La Cinquième République

Aller en bas

La Cinquième République

Message par Docteur Saint James le Dim 15 Avr - 1:18

La Cinquième République




Régime unique au monde, la Cinquième République, née en 1958 sur les cendres de la Quatrième, associe régime parlementaire et pouvoir présidentiel quasi monarchique.

La Cinquième est-elle un compromis satisfaisant ?
Doit-elle évoluer ? Ou doit-on se diriger vers une VIe République comme cela est souvent évoqué ?
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 27
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cinquième République

Message par UMFA le Dim 15 Avr - 14:10

La Ve est un excellent compromis entre notre amour pour la démocratie et pour l'égalité et notre... passion pour la monarchie, l'ordre, et l'homme providentiel. Le général disait d'ailleurs à ce sujet qu'avec elle, il replaçait la tête décapitée de nos monarques sur les corps de présidents élus.
La Ve ; c'est la liberté d'entreprise pour le chef de l'Etat, c'est la stabilité d'un système face à l'ultra-mobilité d'une IVe ou d'une IIIe République : c'est l'autorité, l'ordre, et... une expression directe de la démocratie qui choisit l'homme qui, dans l'inconscient collectif, est perçu comme celui qui pourra, de par ses pouvoirs, changer les choses.

Doit-elle évoluer ? Ou doit-on se diriger vers une VIe République comme cela est souvent évoqué ?

Il est évident que les hommes qui prétendent à la tête du pays ne correspondent pas au caractère providentiel de la fonction. Premièrement, parce qu'ils n'ont plus la même culture et le même charisme. Et deuxièmement parce qu'ils n'ont simplement plus de pouvoir face au jacobinisme bruxellois.
... la Ve doit donc évoluer ? Non. Ne pouvant plus rien faire, je crois qu'il faut continuer de faire semblant.

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cinquième République

Message par Camarade Troska le Dim 15 Avr - 15:27

Ce s'rait quoi une VIème république en fait, globalement ? Moi j'suis pour une seule république, celle des conseils. Cool

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cinquième République

Message par Cam-s le Dim 15 Avr - 15:47

Je suis pour une VIème République !
avatar
Cam-s
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 143
Age : 20
Opinions politiques : Internationaliste, Révolutionnaire, Egalitaire
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cinquième République

Message par UMFA le Dim 15 Avr - 16:05

Je suis pour une VIème République !

Pour quelles raisons ?

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cinquième République

Message par Adline le Sam 21 Avr - 23:19

La Vème République me semble donner une importance bien trop grande au seul homme qu'est le Président de la République. Cette mise sous les projecteurs d'un seul homme conduit à un certain culte de la personnalité et à un interêt grandissant pour l'homme (son caractère, sa vie privée..) au profit de ses idées, ce qui nuit bien sûr au véritable débat. On assiste aujourd'hui à un véritable combat de coqs, où se sont des hommes et non pas des idées qui s'affrontent.

Par contre les législatives me semblent des élections beaucoup plus intéressantes : ce n'est pas le combat d'un homme mais de partis et donc d'idées. Les législatives permettent la victoire d'un parti, donc de certaines idées (et non pas d'un homme), mais aussi et surtout la représentation de toutes les idées proportionnellemnt à leur soutien. Alors qu'aux présidentielles seule une idée est représentée (celle du gagnant), toutes les idées sont représentées suite à des élections législatives.

Je suis pour une VIème République.

Adline
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 20
Opinions politiques : en construction

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cinquième République

Message par UMFA le Sam 21 Avr - 23:26

Au contraire. Lors des législatives, il n'y a pas de combats d'idées. Il n'y a que de petits combats politiciens où se mêlent magouilles implicites et magouilles explicites.

Les élections présidentielles permettent que les débats soient centrés autour d'hommes qui sont portés par leur mouvement politique.

Cette mise sous les projecteurs d'un seul homme conduit à un certain culte de la personnalité et à un interêt grandissant pour l'homme

Le mot "culte de la personnalité" a un sens historique très précis. Je crois que tu l'utilises plutôt mal.
Je ne crois pas que le fait qu'un seul homme ait une grande partie des pouvoirs soit quelque chose de négatif. Au contraire : cela répond à une tradition spécifiquement français. On aime l'égalité et on aime la monarchie : donc la Ve conduit à replacer la tête de nos monarques sur le corps de présidents élus.



__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cinquième République

Message par Adline le Sam 21 Avr - 23:34

Ce que j'entendais par "culte de la personnalité" (terme peut-être mal utilisé vu l'histoire, c'est vrai), c'est l'interêt grandissant pour l'homme, sa vie privée et son caractère. Sans même se tenir au courant, chacun sait aujourd'hui que Sarkozy fait du footing et que Hollande a suivie un régime et autre détail complétement idiot. De même les candidats passent plus de temps à discréditer le caractères et la vie de leur adversaires plutôt qu'à expliquer leurs idées.

Durant les législatives, je ne connais pas la vie privée des candidats ; bien souvent on vote alors plus pour les partis (et donc les idées) que pour l'homme.

Sur ce, bonne nuit =) (il est trop tard -> cerveau HS Embarassed )

Adline
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 20
Opinions politiques : en construction

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cinquième République

Message par UMFA le Sam 21 Avr - 23:42

Ça, c'est spécifique à notre époque, pas à la Ve.

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cinquième République

Message par Camarade Troska le Dim 22 Avr - 8:53

Je ne crois pas que le fait qu'un seul homme ait une grande partie des pouvoirs soit quelque chose de négatif
Séparer le pouvoir n'a fait que le renforcer finalement. A bas le pouvoir !

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cinquième République

Message par UMFA le Dim 22 Avr - 10:41

"Toi, t'es qu'un anarchiste et puis c'est tout".

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cinquième République

Message par Camarade Troska le Dim 22 Avr - 10:48

Anarco-bolchevik. Cool

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cinquième République

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum