Salut camarades !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Salut camarades !

Message par Révolte le Mer 26 Mai - 14:34

Mais toutes ses applications concrête, de loin ou de près, ne furent
pour l'instant que des immondices sans nom.
Et la commune de Paris ?

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy

Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut camarades !

Message par Remus le Mer 26 Mai - 14:35

Et la commune de Paris ?
on ne saura jamais, tuée dans l'oeuf.

Et puis le marxisme n'y était pas le soubassement principal.

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant

Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 25
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut camarades !

Message par Révolte le Mer 26 Mai - 14:54


Et puis le marxisme n'y était pas
le soubassement principal.
La commune de Paris a principalement modifié sa pensée.Les concepts dictature du prolétariat, instrumentalisation de l'état sont assez compliqués car ils révèlent plusieurs sens.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy

Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut camarades !

Message par Remus le Mer 26 Mai - 15:00

La commune de Paris a principalement modifié sa pensée
Ce que je veux dire c'est que déclarer que la Commune est un mouvement marxiste constitue un raccourci dangereux.

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant

Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 25
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut camarades !

Message par Chadagova le Mer 26 Mai - 15:17

Doc a écrit:Les débuts du mouvement ouvrier se basaient sur des expériences
utopiques isolées, basées sur le partage et l'égalitarisme, sur un
modèle très chrétien.
Ca c'est ce que l'histoire en a retenu. Le socialisme est nait comme
une réponse à la question sociale, les ouvriers s'organisaient et
défendaient leur droit bien avant que certaines élites cathos se
saisissent du problème.

C'est la préhistoire du mouvement dans le sens où
Marx édifie une idéologie complète, une interprétation de l'Histoire
(ce qui n'existait pas au début du mouvement), une analyse critique du
capitalisme (ce qui est là encore la signature géniale de Marx), et des
solutions politiques en rupture avec celles du début du mouvement :
le prolétariat ne peut pas se contenter d'expériences isolées, il doit
changer le monde entier, la Religion doit être combattue pour en finir
avec le bonheur illusoire, etc.
Je suis d'accord pour dire que Marx a fait une excellente synthèse des
idées existantes, tout en les approfondissant et en leur donnant une
cohérence systémique. Mais il ne faut pas dire qu'avant Marx il n'y
avait rien.

Sinon je suis complètement d'accord avec ce que tu dis.

Troska a écrit:je trouve que reprendre Hegel dans sa démonstration est très bon et il
ajoute des concept novateurs et révolutionnaire : Lutte de classe
La lutte des classes est déjà présente chez JB Say.

Je reconnais l'immense apport théorique de Marx, mais simplement je pense que l'on oublie trop souvent le socialisme pré-marxien qui a jeté les bases de beaucoup de choses. On se réfère à Marx comme à la sainte bible sans réellement analyser le contexte historique et les outils qui lui ont permis de construire une telle pensée.

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal

Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 25
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut camarades !

Message par Révolte le Mer 26 Mai - 15:20


Ce que je veux dire c'est que déclarer que la Commune est un
mouvement marxiste constitue un raccourci dangereux.
Remus : Mais toutes ses applications concrête, de loin ou de près

On ne peut qualifier la commune de marxiste, mais ce serait un mensonge de négliger la pensée communiste du mouvement, surtout lorsqu'on voit a quel point Marx tentait de les conseiller. De plus, la commune a profondément bouleversé la pensée de Marx, une évolution que Lénine à mis de coté prétextant l'impératif de l'efficacité.

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy

Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut camarades !

Message par Chadagova le Mer 26 Mai - 15:21

Révolte a écrit:La commune de Paris a principalement modifié sa pensée.
Ah oui complétement ! J'ai lu récemment une lettre adressée à Engels durant les premiers jours de la Commune, où il se prononce clairement pour une intervention de l'État contre les communards.

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal

Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 25
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut camarades !

Message par Camarade Troska le Mer 26 Mai - 15:22

La Commune de Paris n'a rien de Marxiste ..
Faut bien le dire.

La lutte des classes est déjà présente chez JB Say.
Oui, il l'avait esquissé, entre les paysans et les propriétaires terriens il me semble.
C'est marrant, car Marx dira que finalement, les paysans c'est des petits bourgeois.
On avait vu ça en pensée économique, Marx a utilisé le mécanisme de Say, mais a mis le doigt sur l'industrie, plus sur l'agriculture, qui n'étaient plus LA force de production des richesses.

On se réfère à Marx comme à la sainte bible
Et c'est ce qui crée le dogmatisme de certains communistes ..
Je ne dis pas que Marx a raison et tout le reste, je dis qu'il fait une synthèse Chad Clin d'oeil

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels

Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 25
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut camarades !

Message par Chadagova le Mer 26 Mai - 15:38

Troska a écrit:C'est marrant, car Marx dira que finalement, les paysans c'est des petits bourgeois.
Oui, les paysans comparés à un sac de patates.
D'ailleurs cet apriori sera vite rectifié par d'autres marxistes.

On
avait vu ça en pensée économique, Marx a utilisé le mécanisme de Say,
mais a mis le doigt sur l'industrie, plus sur l'agriculture, qui
n'étaient plus LA force de production des richesses.
Marx c'est l'ère des révolutions industrielles. Say en est resté à la paysannerie sous l'ancien régime.

La Commune de Paris n'a rien de Marxiste ..
Faut bien le dire.
Ça c'est un sujet intéressant. Il me semble que pour le coup nous avons l'exemple d'un fait historique qui fut encensé à posteriori par le marxisme, mais qui en soi n'a rien de marxiste. Révolte tu parles d'une influence marxiste, je penses plutôt à une influence socialiste à travers des gens comme Pierre Leroux, Blanqui, Vallès.. D'ailleurs à l'époque Gambetta ne se prononce pas officiellement contre la commune (à vérifier). Une influence libertaire à travers Proudhon très en vogue. Mais avant tout la commune est le fruit d'un élan patriotique contre la France provinciale qui signa l'armistice avec les Prussiens. La question est très complexe. Il ne faut pas nier par ailleurs que le commune est loin de faire l'unanimité parmi les parisiens, il n'y a qu'à voir le taux d'abstention lors des élections du comité central, la majorité des élus sont radicaux.

__________________________________
"C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins." Spinoza

"La foi est différente de la preuve. L'un est humaine, l'autre est un don de Dieu." Pascal

Chadagova
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3500
Age : 25
Opinions politiques : .

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut camarades !

Message par Révolte le Mer 26 Mai - 16:02


Ah oui complétement ! J'ai lu récemment une lettre adressée à Engels
durant les premiers jours de la Commune, où il se prononce clairement
pour une intervention de l'État contre les communards.
Je n'ai lu que "La guerre civile en France".

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy

Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut camarades !

Message par Camarade Troska le Mer 26 Mai - 16:05

Pourtant, les koulaks ont été éliminé sur ce propos dans les années 1930 ..
Alors que, dans les statistiques officiels .. les koulaks, y en avaient presque pas. Rolling Eyes

mais qui en soi n'a rien de marxiste
C'est parce que Marx en a fait la critique et qu'il a fait comprendre que " sans dictature du prolétariat, pas de révolution "
La Commune, c'est la dernière tentative de socialisme coopératif. C'est des artisans pour la plupart, refusant de finir prolétariser, qui prenne les armes et défendent leur façon de travailler. C'est le socialisme " utopique " dont je parlait tout à l'heure, qui ne remet pas en cause la propriété privée des moyens de productions.

La Commune est un ensemble composé de Blanquistes, membres de l'International, anarchiste, radicaux, républicains, Bonapartistes .. beaucoup refusent la fin de la guerre, beaucoup souhaitent la révolution et ouvrent des clubs jacobins comme un siècle plus tot quasiment ..

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels

Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 25
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut camarades !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum