Logique de destruction du travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Logique de destruction du travail

Message par Révolte le Dim 5 Fév - 11:47

Il me semble qu'il existe deux logiques dans le monde de l'entreprise. La logique de construction, on peut prendre une ferme agricole pour exemple, où l'exploitant achète du matériel, construit des bâtiments de stockage, améliore ses méthodes de travail , diversifie ses productions en produisant Bio etc. Cette logique de construction nécessite des investissements plus ou moins lourds avec une rentabilité lente.
Il existe aussi une logique de destruction, des pseudo-entrepreneurs qui reprennent des entreprises, touchent des subventions d'état pharaonique, et revendent ensuite ou délocalisent, détruisant ainsi le travail productif.
C'est un pillage de plus en plus réalisé, assumé, et avec une rentabilité pratiquement instantanée.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum