Le problème du féminisme

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Romulus l'Ours le Dim 11 Déc - 18:57

Ah ça, statistiques statistiques...

__________________________________

« à présent nous sommes délivrés de cette peur permanente du communisme qui nous poussait naguère à nous jeter dans les bras de tout dictateur éprouvant la même peur ». (Jimmy Carter, président des USA, discours du 22/05/1977)
avatar
Romulus l'Ours
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 1034
Opinions politiques : Communiste - Collectivisme Politique
Activité politique : Penseur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Révolte le Dim 11 Déc - 22:06

Oui, ça vaut pas un clou. Pour raconter l'histoire d'un homme: 1914: A une quinzaine d'année, l’aîné se retrouve soutient de famille parce que son père est mort au front (le méchant bonhomme qui d’après les féministes ne buvait que des bières avec les potes). En 1939, il part lui même à la guerre, se fait emprisonner, lorsqu'il revient chez lui, toutes les femmes étaient prises, il connait sa première femme à 50ans, une veuve. Ce genre de vie était chose commune à cette période. Ils sont où les méchants bonhommes qui tapent leurs femmes? Nul part, mais on insulte leurs mémoires à les faire passer pour des salauds.

En outre, la plupart des femmes sont désespérées de trouver un homme aujourd'hui et elles avouent facilement qu'elles ne voient qu'un ramassis de lopettes (c'est le terme qu'elles utilisent le plus couramment) incapable de montrer la moindre virilité.
Résultat d'une féminisation des hommes, rejetée d'abord par les femmes.
Le dernier combat des féministes était de supprimer le mot "Demoiselle", pour avoir été vendeur à Conforama, je peux affirmer que si tu mettais Madame à une jeune fille de vingt ans, à la place de Mademoiselle, tu te faisais appeler Arthur (et ça m'est arrivé plus d'une fois).
Donc si, le féminisme se fondent sur un mensonge historique, n’amène aucun progrès et est même haï des femmes.
C'est que manifestement, c'est de la merde. Appelons un chat, un chat.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Révolte le Mar 13 Déc - 18:30

Personne sur le féminisme? ça devrait provoquer des réactions tout de même.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Authentiks le Mar 13 Déc - 18:37

J'ai rien contre tant qu'il s'agit de manifestations de société... je trouve même que le mouvement avait de bons credos à ses débuts.

A partir du moment où il est devenu politique, et où le message s'est teinté d'égalitarisme (au lieu d'égalité en droits...), j'ai beaucoup plus de mal.
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Révolte le Mer 14 Déc - 0:03

Propos ô combien lucide.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Chadagova le Mer 14 Déc - 21:40

Révolte a écrit:On peut aussi noter que les féministes ont détruit la structure de la famille et on laissait voir ou on affichait elle même, seins et cul sur les boîtes de ravioli et les boîtes de shampoing, ce qui n'existait pas du temps du patriarcat.
Oui tu touches la contradiction inhérente au féminisme ; ou comment le féminisme devient absurde. C'est comme l'art pour l'art.

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal
avatar
Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 26
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Romulus l'Ours le Jeu 15 Déc - 11:13

On a l'impression que le Féminisme est une lubie, mais rappelez vous qu'a qualification égales les femmes sont moins bien payer que les hommes pour le même boulot.

L'exemple de la Corse :

http://insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=6&ref_id=15927

__________________________________

« à présent nous sommes délivrés de cette peur permanente du communisme qui nous poussait naguère à nous jeter dans les bras de tout dictateur éprouvant la même peur ». (Jimmy Carter, président des USA, discours du 22/05/1977)
avatar
Romulus l'Ours
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 1034
Opinions politiques : Communiste - Collectivisme Politique
Activité politique : Penseur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Camarade Troska le Jeu 15 Déc - 11:48

Comme il l'a été dit plus haut, le problème du féminisme est entrain de se substituer au problème de la lutte des classes.
Si on est pour la lutte des classes, on est donc pour une forme de libération des individus, donc des femmes. Ce qui est vraiment chiant avec le féminisme actuellement, c'est que beaucoup de luttes sont menés sur des points futiles et/ou qui n'ont peu d'intérêt particulier.
Pas étonnant qu'une nana comme Alexandra Kollontai finisse par définir le féminisme comme une forme de pensée bourgeoise qui tente de laisser de côté la lutte des classes.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Révolte le Mer 21 Déc - 0:58

Je pense que l'histoire à un sens et ses raisons. Prenons un exemple: La tonte des femmes en 1945.
Les inconditionnels de l'amour trouvent ça honteux et qualifient les gens qui ont fait ça de salauds.
Moi je me dis, que lorsque tu es un français qui crains pour sa vie, tapis au fond du maquis, à essayer tant bien que mal de s'armer et tu passes ton temps à te tirer sur le haricot parce que nos femmes préfèrent donner force et courage à l'ennemi, Ça crée quelques frustrations.
Je comprend que de jeunes hommes, de bons guerriers et des conquérants ont plus de chance avec les femmes que des gars qui se sont pris une raclée monumentale. Tout ça pour dire que cet épisode de l'histoire avait ses raisons et que l'on n'a pas à le juger, juste à le comprendre.
Il est de même pour le rôle des femmes (loin d'être odieux) par le passé, le travail étant beaucoup plus dur, les guerres nécessitant de bons marcheurs, la femme n'avait pas les atouts physiques pour participer comme les hommes à l'histoire.
De plus, elle sauvegardait l'espèce (nos pays étant beaucoup moins peuplés qu'aujourd'hui) ce qui est la plus noble des missions.
Si ça c'est passé comme ça, c'est pas par magie, c'est que c'était l'unique possibilité.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par UMFA le Mer 21 Déc - 10:16

Prenons un exemple: La tonte des femmes en 1945.

La tonte des femmes en 45, ça marque la reprise en main de notre société par les hommes issus de la résistance. Les femmes, depuis 14, se sont plutôt bien amusées à l'arrière, se sont plus ou moins développées dans des mouvements comme les "garçonnes"... et il y avait une très jolie phrase qui circulait et qui disait "La femme française s'offre toujours au vainqueur " : comprenez donc aux allemands et aux américains. En les tondant, les français reprennent symboliquement possession des corps qui leurs avaient échappés.

Quant au féminisme (sujet de départ)... ça permet simplement à la bourgeoise occidentale de se hisser au rang de "victime de l'Histoire" que de nombreuses communautés se disputent aujourd'hui (les noirs sur l'esclavage, les juifs sur la shoah, etc...) alors que la vraie victime, ce n'est pas la bourgeoise française qui n'arrive pas à évoluer dans son travail, c'est le pauvre mec qui gagne 800 euros par mois et qui doit tant bien que mal essayer nourrir sa femme et ses trois enfants.


__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Camarade Troska le Mer 21 Déc - 10:28

La tonte des femmes en 1945, c'est un moyen pour les hommes de venger leur masculinité qu'ils ont perdu en 1940 en se faisant battre comme des merdes par les Allemands. Rolling Eyes

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Révolte le Mer 21 Déc - 14:41

Tu aurais fait quoi à leur place? Parce que c'est très facile en 2011 de dire oui j'aurai fait mieux, mais quand tu passes 5 ans dans les bois sans rien pour te soutenir, quand tu dois te méfier de ta voisine, quand tu vois des filles entretenu par l’occupant. A la libération, tu tons, elle aussi pouvait raisonner leurs pulsions...

Quant au féminisme (sujet de départ)... ça permet simplement à la bourgeoise occidentale de se hisser au rang de "victime de l'Histoire" que de nombreuses communautés se disputent aujourd'hui (les noirs sur l'esclavage, les juifs sur la shoah, etc...) alors que la vraie victime, ce n'est pas la bourgeoise française qui n'arrive pas à évoluer dans son travail, c'est le pauvre mec qui gagne 800 euros par mois et qui doit tant bien que mal essayer nourrir sa femme et ses trois enfants.
+1

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Camarade Troska le Mer 21 Déc - 14:55

Je n'ai jamais dis que j'aurais fais mieux, je donne une explication à la tonte, tout simplement. Je dis pas si c'est bien ou mal.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Révolte le Mer 21 Déc - 15:01

Il ont vengé le soutient que des françaises ont apporté à l'ennemi, pas leur masculinité.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Authentiks le Mer 21 Déc - 22:47

@Romulus
On a l'impression que le Féminisme est une lubie, mais rappelez vous qu'a qualification égales les femmes sont moins bien payer que les hommes pour le même boulot.
Ton lien donne surtout des explications structurelles à l'écart de revenus. Il subsiste tout de même un écart de 7% "non explicable" par l'environnement dans lequel la salariée évolue selon eux. Admettons, mais la Corse est un territoire assez particulier. L'écart doit se situer en deçà de 5% sur le continent... pas de quoi freiner une femme ambitieuse.
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Révolte le Jeu 22 Déc - 14:46



Sur les 14 minutes de cette vidéo, 11 minutes sont consacrées au féminisme, 3 minutes relativisent la chose et cette personne et sans cesse coupé.
C'est une vidéo de CSOJ, c'est une émission qui fait des bons débats et même ici, on voit le terrorisme idéologique.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par UMFA le Jeu 22 Déc - 17:01

J'avais suivi ce débat avec beaucoup d'intérêt au moment de sa diffusion... et je dois dire qu'il est plutôt représentatif de de la situation du féminisme aujourd'hui.

D'un coté, on a de grandes féministes qui nous expliquent qu'il y a un "déferlement de sexisme" (alors que, comme le dit Elisabeth Levy, les quelques personnes qui avaient tenus des propos jugés "sexistes" par ces féministes ne l'ont fait que par soutien envers leur ami. On peut tout de même noter d'ailleurs que ce sont ces personnes qui passent leur temps à donner des leçons de morales sur la place des femmes etc qui ont tenus ces propos pour défendre leur pote, vive les retournements de veste). De ce coté, on a aussi des pseudo-intellectuels de gauche qui, comme Vincent Cespedes expliquent que la représentativité des femmes dans les administrations sont le reflet du sexisme en France ainsi que des "people", des acteurs, des scénaristes, qui se couchent sous ce pseudo-féminisme et qui sont, d'une certaine manière, les plus brillants ambassadeurs de cette idéologie dominante auxquels les admirateurs, les "fans", s'identifient.

De l'autre coté... on a quelques journalistes, comme Elisabeth Levy, qui pour moi ont raison quant ils disent que le féminisme mélange tout et qu'il essaye de diaboliser tout ce qui est "mâle" (mâle... donc mal !).

Le principal problème, aujourd'hui, ce n'est pas la représentativité des femmes dans les assemblés ni leur faible écart de salaire avec les hommes... Le réel problème, ce n'est pas un problème de parité homme/femme, mais celui de la situation des ouvriers et notamment de leur non-représentativité totale dans les assemblés.

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Révolte le Jeu 22 Déc - 17:17

J'aimerai faire remarquer qu'il n'y' a plus que la droite pour défendre de vraies valeurs de gauche.
Ne serait-ce que le despotisme, dans la partie suivante de l’émission, il parle de l'immigration et de réguler les flux, lorsque Levy sort que c'est une volonté commune des peuples de toute l'Europe et que l'on est en démocratie, la gaucharde ressort l’étendard du Juif livré par le mauvais français et la peine de mort abolie par les représentants contre l'avis du peuple.
Ce sont des véritables agents du despotisme éclairé, toujours à infantiliser le peuple (pour mieux faire passer leur attitude maternaliste?) et résumant par "c'est de cons de toute manière"


__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Révolte le Jeu 23 Fév - 20:09


__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Camarade Troska le Jeu 23 Fév - 21:39

Bah oui, dans le genre connerie absurde...

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Révolte le Jeu 23 Fév - 21:44

Je sais pas si tu as vu mais après tu as un article sur un grand combat féministe parti de Chine:
Réduire le temps d'attente pour les toilettes femmes Mort de rire

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Camarade Troska le Jeu 23 Fév - 23:04

Le féminisme est devenu spectaculaire-marchand...

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par evolutio le Dim 26 Fév - 11:24

Deux etres vivant ensemble qui ne s'entendent pas parce que l'un veut dominer l'autre peuvent se separer . Une equité totale entre l'homme et la femme est nécessaire a l'evolution des sociétés democratiques. apres l'homme et la femmes doivent se controler et ne pas s'offfenser pour ne pas risquer de finir sa vie seule. Le divorce est une bonne chose qui donne plus d'equité .( sauf pour les enfants)
avatar
evolutio
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 117
Opinions politiques : méritocratie et justice
Activité politique : Fondateur de pensée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par UMFA le Dim 26 Fév - 13:07

Le divorce est une bonne chose qui donne plus d'equité .( sauf pour les enfants)

Tu es fichtrement drôle Evolutio... !
Tu dis que le divorce est une bonne chose, "sauf pour les enfants". Jusqu'à preuve du contraire, ce sont quand même les enfants qui devraient être au coeur de nos préoccupation puisque ce sont eux qui vont assurer la relève et qui plus tard dirigeront nos "sociétés démocratiques". Au risque de paraître ringard, je ne pense pas que faire des générations d'adultes névrosés et instables soit particulièrement bon pour la "démocratie".

__________________________________
"On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend" Napoléon Bonaparte
avatar
UMFA
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 769
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Révolte le Sam 21 Avr - 18:07

Pour m'amuser, je suis allé sur ce forum : http://feminisme.fr-bb.com/

J'ai tenu deux bonnes heures avant d'être bannis. cheers
Je note que j'ai écrit 15 messages et qui apparemment non pas été supprimé, une prouesse pour les curés des nouvelles croyances.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 30
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème du féminisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum