MLP : un référendum sur les tueurs d'enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur la question

50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

MLP : un référendum sur les tueurs d'enfant

Message par Révolte le Jeu 16 Fév - 19:55

Marine Le Pen a relancé l'idée de soumettre les Français à un référendum sur le maintien de la réclusion criminelle à perpétuité ou le rétablissement de la peine de mort pour les tueurs d'enfants si elle accédait à la présidence en 2012.
Qu'en pensez-vous?

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MLP : un référendum sur les tueurs d'enfant

Message par UMFA le Jeu 16 Fév - 20:04

Je trouve amusant la précision sur le "tueur d'enfants". Je pense personnellement qu'il faudrait instaurer la peine de mort pour les tueurs en général, et non uniquement pour les "tueurs d'enfants". Je trouve étrange cette distinction : à partir du moment où on enlève de manière consciente et réfléchie une vie, que ce soit celle d'un enfant ou d'un vieillard, il me semble que c'est le rôle de la justice que d'éliminer cet individu dangereux.

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MLP : un référendum sur les tueurs d'enfant

Message par Révolte le Jeu 16 Fév - 20:15

Ah tiens j'en parlais sur Facebook...
Je n'ai pas encore trop réfléchi à la question du rétablissement de la peine de mort, mais je n'y suis pas formellement opposé.
Maintenant, si l'on me tue, ce n'est pas trop grave, j'ai connu les bras d'une femme, et même si je finis pas en héros, voila.
Par contre l'enfant est une chose sacrée (Qu'on ne touche pas), sans le moindre moyen de défense.
C'est comme te mettre mon poing au visage, et faire de même à ton fils de 8ans, toute personne lucide peut comprendre que ce n'est pas le même acte, que frapper un enfant est plus grave qu'une dispute entre adulte qui dégénère.


__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MLP : un référendum sur les tueurs d'enfant

Message par UMFA le Jeu 16 Fév - 20:33

Et bien voilà un point de désaccord entre nous ! ...selon moi, toute vie humaine est sacrée : ce qui va bien au-delà de l'âge de l'être humain en question. Qu'il est 8 ans ou 35 ans, il est intolérable qu'un humain voit sa vie écourtée par une tiers personne.

Pour élargir sur la peine de mort, j'avoue être partagé entre deux manières de voir les choses : soit l'on considère la justice comme dépassant l'Homme et donc ne se rabaissant pas à des sentiments vengeurs qui peuvent aller jusqu'à la mise à mort du meurtrier, soit l'on considère, de manière plus pragmatique, que la vie humaine est sacrée (vision quasi-religieuse, je te l'accorde) et que c'est donc le rôle de justice que de retirer la vie à un meurtrier. Notons que dans le deuxième cas, l'exécution coûtera moins cher pour la société que s'il avait fallu payer 30 années de prison et ajoutons qu'il y aura toujours plus de victimes de récidives que de victimes injustement condamnées à mort.

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MLP : un référendum sur les tueurs d'enfant

Message par Révolte le Jeu 16 Fév - 20:52

Et bien voilà un point de désaccord entre nous !
Mieux vaut tard que jamais.

selon moi, toute vie humaine est sacrée : ce qui va bien au-delà de l'âge de l'être humain en question. Qu'il est 8 ans ou 35 ans, il est intolérable qu'un humain voit sa vie écourtée par une tiers personne.
Question de point de vu. J'essaye de hiérarchiser tant bien que mal et je pense que mon histoire du coup de poing montre bien que des actes similaires ne sont pas les mêmes selon les personnes visées.
De plus, je ne considère pas la vie comme quelque chose de sacro-saint, évidemment, je n'encourage pas le meurtre. Mais je pense que cette vision dépasse largement les aspects les plus abjects (le crime) pour prendre une part complète dans la société.
C'est comme cela que les totalitaires, nous font admettre toute leur surveillance, c'est pour la sécurité, sauver ta vie.
Je pense même que cette sacralisation de la vie des hommes (qui a pris des proportions folles au cours de cette dernière décennie) conduit aux pires lâchetés. Toujours vouloir sauver sa peau, c'est pas mon truc, moi je préfère les héros mort.
Enfin j’extrapole le débat.


Pour élargir sur la peine de mort, j'avoue être partagé entre deux manières de voir les choses : soit l'on considère la justice comme dépassant l'Homme et donc ne se rabaissant pas à des sentiments vengeurs qui peuvent aller jusqu'à la mise à mort du meurtrier, soit l'on considère, de manière plus pragmatique, que la vie humaine est sacrée (vision quasi-religieuse, je te l'accorde) et que c'est donc le rôle de justice que de retirer la vie à un meurtrier. Notons que dans le deuxième cas, l'exécution coûtera moins cher pour la société que s'il avait fallu payer 30 années de prison et ajoutons qu'il y aura toujours plus de victimes de récidives que de victimes injustement condamnées à mort.
Je te sortirai les arguments connus et répétés, chez les ricains, le nombre de victime ne baisse pas et les victimes injustement condamnées s'entassent.
J'ajoute que la mort peut être une sortie plus douce que la prison, il paraît que les tueurs d'enfants et violeurs en prison ne sont pas très respectés par les autres détenus.
Ils hiérarchisent les crimes bien mieux que nous...

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MLP : un référendum sur les tueurs d'enfant

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum