Gay pride : débat sur l'homosexualité

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

pour vous l'homosexualité c'est :

26% 26% 
[ 10 ]
8% 8% 
[ 3 ]
66% 66% 
[ 25 ]
 
Total des votes : 38

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par 14B le Mar 29 Juin - 11:12

Flowoner a écrit:mais pourquoi tu parle de ma vie personnel tes trop c.. pour trouver des cas concret et public ou quoi ?
ou je parle de ma vie ? je fais que repondre à tes conneries, j'en dis pas plus que toi que je sache, et parler du cheminement amenant à l'homosexualité .
et sinon c'est pratique de jamais repondre : Que pense tu de l'extreme droite homosexuelle ?(plus de la moitié de l'extreme droite quoi)

j'en ai connu qui le sont devenue par la suite ce n'es pas une " grande folle" comme tu dit est pourtant malgré tout, je les défends tous sans différence ni préjugé !
comme tu defend toute la merde de ce monde oui.

Mais on s'en fou de tes cas personnel que t'es le seul a voir ! On peut pas les vérifier ...
mais tu vis dans une grotte au fin fond de l'alaska ou quoi ? mais sors dehors merde.

Chiffres ? comme les hétéros quoi ?
euh pour un hetero normal faut le faire pour choper une MST hein.
http://www.invs.sante.fr/display/?doc=publications/2010/vih_sida_donnees_septembre_2009/index.html
et encore on est pas un pays ou c'est le pire, pas encore.
bon, diapo 13, 2500 homo pour 4000 hetero, sachant que 10% de gays, donc 9 fois plus d'hetero, je continue a caclculer ou tu est assez grand pour comprendre que chez les homos il y a pres de 6 fois plus de SIDA.

Mais arête tes cas isolé tu verra que les hétéro font parfois pire que ça !
globalement quand même, pour une minorité c'est tres souvent eux.

Bref ... d'une débilité
t'as que ces "arguments" là à opposer "taré, debile, ignorant" ?

Après la deuxième guerre mondiale, les femmes on voulut se détaché de "l'autorité" des hommes et elles souhaitaient montrée au monde qu'elles pouvaient vivre de manière autonome, par conséquent, elles on cherché du travail ...
faux, la liberation des femmes s'est faite globalement en europe bien avant, (les "fachiiiismes" ont été precurseur en ce domaine) en france la gauche a retardé le processus de leur emancipation car les femmes votaient plus a droite, mais finalement ça c'est fait car la droite etait au pouvoir huhu.
sauf que c'est facile de se dire autonome quand tout va bien, mais maintenant c'est la rue.
le travail, un gocho qui defend l'exploitation par le travail, ben bravo, allié du patronat tiens.
avatar
14B
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 617
Opinions politiques : ethno-collectiviste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par NB-Helvetia le Mar 29 Juin - 17:20

Eh bien il y a des femmes qui se battent pour l'inverse maintenant. Pour avoir le droit de s'occuper de la vie sans se retrouver financièrement dans la merde.
Puis libération hein ! passer du mari au patron, c'est très libre ça !
Au niveau d'une institution, soit c'est les femmes ou soit c'est les hommes qui dirigent. Sinon on aura des gens désignés à un poste important pour une affaire de phéromones.



Ma question n'était pas bête. Tu n'y as pas répondu. Pourquoi
communisme national de type ethnique serait mauvais ? tu n'as aucun argument. Et toc !
avatar
NB-Helvetia
Démago
Démago

Nombre de messages : 391
Age : 25
Opinions politiques : Socialiste, communiste, patriote au sens non-étatiste
Activité politique : Débats et lectures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par ITT le Mar 29 Juin - 18:21

Puis libération hein ! passer du mari au patron, c'est très libre ça !

Au moins elles ont le choix maintenant, et faut pas reprocher aux combats féministes l'échec des luttes ouvrières.
avatar
ITT
Démago
Démago

Nombre de messages : 437
Opinions politiques : Communiste Libertaire
Activité politique : alternatives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par Flowoner le Mar 29 Juin - 18:40

Que pense tu de l'extreme droite homosexuelle ?

Je veut bien défendre l'homosexualité pour la lutte des discrimination
après l'extrême droite reste l'extrême droite et je la tolère
difficilement ! Mais bon je veux pas dire mais la majorité des
homosexuelle sont plus social ... il faut pas déconnais il suffit de
regarder les défilés et de parler avec eux.

comme tu defend toute la merde de ce monde oui.

Non je ne te défend pas

mais tu vis dans une grotte au fin fond de l'alaska ou quoi ?
mais sors
dehors merde.

Belle blague c'est pas une reprise de notre ami hip sa ? je me disais bien elle était marante ^^
Je sors dehors et tu sais quoi j'ai même de la famille homosexuelle et des amies ... et personnellement je sors beaucoup je ne me suis jamais fais agressé par un gay c'est bizarre pourtant c'est courant !

euh pour un hetero normal faut le faire pour choper une MST hein.

tu connaitrai mon cercle d'amis je peux te le dire sa va vite les MST ! Une soirée arrosé on est jeune et sa va très très vite ...

globalement quand même, pour une minorité c'est tres souvent eux.

Je suis un adepte des site dégueulasse genre efuckt on regarde avec des pote pour déliré et bon les truck gay c'est plutôt rare contrairement au truck lesbienne ! aprés y font ce qu'ils veulent je m'en fou ...

t'as que ces "arguments" là à opposer "taré, debile, ignorant" ?

Bun toujours mieux que tes arguments, Pédé extrême droite dégueulasse contre nature MST ! qui ne sont qu'un ramassis d'intolérances .
avatar
Flowoner
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 164
Age : 24
Opinions politiques : Anarcho-communiste , Libertiare
Activité politique : militant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par Authentiks le Mar 29 Juin - 20:03

Je ne voudrai surtout pas arrêter votre débat d'arrière-garde entre formatés, mais Arrêtez les insultes svp ça stérilise complètement le débat (bien qu'il l'était déjà légèrement), et c'est contraire à l'esprit du forum.
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par 14B le Mar 29 Juin - 21:59

ITT a écrit:Au moins elles ont le choix maintenant, et faut pas reprocher aux combats féministes l'échec des luttes ouvrières.
quel choix ?
ben euh, les feministes sont aussi de droite voire d'extreme-fric, la pensée familiale est incompatible avec la valeur fric.

Mais bon je veux pas dire mais la majorité des
homosexuelle sont plus social ... il faut pas déconnais il suffit de
regarder les défilés et de parler avec eux.
tu parle des homosexuels que toi tu cotoie, mais cotoie tu l'extreme droite ? je te jure qu'il n'y en a tout autant mais on ne risque pas de les voir sur un char à la gay pride, parce que tu as une vision stereotypée de l'homosexualité comme ensemble homogene, le fait est que tu est juste socialement pauvre (dans le sens de relations sociales exterieures).

Belle blague c'est pas une reprise de notre ami hip sa ? je me disais bien elle était marante ^^
Je sors dehors et tu sais quoi j'ai même de la famille homosexuelle et des amies ... et personnellement je sors beaucoup je ne me suis jamais fais agressé par un gay c'est bizarre pourtant c'est courant !
j'ai ecrit ça avant de lire ce qu'il a dit, et j'ose esperer que lui non plus n'est pas assez con pour imaginer reprendre ça.
famille et homosexuel c'est incompatible, tu as des homos dans ta famille nuance.
moi non plus je ne me suis jamais fait agresser par eux, ce qui est logique, puisque ce sont des laches, quoique sharp=skinhead accept rectal penetration, peut être que si je me suis deja fait tabassé par des gays en fait, à 15 contre un suivant le courage des skins pirat

tu connaitrai mon cercle d'amis je peux te le dire sa va vite les MST ! Une soirée arrosé on est jeune et sa va très très vite
normal, drogué, etrangers, homosexuels,--> population a risque
c'est con, moi je peux y aller autant que je veux je suis pas inquieté Mort de rire

les truck gay c'est plutôt rare contrairement au truck lesbienne
c'est tout les 2 des homosexuels.

qu'un ramassis d'intolérances .
deja être tolerant n'est pas accepter, ça change tout, on ne peut pas tout accepter, et être tolerant ça veut dire que ça nous fait quand même quelque chose, qu'on se force soi même au nom du respect de l'autre mais qu'interieurement on en pense pas moins.
apres l'intolerance c'est les attaques ad hominem, pas les analyses sur les modes de vies des ensembles.
et puis troisiemement, j'ai jamais pretendu être tolerant, je suis au dessus de ces conditionnements pavloviens et des maladies mentales genres "tuons les intolerants" (alors que le gars en question qu'est qualifié d'intolerant dans 9/10 il veut juste qu'on vienne pas l'emmerder).
avatar
14B
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 617
Opinions politiques : ethno-collectiviste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par Flowoner le Mar 29 Juin - 23:26

Je ne voudrai surtout pas arrêter votre débat
d'arrière-garde entre formatés, mais
Arrêtez les
insultes svp ça stérilise complètement le débat (bien qu'il l'était déjà
légèrement), et c'est contraire à l'esprit du forum

c'est claire qu'il n'y a aucun débat dailleur je me casse ...
Et personnellement je n'ai jamais insulté quelqu'un du forum mais bon la exception je l'avoue j'assume.
De toute manière cette homme "anti-tout" est en minorité dans le monde et je m'en fou pas mal de ces pensés aryenne ...
avatar
Flowoner
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 164
Age : 24
Opinions politiques : Anarcho-communiste , Libertiare
Activité politique : militant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par 14B le Mar 29 Juin - 23:34

n'y a aucun débat
tu n'as rien a dire, rien a redire a part railler et denoncer la malpensée, donc c'est vite vu.
cette homme "anti-tout"
"anti-tout en titane" dieudonné, il y aussi pleins de choses je suis pour, mais pas grand chose de la société actuelle, c'est sur.
en minorité dans le monde
et que veux tu que ça change ? pas plus que toi tfaçon.
je m'en fou pas mal de ces pensés aryenne
tu ne t'en "fous pas" si tu t'y oppose.
avatar
14B
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 617
Opinions politiques : ethno-collectiviste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par Briard le Jeu 1 Juil - 13:56

Flowoner a écrit:
Que pense tu de l'extreme droite homosexuelle ?

Je veut bien défendre l'homosexualité pour la lutte des discrimination
après l'extrême droite reste l'extrême droite et je la tolère
difficilement ! Mais bon je veux pas dire mais la majorité des
homosexuelle sont plus social ... il faut pas déconnais il suffit de
regarder les défilés et de parler avec eux.


Normal, ils ne cherchent qu'à élargir le cercle de leurs amis !!


comme tu defend toute la merde de ce monde oui.

Non je ne te défend pas

mais tu vis dans une grotte au fin fond de l'alaska ou quoi ?
mais sors
dehors merde.

Belle blague c'est pas une reprise de notre ami hip sa ? je me disais bien elle était marante ^^
Je sors dehors et tu sais quoi j'ai même de la famille homosexuelle et des amies ... et personnellement je sors beaucoup je ne me suis jamais fais agressé par un gay c'est bizarre pourtant c'est courant !

euh pour un hetero normal faut le faire pour choper une MST hein.

tu connaitrai mon cercle d'amis je peux te le dire sa va vite les MST ! Une soirée arrosé on est jeune et sa va très très vite ...

globalement quand même, pour une minorité c'est tres souvent eux.

Je suis un adepte des site dégueulasse genre efuckt on regarde avec des pote pour déliré et bon les truck gay c'est plutôt rare contrairement au truck lesbienne ! aprés y font ce qu'ils veulent je m'en fou ...

t'as que ces "arguments" là à opposer "taré, debile, ignorant" ?

Bun toujours mieux que tes arguments, Pédé extrême droite dégueulasse contre nature MST ! qui ne sont qu'un ramassis d'intolérances .

Briard
Chef de section
Chef de section

Nombre de messages : 54
Opinions politiques : National-socialiste con vaincu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par Authentiks le Dim 18 Juil - 22:01

14B a écrit:
Flowoner a écrit:Pour résumé on ne peut pas associé la pédophilie qui est quelque chose de monstrueux envers des enfants, a l'homosexualité qui est une source de plaisir entre deux personnes consentantes =)

y a des implications, la question de l'arbitraire, de la volonté imposé ou pas, de brider l'elan sexuel,
Aaaaah bah tu vois quand t'y mets du tien on arrive à penser parfois un peu pareil Très heureux
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par 14B le Lun 19 Juil - 7:15

j'ai jamais caché que je pompe ma rethorique a mes contradicteurs, c'est là que j'evolue peut être plus que mes idées Mort de rire
avatar
14B
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 617
Opinions politiques : ethno-collectiviste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par Authentiks le Lun 19 Juil - 9:37

Arf tu détruis mes espoirs te concernant Mort de rire Mort de rire Mais ça va venir, une même réthorique aboutit souvent aux même conclusions Joyeux
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par 14B le Lun 19 Juil - 10:35

ou pas, je crois qu'en fait, les idées ne font qu'exprimer rationnellement (afin de les faire partager à autrui) quelque chose de plus profond, dans les tripes.
peut être même que les idées sont mêmes pas une fin en soi, juste un outil pour s'exprimer.
on ne serait donc que des hommes atomisés qui pensent avec ce qu'on a dans le slip et les idées sont une illusion de legitimité par la rationnalité.
c'est pas faux, apres tout, si l'intelligence etait la solution, depuis le temps ça se saurait, mais la nature a fait que la rationalité est limité, et on est jamais que des babouins qui se frittent pour une envie determiné (au sens de determinisme).
(c'etait la minute philosophie ^^)
avatar
14B
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 617
Opinions politiques : ethno-collectiviste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par Authentiks le Lun 19 Juil - 17:18

ou pas, je crois qu'en fait, les idées ne font qu'exprimer rationnellement (afin de les faire partager à autrui) quelque chose de plus profond, dans les tripes.
Pour toi sans aucun doute, pour ma part je fais preuve d'une bonne dose d'hypocrisie car in real life je m'en tape des idéaux que je défend ici ^^

peut être même que les idées sont mêmes pas une fin en soi, juste un outil pour s'exprimer.
on ne serait donc que des hommes atomisés qui pensent avec ce qu'on a dans le slip et les idées sont une illusion de legitimité par la rationnalité.
Donc un gros +1 ici par rapport à la remarque précédente ^^ C'est étrange en fait, on part d'un constat différent pour arriver à une même conclusion hum

Peut-être une rhétorique différente changera-t-elle tes idéaux, quand bien même ils en deviendraient illusoires à ma façon. Parce que pour l'instant, les tiens sont en accord avec la vie et les combats que tu choisis n'est-ce pas ? Avec tes tripes disons Clin d'oeil Au moins, c'est cohérent.
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par 14B le Lun 19 Juil - 17:37

Authentiks a écrit:Pour toi sans aucun doute, pour ma part je fais preuve d'une bonne dose d'hypocrisie car in real life je m'en tape des idéaux que je défend ici ^^
ça se voit, et tout les liberaux sont comme ça, donc ça donne une idée de la chose.

Donc un gros +1 ici par rapport à la remarque précédente ^^ C'est étrange en fait, on part d'un constat différent pour arriver à une même conclusion hum
on est rarement en total desaccord sur tout avec qui que ce soit, ni en total accord, on est tous dans une zone de flou vague.

Peut-être une rhétorique différente changera-t-elle tes idéaux, quand bien même ils en deviendraient illusoires à ma façon. Parce que pour l'instant, les tiens sont en accord avec la vie et les combats que tu choisis n'est-ce pas ? Avec tes tripes disons Clin d'oeil Au moins, c'est cohérent.
je precise quand même, depuis toujours, j'ai les idées que je defends (en gros sur les valeurs, même si je peaufine le truc et que je peux me gourer par naiveté), et j'ai des années "d'etudes", de bastons, de militantisme et "d'actions directes" derrière moi, (oui, glander devant le pc aussi) je suis qu'un gus comme les autres, mais me faire changer d'avis serait un gros challenge Mort de rire
Ma famille est d'accord (ils etaient de l'armée revolutionnaire bretonne et de l'IRA), quand a mes amis, je les trie par affinités de toutes façon.
excuses, petite parenthèse de ma life dont on s'en fout.
avatar
14B
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 617
Opinions politiques : ethno-collectiviste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par Authentiks le Mer 21 Juil - 12:57

ça se voit, et tout les liberaux sont comme ça, donc ça donne une idée de la chose.
Pourquoi ça se voit ? Et puis oui surement que tout les libéraux connus le sont (disons en majorité pour faire place aux exceptions), mais ça c'est comme tout ceux un peu connus ils sont corrompus par leurs ambitions.

on est rarement en total desaccord sur tout avec qui que ce soit, ni en total accord, on est tous dans une zone de flou vague.
D'où la débilité du clivage gauche/droite et de toute la realpolitik démocrasseuse actuelle en fait.

je precise quand même, depuis toujours, j'ai les idées que je defends (en gros sur les valeurs, même si je peaufine le truc et que je peux me gourer par naiveté), et j'ai des années "d'etudes", de bastons, de militantisme et "d'actions directes" derrière moi, (oui, glander devant le pc aussi) je suis qu'un gus comme les autres, mais me faire changer d'avis serait un gros challenge
Ma famille est d'accord (ils etaient de l'armée revolutionnaire bretonne et de l'IRA), quand a mes amis, je les trie par affinités de toutes façon.
excuses, petite parenthèse de ma life dont on s'en fout.
Non non je cerne mieux le personnage.



avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par Windreaver le Jeu 22 Juil - 9:17

D'où la débilité du clivage gauche/droite et de toute la realpolitik démocrasseuse actuelle en fait.

c'est le contraire, notre démocratie parlementaire est un lieu de flou politique. la vraie politique sait identifier ses amis et ses ennemis. et il n'y a pas de rapport ami/ennemi entre notre gauche et notre droite.
avatar
Windreaver
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 132
Opinions politiques : Marxiste-Léniniste-Maoïste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par Authentiks le Jeu 22 Juil - 12:52

notre démocratie parlementaire est un lieu de flou politique.
Oui c'est ce que j'ai dis (?)
et il n'y a pas de rapport ami/ennemi entre notre gauche et notre droite.
Officiellement si, ils passent même la majeure partie de leur temps à se critiquer les uns les autres. C'est bien pour ça que c'est débile.
la vraie politique sait identifier ses amis et ses ennemis.
Ça veut dire quoi la vraie politique ? Raisonner de manière aussi tranchée est absurde, le monde n'est pas manichéen, deux extrêmes opposés auront parfois des intérêts communs, et puis on peut s'inspirer de différents courants de pensée. M'enfin c'est pas étonnant de la part d'un communiste.
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par 14B le Jeu 22 Juil - 13:22

Officiellement si, ils passent même la majeure partie de leur temps à se critiquer les uns les autres. C'est bien pour ça que c'est débile.
ils votent 80/90% des mêmes lois au parlement européen, apres evidemment ils ne vont pas montrer au peuple "vous voyez, vous êtes des cons, il n'y a aucune opposition, il n'y a qu'un seul parti unique UMPS", evidemment non, alors pour montrer qu'ils existent et se faire mousser, ils font un flan pas croyable sur les 10% qui les opposent, mais aucun "droate/goche" ne remet en question la trame, la matrice du systeme. Pas même les soi-disant extremes.
avatar
14B
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 617
Opinions politiques : ethno-collectiviste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par Windreaver le Ven 23 Juil - 7:53

Authentiks : tu dis que le clivage, l'opposition droite/gauche est débile parce qu'il existe de manière essentielle un flou politique dans toute politique.

Or moi je pense qu'au contraire ce qui définit la politique c'est le clivage, et qu'entre la droite et la gauche il n'y a aucun clivage. C'est le raisonnement inverse...

Et je n'ai aucun intérêt commun avec un nationaliste ou un tenant de la démocratie parlementaire bourgeoise. Même si on se rejoint sur certains points ce ne sera pas pour les mêmes raisons. Et je n'ai pas tellement envie qu'un libéral de ton espèce (puisque tu aimes réduire les gens à des étiquettes) me dise que le nazisme et le communisme c'est la même chose, sous prétexte que j'aurais eu un intérêt commun avec un nationaliste. De même pour les partis de gouvernement parlementaire. Par contre bizarrement les libéraux ne comprennent pas quand je parle de Hayek. Rien n'est sain, rien n'est neutre en politique...

14B : pour toi les seuls qui remettent en question le système ce sont les terroristes régionalistes ?
avatar
Windreaver
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 132
Opinions politiques : Marxiste-Léniniste-Maoïste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par 14B le Ven 23 Juil - 9:59

Communistes, NR, dieudonné, black panther, royalistes, separatistes, anarchistes, WP, primitiviste, islamistes, catho-integristes, etc
la liste est longue de ceux qui remettent en cause le systeme, mais aucun n'est representé reelement dans le systeme.
avatar
14B
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 617
Opinions politiques : ethno-collectiviste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par Authentiks le Dim 25 Juil - 20:52


Authentiks : tu dis que le clivage, l'opposition droite/gauche est débile parce qu'il existe de manière essentielle un flou politique dans toute politique.

Or moi je pense qu'au contraire ce qui définit la politique c'est le clivage, et qu'entre la droite et la gauche il n'y a aucun clivage. C'est le raisonnement inverse...
Un gros flou dans le cas droite/gauche, après je ne nie pas les clivages mais ils sont toujours perméables.

Et je n'ai aucun intérêt commun avec un nationaliste ou un tenant de la démocratie parlementaire bourgeoise.
Pas même des intérêts comme ta sécurité ou l'assurance d'une justice équitable ? Et puis rien n'empêche les marxistes/maoistes d'emprunter ces voies là.

Et je n'ai pas tellement envie qu'un libéral de ton espèce (puisque tu aimes réduire les gens à des étiquettes) me dise que le nazisme et le communisme c'est la même chose, sous prétexte que j'aurais eu un intérêt commun avec un nationaliste.
Oui libéral ça me convient bien, et force est de constater que je retrouve sensiblement les même tares idéologiques chez tout les communistes même si je n'ai pas la prétention de connaitre en détail tes positions. Je me répète, mais je ne nie pas les clivages, entre nazisme et communisme si on suit ton exemple. Ca ne m'empêche pas d'y trouver beaucoup de points communs.

Par contre bizarrement les libéraux ne comprennent pas quand je parle de Hayek. Rien n'est sain, rien n'est neutre en politique...
Je en saisi pas ce que tu veux dire.
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par Fabulio le Dim 25 Juil - 20:57

Alors... Il y a beaucoup de chose à lire sur ce topic mais le débat est malheureusement parti dans tous les sens (zoophilie, etc). Je me suis donc arrêté aux premières pages.

Je suis homosexuel. Je le sais depuis mes 13 ans et je le vis très bien, ce n'est ni quelque chose que j'ai choisi, ni un mal-être ou une maladie qui me ronge. Honnêtement, je le vis beaucoup mieux qu'en me voilant la face derrière une pseudo-bisexualité.

Ce n'est pas le premier débat sur le sujet auquel j'assiste mais force est de constater que ce sont les habituels arguments qui reviennent au goût du jour. Quelqu'un a même osé reprendre l'argument bateau de l'enfant qui allait devenir la risée de son école si ses camarades apprenaient qu'ils avaient deux papas ou deux mamans. C'est triste.

J'ai tellement de choses à dire mais je vais me concentrer sur ce qui m'a le plus interpellé.



D'abord, à ceux qui estiment que l'homosexualité est une menace pour la pérennité de l'espace humaine, je leur réponds "Depuis quand l'espèce humaine est menacée ?". A l'heure où l'on parle de la surpopulation, je trouve cet argument totalement déplacé. On estime la population homosexuelle - très approximativement - à 5% à 10% de la population mondiale selon plusieurs études comme les rapports Kinsey, même s'il faut prendre beaucoup de recul face à ces résultats. Mais honnêtement, il n'y a pas lieu de faire d'enquêtes approfondies pour arriver à la conclusion que les homosexuels sont une part minoritaire de la population mondiale. Et même des pays comme l'Iran, dont le clown qui leur sert de président avoue qu'il n'y a aucun homo dans son pays, ne sont pas des exceptions.

Faut-il également rappeler que les homosexuels ne sont pas stériles ? L'insémination artificielle ne vaut peut-être pas la méthode dite "classique" de reproduction mais elle fait quand même office d'alternative très intéressante pour les couples qui ont du mal à procréer et qui n'ont plus rien à perdre.
Je ne sais vraiment dans quelle mesure l'on peut parler de menace de l'espèce humaine... A la rigueur, la seule inquiétude à avoir à ce niveau est la baisse de qualité du sperme par rapport aux générations antérieures (alimentée par des reportages qui se veulent alarmistes). Mais cela est dû à la prolifération de polluants et touchent les hommes, qu'ils sont hétéros ou homos. Donc, rien à voir.



En ce qui concerne le mariage homosexuel, cette question ne se pose pas pour quelqu'un, comme moi, qui désapprouve le mariage dans sa globalité. Si ça ne tenait qu'à moi, je le ferais abolir car il a perdu de sa signification et de son honnêté. Le mariage d'aujourd'hui est malmené, se solde très souvent sur des divorces qui causent bien des soucis juridiques (alors qu'au même moment, les tribunaux sont débordés et les procédures très longues). Sans parler des frais qu'ils engendrent.

Il n'est pas dans l'essence du mariage d'unir deux personnes du même sexe et c'est bien là la raison pour laquelle il est difficile d'ancrer dans les mentalités l'idée du mariage homosexuel. Je soutiens à ce titre toute forme d'union civile qui se présente sous la forme d'un contrat beaucoup plus facile à rompre. Le PACS, par exemple, n'a peut-être pas les mêmes avantages du mariage (les legs pour ne citer que cet exemple) mais il n'a pas les inconvénients précités.

En plus, je me demanderai toujours pourquoi la "communauté gay" qui veut représenter la modernité s'obstine à une obtenir la reconnaissance d'une institution vieillotte et poussiéreuse. Sans donner raison à tous ceux qui s'opposent au mariage homosexuels pour des motifs discutables (des motifs homophobes), j'estime que cette recherche du mariage homosexuel est une perte de temps qui ferait trop de bruit pour rien.



A l'inverse, je suis beaucoup plus favorable à l'adoption homosexuelle. Et à tous ceux que s'y opposent en avançant, d'une manière très sûre, l'argument selon lequel l'enfant risque d'être déstabilisé, traumatisé, malheureux, maltraité et j'en passe, je leur demande si ça leur arrive souvent de penser à la place des autres ?
Qui est le mieux placé pour décrire l'ampleur d'une douleur que le patient lui-même ? Le médecin ne fait que des estimations et, pour prévenir avant de guérir, il préfère surévaluer cette douleur afin que le patient ne se plaigne d'avoir souffert plus qu'escompté.

J'utilise cette image pour dire que l'on prend parfois des précautions inutiles. Et on peut transposer cet exemple pour le cas de l'euthanasie mais là n'est pas mon propos.
Je ne veux pas jouer aux cobbayes humains mais il faudrait essayer l'adoption homosexuelle pour être certain des résultats. De toute façon, la naissance ou l'adoption, ça reste un jeu de la roulette russe : on ne sait pas où on va tomber et ce qui va en suivre, malgré les apparences.



Je ne supporte pas la Gay Pride ou toute forme de culture gay.

Déjà, le problème de la notion de "culture gay", est qu'elle associe deux notions déjà bien floues, surtout culture qui veut tout dire et rien dire en même temps. On l'a tellement utilisé pour définir tel ou tel aspect qu'elle perd son sens originel. Ce n'est pas vraiment problématique, c'est juste un peu tendancieux. On a tendance à tout mettre sur le dos de la culture (tout peut être culturel et tout pourrait s'expliquer par la culture selon certains points de vue). Cette culture qui, par ailleurs, est sacrée et donc, intouchable. Je voulais ensuite revenir sur le terme "gay" dont l'invention, par les Américains, avait pour objectif de contrecarrer le terme "homosexuel" (qui désignait un symptôme d'une maladie, tout comme pourrait l'être "fiévreux" par exemple). C'est le terme "homosexuel" qui a mis en évidence le "phénomène" de l'homosexualité et le terme "gay" qui a permis la revendication et l’affirmation d’une communauté. C'est pour cela que j'adhère moyennement, depuis peu, à la conception un peu simpliste du gay comme "homme homosexuel". Apparemment, le terme est plus précis que cela. C'est pour cela que je me définis non plus comme "gay" mais comme "homosexuel" même si, par abus de langage, je peux me définir "gay".

Ensuite, le problème de la Gay Pride vient de ses motivations. Entre autres, elle est une "marché des fiertés" dont le but est de décomplexer la population homosexuelle et de sensibiliser l'opinion publique. Cela signifie que les homosexuels sont complexés par nature et donc, discriminés. À cela, je dis que les homosexuels jouent bien trop souvent le rôle de discriminés, ce qui est d'autant plus problématique que l'on a tendance à oublier que la discrimination n'est pas unilatérale mais bel et bien bilatérale, l'une pouvant être la conséquence de l'autre. Je prends l'exemple de la discrimination par la couleur de peau (Blancs/Noirs pour caricaturer) : certes, il y a des Blancs qui discriminent les Noirs mais il y a aussi des Noirs qui discriminent les Blancs, peut-être (probablement) en conséquence comme je l'ai dit précédemment. L'une et l'autre sont condamnables, comme toute forme de discrimination (positive notamment).

Jouer les victimes n'a jamais été profitable, elle renforce même la différence.
Les campagnes de lutte contre l'homophobie sont discutables à mon sens, elles ne font que présenter le revers de l'homosexualité, à savoir l'homophobie. Vous me direz, c'est leur but. Oui, sauf que cela entretient l'idée que l'homosexuel doit être plaint, qu'il est l'objet de discrimination, de souffrance, etc. Ce n'est pas faux (il y a effectivement beaucoup de gens dans ce cas) mais ce n'est pas entièrement vrai non plus. Personnellement, je n'ai pas envie d'être plaint ou de susciter la pitié. De fait, si l'on présente l'homosexualité à travers son revers, cela peut expliquer que certaines veuillent sauver ces "âmes perdues", à travers des méthodes contestables.

Il m'est arrivé de me confronter à cette communauté, à ce "milieu gay". Effectivement, tout est là pour que les gens aient une vision dépréciée de l'homosexualité. Heureusement, elle est une minorité. Malheureusement, elle est une minorité - la seule - très visible, qui ne se cache pas.

Je pense que vous pourriez être surpris par le profil de certains homosexuels. Certes, dire que les homophobes ne sont en fait que des homos complexés est une conclusion très hâtive et caricaturale mais il y a une part de vérité là-dedans. Je prends l'exemple des "wesh wesh" - même les plus clichés d'entre eux avec les vêtements qui vont avec : survet, casquette, etc - qui est à mon sens le plus représentatif. Genre, prenons le cas de ces Ils ont beau jurer sur le compte des homos (au détour de quelques "pédés" et compagnie) ou faire d'autres actes homophobes, ils sont pour certains loin de ce qu'ils veulent paraître. Ils ont beau être homos, on ne pourra pas dire d'eux qu'ils sont extravagants et efféminés.



Voilà, il y a encore beaucoup à dire sur le sujet mais j'ai déjà évoqué l'essentiel de ce que j'avais à dire.

Fabulio
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 2
Age : 25
Opinions politiques : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par Windreaver le Dim 25 Juil - 21:04

Pas même des intérêts comme ta sécurité ou l'assurance d'une justice équitable ? Et puis rien n'empêche les marxistes/maoistes d'emprunter ces voies là.

les mots sécurité, justice, liberté, équité n'auront pas du tout le même sens dans la bouche d'un nationaliste, d'un libéral ou d'un communiste.

Je en saisi pas ce que tu veux dire.

Si je cite Goebbels on va me sortir la vieille antienne communisme = fascisme, si je cite Hayek on va me dire que je pratique le mensonge idéologique ... pourtant j'ose affirmer que certaines thèses de Hayek sur le nazisme rejoignent certaines thèses de Marx, notamment sur la question du rôle politique de la classe moyenne ...
avatar
Windreaver
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 132
Opinions politiques : Marxiste-Léniniste-Maoïste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par Authentiks le Dim 25 Juil - 21:44

Hm rien (ou pas grand chose) à redire au post de Fabulio. 14B va pas aimer je pense ^^
Si je cite Goebbels on va me sortir la vieille antienne communisme = fascisme
Oui, je n'y manquerait pas Mort de rire
si je cite Hayek on va me dire que je pratique le mensonge idéologique ... pourtant j'ose affirmer que certaines thèses de Hayek sur le nazisme rejoignent certaines thèses de Marx, notamment sur la question du rôle politique de la classe moyenne ...
Ma culture litteraire est très pauvre u_u mais si tu me donnes les textes je veux bien te croire !

les mots sécurité, justice, liberté, équité n'auront pas du tout le même sens dans la bouche d'un nationaliste, d'un libéral ou d'un communiste.
Alors prenons un autre pont idéologique, celui que tu viens d'énoncer entre Marx et Hayek Clin d'oeil
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gay pride : débat sur l'homosexualité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum