Présentation Ramon Mercader

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par UMFA le Mer 14 Juil - 15:04

Comment assimiles tu le fait que De Gaulle soit la nouvelle référence
des fascistes et proto-fascistes français, Pétain était dépassé et trop
connoté...?


Comme toutes les personnalités politiques, il est facile de détourner ses actions, ses idées et ses principes pour en faire un symbole de fascisme. Comme toutes les personnalités politiques fortes, il fait débat. Comme toutes les personnalités politiques populaires, il suscite des convoitises. Et puis... il ne peut pas éviter le syndrome présidentiel... Comme tous les présidents de la république française, soit il est considéré comme inactif soit comme un fasciste... Alors ceux qui l'idolâtre comme un symbole de haine ne méritent même pas qu'on y prête attention. Enfin pour ma part.

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte

UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par Remus le Mer 14 Juil - 15:32

Mon Dieu, il va falloir faire le ménage.

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant

Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 25
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par NB-Helvetia le Mer 14 Juil - 16:32

tu n'as rien d'un NS ou un NB, et
"métapolitique panarchiste" n'est qu'une expression pédante vide de
contenu. en réalité tu es un libertarien de tendance hoppéenne (ce qu'on
pourrait appeler un libertarien-nationaliste, mais l'expression est
impropre).
Pas d'accord ! le panarchisme est métapolitique parce qu'au-dessus de la politique. C'est tout con. Sinon je suis bien NS/NB mais je prends le cadre panarchiste comme fenêtre d'action.

Après Staline ce n'était plus du socialisme hein!
C'est pourtant ce que je dis, pour en arriver là il a bien fallu quelque chose. J'accuse le pouvoir tout simplement.

Pas pour être heureux, pour vivre.
Sauf que je veux vivre heureux. Puis tu me causes de gens qui crèvent de faim. Tu sais ce que te répondras un prolo ici ? j'ai ma TV, ma bouffe, mon lit, mon petit confort quoi de plus ? voilà où on en est.

J'en ai rien à battre qu'un citoyen X se dise malheureux parce qu'il n'a pas de piscine
C'est pathétique et ?

L'impérialisme s'est toujours fait au nom de la "liberté".
De nombreux crimes se sont fait au nom du "communisme". Et alors ? ça change quoi ? un argument bidon.

Tu es immonde, tu vas restreindre sa liberté de polluer?
Sors moi pas de bêtises de ce genre, la Liberté c'est pas "je fais ce que je veux et j'écrase les autres", ça c'est de la tyrannie.

C'est très bien, mais les mexicains en question se battaient pour l'anarchisme et le communisme.
Et ? pourquoi ce "mais" ? ils se battent pour leur Liberté.

C'est au nom de la "liberté" des patrons sur leurs entreprises que l'armée a tirée sur le peuple.
Encore l'argument bateau, ça fait quoi qu'ils parlent de liberté s'ils défendent de facto le contraire ?

Ouais ouais ça fait que deux-trois siècles que ce discours est largement répandu
Et que parfois il y a eu écho, ce qui engendre révolte et révolution.

C'est vrai que X, ouvrier, peut quitter son boulot. Il aura la parfaite liberté de mourir de faim dans la rue, car Y aura la liberté de ne pas lui vendre de bouffe si il n'a pas d'argent et Z de ne pas le loger si il ne paye pas.
Un jour tu découvriras le monde merveilleux du salariat!
Une vraie prison oui, mais qu'ils se lèvent tous ces ouvriers, qu'ils revendiquent leur Liberté de vivre. Le parasite sans son hôte ne peut plus rien, comment fera-t-il ses bénéfices sans salariés à parasiter ?

Vu ton niveau de politisation, ça n'a pas l'air particulièrement difficile.
La bave du crapeau n'atteindra pas la blanche colombe.

Maiiis non, ils sont libres de mourir de faim dans leur pays, alors ils préfèrent librement tenter leur chance ailleurs. C'est un peu les joies de ton système.
Bof, l'immigration est forcée. La Liberté c'est l'absence même de ce pouvoir asservissant.

Et personne ne viendra t'aider. Une enquête ruinerait toute liberté de l'accusé!
Celui qui me menace, menace ma Liberté, il est donc opposé à la Liberté. Je ne vois donc pas pourquoi il aurait le droit d'en bénéficier, ce serait laisser libre cours à la tyrannie. D'où le "pas de Liberté pour les ennemis de la Liberté". Encore une fois la Liberté c'est pas "je fais ce que je veux".

Personne n'est jamais autonome, ou presque.
Pas d'accord, je suis parfaitement conscient et responsable de mes actes. Puis si personne n'est autonome on ne devrait même pas vous laisser au pouvoir.

Y a des pauvres qui votent à droite.
Tu aurais même pu t'arrêter à "qui votent".

Le jour où les cons voleront on vivra à l'ombre.
Ou tu seras chef d'escadrille ! Sans rancune camarade ! je pouvais pas laisser passer ça.

Vas retrouver nos millions de disparus, vas dire à tous les morts que c'était faux, vas dire aux centaines de milliers de survivants encore tatoués que ce sont des menteurs...
Je ne crois simplement pas aux chambres à gaz et l'extermination systématique. Alors des morts il y en a eu, en fait c'est surtout une épidémie de typhus qui a causé les ravages. Je nie aussi l'holodomor si ça peut te faire plaisir.

Quand on voit la composition des groupes NS et autres
Sauf que je me coltine pas ces gogol88. Puis quasi tous sont constructivistes. Alors bon !

Tout le monde sait que l'Iran finance le Hezbollah. Et alors?
Le Hezbollah est un mouvement type de l'Islam social, qui vise à donner une vitrine respectable au chiisme, oui. Et alors?
Il n'y a pas qu'un rapport de finance. La création même du Hezbollah a commencé avec une bande de Gardien de la Révolution qui ont débarqué au Liban et ils ont parfaitement compris comment employer la révolte sociale. Puis le Hezbollah n'existe pas qu'au Liban. Il y a le hezbollah kurde (qui finance le PKK marxiste au passage) ou encore le hezbollah azéri. Un hezbollah irakien est en formation.
Hassan Nasrallah est l'un des plus fidèle serviteur de l'Iran. Donc oui, l'Iran s'approprie le flambeau de la révolte populaire, pour ses intérêts bien sûr.

C'est leur liberté de te côtoyer!

NB-Helvetia
Démago
Démago

Nombre de messages : 391
Age : 24
Opinions politiques : Socialiste, communiste, patriote au sens non-étatiste
Activité politique : Débats et lectures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par Révolte le Mer 14 Juil - 16:45


Après Staline ce n'était plus du socialisme hein! Il est temps de se réveiller!
Staline n'a rien inventé, il a éffectué quelques remaniements dans l'état bolchévique de Lénine, changé quelques détails mais le totalitarisme qu' a fait preuve l'état stalinien ne sort pas d'un chapeau magique, il est la conséquence logique de l'état bolchévique comme il fût dès ses premiers jours.

À lire : Voline

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy

Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par R.Mercader le Mer 14 Juil - 23:04

Comme toutes les personnalités politiques, il est facile de détourner
ses actions, ses idées et ses principes pour en faire un symbole de
fascisme. Comme toutes les personnalités politiques fortes, il fait
débat. Comme toutes les personnalités politiques populaires, il suscite
des convoitises. Et puis... il ne peut pas éviter le syndrome
présidentiel... Comme tous les présidents de la république française,
soit il est considéré comme inactif soit comme un fasciste... Alors ceux
qui l'idolâtre comme un symbole de haine ne méritent même pas qu'on y
prête attention. Enfin pour ma part.

Au contraire je trouve ça passionnant. Entre le SAC, le MIL et autres milices nationalistes anticommunistes et gaullistes, et les fascistes de l'époque, la différence était minime.
C'est plus une lutte interne à l'impérialisme.

Staline n'a rien inventé, il a éffectué quelques remaniements dans
l'état bolchévique de Lénine, changé quelques détails mais le
totalitarisme qu' a fait preuve l'état stalinien ne sort pas d'un
chapeau magique, il est la conséquence logique de l'état bolchévique
comme il fût dès ses premiers jours.

"Après la période de Staline". Joseph était un pur continuateur de Lénine qui a fort bien mis en place le socialisme.
"Totalitaire" est un terme de propagande servant à mettre dos à dos progressistes et réactionnaires (communistes et nazis) dans le but de rendre plus doux une réaction "tranquille" ou un conservatisme.


Sauf que je veux vivre heureux. Puis tu me causes de gens qui crèvent de
faim. Tu sais ce que te répondras un prolo ici ? j'ai ma TV, ma bouffe,
mon lit, mon petit confort quoi de plus ? voilà où on en est.

Bah non. Le peuple actuellement est extrêmement mécontent. Alors attends qu'ils ont faim et tu verras.

De
nombreux crimes se sont fait au nom du "communisme". Et alors ? ça
change quoi ? un argument bidon.

"Des crimes"? Précises?
Ce n'est pas un argument bidon. Toi aussi tu utilises la "liberté" pour ensuite te référer au nazisme. Je ne vois pas de quel droit tu te places au dessus de ceux qui ont ainsi dévoyé le terme de liberté.

Sors moi pas
de bêtises de ce genre, la Liberté c'est pas "je fais ce que je veux et
j'écrase les autres", ça c'est de la tyrannie.

Elle sera toujours qualifiée de "défense de la liberté".

Et ? pourquoi ce "mais"
? ils se battent pour leur Liberté.

Non; ils se battent pour un état social, contre la pseudo-liberté des patrons. Et dans les révoltes (Oaxaca et autres) c'était une partie minime de la population qui avait le rôle d'avant garde, plus consciente et politisée que les autres.
Un scénario typiquement léniniste.

Encore l'argument bateau, ça fait
quoi qu'ils parlent de liberté s'ils défendent de facto le contraire ?

Tu feras pareil. Y aura jamais de juge suprême de e qu'est la liberté.


Une
vraie prison oui, mais qu'ils se lèvent tous ces ouvriers, qu'ils
revendiquent leur Liberté de vivre. Le parasite sans son hôte ne peut
plus rien, comment fera-t-il ses bénéfices sans salariés à parasiter ?

Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'allu
Allez, vas dans une usine et sors ton discours. Pense à te filmer qu'on puisse partager l'hilarité des travailleurs.


Bof, l'immigration est forcée. La
Liberté c'est l'absence même de ce pouvoir asservissant.

Forcée où?
Elle n'est forcée que par la liberté économique des oppresseurs.

Celui qui me menace, menace ma Liberté, il
est donc opposé à la Liberté. Je ne vois donc pas pourquoi il aurait le
droit d'en bénéficier, ce serait laisser libre cours à la tyrannie. D'où
le "pas de Liberté pour les ennemis de la Liberté". Encore une fois la
Liberté c'est pas "je fais ce que je veux".

Exactement.
"Ennemis de la liberté". Ou "terroristes". Le qualificatif que toute dictature a toujours utilisée pour supprimer la liberté de ses opposants, au nom de la liberté.
Traite tout le monde d'ennemi de la liberté, tu n'auras même pas besoin de preuves.


Pas d'accord, je
suis parfaitement conscient et responsable de mes actes. Puis si
personne n'est autonome on ne devrait même pas vous laisser au pouvoir.

Tu confonds autonomes, conscient, responsable.
Tu peux être les deux derniers mais tu n'es pas le premier. Plus d'internet = plus de NB-Helvetia.

Ou tu seras chef
d'escadrille ! Sans
rancune camarade ! je pouvais pas laisser passer ça.

Je t'en veux pas j'ai hésité à sortir ça ("toi au moins tu auras une belle vue") Clin d'oeil

Je ne crois
simplement pas aux chambres à gaz et l'extermination systématique. Alors
des morts il y en a eu, en fait c'est surtout une épidémie de typhus
qui a causé les ravages. Je nie aussi l'holodomor si ça peut te faire
plaisir.

La croyance contre la science. Et je ne nie pas l'Holodomor (le pense que la famine a été bien réelle mais instrumentalisée).

Il n'y
a pas qu'un rapport de finance. La création même du Hezbollah a
commencé avec une bande de Gardien de la Révolution qui ont débarqué au
Liban et ils ont parfaitement compris comment employer la révolte
sociale. Puis le Hezbollah n'existe pas qu'au Liban. Il y a le hezbollah
kurde (qui finance le PKK marxiste au passage) ou encore le hezbollah
azéri. Un hezbollah irakien est en formation.
Hassan Nasrallah est
l'un des plus fidèle serviteur de l'Iran. Donc oui, l'Iran s'approprie
le flambeau de la révolte populaire, pour ses intérêts bien sûr.

Grand bien leur en fasse.
Moi je suis du côté du peuple, pas des hayatollas, des dictateurs et des colonels.

R.Mercader
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 172
Opinions politiques : MLM

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par NB-Helvetia le Jeu 15 Juil - 11:00

Bah non. Le peuple actuellement est extrêmement mécontent. Alors attends qu'ils ont faim et tu verras.
En France peut-être, mais pas ici. Puis quand il s'agit de râler ça y va, mais quand il faut passer à l'action il y a moins de monde. C'est nettement plus coool regarder le foot.
Puis franchement qu'ils crevent de faim, ça les réveillera.

Toi aussi tu utilises la "liberté" pour ensuite te référer au nazisme.
Sauf que je ne l'impose à personne, alors que tes impérialistes usent de la coercition. Puis je ne réfère pas au moustachu qui a crevé comme un rat dans son bunker. Il a bien raté.

Elle sera toujours qualifiée de "défense de la liberté".
Mais c'est faux, cela n'est en rien la défense de la "liberté", mais c'est la défense de la coercition.

Non; ils se battent pour un état social, contre la pseudo-liberté des patrons.
Et donc le droit de vivre librement, hors de la tyrannie capitalistique. Peu importe leur idéologie, ils se battent de facto pour la Liberté, comme les zapatistes qui se réclament ouvertement libertaires.

Tu feras pareil. Y aura jamais de juge suprême de e qu'est la liberté
Mais il est possible d'établir un raisonnement tout simple pour voir qui menace la Liberté de qui et donc la Liberté tout court. Ces révolutionnaires se détachent de l'emprise de la société capitaliste. Jusque là, aucune liberté n'est violée. Mais la bourgeoisie, consciente du danger que cela représente pour ses intérêts agresse les révolutionnaires. Il y a là violation de la Liberté. Je ne vois pas en quoi il y a une liberté économique à défendre.

Traite tout le monde d'ennemi de la liberté
Il faut que ça se tienne. Menacer quelqu'un c'est menacer de nuire à sa Liberté.

Allez, vas dans une usine et sors ton discours. Pense à te filmer qu'on puisse partager l'hilarité des travailleurs.
Ils en riront autant du marxisme, pour ensuite retourner devant leur TV. Alors qu'ils en rient, on verra combien de temps ça durera.

Forcée où?
Elle n'est forcée que par la liberté économique des oppresseurs.
Une "liberté" qui ne va que dans un sens c'est de la tyrannie, rien à voir avec la Liberté.

Tu peux être les deux derniers mais tu n'es pas le premier. Plus d'internet = plus de NB-Helvetia.
Tant pis hein ! je peux m'en passer.

La croyance contre la science.
Quelle science ? les chambres à gaz sont des reconstitutions. Il n'y a aucune preuve et les témoignages ça ne vaut pas grand chose. On a aussi des témoignages de "pauvres petits innocents" internés dans un goulag communiste et qui s'avèrent être des menteurs.

je pense que la famine a été bien réelle mais instrumentalisée
Oui plutôt, je me suis mal exprimé.

NB-Helvetia
Démago
Démago

Nombre de messages : 391
Age : 24
Opinions politiques : Socialiste, communiste, patriote au sens non-étatiste
Activité politique : Débats et lectures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par Remus le Jeu 15 Juil - 17:07

Pauvre jeunesse qui admire Staline... Rolling Eyes

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant

Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 25
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par NB-Helvetia le Jeu 15 Juil - 20:23

Il avait une bonne tête :









NB-Helvetia
Démago
Démago

Nombre de messages : 391
Age : 24
Opinions politiques : Socialiste, communiste, patriote au sens non-étatiste
Activité politique : Débats et lectures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par Camarade Troska le Sam 17 Juil - 12:18

Han !
Faut que je sois en Grece pour aue des mecs interessant se pointent !
Bigre !

Bref, vivement mon retour, j`ai plein de chose a dire sur le bonhomme.
Bienvenue a toi cependant camarade et au plaisir.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels

Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 25
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par NB-Helvetia le Sam 17 Juil - 15:44

Ah raconte ton voyage !

NB-Helvetia
Démago
Démago

Nombre de messages : 391
Age : 24
Opinions politiques : Socialiste, communiste, patriote au sens non-étatiste
Activité politique : Débats et lectures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par 14B le Sam 17 Juil - 17:36

Bienvenu à toi "camarade".
Un bolchevique pur jus non ? (est tu capable de reflechir autrement ?)
Tu peux deja me considerer comme l'hitlero-trotskyste de service Mort de rire
J'aurais quelques questions comme tu y repond (et si ça n'engage que toi ou implique ton ideologie):

- Que pense tu des Juifs ?
- Quid du sionisme ?
- Que pense tu des homosexuels ?
- Que pense tu du NS en general ?
- Que pense tu de l'anarchie ?
- un paysan qui a un champ, doit on le collectiviser aussi ? (quoique y a plus de "vrais" paysans maintenant)
- concernant la famille ?
- Ne pourrait on pas dire que tu est un "fasciste rouge" ?
- Que pense tu de l'ethno-differencialisme/ethno-separatisme ?
- dans le contexte actuel, comment parvenir à tes idées ? (une revolution ok, avec qui, comment ...on est plus en 1917)
- est tu pour un etat tout puissant comme l'URSS ou la chine de Mao, ou le "communalisme" plus ou moins autogéré?
- dans la vraie vie, t'est tout seul ideologiquement parlant ? t'est dans une organisation ? vous êtes 3 ?

pourquoi une telle haine contre Trotsky ?
maintenant que j'y pense, ce type est le mal incané.

qu'il a défendu le patronat, qui l'a en échange financé; que pour protéger les même junkers, il a supprimé l'aile gauche du parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP)
pouarf, j'avais deja expliqué ça à NB helvete, en fait c'est pas faux mais c'est tellement plus compliqué et relatif, et l'aile droite en a autant bavé.
Et puis papy mario a aussi eu son gateau du patronat, pour moi ça veut rien dire.
puis le but c'est pas d'être "le plus a gauche possible" non plus, c'est un peu pareil que staliniste/trotskyste.

combattre l'influence des courants réactionnaires employant l'obscurantisme.
C'est le cas notamment des tendances complotistes animées par les nationalistes-révolutionnaires / tierceristes.
qu'est ce que "reactionnaire" alors ?
et ça veut dire que tu ne crois pas dans les theses du nouvel ordre mondial approchant ou de l'hyperclasse apatride ?

Quand on voit la composition des groupes NS et autres, j'espère pour vous que vous avez des chèvres.
rhoo non ça va, pas plus que chez les commies hein.
Allez, vas dans une usine et sors ton discours. Pense à te filmer qu'on puisse partager l'hilarité des travailleurs.
je crois que ça serait valable pour toutes les declinaisons socialistes, et quand ils auront faim, ils gueuleront mais se leveront pas, comme d'hab.
@Remus.
Pauvre jeunesse qui admire Staline...
retour de baton face au liberalisme (qui n'en est pas un pour toi, ok, ...), je suis au chomage et ça me fait pas marrer ces histoires de liberalisme donc voilà quoi, je les comprends.


Dernière édition par 14B le Dim 18 Juil - 12:46, édité 1 fois

14B
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 617
Opinions politiques : ethno-collectiviste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par UMFA le Dim 18 Juil - 9:45

Il avait une bonne tête :

Hitler qui visite l'école dans laquelle il allait, a également une bonne tête...

maintenant que j'y pense, ce type est le mal incané.

Parce qu'il voulait lutter contre le fascisme ?

je crois que ça serait valable pour toutes les declinaisons socialistes,
et quand ils auront faim, ils gueuleront mais se leveront pas, comme
d'hab.

Tout le monde n'a pas l'envie révolutionnaire que vous êtes nombreux à défendre ici ( avec à chaque fois une version différente...).

Pauvre jeunesse qui admire Staline...

Faut quand même être à un certain niveau de mal-être pour admirer l'un des plus grands meurtriers de l'histoire.

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte

UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par Remus le Dim 18 Juil - 9:50

etour de baton face au liberalisme (qui n'en est pas un pour toi, ok, ...), je suis au chomage et ça me fait pas marrer ces histoires de liberalisme donc voilà quoi, je les comprends.
Nous ne sommes pas dans un régime libéral, et d'ailleurs quel est le rapport entre s'ériger contre un système et adorer un assassin et un fiasco politique?
La réaction enlève t-elle la réflexion critique et l'intelligence?
Moi même je suis en réaction face au système, je ne me met pas à adorer un tel personnage qui, pour moi, arrive au même rang qu'Hitler.

Enfin bon, de toute façon ce forum est en train de sombrer dans la discussion de comptoir entre pseudo révolutionnaires qui pensent avoir compris la vie mieux que personne.

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant

Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 25
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par UMFA le Dim 18 Juil - 10:36

Enfin bon, de toute façon ce forum est en train de sombrer dans la
discussion de comptoir entre pseudo révolutionnaires qui pensent avoir
compris la vie mieux que personne.

On est tout à fait d'accord. Le dialogue avec eux est impossible puisque, de toute façon, les avis autres que les leurs sont démoniaques...

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte

UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par 14B le Dim 18 Juil - 11:26

UMFA a écrit:
Il avait une bonne tête :

Hitler qui visite l'école dans laquelle il allait, a également une bonne tête...
comme quoi on a pas tort de faire du delit de sale gueule et du merite de bonne tête.

Parce qu'il voulait lutter contre le fascisme ?
euh non.

Tout le monde n'a pas l'envie révolutionnaire que vous êtes nombreux à défendre ici ( avec à chaque fois une version différente...).
oui, et ? perso, ceux qui ne se battent pas pour eux mêmes, ils rouleront bien sous les chenilles des chars, les notres ou les ennemis.

Faut quand même être à un certain niveau de mal-être pour admirer l'un des plus grands meurtriers de l'histoire.
Jesus, boudha, mahomet, churchill, louis 14, au final il faudrait jeter toutes ideologies ?

@Remus
pseudo révolutionnaires qui pensent avoir compris la vie mieux que personne.
affirmation arbitraire Mort de rire
Nous ne sommes pas dans un régime libéral
dans ton raisonnement on le sera jamais, sauf que en politique logique, l'absolu est inateignable, c'est le sens du vent qu'on juge.

Moi même je suis en réaction face au système
et comment le demonte tu ? en donnant raison à ses promoteurs ? scratch

nous sommes au comptoir et tu est le tavernier geek

14B
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 617
Opinions politiques : ethno-collectiviste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par Remus le Dim 18 Juil - 11:45

dans ton raisonnement on le sera jamais, sauf que en politique logique, l'absolu est inateignable, c'est le sens du vent qu'on juge.
Précisément non, l'heure est au planisme mondialiste mon grand.

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant

Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 25
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par 14B le Dim 18 Juil - 11:55

que ça devienne mondial ne change rien a l'affaire, on va dans le mur, et ça sera mondial. le retour de baton aussi.

14B
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 617
Opinions politiques : ethno-collectiviste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par Remus le Dim 18 Juil - 15:47

Ce n'est pas l'aspect mondial qui était en débat mais de savoir si nous allions vers un processus de libéralisation ou l'inverse Rolling Eyes

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant

Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 25
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par 14B le Dim 18 Juil - 15:57

oui on y vas vers le rêve à jacky attali, et
on va dans le mur, et ça sera mondial. le retour de baton aussi.

14B
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 617
Opinions politiques : ethno-collectiviste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par Windreaver le Dim 18 Juil - 20:41

Au risque de paraître provoquant, et bien que n'étant pas stalinien, je trouve que le retour du symbole Staline n'est pas anodin : en effet, c'est le retour de bâton face à une élite trop souvent impunie (Staline n'y est pas allé de main morte avec les bourgeois, justement) et aussi la réhabilitation d'un personnage très critiqué par l'idéologie de droite. Si l'idéologie de droite devient moins crédible, Staline reprend en retour de la crédibilité, c'est logique.

Il faut rappeler aussi que de nombreux crimes ont été commis au nom du libéralisme, et que des grands pontes du mouvement comme Ayn Rand ont une idéologie sans doute tout autant dangereuse.

Windreaver
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 132
Opinions politiques : Marxiste-Léniniste-Maoïste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par Authentiks le Dim 18 Juil - 22:06

C'est le retour de bâton de la misère engendrée par les Etats socialistes et injustes. Ajoutons que cette chère Education Nationale fait croire à n'importe qui qu'il est capable de comprendre le monde avec les outils qu'elle donne alors qu'elle les formate complètement; pas étonnant donc que Staline, au même titre que le gaullisme d'ailleurs, retrouve un peu de jus parmi l'inculture formatée systémisée.

Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 25
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par 14B le Lun 19 Juil - 7:30

on a pas du avoir la même "education nationale" ("mussolini, mao, hitler, staline sont de sales socialistes mega-meurtriers pouaaaaaah")
le PS et le NPA où vont en masse les profs, c'est pas ça le socialisme hein, ils ont les mêmes idées que Hayek et s'entendent bien avec leurs potes de droite voire d'extreme droite sur l'essentiel.
Là dessus on sera jamais d'accord, pour vous on est en URSS (alors que l'UE a prouvé que l'URSS peut être ultraliberale) et rien n'est liberal, mais tout ce qui vas pas est "socialiste" et le bien et beau est liberal.
Ben moi c'est l'inverse. Je comprend pas qu'on puisse nier que on se liberalise quand même et que comme par hasard, les ennuis commencent.
Y a moins de misère à Cuba (malgré le blocus) que à Haiti, chercher l'erreur.

14B
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 617
Opinions politiques : ethno-collectiviste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par Authentiks le Lun 19 Juil - 9:15

Oh que si on a du l'avoir, les profs bien-pensants socialistes crachent peut-être sur Staline, mais pas sur le communisme soviétique en lui-même. Les même idées que Hayek je crois pas ou alors tu l'as jamais lu. Qu'appelles-tu l'essentiel ?

Je ne vois pas comment l'URSS peut-être ultralibérale, d'une manière ou d'une autre. Un capitalisme étatique est au strict opposé du libéralisme. Tout les maux ne sont pas à attribuer au socialisme bien sur, mais il est un courant à bannir du fait de sa croyance en un super-Etat à même de décider pour tous, ce qui s'apparente à une dictature pure et simple. A ce titre l'anarchie fait figure d'exception parmi les courants socialisants.

Si Haiti était communiste, ça changerait quelque chose à sa misère ?

Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 25
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par 14B le Lun 19 Juil - 10:14

tu prend l'URSS, tu remplace tout ce qu'il y a de socialiste par du liberalisme, mais tu garde les appareils d'etats, la burocratie, le big brother, la bienpensée unique, la nomenklatura (hyperclasse), etc
en fait, l'UE c'est precisement ça, le liberalisme imposé par un super-etat comme phase de transition, on transpose le leninisme version hayek.
les 2 (communisme et liberalisme) visant a abolir les frontières (pas que je sois nostalgique des etats pourris, mais un etat mondial unique ne me tente pas plus)

si haiti etait communiste, ben elle serait comme Cuba plutot, même si d'autres facteurs entrent en jeu, mais là c'est independant du debat socialisme/liberalisme, c'est plus le cosmopolitisme et la situation naturellement defavorable.

14B
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 617
Opinions politiques : ethno-collectiviste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par Authentiks le Lun 19 Juil - 16:51

tu prend l'URSS, tu remplace tout ce qu'il y a de socialiste par du liberalisme, mais tu garde les appareils d'etats, la burocratie, le big brother, la bienpensée unique, la nomenklatura (hyperclasse), etc
Précisément tout cela est à l'opposé du libéralisme, et Hayek combat le super Etat que tu décris.

les 2 (communisme et liberalisme) visant a abolir les frontières (pas que je sois nostalgique des etats pourris, mais un etat mondial unique ne me tente pas plus)
Non, le communisme vise à abolir les frontières alors que le libéralisme donne la possibilité de ne plus en tenir compte si nécessité/envie.

d'autres facteurs entrent en jeu, mais là c'est independant du debat socialisme/liberalisme
Effectivement,le communisme ne changerait rien. Haiti n'est pas pauvre à cause du libéralisme (ou parce qu'elle n'est pas communiste), mais pour des raisons indépendantes

Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 25
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Ramon Mercader

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum