salutation

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: salutation

Message par Authentiks le Dim 4 Juil - 13:15

Ma question ne portait pas la dessus. Je te demande si tu as reçu une quelconque influence vietnamienne (disons asiatique pour voir plus large) qui aurait influé sur ta position politique ?

Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 25
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Actanonverba le Dim 4 Juil - 13:20

Non je ne pense pas. Sinon, ayant été la ba, voir toute la spendeur Dun régime communiste ( et celui ci est modéré )


Exécution sommaire pas loin de mon immeuble, Internet contrôlé, les élites du parti en BMW etc..

Actanonverba
Chef de section
Chef de section

Nombre de messages : 58
Opinions politiques : Européaniste révolutionnaire/ identitaire
Activité politique : Casseur de télévisions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Authentiks le Dim 4 Juil - 14:07

Oui, la dérive logique du socialisme.

Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 25
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par AleX-fr le Dim 4 Juil - 14:13

Bienvenue Actanonverba ! Content de voir un Identitaire sur ce forum, ça permet une certaine diversification des idées politiques. Au plaisir de discuter avec toi Clin d'oeil

AleX-fr
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 29
Age : 25
Opinions politiques : National-Catholique
Activité politique : Débat & militantisme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Camarade Troska le Dim 4 Juil - 14:15

Authentiks a écrit:Oui, la dérive logique du socialisme.
Non, elle n'est pas " logique ".

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels

Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 25
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Actanonverba le Dim 4 Juil - 14:56

L'anarchisme de droite ...

Ha ! Vaste programme

il est caractérisé par le mouvement des hussards,avec des écrivains tels nimier, blondin, anouilh , Céline ...

en plus d'un genre literraire sainglant qui se veut une reponse a Sartre C'est l'antigaullisme d'après guerre et la haine vicérale de la république democratique ainsi que des journalistes
ce sont toutes les valeurs de la chevallerie : refus total du pathétisme, c'est la force ( morale et physique)

c'est aussi le plaisir du "petit vice" . La chairre, les paradis artificiels.Ils aimaient la boisson et passer leurs nuits de bars en bars a se saouler( surout nimier ) en bon dandy a réciter des poèmes.
Mais cependant ils étaient contre le FLN et pro-OAS ce que je ne cautionne pas ( comment aujourd'hui combattre l'invasion sans accepter celle comise en Algérie même si je reste objectif vis a vis des événements )
c'est l'amour du beau, du vrai et de l'archaisme mais aussi de la machine qui est considérée comme seule beauté de l'époque moderne ( la laide époque )

ils avaient des tendances royalistes pour certains, ce qui n'est pas mon cas.
Ils prônaient un individualisme fort et je me démarque en prônant un colectivisme .

C'est aussi et surtout la volonté de ne jamais se plier au système

Actanonverba
Chef de section
Chef de section

Nombre de messages : 58
Opinions politiques : Européaniste révolutionnaire/ identitaire
Activité politique : Casseur de télévisions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par ITT le Dim 4 Juil - 15:17

royaliste et individualiste, ça me parait assez contradictoire.

ITT
Démago
Démago

Nombre de messages : 437
Opinions politiques : Communiste Libertaire
Activité politique : alternatives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Remus le Dim 4 Juil - 15:39

royaliste et individualiste, ça me parait assez contradictoire.

Pourquoi ça?

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant

Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 25
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par ITT le Dim 4 Juil - 15:48

Le pouvoir corromps, particulièrement si on ne peut pas le perdre, le royalisme ça mène forcément à un état tout puissant qui devra maintenir sa position et sera très hargneux contre les libertés individuelles.

ITT
Démago
Démago

Nombre de messages : 437
Opinions politiques : Communiste Libertaire
Activité politique : alternatives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Actanonverba le Dim 4 Juil - 15:55

Non. Une monarchie parlementaire laisse une grosse place aux libertés individuelles. On ne parle pas de monarchie absolue.
Le système anglais ou belge en sont de bons exemples.
( rhoo j'me fait avocat du Roy a cause de toi ^^ )

Actanonverba
Chef de section
Chef de section

Nombre de messages : 58
Opinions politiques : Européaniste révolutionnaire/ identitaire
Activité politique : Casseur de télévisions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par ITT le Dim 4 Juil - 15:59

En théorie, comme notre chère république !

ITT
Démago
Démago

Nombre de messages : 437
Opinions politiques : Communiste Libertaire
Activité politique : alternatives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Camarade Troska le Lun 5 Juil - 9:23

Act'(up), tu te rapprocherais plus de la vision de Maurras avec son fameux " le royalisme, c'est l'anarchie +1 " ? Le pouvoir en haut, les libertés en bas ? Oui, pourquoi pas, même si ça me parait complètement irréalisable.

Je ne mettrai pas les anarchistes dans l'extrême gauche.
Ils sont ni de gauche, ni de droite. Ils sont à l'écart de cette bipolarité.
La théorie anarchiste, c'est la Liberté.

Après pour les principes politiques, c'est très très variable (entre les tendances communistes libertaires, autonomes, libertariens ..).
Autogestion, démocratie directe, propriété privée supprimée ( mais possession ; définition différente ), absence de moyens de repression, de coercition, absence d'Etat donc ..
Mais il y a un principe commun " personne ne m'emmerde, j'emmerde personne ". Liberté, autonomie, responsabilité, respect.
Les actions, pareil, c'est extrèmement variable. Allant de la simple propagation d'idée aux attentats en passant essentiellement par l'action directe ( rien à voir avec Rouillan ) et l'éthique anarchiste.

Te fait pas d'idée je suis très ami de l'ordre aussi.
La plus haute expression de l'ordre de se trouve dans l'anarchie, quand les humains peuvent s'autogérer sans pouvoir coercicif qui les contrains à " bien " se tenir.

Anarchiste de droite, de gauche, ça ne veut rien dire à mon sens. Les anars sont au dessus ( ou en dessous ) de cette séparation.
On peut distinguer les libertariens, les collectivistes, les communistes libertaires, les autonomes, ...
C'est une mouvance qui se classe dans une autre dimension j'ai enve de dire. Pas dans le clivage classique gauche/droite.

C'était Ady', qui avait dit ça sur Jeune et Po' et je trouve que c'est très juste.
L'anarchie n'est ni de droite et de gauche, elle ne se défini pas : elle se vie.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels

Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 25
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par NB-Helvetia le Lun 5 Juil - 21:55

Bienvenue !

Troska, sois pas si agressif avec les nouveaux. En fait pourquoi racialisme et anarchie seraient inconciliables ?

NB-Helvetia
Démago
Démago

Nombre de messages : 391
Age : 24
Opinions politiques : Socialiste, communiste, patriote au sens non-étatiste
Activité politique : Débats et lectures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Révolte le Lun 5 Juil - 22:09

Je vois moins de contradictions dans le mouvement anarchiste
identitaire que dans le mouvement anarchiste communiste. Ca ma parait
même logique du fait de la mise en avant de la localité.
Anarchiste communiste : Organisation de la société révolutionnaire sous la forme de commune.

Anarchiste syndicaliste : Organisation de la société via des syndicats.

Anarchiste individualisme: Organisation de la société sous la libre association des individus.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy

Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par ITT le Lun 5 Juil - 22:13

En fait pourquoi racialisme et anarchie seraient inconciliables ?

Parce que l'existence précède l'essence.

ITT
Démago
Démago

Nombre de messages : 437
Opinions politiques : Communiste Libertaire
Activité politique : alternatives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par NB-Helvetia le Lun 5 Juil - 22:16

Bah qu'est-ce qui m'empêcherait de baser mes contrats sociaux sur la race ? ou m'organiser en communauté raciale sans Etat ? ça on le choisit aussi : j'accorde oui ou non de l'importance à la race ?

NB-Helvetia
Démago
Démago

Nombre de messages : 391
Age : 24
Opinions politiques : Socialiste, communiste, patriote au sens non-étatiste
Activité politique : Débats et lectures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Authentiks le Lun 5 Juil - 22:27

Anarchiste communiste : Organisation de la société révolutionnaire sous la forme de commune.

Anarchiste syndicaliste : Organisation de la société via des syndicats.

Anarchiste individualisme: Organisation de la société sous la libre association des individus.
Tous prônent l'abolition de la propriété privée ?


Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 25
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Révolte le Lun 5 Juil - 22:34

Oui et non. Les moyens de productions appartiennent à qui de droit: Aux travailleurs. C'est une forme de propriété privée.
Il y'a bien l'Anarchiste capitaliste, mais le premier terme est usurpé afin de donner un semblant de liberté à une ploutocratie.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy

Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Authentiks le Lun 5 Juil - 23:33

Dans ce cas là, c'est bel et bien l'anarchie communiste qui me pose un problème: je vois ça comme la mise en commun forcément obligatoire des richesses (?) La contradiction se situe là pour moi.

Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 25
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Camarade Troska le Mar 6 Juil - 6:42

Elle n'est pas obligatoire, vu que c'est un système coopératif.
Il y a une redistribution des richesses automatique, vu que la propriété privée appartient à tout le monde.

En fait pourquoi racialisme et anarchie seraient inconciliables ?
D'un point de vue anarchistee, cette question n'a pas de sens, puisque c'est nous qui posons des définitions, en fonction de besoins donnés. L'existence ou non des races renvoit ainsi à l'ancienne querelle médiévale des réalistes et des nominalistes, ou des essentialistes et des existentialistes du siècle dernier.

Le racisme à l'échelle individuelle est le refus d'une personne plutôt que d'une autre dans le cadre de relations publiques (embauche, admission dans un établissement commercial, refus de vente, etc.), en raison de son appartenance ou de sa non-appartenance à un groupe supposée impliquer une infériorité ou une dangerosité.
Dans le cadre des relations privées la situation est plus ambiguë. Le fait par exemple d'exprimer (hors propos injurieux) des préférences pour (ou contre) telle ou telle ethnie ou de rejeter un éventuel partenaire conjugal en raison de son origine n'est pas interdit par les pays réprimant le racisme, généralement selon le principe selon lequel chacun est libre de ses choix de vie « tant que leurs manifestations ne troublent pas l'ordre public ». Un telle attitude est pourtant souvent qualifiée de raciste dans l'usage courant. Le racisme individuel consiste également à stigmatiser un individu et à établir une barrière relationnelle entre ce dernier et ses collègues de travail par exemple, en arguant du fait qu'il n'appartient pas à la « catégorie » dominante. (Claude Eymard)

Puis de toute façon, nous réfutons les races ( Car rien ne prouve que ça existe ) et surtout, contre la ségrégation des peuples. Donc bon ..

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels

Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 25
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Authentiks le Mar 6 Juil - 12:43

Elle n'est pas obligatoire, vu que c'est un système coopératif.
Il y a une redistribution des richesses automatique, vu que la propriété privée appartient à tout le monde.
Et ceux qui ne veulent pas de cette société ? Je les vois libres dans d'autres modèles anarchistes, mais pas dans celui là.

Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 25
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Révolte le Mar 6 Juil - 15:49

Dans ce cas là, c'est bel et bien l'anarchie communiste qui me pose un
problème: je vois ça comme la mise en commun forcément obligatoire des
richesses (?) La contradiction se situe là pour moi.
L'anarchiste communiste ne diffère en rien de l'anarchiste syndicalisme ou individualisme. Nous avons quelques différents sur le système d'organisation (commune-syndicat ou libre association).
La Commune de 1871 tendait vers le modèle anarchiste communiste.
L'autogestion des moyens de production est décrété par les travailleurs eux-même.

Et ceux qui ne veulent pas de cette société ?
Et ceux qui ne veulent plus du capitalisme? L'anarchie, c'est la liberté et l'égalité. Les hommes ne seront plus résumés à des machines, ils pourront enfin prendre des initiatives pour leurs entreprises, l'économie du pays, ils seront entendu, leurs efforts ne seront pas entravé par un état ou parce qu'ils ne sont pas bien né.
Nous avons un combat juste. Quand est-il du capitalisme?

Je les vois libres dans d'autres modèles anarchistes, mais pas dans
celui là.
Tu en élimines déjà trois. Il t'en reste plus qu'un, et c'est une dictature, pas besoin d'être Einstein pour le comprendre.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy

Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Windreaver le Mar 6 Juil - 18:29


D'un point de vue anarchistee, cette question n'a pas de sens, puisque c'est nous qui posons des définitions, en fonction de besoins donnés. L'existence ou non des races renvoit ainsi à l'ancienne querelle médiévale des réalistes et des nominalistes, ou des essentialistes et des existentialistes du siècle dernier.

attends attends tu vas vite en besogne

tu supposes que le racialisme est un dérivé de l'essentialisme ?

quelques petites précisions d'histoire de la pensée :

1) le nominalisme au Moyen Age a pu soutenir des conceptions politiques à la fois libertaires (anti-Pape) et autoritaires (soutien à l'empereur Louis de Bavière), comme chez Guillaume d'Ockham. le nominalisme n'est pas fondamentalement anarchiste, il peut l'être, mais pas forcément, et d'ailleurs pas mal de libéraux ou de libertariens se réclament du nominalisme.

le nominalisme ne se soumet pas à de prétendues Essences, mais il se soumet à une "ontologie minimale", qui peut être extrêmement contraignante (le nominalisme peut conduire au positivisme voire au fidéisme religieux ; c'est-à-dire d'un côté à n'admettre que des faits contraignants qui ne laissent pas de place à l'imagination humaine, d'un autre côté à supposer que nous n'avons pas d'accès démonstratif à Dieu et donc que Dieu est purement contraignant, potentia Dei absoluta).

conclusion : la querelle des Universaux est bien plus complexe que cela, y compris dans ses enjeux politiques.

2) c'est qui les essentialistes du siècle dernier ? les ennemis fantômes désignés par Sartre ? d'ailleurs Sartre prétend que l'existence précède l'essence à partir d'un énoncé heideggerien sur le Dasein, pourtant Heidegger veut aussi abandonner l'idée d'existence telle que l'emploie Sartre...

les essentialistes du siècle dernier n'existent pas, ou alors il ne s'agit pas d'une opinion philosophique mais de lieux communs combattus par les philosophes.

par ailleurs, l'essentialisme a été critiqué aussi par le libéral Karl Popper. qui étaient les essentialistes pour lui ? des philosophes comme Platon, Hegel, Marx ou Husserl. pourtant aucun de ces philosophes n'est essentialiste au sens vulgaire : pour Hegel, l'essence doit se réaliser dans l'acte, pour Marx, l'essence est fonction des conditions sociales-historiques, pour Husserl, l'essence est la vision claire de l'objet (un peu comme pour Platon).

de mon point de vue il n'y a pas un prétendu "existentialisme" qui serait libertaire ou anarchiste, et un prétendu "essentialisme" qui serait raciste, nationaliste ou nazi.

l'essentialisme au sens platonicien suppose qu'il existe des Idées générales, comme celle d'Homme, qui ne se réduit pas à des caractéristiques contingentes telles que le sexe, la race, la couleur de peau... en ce sens, l'essentialisme peut très bien être émancipateur. il suffit de distinguer les vraies essences (la beauté, l'humanité, l'amour, la vertu) des fausses essences (la race, le sexe, la couleur de peau).

conclusion : là encore le problème est plus complexe et je ne vois pas en quoi un essentialisme racialiste se rattache à l'essentialisme philosophique dans sa figure du réalisme médiéval, du platonisme ou encore de la pseudo-philosophie désignée comme adversaire par Sartre ou Popper.

Windreaver
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 132
Opinions politiques : Marxiste-Léniniste-Maoïste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Authentiks le Mar 6 Juil - 21:20

L'autogestion des moyens de production est décrété par les travailleurs eux-même.
J'en conclus qu'il s'agit d'une organisation basée sur la coopération entre individus consentants et qui ne concerne qu'eux-même.
Et ceux qui ne veulent plus du capitalisme?
Alors il leur faut combattre les forces coercitives qui les empêchent de s'en aller ou de monter un projet comme bon leur semble. Tu vois de quoi je parle (: Le reste de ton message ne répond pas à ma question : un groupe peut-il librement recréer Babylone en anarchie ?

Tu en élimines déjà trois. Il t'en reste plus qu'un, et c'est une dictature, pas besoin d'être Einstein pour le comprendre.
J'en élimine deux oui. Le troisième est une dictature effectivement.




Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 25
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: salutation

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum