La peine de mort

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Êtes-vous favorable à la peine de mort ?

29% 29% 
[ 17 ]
71% 71% 
[ 42 ]
 
Total des votes : 59

Re: La peine de mort

Message par Tristan le Lun 24 Nov - 10:34

Padawan a écrit:
Et toi, t'es médecin pour parler du taux de testostérone?

Non moi je suis matérialiste.

Et c'est pas parce qu'on change qu'on est plus un criminel.

D'accord, donc la France est un pays criminel pour avoir réduit des peuples en esclavages, pour avoir pratiqué la torture sur les combattants algériens, collaboré durant la guerre, déporté des juifs, des résistants ; ou alors on estime que tout ça c'est du passé, et que l'attitude d'aujourd'hui permet de rétablir les erreurs d'hier.

Ca reste un mec qui a tué ou violé, ou autre.

Certes. Mais ça devient un mec qui se bat pour la non-violence.

Peut être qu'il y en a qui regrettent leurs actes ou même qui veulent se la jouer bon samaritain, mais je ne pense pas que ce soir une grande majorité.

Et bien ça devrait être le rôle de la prison.
Oui, la France est un pays criminel et on ne peut le renier. Mais en même temps on peut pas comparer un pays et une personne, ceux qui dirigent le pays changent souvent, mais une personne qui a commit un crime ne peut pas dire "ouais mais c'était avant c'était pas moi".Le rôle de la prison devrait être de faire regretter leurs actes aux criminels, d'accord, mais a la place c'est l'école du crime.
avatar
Tristan
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 25
Opinions politiques : Aucune
Activité politique : Aucune

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Révolte le Lun 24 Nov - 20:37

Le rôle de la prison devrait être de faire regretter leurs actes aux criminels, d'accord, mais a la place c'est l'école du crime.
Je suis d'accord, parfois la prison fait plus de mal que de bien (si on peut y voir un bienfait).

Enfin une chose est sur. Il fût une époque où l'on coupait les mains des voleurs et il y'en a toujours eu. On a ensuite coupé la tête des meurtriers et il y'en a toujours eu. Alors maintenant, voilà que des barbares hypersensibles pour les victimes veulent couper les couilles des violeurs, je suis dubitatif sur le résultat final d'une telle mesure. Tant que l'on ne s'attaquera pas à la cause que j'ai cité plus haut, vous pouvez couper des mains, des têtes ou des couilles autant que cela vous chantes, vous ne faisez qu'assouvir une pulsion vengeresse et j'aimerai savoir quoi vous couper pour ce cas?
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Tristan le Mar 25 Nov - 14:22

Révolte a écrit:
Le rôle de la prison devrait être de faire regretter leurs actes aux criminels, d'accord, mais a la place c'est l'école du crime.
Je suis d'accord, parfois la prison fait plus de mal que de bien (si on peut y voir un bienfait).

Enfin une chose est sur. Il fût une époque où l'on coupait les mains des voleurs et il y'en a toujours eu. On a ensuite coupé la tête des meurtriers et il y'en a toujours eu. Alors maintenant, voilà que des barbares hypersensibles pour les victimes veulent couper les couilles des violeurs, je suis dubitatif sur le résultat final d'une telle mesure. Tant que l'on ne s'attaquera pas à la cause que j'ai cité plus haut, vous pouvez couper des mains, des têtes ou des couilles autant que cela vous chantes, vous ne faisez qu'assouvir une pulsion vengeresse et j'aimerai savoir quoi vous couper pour ce cas?
Je suis d'accord, il faut s'attaquer à la cause (que je ne connais pas). Mais il est important pour les victimes qu'on lui confirme que le violeur est lui le coupable, car les victimes se sentent souvent coupable (je ne me suis pas assez défendu(e), etc). Et il faut que la victime n'aie pas peur de revoir son agresseur, alors les peines de 5 ans alors que la loi dit 15 c'est pas normal.(De plus je voudrais rajouter que le taux de récidive de 1,8% est surement sous estimé étant donné que la grande majorité des victimes de viol n'osent pas en parler à la police de peur de pas être cru, à cause de la honte, et peut être d'autres raisons encore).
avatar
Tristan
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 25
Opinions politiques : Aucune
Activité politique : Aucune

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Docteur Saint James le Mer 26 Nov - 10:48

Tristan a écrit:Mais en même temps on peut pas comparer un pays et une personne, ceux qui dirigent le pays changent souvent, mais une personne qui a commit un crime ne peut pas dire "ouais mais c'était avant c'était pas moi".

Tu postules donc pour une constance du moi.

Tu n'as jamais changé d'avis, regretté ? Tu ne t'es jamais trouvé très con en repensant des mois après à ce que tu avais dis ou fais ?

Le moi peut toujours évoluer.


Dernière édition par Padawan le Mer 26 Nov - 12:35, édité 1 fois
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 26
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Remus le Mer 26 Nov - 11:04

Tant que l'on ne s'attaquera pas à la cause que j'ai cité plus haut,


La cause est parfois hormonal, d'ou l'idée...


Tu n'as jamais changé d'avis, regretté ? Tu ne t'es jamais trouvé très con en repensant des mois après à ce que tu avais dis ou fais ?

Le moi peut toujours évoluer.

Ok mais en attendant on fait quoi? On attend que leur moi intérieur change?

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Docteur Saint James le Mer 26 Nov - 12:40

Remus a écrit:Ok mais en attendant on fait quoi? On attend que leur moi intérieur change?

On les met en prison, et on fait en sorte que la prison les fasse changer ; elle doit pour cela être une école de rettrappage, on doit pouvoir y voir des psy, s'y confier, reprendre ses études, apprendre un travail, mener une sorte de cure psychologique pour des gens qui n'ont bien souvent pas connu toutes ses chances. Une fois qu'ils ont changé, ils ne représentent plus un danger pour la société ; ils sont "guéris" et peuvent la servir. Et alors seulement la Justice a triomphée parce qu'elle a transformé un criminel en citoyen intègre. Elle a accompli quelque chose de positif. Si on l'enfermait à vie, ou si on l'enfermait 10 ans sans qu'il ait changé à sa sortie, alors la prison aura été inutile si ce n'est à défrustrer quelques vieux autoritaires.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 26
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Remus le Mer 26 Nov - 13:11

Et tu le certifies comment le changement?

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Authentiks le Mer 26 Nov - 13:12

Il fût une époque où l'on coupait les mains des voleurs et il y'en a toujours eu (...) j'aimerai savoir quoi vous couper pour ce cas?
C'est en effet une pulsion vengeresse, mais c'est quand même très rationnel. Le vol ou le meurtre peuvent s'expliquer par des méfaits de la sociétés envers les individus, qui en arrivent à ce genre d'extrêmité.
Le viol non, c'est comme tu l'as dit quelque chose d'hormonal. Si on veut réintégrer l'individu, on est obligé d'agir sur lui, car modifier son environnement ne servirait à rien. Soit on le castre chimiquement et reversiblement, soit on considères qu'on ne peut rien faire et on doit l'isoler de tout pendant toute sa vie.

Bon sinon d'accord avec Padawan, quoique quelque cas semblent irréparables. Aux US ils essayent de former les dealers au commerce, et ça a l'air de marcher super bien ! Ca c'est pour le vol... pour le meurtre, ça dépend des cas, mais le risque parait trop grand.
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Révolte le Mer 26 Nov - 15:38

La cause est parfois hormonal, d'ou l'idée...
Il existe des erreurs judiciaire. j'aimerai savoir si la castration chimique est réversible sans séquelles.
Voila les données que j'ai sur le sujet :

Traitement

Il n'est possible que si
le coupable reconnaît le caractère criminel de son comportement et s'il a donné
son consentement volontaire à la prise en charge médico-sociale. Le traitement
a pour but d'améliorer la qualité de vie du violeur et d'éviter la récidive. Il
accompagne la sanction pénale mais ne la remplace pas. Il ne guérit pas mais il
diminue les risques de récidive. Il associe selon les cas diverses techniques :
l'entraînement aux habiletés sociales, la modification éventuelle des préférences
sexuelles déviantes (enfants), l'éducation sexuelle, la psychothérapie
individuelle ou de groupe, le traitement hormonal.


Le traitement hormonal, dit
encore antiandrogène ou « castration chimique », est utilisé depuis très
longtemps dans certains pays. Il est généralement efficace, agit rapidement et
a peu d'effets secondaires gênants. Il peut être administré en comprimés chaque
jour (Androcur) ou en injections chaque mois ou tous les trois mois
(Décapeptyl, Enantone). Il a plusieurs effets positifs simultanés : diminution
du taux de testostérone plasmatique, ce qui entraîne une diminution de
l'excitation sexuelle aux stimuli déviants, diminution des fantasmes érotiques
déviants, diminution des érections spontanées.


Le vol ou le meurtre peuvent s'expliquer par des méfaits de la sociétés
envers les individus, qui en arrivent à ce genre d'extrêmité.
Le viol non, c'est comme tu l'as dit quelque chose d'hormonal.
J'ai dit que le viol n'etait pas qu'une histoire d'hormone mais une aussi une déviance sociale d'une domination d'un sexe par un autre.


Si on veut réintégrer l'individu, on est obligé d'agir sur lui, car
modifier son environnement ne servirait à rien. Soit on le castre
chimiquement et reversiblement, soit on considères qu'on ne peut rien
faire et on doit l'isoler de tout pendant toute sa vie.
Dans l'optique d'une réinsertion, je suis d'accord mais j'ai surtout l'impression qu'on aimerait accumuler les deux.
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Remus le Mer 26 Nov - 15:49

Il existe des erreurs judiciaire.

Un déréglement hormonal est démontrable scientifiquement, donc pas d'erreur possible.

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Chadagova le Mer 26 Nov - 17:45

Rémus a écrit:Et tu le certifies comment le changement?
Par un contrôle de qualité en fin de chaine !

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal
avatar
Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 25
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Remus le Mer 26 Nov - 18:57

On a déjà du mal à savoir ce qui se passe dans la tête d'un fou pour juger s'il est responsable...

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Chadagova le Mer 26 Nov - 19:34

Les cas pathologiques doivent-être traités par des médecins. On ne peut pas relâcher un tueur en série sans être sure à 100% qu'il ne récidivera pas. Mais ces cas sont minoritaires, nos prisons sont surtout peuplées de petits dealers, de voleurs ou de casseurs, de la petite criminalité dont les politiques sont en partie responsable. Commençons par réduire les inégalités en favorisant la solidarité.

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal
avatar
Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 25
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Remus le Mer 26 Nov - 19:50

en favorisant la solidarité.

En imposant la solidarité tu veux dire... Très heureux Roo j'taquine

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Peine de Mort

Message par Gregory le Mer 31 Déc - 3:44

Moi, en effet, je suis pour la peine de mort !
Evidemment, pas pour n'importe qui, mais essayons de se pencher du côté des familles de victimes qui ont été torturées, violées, battues, séquestrées ou autres.
Je pense que la peine de mort devrait être remise en question par ceux qui nous gouvernent.
Je pense sincèrement que beaucoup mériterait la peine de mort, je parle biensur des criminels les plus dangereux !
Vous pourrez me dire ce que vous avez envie mais je ne changerai pas d'avis car pour moi c'est une évidence et si un jour j'ai la chance de faire parti de cette hiérarchie politique j'en serais ravie de proposer la remise en question de cette fameuse peine de mort.
Je pense par dessus tout qu'on devrait faire subir aux criminels ceux qu'ils ont fait subir à d'autres.

Gregory
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Gregory le Mer 31 Déc - 3:47

Et sérieusement il faut arrêter d'envoyer les criminels en hôpital psychiatrique, c'est trop facile !
Dans ce cas là, on se fait tous passer pour "fou" et puis on supprime les prisons car il y aura plus personne !

Gregory
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Chadagova le Mer 31 Déc - 9:03

Tu conçois la peine de mort comme une vengeance ; ta vision de la justice est erronée.

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal
avatar
Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 25
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Docteur Saint James le Mer 31 Déc - 9:50

Gregory a écrit:Vous pourrez me dire ce que vous avez envie mais je ne changerai pas d'avis

Et ben alors bonne journée mon loulou !
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 26
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Révolte le Mer 31 Déc - 14:08

Vous pourrez me dire ce que vous avez envie mais je ne changerai pas d'avis
C'est le propre du con Rolling Eyes
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par perrine le Jeu 1 Jan - 13:32

Très heureux pour revolte


Mais sinon il y a un point qu'il soulève qui n'est pas faux, c'est le fait que des gens se font passer pour irresponsable alors qu'ils sont totalement conscient. Mais j'ose esperer que les medecins voient clairs dans leur jeu
avatar
perrine
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 156
Opinions politiques : aucune
Activité politique : aucune

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Révolte le Jeu 1 Jan - 15:34

Mais sinon il y a un point qu'il soulève qui n'est pas faux, c'est le fait que des gens se font passer pour irresponsable alors qu'ils sont totalement conscient. Mais j'ose esperer que les medecins voient clairs dans leur jeu
Généralement ceux qui sont internés sont des schizophrènes ou des patients atteinds d'autres pathologies mentales.
Evidemment rien n'excuse leurs gestes, et étant une menace pour autrui, ils ne peuvent circuler librement.
Toutefois, ils ont des circonstances "atténuantes". Il faut cesser de croire que l'on met à l'hôpital psy des criminels à tout va, cet encadrement répond à des pathologies précises et particulières.
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Révolte le Lun 5 Jan - 21:35

Il faut aussi savoir que les prisons sont remplis de cas qui devraient être traités en hôpital psy, pour beaucoup ils sont atteints de déficiences mentales. Alors ils seraient temps d'arrêter de fantasmer que des meurtriers parfaitement conscients de leurs actes soient interner dans un établissement de santé. Ce n'est absoluement pas le cas, pour la simple et bonne raison qu'ils n'existent pas assez de structures pour acceuillir ceux atteints d'une déficience.
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Révolte le Mer 31 Mar - 10:08

L'idée général est: La peine de mort, oui, pour les violeurs et les pédophiles. Cette idée, nous la retrouvons ici mais aussi dans tout les sites portant un débat sur la peine de mort.
Voici une histoire qui peut être vous permettra de réfléchir un peu plus : Loïc Sécher.
Ne croyez pas que cette histoire est rarissime, nous les trouvons par dizaines sur internet.
De plus, si on autorise la peine de mort pour un violeur aujourd'hui, demain pourquoi pas les assassins. Tuer une femme de 30 coups de couteaux devant son enfant est tout aussi horrible.
Je suis revenu en arrière et l'on parle de castration chimique voire mécanique. Certains seront près à enlever la dignité et la virilité d'un innocent? Chad, nous dit, page 10, on ne castre pas si il y'a un doute, comme si les juges condamnait sur un doute, il est bien connu que les prisons sont peuplées d'innocents pour la justice... Je m'imagine bien le juge expliquer à un présumé violeur qu'il sera castré parce qu'ici nous sommes sûr mais que son voisin condamné à la même peine ne le sera pas, car nous hésitons encore sur son cas....

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Remus le Mer 31 Mar - 16:54

Une castration chimique et je crois réversible.

Il me semble que cette solution ne devrait s'adresser qu'aux récidivistes.

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par worldpeace le Ven 2 Avr - 11:21

Révolte a écrit:Je m'imagine bien le juge expliquer à un présumé violeur qu'il sera castré parce qu'ici nous sommes sûr mais que son voisin condamné à la même peine ne le sera pas, car nous hésitons encore sur son cas....
Et pourtant, ce serait bien là davantage de mesure. Je crois qu'il faudrait distinguer les condamnations selon le niveau de certitude et prendre des mesures selon.

Je sais pas si ça a été déjà dit, mais là en y pensant je me dis qu'il ne faut pas condamner à mort, à moins qu'il soit clairement démontré plusieurs choses :
A - que la personne est clairement un criminel, qu'il y a très peu de doute
B - qu'il n'y a pas de possibilité de rééduquer les personne ni de la relâcher dans la nature sans avoir un risque élevé de récidive
C - que le fait de s'occuper de cette personne à vie pour protéger la société est une charge trop importante que la société ne souhaite pas porter

Dans de nombreux cas, il me semble qu'on aurait des solutions. Quant à savoir s'il faut que la société paie pour s'occuper de ces gens, cela dépend de la prospérité. On pourrait imaginer une société (D) très pauvre où déjà les gens n'ont pas de quoi manger, et dans ce cas, on ne va pas s'occuper d'une personne parce qu'elle est criminelle, ce serait la morale à l'envers. Dans ce cas, on pourrait proposer deux alternatives au prisonnier : ou bien il travaille dans sa prison et alors il n'est plus une charge, ou bien il est éliminé. Comme ça, toute proportion gardée, on laisserait encore le choix à l'individu.

Le problème bien entendu, c'est des dérives possibles, où l'on va arriver dans ce schéma alors que les conditions A, B, C et D ne sont pas réunies. C'est un objectif du grand capital, en effet, il y a beaucoup de bénéfices à se faire avec des prisonniers, c'est un marché fermé, on peut leur faire payer n'importe quel prix pour ce qu'ils achètent et on peut leur donner des salaires de misère sous des jolis noms comme prime pour la réinsertion. A ce moment-là, pour le grand capital, les prisons sont un peu comme un eldorado.

worldpeace
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 879
Opinions politiques : Limitation du capital
Activité politique : Distribution de tracts

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum