qu'il suffit de réclamer parce qu'on est né sur le territoire. Le cri de "Vive la Nation" est très révélateur : le mot nation "nation" signifiant une multitude d'hommes ayant les mêmes origines. Qu'on le veuille ou non, la nation est liée au sang.

DSJ a écrit :
Mais la gauche dont se revendique Dictateur, à savoir le Parti communiste, était illégal en France avant même l'invasion allemande. Le PCF a créé en 1941 l'une des principales organisations de la Résistance et qui s'appelait... Front national...
J'ignore si tu fais référence ou non au pacte germano-soviétique.

C'était une attaque globale de la gauche où, en effet, je me suis attaqué très ouvertement au SFIO et implicitement au PCF qui a attendu la rupture du pacte germano-soviétique pour entrer en résistance.

C'est de l'emphase ou bien tu insinues réellement que le PS, les Verts et le PCF sont des partis notoirement collaborationnistes ?

Emphase.
J'utilise les mêmes méthodes que ceux qui passent leur temps à faire du FN un parti fasciste.

Si le Front national n'est pas directement concerné, les partis collaborationnistes ont été, de fait, des partis d'extrême-droite : le Parti populaire français, le Rassemblement national populaire, etc. Après la guerre, l'extrême-droite a eu le plus grand mal à sortir de son impasse groupusculaire. Il a fallu attendre 1986 pour que le FN réalise un score significatif à des élections nationales (9,65% aux législatives). Quant aux partis de droite, ils ont eu eux aussi du mal à exister au lendemain de la guerre. Typiquement, De Gaulle ne s'est jamais présenté comme l'homme de droite qu'il était mais comme une figure historique et rassembleuse qui se plaçait "au-dessus des partis" dans l'intérêt de la France. D'ailleurs, l'après-guerre est une période triomphale pour la gauche et spécialement pour la gauche communiste.

Je souscris à ce que tu as dit.

Dictateur a écrit :
Docteur Saint James, je me revendique du Parti de gauche et de l'histoire d'un socialisme révolutionnaire. Ni la SFIO ni le PCF n'est mon histoire. J'ai de l'admiration pour certains membres, mais pas de leurs partis tout entier. Je me crée mon histoire avec le PG.

C'est vrai que se revendiquer d'un parti qui a deux ans, c'est beaucoup plus simple ; ca évite de se confronter aux casseroles des traditions politiques dont on est issu.

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion Maréchal Le Pen

Message par Docteur Saint James le Dim 29 Juil - 15:13

au PCF qui a attendu la rupture du pacte germano-soviétique pour entrer en résistance.

Cet épisode est à prendre avec des pincettes.
D'abord, de nombreuses personnalités du PCF ont été estomaqué par la signature du pacte. Certains n'ont pas attendu pour résister. Par ailleurs, ce pacte était le résultat de la stratégie chancelante poursuivie par l'Union soviétique qui à l'origine entendait s'allier aux démocraties occidentales contre Hitler. Mais devant leur refus, les soviétiques, sachant qu'une guerre avec l'Allemagne serait inévitable, se sont résolus à signer ce pacte qui devait leur laisser le temps d'équiper leur armée tout en espérant que la guerre à l'Ouest serait la plus longue et la plus destructrice possible (tant pour l'Axe que pour les démocraties). Moscou avait besoin de temps et tirait bien sûr les ficelles de tous les PC d'Europe : Une résistance officielle du PCF aurait été, aux yeux de l'Axe, comme une rupture du pacte par Staline. C'est par obéissance à la stratégie soviétique que les PC ont attendu la rupture du pacte pour entrer en résistance. Ils n'étaient pas soudainement devenu collabos entre juin 1940 et juin 1941 : les brigades internationales avaient combattu Franco en Espagne, les communistes avaient fait de l'antifascisme leur fer de lance.
En fait, cet épisode du pacte germano-soviétique a provoqué d'énormes incompréhensions : certains communistes se sont senti trahis, d'autres avaient compris la stratégie. Les communistes avaient le cul entre deux chaises dans cette guerre entre pays capitalistes et pays fascistes. On peut affubler la stratégie bancale de l'URSS, la servilité du PCF, mais je doute que le militant de base y soit pour quelque-chose.


Sinon, au sujet de votre grand débat sur la nature républicaine du FN, un pré-requis ne serait-il pas de donner une définition de ce qu'on entend par républicain ? J'avoue que je sèche un peu sur cette question. En l'absence d'une définition claire, on peut se taper dessus encore longtemps.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 26
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion Maréchal Le Pen

Message par Camarade Troska le Lun 30 Juil - 15:10

Le problème c'est que le PCF, dans sa discipline du Parti, suivait les ordres de Moscou et de Staline. Depuis 1934, une petite partie du Politburo en URSS était d'accord avec Staline pour se rapprocher d'Hitler, croyant que le KPD allait pouvoir dans un premier temps, pouvoir grignoter le pouvoir pour s'y hisser. Une fois fini, Staline pensait qu'il fallait instrumentaliser Hitler pour qu'il se paye les pays capitalistes et que l'intervention de l'URSS devienne inévitable en Europe. Cette position n'était pas envisagé par tous/toutes, une large majorité de l'armée rouge mené par Toukachevski disait clairement qu'il fallait faire une guerre préventive dès 1934/35 pour détruire le fascisme en Allemagne et éviter de perdre face à l'armée allemande, qui était largement supérieur à l'armée rouge quand ils s’entraînaient ensemble.

De nombreuses personnes sont rentrés en Résistance dès le début, dont beaucoup de gens du PCF qui ne voulaient pas suivre les directives. C'est toujours la même chose, voir le PCF ou un Parti Communiste comme un tout, c'est faux : Il existe des divergences, parfois des tendances qui doivent être tranchées ou décousues. Certes, on a trouvé beaucoup de Maurassien ou de gens de l'ED allant faire de la résistance, mais aussi énormément de cellules du PCF clandestines ou qui avaient rompu avec le Parti, de par son attitude quand à l'attaque allemande et la ligne prôné par Moscou. Certaines personnes se sont suicidés en apprenant le pacte germano-soviétique... C'est plus simple que "Bouh le PCF c'est des collabos". Y a eu des énormités et des atrocités, certainement pendant la résistance, ce n'est pas le sujet. Mais mettre dans le même panier la gauche bobo de la SFIO et les combattants de la future armée de l'ombre, c'est différent. Quand le PCF entre en Résistance complètement en 1941, c'est une armée rôdé, des tactiques de guérillas, du matos et un patriotisme intransigeant !

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion Maréchal Le Pen

Message par Docteur Saint James le Lun 30 Juil - 18:30

J'ajoute que la gauche communiste française durant la Seconde Guerre mondiale ne se réduit pas au PCF : les trotskistes du Groupe Barta (qui plus tard fondèrent Lutte Ouvrière) étaient très engagés dans la Résistance et devaient accessoirement lutter à la fois contre l'occupant, mais aussi contre les staliniens qui voulaient leur peau (cette origine clandestine explique d'ailleurs en parti le côté "sectaire" souvent reproché à Lutte Ouvrière).
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 26
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion Maréchal Le Pen

Message par UMFA le Lun 30 Juil - 21:31

Je n'ai rien à redire par rapport à vos trois précédents messages qui développent avec justesse une situation plus complexe que je n'avais en effet pas développé.

Mon attaque se concentrait, comme je l'ai dit, sur la SFIO dont les descendants politiques sont aujourd'hui le plus moralisateurs sur ces questions de collaboration et de pseudo-fascisme.

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion Maréchal Le Pen

Message par Lejeune le Lun 30 Juil - 21:59

Heureusement qu'Audric n'est pas là pour voir ça. Mort de rire
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion Maréchal Le Pen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum