L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par Erual le Ven 1 Fév - 22:01

C'est pas nous qui développerons un pays, c'est lui même qui se lèvera grâce à des aides internationales. Je suis pas certaine que beaucoup veuille rester là où ils sont. Si je prends mes cousins qui vivent en Iran, ils veulent se barrer tellement qu'il n'y a rien à faire dans le pays. L'un dit clairement que c'est une prison. Alors, je suis désolée, je voudrai moi aussi être plus pour laisser chaque pays évoluer comme il le souhaite, mais parfois le peuple a besoin d'une aide internationale plus importante.
Après quelles aides, c'est la question, et si certaines personnes ici s'y connaissent un peu hésitez pas à en parler, ça m'intéresse vraiment d'en savoir plus sur le sujet.
avatar
Erual
Chef de section
Chef de section

Nombre de messages : 86
Age : 27
Opinions politiques : la dignité humaine avant tout

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par kind of blue le Sam 2 Fév - 7:52

Révolte a écrit:Qu'est ce que développer un pays á part leurs donner toutes les normes de l'occident?

Ca, c'est une vision évolutionniste ^_^".
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par etienne911 le Sam 2 Fév - 16:28

Erual a écrit:Après quelles aides, c'est la question
Tout dépend de la situation géopolitique du pays.
Pour un pays qui n'a pas assez d'eau,il faut leur apprendre l'irrigation.
Pour un pays qui ne peut pas se développer à cause des pays limitrophes,il faut faire un embargo économique.
Pour un pays qui subit un dictateur,il faut leur apporter des moyens de communication et des moyens humanitaires pour qu'ils aient l'accès aux soins l'éducation puis la culture.

Le problème vient surtout des pays qui se croient le droit d'ingérence,parce qu'ils ont une armée et l'arme nucléaire.Et qu'ils ne veulent pas que les pays pauvres soient cultivés...
avatar
etienne911
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 743
Opinions politiques : MEMBRE BANNI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par kind of blue le Sam 2 Fév - 16:34

Pour un pays qui subit un dictateur,il faut leur apporter des moyens de communication et des moyens humanitaires pour qu'ils aient l'accès aux soins l'éducation puis la culture.

Le problème vient surtout des pays qui se croient le droit d'ingérence,parce qu'ils ont une armée et l'arme nucléaire.Et qu'ils ne veulent pas que les pays pauvres soient cultivés...

Mais bien sûr, tu crois vraiment que les dictateurs veulent une population cultivé, éclairé, qui connaisse le reste du monde?

Ta dernière phrase fait référence au Mali. Je sais pas si tu as regardé les reportages, mais tous les habitants acclament la venue de François Hollande qui prédit le retrait des troupes d'ici peu!
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par Révolte le Sam 2 Fév - 17:20

Bizarrement il n y a plus de débat sur l'immigration en tant que tel.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par kind of blue le Sam 2 Fév - 17:24

Révolte a écrit:Bizarrement il n y a plus de débat sur l'immigration en tant que tel.

Bah, on tourne assez vite au hors-sujet au général ^^".
On trouvera bien une excuse valable pour revenir au sujet de base!
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par etienne911 le Sam 2 Fév - 20:48

Kind a écrit:Mais bien sûr, tu crois vraiment que les dictateurs veulent une population cultivé, éclairé, qui connaisse le reste du monde?
Je n'ai jamais dit que c'était le choix des dictateurs,je donnais une solutions aux questions que posait Erual.
C'est évident qu'un dictateur ne veut pas que son peuple se cultive.Mais en France nous n'avons pas une perte des services public à la personnes?
Kind a écrit:Ta dernière phrase fait référence au Mali. Je sais pas si tu as regardé les reportages, mais tous les habitants acclament la venue de François Hollande qui prédit le retrait des troupes d'ici peu!
T'es sûr?Même pas!Une victoire contre l'afrique du sud en foot?Tu y connais quoi en journalisme?
Tous les habitants,ok,tu es journaliste?
En plus tu vas parler comme un catho en parlant de prédiction?Tout en donnant une incertitude.Les troupes ne sont pas rentrées.Bravo.
Tu as + de 1000 post gg mais ne vas pas trop vite en besogne.
avatar
etienne911
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 743
Opinions politiques : MEMBRE BANNI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par Révolte le Sam 2 Fév - 21:19

La première chose à faire pour développer ces pays serait peut être d'arrêter de leur voler leurs main d'œuvre...

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par etienne911 le Sam 2 Fév - 21:23

C'est un bon début Révolte.
avatar
etienne911
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 743
Opinions politiques : MEMBRE BANNI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par Révolte le Sam 2 Fév - 21:25

Et donc arrêter de légitimer l'immigration contre vent et marée...

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par etienne911 le Sam 2 Fév - 21:50

Ca n'a rien à voire.Nous ne sommes pas seulement victime de l'immigration, nous en sommes aussi des profiteurs.
On ne peut pas dire,immigré c'est mal,immigré c'est bien.
Mais l'on doit dire l'immigration à nous de l'assumer,nous en sommes responsable.Elle nous profite plus qu'elle ne nous nuis.Au détriment de l'équilibre des pays qui sont victime de cette exode.

Si tu es contre l'immigration Révolte, refuses les dictatures que nous laissons que nous installons pour dominer des peuples riche en matière première.
avatar
etienne911
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 743
Opinions politiques : MEMBRE BANNI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par kind of blue le Sam 2 Fév - 23:31


T'es sûr?Même pas!Une victoire contre l'afrique du sud en foot?Tu y connais quoi en journalisme?
Tous les habitants,ok,tu es journaliste?
En plus tu vas parler comme un catho en parlant de prédiction?Tout en donnant une incertitude.Les troupes ne sont pas rentrées.Bravo.
Tu as + de 1000 post gg mais ne vas pas trop vite en besogne.

Bah écoute, pas un seul journaliste pour contredire ce que j'avance... Quand on sait l'oppositionnisme fou que certains journalistes (de l'humanité ou figaro, par exemple) peuvent avoir contre Hollande, on se dit qu'ils auraient pas hésité à publier l'info en cas de réalité différente.

François Hollande est clair dans ses discours: dès que la prise en main pourra être faîte par les autorités Maliennes, les Français partiront.
avatar
kind of blue
Académicien
Académicien

Nombre de messages : 1292
Age : 21
Opinions politiques : éducationniste et socialiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par Révolte le Dim 3 Fév - 14:30

Sur BFM TV, il parlait de 3000 personnes. Ce n'est pas tout le Mali qui est venu l'acclamé.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par Thanatos le Dim 3 Fév - 14:59

Ce qui me fait marrer avec l 'Histoire du Mali, c'est qu'on a l'impression que c'est une guerre bisounours. Les Armées Françaises et Maliennes avancent, canardent, tandis que les islamistes reculent gentiment... Un mort dans l'armée française, que des dégâts matériels chez les djihadistes... On ne nous dit pas tout ! ( ce qui parait logique d'ailleurs, une guerre sans mort, ça n'existe pas). Mais il serait intéressant de savoir le nombre de morts en face... Et de mettre aussi en avant la corruption des troupes malienne, où pullulent les narcotrafics (carnardenchainé). Surtout que ces scènes de liasse, où on peint des hommes et des animaux aux couleurs de la France, où Hollande avec sa voix chevrotante s'égosille la gorge... Pitoyable ! Y'a 5 mois, fallait pas aller au Mali, d'un coup c'est la révélation... Je trouve cette histoire chelou. Alors oui y'a plus de légitimité à aller défendre le Mali de ces islamistes givrés, mais bon... y'a aussi de beaux paysages au Mali, de belles ressources hein ^^ Comme si le néo-colonialisme et la Françafrique s'étaient arrêtés depuis belle lurette ; la Syrie y'a rien, c'est moisi ou quoi, pourquoi on attaque pas ? Très heureux

Concernant l'immigration, donc le sujet principal ^^. Je n'en sais absolument rien. A vrai dire, à mon sens, on confond culture et tradition. La culture s'assimile et se développe avec le temps. La culture évolue en fonction des coutumes, des traditions, des moeurs, des mentalités... L'immigration ne pose pas un grand problème, vue qu'elle est une variante obligatoire, depuis des millénaires. Par contre oui, ça risque de changer nos traditions, et grande nouveauté, l'immigration n'est plus comme jadis, une immigration européenne, mais bel et bien une immigration africaine et musulmane.

A mon sens, la société fait de l'immigration un problème. La plupart des immigrés s'entassent dans les banlieues, où s’accroît ainsi le communautarisme... Y'a des microcosmes culturels qui se forment, et ça ne peut pas aller dans le sens de l'Etat patriotique. Alors oui, je pense qu'en ce moment il serait raisonnable de stopper un peu l'immigration (faut pas oublier qu'elle fut le plus élevé sous l'air Sarko... comme quoi y'a une différence entre les paroles et les actes). Comme l'a dit Révolte, certes aussi bien pour nous, mais aussi bien pour ces pays en pleine mutation économique et sociétale.
avatar
Thanatos
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 31
Opinions politiques : Antipolitique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par etienne911 le Lun 4 Fév - 13:24

Thanatos a écrit:A mon sens, la société fait de l'immigration un problème.
Heu,ils sont juste des boucs émissaires.D'une société qui prive de travail même nos petits blancs bec.Sans vouloir admettre que les véritables responsables sont ceux qui favorisent le chômage pour réduire le coût du travail.
Thanatos a écrit:Alors oui, je pense qu'en ce moment il serait raisonnable de stopper un peu l'immigration
Ce qu'il faut stopper c'est le chômage et l'ingérence mondiale du système boursier.
avatar
etienne911
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 743
Opinions politiques : MEMBRE BANNI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par Thanatos le Mar 5 Fév - 0:34

Je suis tout à fait d'accord, depuis la nuit des temps, on fait d'une minorité notre bouc-émissaire. Mais c'est un sacré cercle vicieux. La plupart des pays ont ce rejet de la minorité, cette oppression de la majorité sur la minorité. En France on rejette les maghrébins, en Allemagne les turques, en Angleterre les pakistanais et cie... T'as même le phénomène inverse, où les ivoiriens par exemple, ont développé un racisme anti-blanc.

Je crois que le rejet de la culture française par certains immigrés est en partie dû par ce sentiment de rejet. Après, n'oublions pas l'influence du milieu social sur l'individu. Quand t'es enclavé par une communauté quelconque, dans la promiscuité et la précarité tu t'imprègnes encore plus de la culture des autres, qui est aussi la tienne. Quand tu sors et que tu rencontres que des maghrébins qui sont comme toi, dans la galère, qui ont comme toi les mêmes racines, c'est normal que tu te sentes plus algérien, marocain ou tunisien, que français. La France est un grand pays, pour ces banlieusard, certains ne connaissant que leur banlieue, que leur quartier... ça me paraît logique qu'ils se sentent plus comme tous leurs frères, que comme un campagnard du Languedoc Roussillon. D'ailleurs en parlant de racisme anti-blanc, je ne crois pas qu'il existe, en tout cas pas en France. C'est juste un moyen comme un autre de se défendre, à juste titre.

Ensuite t'as tous les haineux, qui n'arrivent pas à se mettre dans le crâne que l'immigration, c'est un problème avant tout social ! Ils ne voient que les reportages de TF1, où t'as trois glandus qui brûlent un drapeau français. Alors après y'a un mécanisme humain qui se met en place : le stéréotype. Les français détestent les immigrés, les immigrés détestent les français... aucun dialogue n'est instauré, le problème ne fait que s'accentuer.

Après y'a deux poids, deux mesures. Comme dans toute société, communauté, groupe, y'a toujours des cons. Et ces cons, t'en as chez les français de pure souche, et chez les français d'origine étrangère.

L'autre problème, c'est l'encadrement et la sécurité en banlieue. Si je m'attarde sur la banlieue, c'est pas par cliché, c'est parce que le problème y est présent ! Je suis vosgien, j'ai beaucoup d'amis maghrébins, musulmans, qui ont la vingtaine, et qui sont nés pour la plupart en France, et y'a aucune problème ! Ils sont très bien intégrés, ne rejettent aucune "valeur" (lolilol) française, sont ouverts d'esprits et participent à la productivité, à leur échelle, du pays. Ces gens là, ne vivent pas dans la promiscuité des banlieusards, ils ont leur double-culture, mais aucune véhémence envers celle française.

Alors encore une fois je mets l'accent sur "l'influence du milieu social sur l'individu", objet primé par les naturalistes...

La banlieue c'est un autre monde. Il y a un communautarisme culturel, mais aussi sociétal. Il faut avant tout essayer de régler ce problème, d'une manière la plus juste, au lieu de montrer du doigt sans rien faire.

Je suis d'abord contre l'accentuation du flux migratoire actuel, parce que je pense qu'il faut adopter la démarche d'intégrer les étrangers. C'est pas aussi facile que les étrangers italiens ou polonais du début du XXème siècle, qui se sont intégrés plutôt rapidement grâce à leur culture occidentale...

Faut arriver à intégrer les immigrés, mais de l'autre part à réussir à les faire intégrer aux yeux des français.

Ensuite, faut être logique. Plus y'aura de monde en France dans ces temps qui courent, plus ça sera le bordel au niveau des emplois. Faut qu'on arrive à trouver une manière d'infléchir la courbe du chômage. Inverser la tendance. Oui je suis d'accord avec toi, ce n'est pas de leur faute, et d'ailleurs si tu lis bien ce que je dis depuis tout à l'heure, grossomodo je pense que le problème de l'immigration est un problème qui provient de notre système, et non d'eux. On calme le jeu, on fait en sorte que le citoyen lambda ne se dise pas "c'est à cause de Mouloud que je suis au chômage", et ensuite on voit pour l'immigration. Si on regarde bien, tous les métiers jugés dévalorisants sont occupés en grande partie par des étrangers, parce que les petits français ne veulent pas les faire... Faut essayer là aussi de changer quoi...

En synthétisant le tout (car je pense que certains de mes propos doivent un peu être brouillon), je suis contre l'immigration parce qu'il faut résoudre certains "dysfonctionnements" sociaux et d'opinions, retrouver une dynamique productiviste et économique ; faire un grand ré-aménagement des banlieues et intégrer les nouvelles générations d'immigrés et/ou issus de l'immigration, pour ensuite ré-ouvrir nos frontières.
avatar
Thanatos
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 31
Opinions politiques : Antipolitique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par UMFA le Mar 5 Fév - 11:26

Je crois que le rejet de la culture française par certains immigrés est en partie dû par ce sentiment de rejet.


Si je suis tout à fait d'accord avec le reste de ton analyse, qui tend à démontrer le caractère tout à fait naturel du réflexe qui pousse les français issus de l'immigration maghrébine à revenir sur la culture qu'est celle de leur ascendance comme de leurs voisins - Michéa parle très bien de l' "ethnisation" des banlieues, je crois que tu te plantes sur les causes de ce repli.

Le rejet de la culture française n'est pas une cause de l'ostracisme que peuvent vivre les immigrés, et qui n'est d'après moi qu'un phénomène illusoire ou du moins mineur ; ils ne sont pas les plus pauvres, la pauvreté étant bien plus présente dans les milieux ruraux. Le français issus de l'immigration est dans une situation économique et sociale bien meilleure que celle dans laquelle vit le fils d'ouvrier agricole qui non seulement connait un isolement géographique et culturel - trouver une bibliothèque, un cinéma, est mission impossible - mais qui en plus est isolé des infrastructures les plus élémentaires. Dans les faits, les pauvres des milieux ruraux sont bien plus isolés que ne le sont les banlieusards : ils sont oubliés totalement de la République, et personne ne vient leur parler comme les politiques le font à l'égard des jeunes de banlieues.

Le problème n'est donc d'après moi pas qu'un problème de situation économique difficile.

D'après moi, c'est presque exclusivement parce que nous avons cessé d'imposer, comme nous le faisions auparavant grâce à ce qu'on appelait "l'assimilation républicaine", la culture et les traditions classiques de notre pays qu'on observe un tel repli sur soi de la part de populations immigrés à qui on explique, justement, par l'intermédiaire d'associations nuisibles telles qu'SOS-racisme, qu'il faut être "fier de ses origines". Or, en imposant cette tyrannie des origines, et en répétant sur tous les toits combien la France - cette salope colonisatrice et esclavagiste - n'a rien à imposer à personne, on fabrique des générations qui gardent une grande rancoeur vis-à-vis du pays dans lequel elles se trouvent, rancoeur aggravée je le concède par une mauvaise situation économique.

Il faut avant tout essayer de régler ce problème, d'une manière la plus juste, au lieu de montrer du doigt sans rien faire.

Le "plan banlieues", effectué durant les dernières années du mandat de N. Sarkozy, s'élevait à près de 40 milliards d'euros. C'est pas franchement ce qu'on pourrait appeler "montrer du doigt sans rien faire".

C'est pas aussi facile que les étrangers italiens ou polonais du début du XXème siècle, qui se sont intégrés plutôt rapidement grâce à leur culture occidentale...

Tu te méprends en affirmant que leur intégration a été facile.
Si on regard le nombre d'immigrés italiens et polonais entrés sur le territoire, et ceux qui repartent dans les mois qui suivent, on se rend compte qu'ils sont très peu nombreux à rester... puisqu'ils sont très peu nombreux à réussir à s'intégrer. Bien qu'aujourd'hui la proximité culturelle entre la France, la Pologne et l'Italie nous semble évidente, elle ne l'était pas du tout au début du siècle dernier ; allez dire à un français durant les années 20 qu'il ressemble à un polonais et il vous cracherait à la figure.

Faut bien garder à l'esprit que l'intégration des italiens et des polonais ne s'est pas faite sans heurts. Je rappelle simplement qu'il y avait régulièrement des pogromes, des rixes, où les italiens se faisaient tabasser... je suis pas certain qu'on assiste à la même situation aujourd'hui avec les maghrébins. Dire que l'intégration des polonais et des italiens s'est faite facilement, c'est faux.

On calme le jeu, on fait en sorte que le citoyen lambda ne se dise pas "c'est à cause de Mouloud que je suis au chômage", et ensuite on voit pour l'immigration.

Bah... c'est pas la faute de Mouloud s'il est au chômage, mais Mouloud est quand même responsable d'un fait ; son immigration a permis au grand patronat de faire pression à la baisse sur le salaire du citoyen lambda à cause du fameux mécanisme capitaliste qu'on connait et qui consiste à associer immigration et délocalisations pour faire baisser l'ensemble des salaires. Mouloud en lui-même n'est responsable de rien : mais le phénomène duquel il provient est responsable lui de beaucoup de choses. On ne peut donc pas en vouloir au citoyen lambda un peu idiot et inculte de s'attaquer à Mouloud plutôt qu'au système auquel il ne comprend rien.


__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par Camarade Troska le Mar 5 Fév - 12:54

Le "plan banlieues", effectué durant les dernières années du mandat de N. Sarkozy, s'élevait à près de 40 milliards d'euros. C'est pas franchement ce qu'on pourrait appeler "montrer du doigt sans rien faire".
Et donc, concrètement ? Je pense que tu dois traîner souvent en banlieue pour dire que les choses se sont améliorés... Pour le peu que j'y traîne -parce que j'ai pas envie d'y traîner, y a trop de bleu et moi les flics, à part la position horizontale et les pieds devant...- je peux te dire que c'est vraiment, mais vraiment la galère.

J'en ai marre de voir des gosses, tiraillé entre la possibilité de devenir dealer comme son grand frère, de finir en taule, ou d'être obligé d'aller vers la pute à PSA en tant qu'intérimaire, comme son père ou sa mère. Comme j'en ai marre que la grande majorité de la "culture" banlieusarde se résume à un clash stupide entre Booba et la Fouine.
La banlieue, niveau avenir, c'est encore pire que la zone rurale dont tu parles. Je dis ça, parce que je vais bosser de temps à autre chez de petits paysans locaux, souvent à leur compte et les mecs me racontent que dans tout l'Est de la France, le féodalisme avec ses grandes propriétés, ça existe encore. Aussi débile cela puisse paraître... Mais le sujet n'est pas là.

Le problème finalement, il est qu'on fait venir à la pelle des immigrés, qui vont servir de faire valoir à des politique anti-immigré. C'est cool quand même non ? On leur dit de venir et au final, ils vont servir de bouc-émissaire pour le mec moyen, qui va voir qu'on "donne le boulot aux z'étrangers". Tout comme on a décidé de casser les "banlieues" rouge, en les éthnicisant. C'est mieux d'avoir des conflits ethniques, du trafic de drogue (Alimenté par qui au passage ? Rolling Eyes), que d'avoir une jeunesse capable de résister à ce qu'elle est obligé de subir. Attention, je ne dis pas que ça n'existe pas, loin de là. Je peux me vanter de connaître et d'avoir connu des mecs, des purs banlieusards, être capable à un moment donné, de se remettre en question, de commencer à réfléchir à sa propre situation et à s'embrasser les idées révolutionnaires. C'est un cheminement, il est long et parfois chiant. Mais je sais que la combativité elle est là, dans ces terreaux de l'exclusion et de la misère généralisé, des mecs qui savent très bien qu'ils n'ont absolument aucun avenir... Mais que le PS veut bien utiliser comme "faire-valoir" de sa politique "de gauche".

Je repense à ce sketch de Dieudonné quand il fait le musulman qui dit à sa fille : "Va à l'association. Va à mi-pute, mi-soumise. Vas'y ! Dans 15 ans, t'es député au parlement Européen !" Et c'est là que commence l'engrenage sournois... Faire miroiter à des paumés qu'ils pourront sans doute s'en sortir, en s'institutionnalisant, c'est la pire des choses qui peut se passer, selon moi.
Mais malgré tout ça, je reste optimiste : Si demain on doit se préparer à s'affronter avec les flics, l'Etat, UMFA et ses potes, je sais très bien que je préfère avoir les mecs de banlieues avec moi. Joyeux


__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par Thanatos le Mar 5 Fév - 18:31

UMFA :

- Si t'as une source pour prouver ce que tu affirmes sur le nombre d'immigrés polonais/italiens reparti quelques mois après leur arrivé, je suis preneur. Je suis en totale désaccord avec toi ! La proximité Franco-Polonaise est déjà présente depuis plus d'un siècle et demi. Les vagues d'immigrations polonaises, importantes, sont si mes souvenirs sont exactes, du nombre de 3. Pendant la Grande émigration des années 1830/1870, pendant les années 1920... Les Polonais se sont bien intégrés dans la mesure où ils ont joué un rôle important, dans la politique, et dans la vie culturelle. Y'a eu de grands personnages polonais qui ont eu une influence importante en France, je parle par exemple de Stanislas Leszczynski. On doit ça à Napoléon, qui a su redorer le blason polonais et qui a su intégrer à sa façon les polonais en France (d'ailleurs, la première vague d'émigration concernait plus des nobles et aristocrates). Je suis issu de l'immigration polonaise, et comparé aux générations issues de l'immigration maghrébine, y'a pas photo, les polonais et les italiens se sont beaucoup mieux intégrés. Les italiens j'avoue me souvenir d'une Une d'un journal nationaliste où on voyait un SDF et que les journalistes parlaient de "grangrène", ou "déchet" si je ne me trompe. Mais encore une fois, si tu me sors une source en béton, je me rangerai de ton côté (concernant les italiens).

Ensuite faut pas déconner, j'ai l'impression en t'entendant que les campagnards sont de vieux bouseux qui n'ont accès à aucune forme de culture. Je suis un Vosgien, je vivais dans un village de 180 habitants (et 300 vaches :p ), on avait une ville toute proche, et en campagne y'a ce même système de travail que dans les grandes villes urbanisées (travailleurs aux alentours de la ville, vivant dans des villages). J'allais souvent au cinéma, à la bibliothèque, au parc d'attraction... On est plus au début du XXème siècle hein, l'urbanisation est beaucoup plus croissante, et y'a toujours plusieurs villes aux alentours (j'en note 3 aux alentours [10/25 km] de mon village). On sous-estime vraiment le problème des banlieues...

PS : Troska, écoute plutôt Fayçal ou VII, niveau rap' français indépendant et profond, y'a pas meilleur ^^
avatar
Thanatos
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 31
Opinions politiques : Antipolitique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par Révolte le Mar 5 Fév - 20:14

Dans les faits, les pauvres des milieux ruraux sont bien plus isolés que ne le sont les banlieusards : ils sont oubliés totalement de la République, et personne ne vient leur parler comme les politiques le font à l'égard des jeunes de banlieues.


T'façon tout l'monde s'en branle, on est la France oubliée
Dans mon quartier y'a jamais eu de MJC !
Pourtant la misère est là, j't'assure qu'elle est bien réelle,
Elle s'étend pas qu'dans les banlieues, elle est universelle.
Combien de familles au chômdu qui survivent grâce aux allocs,
Y'a plus de darons alcooliques qu'en cure de désintox.
L'Etat nous laisse dans not' merde, et on verra plus tard,
On est qu'une bande de crevards gouvernée par des bâtards,
On est pas la France qui squatte les halls, mais les arrêts d'car,
Et ici bas on sait bien que demain c'est trop tard…

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par etienne911 le Mar 5 Fév - 22:00

Thanatos a écrit:En synthétisant le tout (car je pense que certains de mes propos doivent un peu être brouillon), je suis contre l'immigration parce qu'il faut résoudre certains "dysfonctionnements" sociaux et d'opinions, retrouver une dynamique productiviste et économique ; faire un grand ré-aménagement des banlieues et intégrer les nouvelles générations d'immigrés et/ou issus de l'immigration, pour ensuite ré-ouvrir nos frontières.
C'est dommage cette conclusion,tu avais raison à 100%.
Le malaise de notre société ne vient pas de l'immigration,tu le sais,pourtant tu voudrais que l'immigration diminue.
Je ne pense pas comme toi que c'est une solution,mais je sais avant tout que se renfermer,c'est notre mort comme le régime communiste nous l'a démontré dans l'histoire.

Je désir que la France qui était le pays de droits de l'Homme le redevienne,que sans renier notre culture nos traditions nous développions un mode de vie qui permette aux citoyens d'écarter tous les risques non contrôlés comme les OGM,le nucléaire,l'agriculture intensive et une taxe sur l'eau et carbonite,mais aussi
sur notre indépendance en tant qu'être humain face à la publicité qui nous lobotomise grâce aux marchés boursiers.

Voilà,toutes les politiques qui parlent de croissance sont dans le faux,il faut parler de bien commun!
Merci.
avatar
etienne911
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 743
Opinions politiques : MEMBRE BANNI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par PedroMean le Dim 24 Nov - 14:39

L'immigration est une chance, quand celle ci est intégrée. Or ce n'est pas le cas. Le constat que je fais c'est que l'immigration ne pose pas de problème à la génération n, quand elle arrive en France. Mais la génération n+1, n+2 ne respecte rien. Et ce n'est pas à nous de faire plus d'effort, je trouve qu'on en fait assez via notre participation à l'impôt. Il faudrait donc remettre en cause l'attribution automatique de la nationalité française à 18 ans d'un gosse né en France. Aujourd'hui, contrairement à ce que certains journaux comme Marianne peuvent prétendre, l'Immigration coute à la France. Ce n'est pas normal.

PedroMean
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 7
Opinions politiques : Communo-Fasciste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par steph16006 le Lun 2 Déc - 22:48

Tout a fait d'accord avec PedroMan,

L'immigration coûte 70 milliards d'euro pas an, il est donc logique de la réduire en temps de crise comme le font tous les pays, ceux qui croient que l'immigration rapporte a l'état sont naïf !

Le nombre d'immigré dans un pays doit resté ultra-minoritaire, regardez les, ils ne sont pas comme nous, ils n'ont pas la même culture, c'est ce que disait De Gaulle.
Quand on dit cela aujourd'hui on se fait traité de raciste, xénophobe et j'en passe...

Aujourd'hui nous connaissons dans notre pays un "choc des cultures". Les actes de violence anti-religieux se multiplie, voir double d'une année sur l'autre. Voyez-donc autour de vous, regardez dehors, dans les journaux et a la télévision !

Notre pays va mal, il n'y a plus de travail, notre économie est en chute libre et il faut faire des économies. Les français sont étranglés fiscalement alors que les immigrés arrivent et en prennent plein les poches !

Il est important d’arrêter l'immigration,
on a pas besoin de personne pour pourvoir les postes, on a 5 millions de chômeurs.
On a pas a faire de "la générosité international", on a 9 millions de pauvre.
On a pas a accueillir plus de famille, on a 1.5 millions de français en attente d'un logement social.
Et on a PAS besoin de CONFLIT !

steph16006
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 2
Age : 19
Opinions politiques : nationaliste frontiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par PedroMean le Mar 3 Déc - 16:42

Oh c'est très étrange que tu commences par dire que tu es d'accord avec moi pour ensuite dire des choses que je n'ai même pas envisagée. Tout d'abord, l'immigration ne coûte pas 70 Milliards d'Euro par an, ou du moins pas si on inclus ce qu'elle rapporte (car oui, l'immigration rapporte aussi de l'argent). Le nombre d'immigré doit en effet rester ultra-minoritaire, et je te rassure, c'est le cas. Ils n'ont pas la même culture, tout comme un marseillais n'a pas la même culture qu'un chti, ou un corse n'a pas la même culture qu'un breton. Donc on s'en fout un peu, et je dirais même : tant mieux. L'échange et le partage de culture n'a jamais fait de mal à personne.

Les actes de violences anti-religieux s'accentuent peut-etre, mais je doute que ça en face un problème majeur. Pour ce qui est de l'argumentation " regardez autour de vous " elle est débile.

Enfin, oui notre pays va mal, notre économie n'est cependant pas en chute libre. En fait, on va normalement retrouver un PIB du niveau d'avant crise à la fin de l'année.

Il ne faut pas arrêter l'immigration, il faut la contrôler, et la diminuer. Il faut distinguer plusieurs formes d'immigrations. Celle du travail, l'immigration estudantine, sont des chances pour la france, qu'il faut encourager. L'asile politique, difficile de réduire le nombre. Après deux problèmes se posent : la libre circulation des personnes, qui rend l'immigration illégale facilitée (puisqu'un quidam libyen arrivera en Italie, pourra aller en France relativement facilement) et l'immigration illégale, trop cher à réguler.

Je ne pense pas qu'il faille réduire l'immigration légale (par contre, la rééquilibrer, c'est certain). Par contre c'est au niveau de la régularisation qu'il y a des questions à poser. Pour obtenir la nationalité Française, il faut le mériter, en sachant parler le Français, en connaissant nos valeurs, notre histoire et en acceptant notre culture. N'avoir commis aucun crime, puis à voir si existance de délit. Il existe en vérité plein de mécanismes pour limiter l'obtention de la nationalité française.

En résumé : mieux contrôler les flux, mais pas les réduires (sauf les flux illégaux of course). Ne pas donner la nationalité trop facilement.

PedroMean
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 7
Opinions politiques : Communo-Fasciste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par steph16006 le Mer 4 Déc - 0:06

Non, ce n'est pas étrange. J'ai dit que j'étais parfaitement d'accord avec toi sur ce que tu avais dit. Le reste c'est mon opinion.

Pour ce qui est du coup de l'immigration, les 70 milliards d'euro inclus l'immigration légal ET illégal, ainsi que ce qu'elle rapporte.
Ce sont des études qui ont été faite par de nombreux économistes, certains TRÈS haut placés.
Ils arrivent aux chiffres de 70 a 80 milliards : entre l'école, les transports, le logement, la sécurité sociale, les aides et j'en passe...
Je précise que le coup de l'immigration augmente de 10% tout les ans.
Le gouvernement ne veux pas que les français le sache et laisse des idéologues nous trompés.

"Le nombre d'immigré doit en effet rester ultra-minoritaire, et je te rassure, c'est le cas."

A bon tu crois ? Et si je te dit qu'en 2006, sur 830000 naissances, 165000 venaient de l'immigration ? Et si je te dit que dans 30 ans on passe la barre des 50% de la population ?
Moi en tout cas je ne le crois pas.

Quel est le point commun entre un marseillais, un chti, un corse et un breton ?
Ils ont tous une culture européenne,une histoire commune.
L'accent, sa on s'en fiche.
La ou je suis tout a fais d'accord avec toi c'est que l'échange et le partage de culture est essentiel, ce sont des connaissances.

"Les actes de violences anti-religieux s'accentuent peut-etre, mais je doute que ça en face un problème majeur. Pour ce qui est de l'argumentation " regardez autour de vous " elle est débile."

Bien sur que si que l'augmentation des actes anti-religieux est un problème majeur. Si tu regarde autour de toi tu t’apercevrais que la laïcité recule de jour en jour. C'est extrêmement grave, il ne faut pas sous-estimé ce problème. C'est l'un des piliers de notre régime politique, un principe républicain et une condition du "vivre ensemble".

Je suis aussi d'accord quand tu dit que l'immigration estudiantine est une chance, mais pas celle du travail puisqu'on a déjà du mal a en trouver pour nous.
Il faut privilégier les talents qui apporteront a la france, avoir 10 fois moins d'entrées légal par an est largement suffisant.

"Pour obtenir la nationalité Française, il faut le mériter, en sachant parler le Français, en connaissant nos valeurs, notre histoire et en acceptant notre culture. N'avoir commis aucun crime, puis à voir si existance de délit. Il existe en vérité plein de mécanismes pour limiter l'obtention de la nationalité française."

Tout a fait d'accord ! Etre français c'est un honneur !

steph16006
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 2
Age : 19
Opinions politiques : nationaliste frontiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immigration est-elle une force ou une nuisance ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum