L'immigration est elle vraiment un problème ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par kind of blue le Mar 28 Aoû - 15:11

UMFA a écrit:
A part les foutre dans des cages à lapin, ne leur offrir aucune perspective d'avenir et mépriser les gars de banlieue, rien n'est concrètement fait pour les faire sortir de la zone. On leur balance les flics tous les 15 jours par contre, juste pour le moral.


... les plans à hauteur de 40 milliards d'euros, c'est rien du tout Rolling Eyes.

à échelle du nombre de banlieusards , oui ... et c'est surtout mal investit
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par Camarade Troska le Mar 28 Aoû - 16:09

UMFA a écrit:.. les plans à hauteur de 40 milliards d'euros, c'est rien du tout Rolling Eyes.
En effet, on en a déjà discuté. On attends toujours les effets de cet investissement.
A part que les flics se sont fait tirer dessus au mortier à Amiens... clown

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par mine le Sam 20 Oct - 13:11

L'immigration actuelle commence à être un problème pour les étrangers en situation légale et les Français de souche récente : il est évident, surtout pour eux, que le pays ne peut plus absorber de nouveaux venus; il faut d'abord intégrer correctement tout le monde.

mine
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 22
Opinions politiques : droite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par kind of blue le Sam 20 Oct - 14:16

mine a écrit:L'immigration actuelle commence à être un problème pour les étrangers en situation légale et les Français de souche récente : il est évident, surtout pour eux, que le pays ne peut plus absorber de nouveaux venus; il faut d'abord intégrer correctement tout le monde.

interessant ça , tu pourrais développer un peu plus s'il te plait ?^^
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par mine le Mer 24 Oct - 7:52

kind of blue a écrit:
mine a écrit:L'immigration actuelle commence à être un problème pour les étrangers en situation légale et les Français de souche récente : il est évident, surtout pour eux, que le pays ne peut plus absorber de nouveaux venus; il faut d'abord intégrer correctement tout le monde.

interessant ça , tu pourrais développer un peu plus s'il te plait ?^^

exemple de problèmes rencontrés par les immigrés sérieux et les Français issus de nos ex.colonies :

une partie , très visible , de la délinquance est issue de l'immigration ( surtout délit de voie publique, trafics de drogue ) , cela peut être source d'amalgame ( individu éxotique = délinquants ). La délinquance de "basanés" devient une des causes du racisme dont souffrent les "basanés". Pour acceuillir de nouveaux étrangers il faut être capable d'abord de maintenir l'ordre public.

Dans les collèges et lycées : il y a souvent corrélation entre établissement à problème et présence d'élèves issus de l'immigration dans ces établissements.
Pour accueillir de nouveaux immigrés, il faut d'abord être capable de faire fonctionner les établissements d'enseignement

Pour faire venir d'autres immigrés il faut que l'argent disponible soit affecté à la rémunération d'un travail et non à l'octroi d'aides sociales

etc....

mine
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 22
Opinions politiques : droite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par mine le Mer 24 Oct - 7:53

kind of blue a écrit:
mine a écrit:L'immigration actuelle commence à être un problème pour les étrangers en situation légale et les Français de souche récente : il est évident, surtout pour eux, que le pays ne peut plus absorber de nouveaux venus; il faut d'abord intégrer correctement tout le monde.

interessant ça , tu pourrais développer un peu plus s'il te plait ?^^

exemple de problèmes rencontrés par les immigrés sérieux et les Français issus de nos ex.colonies :

une partie , très visible , de la délinquance est issue de l'immigration ( surtout délit de voie publique, trafics de drogue ) , cela peut être source d'amalgame ( individu éxotique = délinquants ). La délinquance de "basanés" devient une des causes du racisme dont souffrent les "basanés". Pour acceuillir de nouveaux étrangers il faut être capable d'abord de maintenir l'ordre public.

Dans les collèges et lycées : il y a souvent corrélation entre établissement à problème et présence d'élèves issus de l'immigration dans ces établissements.
Pour accueillir de nouveaux immigrés, il faut d'abord être capable de faire fonctionner les établissements d'enseignement

Pour faire venir d'autres immigrés il faut que l'argent disponible soit affecté à la rémunération d'un travail et non à l'octroi d'aides sociales

etc....

mine
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 22
Opinions politiques : droite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par kind of blue le Mer 24 Oct - 20:08

mine a écrit:
kind of blue a écrit:
mine a écrit:L'immigration actuelle commence à être un problème pour les étrangers en situation légale et les Français de souche récente : il est évident, surtout pour eux, que le pays ne peut plus absorber de nouveaux venus; il faut d'abord intégrer correctement tout le monde.

interessant ça , tu pourrais développer un peu plus s'il te plait ?^^

exemple de problèmes rencontrés par les immigrés sérieux et les Français issus de nos ex.colonies :

une partie , très visible , de la délinquance est issue de l'immigration ( surtout délit de voie publique, trafics de drogue ) , cela peut être source d'amalgame ( individu éxotique = délinquants ). La délinquance de "basanés" devient une des causes du racisme dont souffrent les "basanés". Pour acceuillir de nouveaux étrangers il faut être capable d'abord de maintenir l'ordre public.

Dans les collèges et lycées : il y a souvent corrélation entre établissement à problème et présence d'élèves issus de l'immigration dans ces établissements.

Pour accueillir de nouveaux immigrés, il faut d'abord être capable de faire fonctionner les établissements d'enseignement

Pour faire venir d'autres immigrés il faut que l'argent disponible soit affecté à la rémunération d'un travail et non à l'octroi d'aides sociales

etc....

vis à vis des cités ( car c'est bien les cités dont tu parles) je ne peux qu'être d'accord sur le fait qu'il y a un problème !
les journalistes disent souvent que c'est un lieu à forte mixité sociale ... je suis loin d'être d'accord , c'est un lieu où les populations étrangères ont été logés ( ça m'étonnerai qu'ils en aient eu envie ! ) et où les aides se sont fait attendre = cela a entrainé un fort communautarisme qui s'est cristalisé avec la naissance de ses fils d'immigrés dans les cités : ambiance loin de permettre le développement personnel et éducatif.

Dans les cités des grandes villes ont retrouve + de 40% des jeunes qui sont chomeurs ? sont ils flemmard ? ils sont simplement mal vu par les embaucheurs qui voient en eux des délinquants potentiels et préférant donc un jeune sans problème à ce poste = le fort taux de chomage pousse à de grands problèmes sociaux car il réconforte dans les délires 2 extremes : 1 - les personnes dans les cités qui pensent que les français ne veulent pas d'eux et sont racistes 2- certains hommes politiques et citoyens qui voient en eux des flemmards >.>

sauf que là on entre dans une spirale : + les 2 extrêmes augmentent , plus la situation devient tendu ... on arrive donc à 2 courants : le communautarisme ( refus de la société française , retour à la culture du "bled" ) et l'intolérance qui pousse à un amalgame douteux ...


mais donc , dans ce cas , c'est quoi la solution ?
Bah là , j'vais t'admettre que je suis parfaitement contre tout ce qui se fait actuellement en politique :
à droite : on veut fliquer à mort ces lieux de criminalité élevé et donc renforcer le sentiment d'injustice pour les étrangers ... ça s'appelle le melting pot forcé , et c'est loin de toujours fonctionner ...

à gauche : faire des centaines de plans et débourser des millions dans l'éducation et à la création de meilleurs logements pour augmenter la qualité de l'éducation et du niveau de vie pour permettre aux jeunes de me s'insérer dans la société française.
pourquoi selon moi , ça fonctionne pas à gauche ? C'est pas en mettant des caches miséres et en améliorant les locaux qu'on va faire de ces endroits des lieux interessants ... si on débourse 10 million dans des réparations et que c'est tagué le lendemain , l'argent est tout simplement perdu ...
il faut frapper à la source : détruire le communautarisme ! mais comment faire ? bah c'est simple : le communautarisme se manifeste par un repli sur soi d'une communauté en marge de la société ... si cette communauté est dispatché et qu'une véritable mixité sociale peut se mettre en place , le communautarisme peut complétement disparaître !
il suffirait juste de réamménager certains appartements pour des classes sociales + aisés pour arriver à une mixité sociale : on arriverait à un choc de culture entre les "riches" et les "pauvres" , entre les français de longue date et ceux récent ... c'est loin d'être un projet cher quand on voit les millions dépensés dans les zep !

à méditer !
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par Lejeune le Dim 28 Oct - 12:07

Pour bien relancer le débat, voici un discours de Charles De Gaulle en 1959:

« C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées. »
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par kind of blue le Dim 28 Oct - 13:58

j'crois que t'es hors sujet là lejeune ...

1959 - guerre d'algérie , des référendums sont organisés

DG , soutenant l'indépendance algérienne, a fait ce discours pour montrer aux partisans de "l'acculturation" de l'algérie à la france ( acculturation désignant à cette époque , le fait de forcer les algériens à abandonner leurs coutumes et traditions pour quelque chose de français ) que laisser l'algérie Française était une bêtise ( ce qui l'était !!).

Aprés faut bien remettre dans le contexte des années 50 : on est loin d'être dans une société axé sur le multiculturalisme ... depuis on a bien compris que le mélange culturel était une incroyable mine d'or à développer , et rare sont ceux qui sont contre ça ( sauf les plus à l'extrême droite !).



avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par Lejeune le Dim 28 Oct - 14:33

Sauf que ce discours peut aussi être pris en compte en 2012. L'immigration peut aussi diviser la population en deux d'une certaine manière comme le précise Charles De Gaulle. Le racisme se développe à cause de l'immigration. Que ce soit le racisme anti-musulman, anti-noir, ou le racisme anti-blanc.
Les immigrés et les Français "de souche", sont deux personnes d'origines différentes, de religions différentes. Ils ne pourront s'entendre complétement. Sans oublier, que la France s'appelle la France, que le Maghreb s'appelle le Maghreb, que l'Algérie s'appelle l'Algérie... La France ne s'appelle pas le Maghreb, elle ne s'appelle pas le Maroc. Elle s'appelle la France. D'ailleurs Coluche disait quelque-chose de ce genre:

Quand je dis l'Algérie aux Algériens, tout le monde dit Oui!
Quand je dis le Maghreb aux Maghrebiens, tout le monde dit oui!
Mais quand je dis la France aux Français, on me traite de raciste...

La France n'est pas un pays qui doit obligatoirement mélanger les cultures, et ne plus avoir une culture propre à elle. La France n'est pas faites pour appartenir aux Maghrébins. Elle est fait pour appartenir aux Français. En plus, on remarque qu'avec l'Immigration, vient l'insécurité. L'Islam ne s'entends pas forcément la religion Catholique. Et si certes, il n'y a qu'une minorité de fanatiques dans cette religion... Il y en a quand même. Sans parler des délinquants des banlieues. D'ailleurs, Jean François Copé l'a très bien illustré en parlant des pains au Chocolat. Et d'ailleurs, il n'était pas parti de rien pour dire ce qu'il a dit. Il est allé voir des journaux. Ce qui me fait rire, c'est qu'on peut citer dans les grands journaux, des chrétiens qui sont violents envers les musulmans, qui mettent des têtes de porc dans des mosquées, mais qu'on en peut pas citer des musulmans violents, sous prétexte que les musulmans se sentiraient touché par cette remarque...
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par Camarade Troska le Dim 28 Oct - 15:27

L'immigration peut aussi diviser la population en deux
Et c'est bien ce que cherche les dirigeants politiques, de l'UMP comme du PS. Les uns font venir les immigrés puis ensuite parlent de "racisme anti-blanc", les autres leur proposent d'aller à SOS Racisme ou ce genre d'organismes débiles, ou en faire des députés Européens mais au final, c'est toujours pour stigmatiser les même, pour justement éviter qu'il y est une autre opposition... Celle entre classes sociales.
Et dans ce cas, c'est bien vous les responsables.

Les immigrés et les Français "de souche", sont deux personnes d'origines différentes, de religions différentes.
Cool et donc ?

La France n'est pas un pays qui doit obligatoirement mélanger les cultures, et ne plus avoir une culture propre à elle.
Dixit le pro-capitaliste mondialiste pro-américain, plus uniformisateur que les vilains salafistes mangeurs d'enfants.
Tu es bourré de contradictions mon pote, un jour, tu arriveras à y voir clair. Clin d'oeil

En plus, on remarque qu'avec l'Immigration, vient l'insécurité
Mais surtout pas la société capitaliste qui crée de plus en plus de pauvres, de plus en plus de délaissé, donc de malaises sociaux...
Et si le problème était CETTE société, et pas les problèmes DE société ?



L'Islam ne s'entends pas forcément la religion Catholique.
Et la religion catholique ne s'entend pas forcément avec l'Islam...

Et si certes, il n'y a qu'une minorité de fanatiques dans cette religion... Il y en a quand même
J'aimerais que tu portes le même jugement sur les sectes et autres débiles fondamentalistes chrétiens qui pullulent aux Etats-Unis et qui s'implantent de plus en plus en Europe.
Tu ne regardes pas des deux côtés, tu te focalises sur ce qu'on veut bien te montrer, le "vilains musulman". En attendant, ils sont en pleine révolution sociale chez eux, donc être un peu humble, ça te ferait du bien camarade.


__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par Lejeune le Dim 28 Oct - 16:46

J'aimerais que tu portes le même jugement sur les sectes et autres débiles fondamentalistes chrétiens qui pullulent aux Etats-Unis et qui s'implantent de plus en plus en Europe.

Tu dois parler des mormons entre autre. Et moi, personnellement, je trouve cette secte honteuse. Par exemple, je ne vois pas ce qu'il y a de chrétien dans la polygamie, et pourtant, ils veulent que ce soit autorisé.

Et la religion catholique ne s'entend pas forcément avec l'Islam...

Mais complétement d'accord. Aucune de ces religions ne peut s'entendre entre elles. C'est pour cela qu'il faut limiter l'immigration.

Cool et donc ?

Et donc, ce sont pour moi ces grosses différences qui divisent. Le Christianisme et l'Islam ne peuvent s'entendre. Je pense que ça a été assez prouvé dans l'histoire. Des catholiques n'accepteront pas que les musulmans viennent sur les territoires Chrétiens, et des Musulmans revendiqueront ces territoires.

Et c'est bien ce que cherche les dirigeants politiques, de l'UMP comme du PS. Les uns font venir les immigrés puis ensuite parlent de "racisme anti-blanc", les autres leur proposent d'aller à SOS Racisme ou ce genre d'organismes débiles, ou en faire des députés Européens mais au final, c'est toujours pour stigmatiser les même, pour justement éviter qu'il y est une autre opposition... Celle entre classes sociales.
Et dans ce cas, c'est bien vous les responsables.

Déjà, de un; réduire l'immigration rien que de moitié est quelque-chose de très long; un manda de 5 ans ne suffit pas pour ça. Ensuite, pourquoi tu m'accuses de faire venir des immigrés, et de parler de racisme anti-blanc? Je n'ai jamais été au pouvoir. Qui te dis que je ferais ça et que je parlerais dans le vent?
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par Camarade Troska le Dim 28 Oct - 17:11

Lejeune a écrit:Par exemple, je ne vois pas ce qu'il y a de chrétien dans la polygamie
"Aimez vous les uns les autres" ? Mort de rire
Non mais on est d'accord.

C'est pour cela qu'il faut limiter l'immigration.
Tu résumes l'immigration à une question religieuse ? C'est pas assez suffisant.

Le Christianisme et l'Islam ne peuvent s'entendre. Je pense que ça a été assez prouvé dans l'histoire. Des catholiques n'accepteront pas que les musulmans viennent sur les territoires Chrétiens, et des Musulmans revendiqueront ces territoires.
Tu restes trop vague et dans des généralités... Concrètement, qu'est ce que tu essayes de démontrer ?

réduire l'immigration rien que de moitié est quelque-chose de très long
Faisons la révolution. (Hey ça rime)

un manda de 5 ans ne suffit pas pour ça
Parce que tu penses que les mecs aux pouvoirs en ont intérêts ? Tu es bien naif mon petit gars, sans vouloir être méchant avec toi.
UMPS...

Ensuite, pourquoi tu m'accuses de faire venir des immigrés, et de parler de racisme anti-blanc?

Bah, t'es pas proche de l'UMP ? Le nombres de mecs qui signent des pétitions de l'extrême droite sur le "racisme anti-blanc"...

Qui te dis que je ferais ça et que je parlerais dans le vent?
Tu as une vision idéaliste des intérêts au pouvoir, du rapport de classe, de la politique qui est influencé par l'économie etc etc.
Tu es gentil et mignon, mais ça s'arrête là.

---
Deux textes :

Si vous suivez les informations, vous n’avez sans doute pas pu échapper à la nouvelle provocation des identitaires survenue sur le site de construction de la mosquée de Poitiers. Il s’agit d’une action d’occupation, ayant assez peu d’utilité en tant que telle puisque les militants d’extrême droite avaient prévu leur évacuation. L’idée était de médiatiser leurs revendications (contre les musulmans, c’est original…) et de faire parler de leur nouvelle branche jeunesse, « génération identitaire ».

Le coup de com’ d’une telle opération victimaire est assurément plus réussi que celui de leurs concurrents des Jeunesses Nationalistes, ce qui était nécessaire au vu de l’effondrement partiel du mouvement identitaire (certaines sections fondant un autre réseau suite aux magouilles et embrouilles internes, d’autres se barrant chez les pétainistes des JN, et les soutiens étrangers préférant voir du côté du FN). Mais cela ne s’est pas fait tout seul: faire venir une cinquantaine de militants de toute la France pour déployer trois banderoles sur un toit de chantier ne pouvait avoir tant d’écho sans la participation active des médias.

Les identitaires, comme le reste des fascistes français, a un fond populiste très ancré et dont une des constantes est l’attitude de vrai-faux rebelle qu’ils se donnent. Tout est dans l’apparence. Il s’agit de se prétendre en rupture avec le « système » (qui les finance largement et leur ouvre ses portes, nous y reviendrons après): on retrouve donc systématiquement des éléments de langage communs aux réactionnaires (des identitaires à l’UMP), tels que « bien-pensance gauchiste », « racisme anti-blancs », « pensée unique des médias », « dhimmi », « bon sens populaire », « islamisation massive », « idiot utile de la finance internationale », etc, la liste n’est pas exhaustive. A première vu, les identitaires sont donc des « résistants » au « système » et haïssant des médias « vendus ». En fait, ils n’existeraient pas sans eux.

C’est d’ailleurs un excellent business: du Figaro à Libé leur action a été largement relayée sur un ton faisant la part belle au discours identitaire (on parle de « l’indignation de la classe politique », mais pas de leurs agressions répétées ni des condamnations de leurs dirigeants multirécidivistes…). C’est également bénéfique pour ces « journaux » qui se voient donner des articles clé en main par les professionnels de la com’ fasciste. En effet les chefs des identitaires ne sont pas issus des classes populaires mais plutôt des meilleures écoles de communication. Leur but: faire croire que la France est en danger, menacée par des hordes islamistes, et qu’il faut une sainte alliance des classes populaires et des élites européennes pour écraser cette invasion. La crise économique? Une broutille, une conséquence rejetée sur la « finance » ou les « banksters » sans préciser l’analyse… Quand ce n’est pas directement la faute des immigrés (désinformation systématique puisqu’un sans papier par exemple, ne touche aucune prestation sociale mais paye largement celles des « français » via la TVA). Alors, faire « comme Charles Martel »?

Cette entourloupe historique visant à réutiliser des symboles nationalistes pour diviser le peuple est une belle saloperie, basée sur du vent. Il est du devoir de tout révolutionnaire de dire la vérité, de se baser sur l’Histoire réelle, matérielle, pas sur les mythes et légendes – contrairement à ce que pense une partie de l’EG bourgeoise… Là en l’occurrence, on est en présence d’une réutilisation éhontée du mythe de Charles Martel. La bataille de Poitiers n’a été qu’une lutte de pouvoir entre les francs et les omeyyades. Rien de religieux là dedans: Charles Martel était un pillard extrêmement brutal avec la population, quant aux omeyyades, ils étaient absolument opposés à l’idée de convertir les populations à l’Islam puisque les musulmans ne payaient pas de taxes contrairement aux chrétiens. Cela aurait donc été un véritable suicide économique. Nul doute que pour les populations de l’époque, rien n’a changé sinon un renforcement d’une autorité barbare et encore plus obscurantiste que les musulmans (qui occupèrent un temps tout le Midi sans que cela entraine une période particulièrement sombre d’ailleurs). Choc des civilisations? Non, querelle de pouvoir… Et voilà que les médias publient les falsifications des identitaires en les faisant passer pour des victimes (alors que les opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes sont dans le même temps violemment expulsés sans aucune complaisance médiatique cette fois par les séides d’Ayrault). Leur collaboration est criminelle puisque cette désinformation massive sert chaque jour à légitimer le racisme anti-musulman, les agressions culturelles et religieuses, les violences contre les roms et les sans-papiers, la violence généralisée dans le peuple, l’exploitation, le cannibalisme social… Et demain surement les carnages de la droite radicale à la Breivik, l’état sécuritaire et les pogroms. Rappelons que les identitaires n’inventent rien, ils reprennent les thèses des néonazis du GRECE expliquant depuis les années 80 qu’il faut remplacer la haine anti-immigrés par l’islamophobie, pour influencer la population tout comme les plus hautes sphères du pouvoir – ce qui est pratiquement fait quand on voit les « commentaires » des grands médias (Cf ici: http://www.midilibre.fr/2012/10/08/un-militant-repenti-balance-les-secrets-de-l-ultra-droite,574771.php) ou Copé accréditer les thèses des identitaires, ce dont ces derniers se félicitent. Sacrés « rebelles »! De vrais chiens de garde du système.

Tout dans la forme, rien dans le fond. Ou plutôt, si, mais un fond extrêmement barbare, visant à faire passer les musulmans pour un corps étranger à une France basée sur l’identité charnelle, le tout dans le but de trouver un bouc émissaire faisant oublier la domination de la bourgeoisie – du capitalisme – dans tous les domaines… Et sa responsabilité dans la crise que l’on subit. Le roman national remplace les faits. Ceci n’est pas l’Histoire, ni la civilisation, ce sont des mensonges érigés en vérité. Toute l’arnaque du nationalisme en somme.

Donc quand Charles-Henry, étudiant en master de droit portant l’équivalent de trois SMIC en fringues, vous expliquera à vous travailleur/euse que vous êtes un (ou une) « gauchiste bien-pensant, idiot utile de l’islamisation de notre culture vendant le petit peuple au capital apatride pour détruire les vraies valeurs de la France vraie » et qu’en conséquence de quoi il faut arrêter tout militantisme social et toute contestation du système au profit d’une défense du patronat français, là, votre « bon sens populaire » risque de vous pousser à tester sur ce futur cadre UMP une thérapie à base de coup de tête et balayette. La rédaction de Feu de Prairie, fatiguée par les éternelles pleurnicheries de ces bourgeois en manque d’aventure, se refuse à critiquer ces méthodes expéditives. Peu nous importe d’ailleurs la décision de la justice et du gouvernement qui participent in fine à la même stratégie. La lutte se mènera par l’information, la culture, et l’organisation de la résistance populaire.

D.

Un bon article du blog Luftmenschen au sujet d’un fait divers copieusement relayé par la presse, censer prouver le « racisme anti-blanc » (disponible en cliquant sur l’image).

D’ailleurs, le concept de racisme anti-blanc est constitutif de l’extrême droite actuelle. Il est très important de le comprendre car il vise à faire croire à une « oppression de la majorité par les minorités ».

Evidemment, le racisme institutionnel est complètement nié. Il n’y aurait qu’une opposition entre des « envahisseurs » barbares et une « nation française » incapable de se défendre à cause d’une « bien-pensance culpabilisatrice de gauche ».

Cette vision du monde est fausse et réactionnaire. La vérité, c’est que la question est beaucoup plus complexe.

D’un côté, il y a un état français profondément raciste: le passé colonial a de beaux restes, les comportements des médias, de la police, des institutions (négation des cultures différentes à l’école par exemple) nous le rappellent au quotidien. Une partie de la gauche « républicaine » est raciste elle aussi, sans s’en apercevoir, voulant intégrer de force par la négation, niant les identités régionales et les minorités nationales, leurs droits, leurs spécificités. Cette vision ne tient pas non plus la route, c’est seulement le dernier soubresaut de la république bourgeoise se pensant progressiste.

De l’autre, il y a une part de la société française issue de l’immigration (européenne, nord-africaine, africaine). Ces populations ne sont pas arrivées ici par hasard, ni à cause d’un quelconque « complot mondialisto-gauchiste » ou autre connerie.

Elles sont venues en France pour de multiples raisons: pour reconstruire le pays après la seconde guerre mondiale, parce que les pays d’origine sont exploités par l’impérialisme (français surtout) qui empêche tout développement, par la suite de guerres coloniales…

A qui l’extrême droite en veut-elle tant alors? Aux immigrés de première génération, n’étant surement pas partis avec plaisir de leurs pays pour (sur)vivre en France? Ou aux générations suivantes n’ayant pas non plus eu le choix, à qui on n’offre qu’un quotidien morne, dépolitisé, dans des tours construites sur le modèle des prisons, où les seules échappatoires offertes sont la réussite individuelle, la défonce, voire le service dans l’armée pour être la chair à canon de l’impérialisme?

Ces banlieues pourtant, sont caractérisées par un grand métissage, la dépolitisation n’empêchant pas la solidarité et le refus de l’autorité étatique, et un dynamisme culturel.

La « haine du blanc » que nous vend la droite, ne serait-ce pas en grande partie une haine de classe, une haine des exploiteurs, apparue dans un contexte de rejet total de ce monde des quartiers?

Bien sûr, les insultes racistes contre les blancs existent, tout comme des agressions. Le problème est de le mettre sur le même pied que (puis de le faire remplacer) le racisme institutionnel, généralisé, que subissent les populations de banlieues (qu’elles soient noires, blanches, arabes, peu importe) et les immigrés, les pauvres en général.

On les accuse d’être le produit du désert humain dans lequel on a voulu les enfermer. La vraie haine, c’est celle du peuple qu’a la classe dominante.

Deux choses encore: la place du patriarcat, qui ne vient pas exclusivement d’une « culture musulmane brutale » contrairement à ce que disent nos ennemis. Elle est très importante, comme dans toutes les sociétés capitalistes. L’extrême droite est d’ailleurs bien mal placée pour en parler, au vu de la place qu’ils réservent à tous les êtres jugés faibles, les femmes pour commencer… Le patriarcat explique beaucoup de comportements violents contre les « faibles ».

Ensuite, la place des fiertés nationales; toute la droite aime s’indigner dès qu’elle voit des t-shirts aux couleurs de pays du Maghreb. Beaucoup de pseudo gauchistes et de bobos républicains ont le même discours. Ça en arrive immanquablement à « …eux ils ont le droit, alors que nous on ne peut pas porter de drapeau tricolore ni chanter la marseillaise ». Ce genre d’argumentaire oublie que la France est un des premiers pays impérialistes au monde, qu’elle continue d’exploiter ses anciennes colonies d’Afrique, qu’elle nie les droits des peuples intérieurs (Corses, Bretons, Basques…). Lever n’importe quel autre drapeau que celui de cet état, c’est un geste populaire de défi face au système. Le chauvinisme doit être détruit là où il se trouve. Si la « gauche » avait fait son travail en banlieue, ce seraient des drapeaux rouges ou noirs qui se lèveraient. Et au vu des productions de rappeurs (de Ape à Médine, de Public Enemy à Calavera, de 2 bal à Brav), le peuple n’a pas attendu le messie pour se conscientiser.

Donner le pouvoir au peuple c’est permettre à chacun de vivre décemment là où il est né si il le veut, c’est donner une place dans la société et une liberté que nous refusent ce système.

Ceux qui ont vécu en banlieue, ceux qui sont victimes du système – les femmes, les immigrés, les exploités – savent déjà tout cela.

L’intérêt commun, le vecteur de rassemblement, ce sera donc la révolution: tous ont intérêt à ce qu’une révolution populaire, internationale, totale, vienne renverser cet ordre barbare.

D.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par Lejeune le Dim 28 Oct - 18:55

Tu résumes l'immigration à une question religieuse ? C'est pas assez suffisant.

C'est aussi une question de gestion; On ne peut pas gérer l'arrivé de millions d'immigrés. Comment veux tu trouver un logis convenable, et un travail, à des millions de personnes qui arrivent chaque année?


Tu restes trop vague et dans des généralités... Concrètement, qu'est ce que tu essayes de démontrer ?

Que l'arrivée des étrangers, et la division de religions entrainent le racisme d'un côté ou de l'autre. Les chrétiens voudront que les territoires chrétiens restent chrétiens. Beaucoup diront que la France est avant tout composé de Français, pas de Maghrébins. Bref, ça ne fait que la division du pays.

Parce que tu penses que les mecs aux pouvoirs en ont intérêts ? Tu es bien naif mon petit gars, sans vouloir être méchant avec toi.

ça dépends qui je pense. Le monde politique est un monde si mystérieux, qu'on ne peut pas savoir quelle sont les intérêts d'un politicien. Ils disent peut-être la vérité peut-être pas. Mais on ne doit pas discréditer totalement l'UMP. Et Sarkozy a bien fait quelques petites choses aussi: Il a bien interdit le port du voile, par exemple.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par Camarade Troska le Dim 28 Oct - 19:36

Lejeune a écrit: Comment veux tu trouver un logis convenable, et un travail, à des millions de personnes qui arrivent chaque année?
Tu prends le problème à l'envers... Pourquoi est-ce que des millions de personnes arrivent chez nous chaque année ? Parce que c'est leur plaisir ? Parce qu'ils veulent nous islamiser, ou parce que la grande majorité est pauvre et cherche à fuir la dictature mondiale qui pille l'Afrique entière ?
Je rappelle qu'on a flingué Kadhafi, alors que son pays avait le plus grand IDH et un taux d'emploi frôlant les 100%. Alors bon, je veux bien que ce soit un salaud, mais faut pas venir pleurer. Il n'y a jamais eu d'immigrés Libyens en Europe, ou très peu. Maintenant, ils se barrent tous. Ta conclusion ?
LE problème, c'est la mondialisation, le capitalisme et une très mauvaise gestion des richesses, ainsi que de leur partage. Alors on fait quoi ? La révolution.

Le monde politique est un monde si mystérieux, qu'on ne peut pas savoir quelle sont les intérêts d'un politicien.
Le groupe de pression qui le soutient. Financier ou pas. Rien de bien mystérieux là dedans, c'est pipé... Va voter si tu veux hein.

Mais on ne doit pas discréditer totalement l'UMP.
Si, et c'est mon droit de citoyen et de salopard bolchevique, je ne respecte rien de toute façon.

Il a bien interdit le port du voile, par exemple.
C'est nuancable.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par Lejeune le Lun 29 Oct - 12:11

Tu prends le problème à l'envers... Pourquoi est-ce que des millions de personnes arrivent chez nous chaque année ? Parce que c'est leur plaisir ? Parce qu'ils veulent nous islamiser, ou parce que la grande majorité est pauvre et cherche à fuir la dictature mondiale qui pille l'Afrique entière ?

Nous ne somment pas des machines à intégrer. Ils sont pauvre, certes. Ils veulent fuir la dictature certes. Mais on ne peut pas tous les accueillir, on n'en a pas la capacité.
En plus de cela, leurs cultures, est très différente de la notre. On ne peut pas mélanger les cultures comme ça. Cela entraine la division du pays. Si on est unie autour des mêmes principes, autour de la même culture, on peut avancer. Mais avec le contraire non.

Je rappelle qu'on a flingué Kadhafi, alors que son pays avait le plus grand IDH et un taux d'emploi frôlant les 100%. Alors bon, je veux bien que ce soit un salaud, mais faut pas venir pleurer. Il n'y a jamais eu d'immigrés Libyens en Europe, ou très peu. Maintenant, ils se barrent tous. Ta conclusion ?

Ma conclusion est que, malgré qu'ils veulent se barrer, nous ne pouvons pas les accueillir. Et pourquoi ce serait notre rôle?
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par Camarade Troska le Lun 29 Oct - 13:09

Tu tapes encore à côté... C'est bien toi qui voulait qu'on aille foutre sa race à Kadhafi ? Alors faut pas se plaindre pourquoi on a des immigrés Libyens qui viennent en masse en Italie ou en France. Je sais pas, j'ai l'impression que vous ne réfléchissez pas.
Fallait pas faire la guerre à Kadhafi alors, on aurait pas des milliers d'autres immigrés à gérer !

Mais on ne peut pas tous les accueillir, on n'en a pas la capacité.
Retirons nous d'Afrique, détruisons le néo-colonialisme et abolissons la dette et les inégalités de richesses entre Nord/Sud... On pourra en reparler.


__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par vince le Lun 29 Oct - 14:20

J'ajouterai au commentaire de Troska qu'il faut aussi arrêter de se montrer "plus fort", de dire que "la vie est belle", que la "réussite est assurée" dans les pays riches etc...

C'est la vision que beaucoup d'immigrés ont... et elle est fausse.
avatar
vince
Démago
Démago

Nombre de messages : 259
Opinions politiques : Marxisme
Activité politique : Militant révolutionnaire, Débats & lectures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par Camarade Troska le Lun 29 Oct - 14:36

Aussi oui, par extension.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par Lejeune le Lun 29 Oct - 18:07

Tu tapes encore à côté... C'est bien toi qui voulait qu'on aille foutre sa race à Kadhafi ? Alors faut pas se plaindre pourquoi on a des immigrés Libyens qui viennent en masse en Italie ou en France. Je sais pas, j'ai l'impression que vous ne réfléchissez pas.
Fallait pas faire la guerre à Kadhafi alors, on aurait pas des milliers d'autres immigrés à gérer !

Mais on n'est pas obligé d'accueillir ces immigrés, de Lybie, malgré la mort de Kadhafi.
avatar
Lejeune
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1050
Opinions politiques : droite Sarkozyste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par Elline le Sam 24 Nov - 13:26

Pour moi le problème dans l'immigration, c'est la non-intégration. Il faudrait se concentrer sur l'intégration des populations immigrées plutôt que d'en faire entrer sans limites raisonnables sur le territoire en pensant que ça va régler les problèmes. Je ne dis pas qu'elles devraient renoncer à leur religion, leurs coutumes,.. mais au moins essayer de s'intégrer un minimum, ne serait-ce qu'au niveau de la langue. Ca résoudrait pas mal de problèmes, au moins au niveau des groupes d'appartenance.
avatar
Elline
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 37
Opinions politiques : UMP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par Docteur Saint James le Sam 24 Nov - 13:40

Elline a écrit:Pour moi le problème dans l'immigration, c'est la non-intégration. Il faudrait se concentrer sur l'intégration des populations immigrées plutôt que d'en faire entrer sans limites raisonnables sur le territoire en pensant que ça va régler les problèmes. Je ne dis pas qu'elles devraient renoncer à leur religion, leurs coutumes,.. mais au moins essayer de s'intégrer un minimum, ne serait-ce qu'au niveau de la langue. Ca résoudrait pas mal de problèmes, au moins au niveau des groupes d'appartenance.

Je suis assez d'accord avec ce que tu écris mais j'ai du mal à voir la cohérence avec ton affiliation politique. Quand on est libéral, on est pour l'immigration.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 26
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par etienne911 le Sam 24 Nov - 14:33

Et oui parce que sans immigration,pas de croissance,et pas d'esclaves que le capitalisme va exploiter pour vos chers milliardaires.
Il vole le pain des français?mais il était boulanger...
avatar
etienne911
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 743
Opinions politiques : MEMBRE BANNI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par etienne911 le Sam 24 Nov - 14:37

Tout ça me fait penser à cette superbe démocratie étasunienne,qui donnait la nationalité aux immigrés qui iraient combattre en Irak...
La solution pour en limiter le nombre?
Pauvres humanistes du 21ème siècle.
avatar
etienne911
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 743
Opinions politiques : MEMBRE BANNI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par Elline le Sam 24 Nov - 15:28

Si la cohérence est là parce qu'il y a immigration et immigration. Evidemment, économiquement parlant, on a besoin des immigrés mais pour les employer, il faut qu'ils soient un minimum intégrés ! Après, je résonnais surtout sur l'aspect de leur intégration dans la société et des tensions que cela crée.
avatar
Elline
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 37
Opinions politiques : UMP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est elle vraiment un problème ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum