Les banlieues

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les banlieues

Message par Miicky93 le Dim 23 Mai - 10:41

J'ai vu qu'un sujet sur les banlieues n'était pas ouvert. J'ai décidé d'en créer un comme j'habite en banlieue parisienne je voulais savoir votre point de vue sur les banlieues,les problèmes sociaux, lieu d'exclusion.
Que pensez vous des politiques de rénovations ?
Cet article montre bien que c'est un phénomène ségrégationniste ou les classes moyennes sont partis. Que dans ces banlieues les jeunes sont touchés par un chômage au dessus de la moyenne national (pour certain cela peut expliquer la délinquance).Ainsi que le développement du phénomène de ghettoïsation. Bref j'ai pris les morceaux les plus importants:


Le terme « banlieue », au sens purement géographique, c’est la ceinture urbanisée entourant la ville centre et en continuité urbaine, aucune habitation n’étant séparée de l’autre de plus de 200 mètres. En fait, ce concept englobe trois notions différentes :

une notion juridique : c’est la périphérie soumise à des devoirs comme les banalités, le service d’ost qui implique en échange la protection du seigneur. Cette banlieue n’est pas le territoire banni, c’ était à l’origine celui qui était au-delà de la banlieue, l’espace non protégé, rural, forestier, dangereux.
une notion sociologique : c’est le lieu de la marginalisation, de l’exclusion qui s’est beaucoup développée ces temps derniers
une notion culturelle : c’est le berceau de la musique rap, des tags, de modes, culminant au Festival de la Banlieue Bleue en Seine Saint-Denis. Sur le plan de la sémantique, et selon les contextes, on peut évoquer d’autres significations :
Une connotation morale : vivre en banlieue induit l’opprobre, porte le discrédit sur un territoire et la population qui s’y trouve. On crée une confrontation entre la continuité spatiale, la population et le territoire.
Un fait de génération : Les jeunes de banlieue ne sont pas tous de la banlieue mais ils se caractérisent par un certain type de langage, ils sont en marge de l’école, du travail et se sentent dévalorisés, sans statut, en quête de reconnaissance.

La banlieue reste à l’écart des grands courants économiques, artistiques et de toute forme de qualification On a en France un risque de ghetto, car il existe une tension vers la ghettoïsation qui n’aboutit pourtant pas complètement comme aux Etats-Unis, où les ghettos sont fondés sur la couleur de peau et la démission de l’Etat. En France, persiste « l’Etat Providence », avec des protections sociales, comme des protections contre le chômage bien que revues à la baisse, comme le RMI. Il y a des efforts de réhabilitation et de rénovation urbaine dans les quartiers, voir même de démolition dans le cadre de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine

Aujourd’hui, la précarisation massive des populations apparue dans le cadre d’une forte désindustrialisation qui touche les périphéries, conduit néanmoins à la ghettoïsation de certains quartiers. Le chômage massif y contribue, avec des taux de 30% à 40 % d’inactifs de 16 à 25 ans. Une partie de la jeunesse, peu ou non qualifiée n’a plus accès à d’autres emplois que précaires. C’est une discrimination négative envers la jeunesse qui touche d’abord l’emploi et le logement, une discrimination par le nom, l’origine, le lieu d’habitation.
Au total, 3 à 4 millions des habitants de la banlieue sont en grande précarité en France, surtout dans les quartiers sensibles. Il faut cependant élargir l’espace étudié : 1 ;5 millions de personnes vivant dans la précarité résident dans les villes centres car les quartiers sensibles ne sont pas forcément dans les banlieues mais aussi dans les faubourgs, en ZUP péricentrales qui ne sont pas des banlieues au sens géographique du terme

Au début, on pensait travailler sur les quartiers pour les ramener à un meilleur niveau, les désenclaver en augmentant la présence de bus, en favorisant l’arrivée du tram, le développement de constructions et d’infrastructures diverses. On a essayé de travailler sur l’ouverture sociale avec l’amorce d’actions de réhabilitation et de rénovation, de démolition ou de reconstruction. L’objectif était de créer un habitat de classe moyenne, avec des logements intermédiaires voir de luxe, la lutte contre l’exclusion et la mixité sociale par la diversification de l’habitat étant les thèmes majeurs depuis 1991.

Ces programmes ont souvent connu des échecs car dans
une société libérale, on ne peut pas obliger les gens à habiter où ils
ne veulent pas. Les classes moyennes ont accédé à la propriété de leur
maison individuelle en moins de vingt ans, 600 000 maisons
individuelles ont été édifiées en région parisienne avec des niveaux de
prix différents, bien sûr dans un rayon de 50 km autour de Paris.

La présence des classes moyennes qui apportaient de
l’argent aux quartiers a disparu et on constate une concentration de
populations en difficulté sociale, économique avec de nombreuses
familles monoparentales, et/ou d’origine étrangère, ayant des
difficultés d’intégration. L’accès à l’embauche est difficile de même
que celui au logement privé, les propriétaires se méfiant de locataires
d’origine étrangère ou venant d’un quartier jugé difficile. Tous les
arguments sont évoqués mais ce sont des formes de discrimination qui
redoublent les ségrégations. On induit a priori une multiplication des
crises.

La nouvelle politique la ville porte sur les
rénovations urbaines. La reprise en main de l’État est importante
depuis l’arrivée de Jean-Louis Borloo, compte tenu de la difficulté
d’appliquer véritablement la décentralisation dans ces espaces. On a
créé une agence nationale de rénovation urbaine, et une agence
nationale pour l’égalité des chances. Les dispositifs décentralisés,
les contrats de villes signés entre l’État, les régions, les communes,
sont parfois débordés par les agences nationales, largement financées
par la caisse de dépôts, les entreprises et divers ministères.
Il faut voir aussi que les grands ensembles, dans les agglomérations
importantes, sont des « mosaïques-monde » : 82 nationalités à
Sarcelles, 102 à Saint Denis, ce sont des quartiers très mélangés qui
ne sont pas reconnus pour leurs richesses culturelles, mais regardés
avec plus de soupçon que de confiance, il faut sortir des a priori, inverser son regard et réapprendre la solidarité.

http://www.cafe-geo.net/article.php3?id_article=891

Votre point de vue sur les banlieues ?
avatar
Miicky93
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 125
Age : 25
Opinions politiques : Communiste
Activité politique : Cherche à s'affirmer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Camarade Troska le Dim 23 Mai - 10:59

Volonté de mettre les indésirables à l'écart ?
Politique de séparation de classe ?
On peux faire une longue liste, ce que je note, c'est que des banlieues deviennent des zones de non-droits, car certains veulent que ça le devienne et qu'on puisse pointer des ennemis qui ne le sont pas réellement.

J'entends beaucoup de connerie à propos des banlieues, ce que je note, c'est que souvent dans ces quartiers, c'es tellement la merde, qu'il n'y a presque plus de solidarité. Combien de fois j'ai pu entendre des potes me dire que leur cave s'est fait lyncher au cocktail molotov, que comme par hasard y a deux mecs en scoot' qui se crache comme par " hasard " au même endroit à deux jours d'affilés. Ce qui me choque le plus, c'est qu'on ne fait rien pour faire pour aider cette situation. On nous lance le fameux " faut le karcher " ou encore " envoyer l'armée, le problème sera réglé " et le fameux " de toute façon, tout ça, c'est de la fautes aux immigrés, alors dehors ! "
J'ai vécu en banlieue pendant 15 ans, je sais ce que c'est, je sais ce que ces mecs ressentent et j'arrive presque à les comprendre quand ils brulent des bagnoles ou font des émeutes, tellement ils en ont plein le cul.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par worldpeace le Dim 23 Mai - 11:05

Merci pour cette sélection. C'est simple, clair.

Un fait de génération : Les jeunes de banlieue ne sont pas tous de la banlieue mais ils se caractérisent par un certain type de langage, ils sont en marge de l’école, du travail et se sentent dévalorisés, sans statut, en quête de reconnaissance.
J'y vois trois éléments :
- l'idéologie du travail, qui fait que les gens sans travail se sentent nul (cela est renforcé par le fait que ceux qui ont du travail s'en glorifient sur le dos des chômeurs qu'ils traitent avec mépris)
- une opposition au système, de façon confuse. Je suppose qu'ils perçoivent le système comme invasif tout en ne leur donnant pas d'avenir, alors le langage incompréhensible peut servir de cryptage justement pour ne pas être compris, avoir leur terrain (ce n'est pas qu'ils aient besoin d'un terrain à eux dans l'absolu, mais ils développent cela parce qu'ils ressentent l'exclusion, cependant, on entre alors dans un cercle vicieux puisqu'ils augmentent leur exclusion)
- une éducation par la télévision, la publicité, ils cherchent à s'affirmer selon la seule autorité qui est bien présente en banlieue : la télévision. Une autorité qui a une relation ambivalente avec eux puisqu'elle présente la banlieue de façon pas toujours impartiale (normal vu que la télévision représente la classe dominante, elle est à ce titre aussi ambivalente avec les français en général, ce que ne perçoivent pas forcément les rebelles de banlieues, se croyant les seules victimes).

worldpeace
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 879
Opinions politiques : Limitation du capital
Activité politique : Distribution de tracts

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par worldpeace le Dim 23 Mai - 11:12

Troska a écrit:On nous lance le fameux " faut le karcher " ou encore " envoyer l'armée, le problème sera réglé " et le fameux " de toute façon, tout ça, c'est de la fautes aux immigrés, alors dehors ! "
"UMP", "PS" et "FN" ?

La position du FN me semble plutôt de vouloir stopper l'immigration plutôt que de mettre dehors les gens qui sont déjà là. Vis-à-vis des "immigrés" déjà là, j'ai l'impression qu'ils jouent plutôt sur la menace, du genre on va vous mettre dehors si vous ne respectez pas les lois de la république et de l'intégration. Cela dit, je suis d'accord que ce n'est pas plus subtile que le PS. Mais c'est plus subtile que l'UMP. Mais peut-être que Sarkozy a fait exprès, pour effectuer une stratégie de tension.

J'ai vécu en banlieue pendant 15 ans, je sais ce que c'est, je sais ce que ces mecs ressentent et j'arrive presque à les comprendre quand ils brulent des bagnoles ou font des émeutes, tellement ils en ont plein le cul.
Brûler les bagnoles, c'est vraiment le piège. D'ailleurs des fois c'est pas les RG qui en allument, histoire de faire partir la mèche ? Après, les autres suivent, parce qu'avec ça, ils passent à la télé. Et ça retombe sur des personnes qui habitent en banlieue. Bref, c'est plutôt de l'autodestruction qu'autre chose. Je suis pas d'accord qu'on les juge pour cela, mais je souhaite qu'ils puissent se rendre compte que cela n'a pas d'effet positif, à part répondre de manière perverse à leur besoin de reconnaissance.

worldpeace
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 879
Opinions politiques : Limitation du capital
Activité politique : Distribution de tracts

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Authentiks le Dim 23 Mai - 11:54

Sujet intéressant, je suis d'accord avec la totalité de l'article. Le langage et l'habillement catégorisent les gens en un quart de seconde. Ceci dit, ça n'excuse pas pour moi les comportements que tout le monde à en tête et qui ne font qu'empirer les choses.

Je ne pense pas qu'il y ait de solution, mais plutôt que nous avons atteint un point de non-retour. Un gros clash ou une dérive à l'américaine semblent les suites les plus plausibles.
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Camarade Troska le Dim 23 Mai - 12:59

Oui en très gros. Je dirais que même ça c'est caricaturisé, car l'UMP a décidé d'envoyer des sections jeunes pour discuter avec les mecs de banlieues. Le PS va garder ses idées de bobos de gauche et refuser de taper du poing sur la table et le FN et toute la haute garniture d'extreme droite et au-dela, va fustiger le complot judéo-bolchevik-immigrationnisto-islamophile-métissophile-apatrido-capitaliste qui veux violer nos soeurs et leur mettre des voiles et les faire croire en Allah.
Bref, de toute façon les partis institutionnel n'ont jamais les situations pour aider les jeunes de banlieues. Si y a 80 % d'abstention dans les quartiers populaires et les banlieues, faudrait en tirer une conclusion : Personne ne le fait et la gauche continue à faire le jeu du réformisme/électroralisme .. Rolling Eyes

D'ailleurs des fois c'est pas les RG qui en allument, histoire de faire partir la mèche ?
Oui, c'est comme lors des manifestations, y a des gars qui rentrent dans le cortège, qui cassent des vitrines, des rétro et qui s'en vont après chez les flics en ôtant leur cagoule.
Moi ça ne m'étonne pas, faut juste être prudent.

mais je souhaite qu'ils puissent se rendre compte que cela n'a pas d'effet positif
Va expliquer ça aux mecs des cités tiens.
" Ah ouais, je suis une racaille ? Très bien, alors je vais faire la racaille ! "
C'est pas la meilleure des solutions face au problème, je le conçois, mais c'est leur interprétation de base.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par worldpeace le Dim 23 Mai - 18:43

Je parle pas de racaille, il s'agit d'une étiquette. Pourquoi s'entêter là-dessus ?

Non, je parle des actions et de leurs conséquences. La destruction peut être une ultime façon de protester, mais là, ce n'est pas cela. Les conséquences négatives sont pour les banlieues. C'est donc antipatriotique du point de vue de la banlieue. Ces gens ne défendent rien, ils font n'importe quoi, c'est tout. Faut pas généraliser non plus, tous les banlieusards ne font pas brûler des voitures.

worldpeace
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 879
Opinions politiques : Limitation du capital
Activité politique : Distribution de tracts

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Remus le Dim 23 Mai - 18:45

Q'un seul moyen, remettre la loi là ou elle a disparu.

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par worldpeace le Dim 23 Mai - 18:59

Ça dépend quelle loi.

worldpeace
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 879
Opinions politiques : Limitation du capital
Activité politique : Distribution de tracts

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Remus le Dim 23 Mai - 19:40

oui^^

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Romulus l'Ours le Dim 23 Mai - 20:08

La loi martial? Mort de rire

__________________________________

« à présent nous sommes délivrés de cette peur permanente du communisme qui nous poussait naguère à nous jeter dans les bras de tout dictateur éprouvant la même peur ». (Jimmy Carter, président des USA, discours du 22/05/1977)
avatar
Romulus l'Ours
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 1034
Opinions politiques : Communiste - Collectivisme Politique
Activité politique : Penseur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Miicky93 le Dim 23 Mai - 20:32

qui fait que les gens sans travail se sentent nul (cela est renforcé
par le fait que ceux qui ont du travail s'en glorifient sur le dos des
chômeurs qu'ils traitent avec mépris)

C'est surtout le fait qu'on nous en donne pas à cause du lieu ou on habite et des préjugés.

alors le langage incompréhensible peut servir de cryptage justement pour ne pas être compris

Personellement quand j'étais plus petit je parlais ce langage je le parlais parce que tous le monde le parlait. Mais c'est qu'en partie c'était pour ce distinguer des autres avec ce langage on se comprenait/comprend seulement entre personne du 93.


Un gros clash ou une dérive à l'américaine semblent les suites les plus plausibles.

Des émeutes encore plus violente que les dernières c'est inévitable.
avatar
Miicky93
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 125
Age : 25
Opinions politiques : Communiste
Activité politique : Cherche à s'affirmer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Authentiks le Lun 24 Mai - 11:09

+1 pour Troska, Rémus & Miicky. J'ajouterai que la gauche se sert de l'immigration pour amener plus de pauvreté en France à des fins électoralistes. Je trouve ça dégueulasse, surtout qu'en passant ils détruisent tout sentiment national avec leur culte des racines et leur culpabilisation permanente des français 'de souche'.

Des émeutes encore plus violente que les dernières c'est inévitable.
Oui, et bientôt. Je mise sur les prochaines présidentielles. La nouveauté, c'est que le clash semble probable aussi du coté des classes moyennes blanches exténuées et prises entre deux feux.
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Remus le Lun 24 Mai - 11:24

On va aller vers une guerre civile et une crise identitaire grave... mais vous inquietez pas la ripoublique bisounours joyeuses du vivre ensemble anti racisme discrimination va arranger le problème...

Ou l'empirer.

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Miicky93 le Lun 24 Mai - 12:02

http://www.youtube.com/watch?v=WJZwWCA_EGQ
avatar
Miicky93
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 125
Age : 25
Opinions politiques : Communiste
Activité politique : Cherche à s'affirmer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par worldpeace le Lun 24 Mai - 19:10

Miicky93 a écrit:C'est surtout le fait qu'on nous en donne pas à cause du lieu ou on habite et des préjugés.
Oui mais bon, hors de banlieue c'est pareil, on culpabilise les gens qui sont au chômage et on glorifient ceux qui travaillent. Tu n'as pas de raison de te sentir nul à cause de préjugés, à mon avis, les gens se sentent nul à cause de l'idéologie du travail. Les préjugés peuvent causer le chômage, mais pas le sentiment de nullité du chômage.

alors le langage incompréhensible peut servir de cryptage justement pour ne pas être compris
Personellement quand j'étais plus petit je parlais ce langage je le parlais parce que tous le monde le parlait. Mais c'est qu'en partie c'était pour ce distinguer des autres avec ce langage on se comprenait/comprend seulement entre personne du 93.
Ben oui c'est ça, pour se comprendre dans l'ingroup et que l'outgroup ne comprenne pas.

Des émeutes encore plus violente que les dernières c'est inévitable.
Le caractère possible, ou même probable, c'est peut-être vrai. Mais peux-tu expliquer pourquoi il y aurait ce caractère inévitable ?

Rémus, je note que dans ce cas, tu te fais le défenseur de la loi, et donc de l'Etat.

worldpeace
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 879
Opinions politiques : Limitation du capital
Activité politique : Distribution de tracts

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Remus le Lun 24 Mai - 19:12

Il faut détruire ce système. A commencer par les alloc et l'assistanat.

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par worldpeace le Lun 24 Mai - 19:15

Je doute que ça arrange la situation en l'état actuel des choses

worldpeace
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 879
Opinions politiques : Limitation du capital
Activité politique : Distribution de tracts

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Remus le Lun 24 Mai - 19:30

Sur le très court terme? non.

Mais sur le court terme, la seule chose qui compte pour un politicien, c'est de se faire réélire. Et c'est comme ça qu'on est arrivé à une telle situation.

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Authentiks le Lun 24 Mai - 20:01

Oui mais bon, hors de banlieue c'est pareil, on culpabilise les gens qui sont au chômage et on glorifient ceux qui travaillent. Tu n'as pas de raison de te sentir nul à cause de préjugés, à mon avis, les gens se sentent nul à cause de l'idéologie du travail. Les préjugés peuvent causer le chômage, mais pas le sentiment de nullité du chômage.

Ce qu'il veut te dire, c'est qu'on catégorise les chômeurs hors-banlieue comme 'nuls' parce qu'ils sont au chômage. En banlieue, tu es considéré comme nul et/ou indésirable dès le départ, le chômage est la conséquence et non la cause de cette image.

Inévitable, parce que tout simplement c'est trop tard pour agir. Les mecs qu'on voit dans la vidéo sont perdus, ça saute aux yeux. Qu'est-ce que tu veux faire ? Des vies entières se sont bâties en subissant la cité, qu'on y habite ou pas. C'est fini, il n'y a plus rien a espérer. Le point de non-retour est largement dépassé. Ils ont voulu amener le tiers-monde en France... bah c'est réussit. On aura même la guerre, et pourquoi pas la faillite.

Et un gros +1 pour Rémus. L'exemple le plus flagrant ce sont les élus locaux qui arrosent les cités (le PS à Marseille, l'UMP à Corbeil-Esssonne, ...).
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Miicky93 le Lun 24 Mai - 20:08

Ce qu'il veut te dire, c'est qu'on catégorise les chômeurs
hors-banlieue comme 'nuls' parce qu'ils sont au chômage. En banlieue,
tu es considéré comme nul et/ou indésirable dès le départ, le chômage
est la conséquence et non la cause de cette image.

Exactement.


Inévitable, parce que tout simplement c'est trop tard pour agir.
Les mecs qu'on voit dans la vidéo sont perdus, ça saute aux yeux.
Qu'est-ce que tu veux faire ?
Gros +1 en partie pour sa mais aussi le fait que je l'entend dans beaucoup de discours et sa revient de plus en plus souvent. Les dernières émeutes n'étaient qu'un prémisse de ce qu'il risque de ce passer.
avatar
Miicky93
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 125
Age : 25
Opinions politiques : Communiste
Activité politique : Cherche à s'affirmer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Remus le Lun 24 Mai - 20:19

Et un gros +1 pour Rémus. L'exemple le plus flagrant ce sont les élus locaux qui arrosent les cités (le PS à Marseille, l'UMP à Corbeil-Esssonne, ...).

Oui ou on explique aux entreprises et au contribuable que les impots locaux vont encore augmentés pour financer l'atelier slam du quartier sensible pour éviter qu'ils détruisent leur cage d'escalier...

Après ils s'étonnent que tout le monde se casse et qu'il y ait du chomage.

Encore une connerie de l'Etat et de son vivre ensemble, on ne peut pas forcer les gens à vivre ensemble, et encore moins dans des tours. Encore le bel exemple de croire que le melting pot à la française "liberté égalité fraternité" suffit, alors qu'il est juste totalement nécrosé et incapable de bâtir une nation solide et solidaire.


Dernière édition par Remus le Mar 25 Mai - 14:16, édité 1 fois

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Authentiks le Lun 24 Mai - 20:35

Non mais le PS a trouvé une parade pour le slam: au lieu de payer un atelier elle l'enseigne directement à l'école ! bom
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Miicky93 le Mar 25 Mai - 20:34

qu'il n'y a presque plus de solidarité.
Entre cité il y'en a pas du tout. Mais c'est tous le contraire au sein de la cité. Durkheim revient au gout du jour avec cette exemple concernant la solidarité mécanique.
avatar
Miicky93
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 125
Age : 25
Opinions politiques : Communiste
Activité politique : Cherche à s'affirmer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par worldpeace le Mar 25 Mai - 20:37

Miicky93 a écrit:
Ce qu'il veut te dire, c'est qu'on catégorise les chômeurs
hors-banlieue comme 'nuls' parce qu'ils sont au chômage. En banlieue,
tu es considéré comme nul et/ou indésirable dès le départ, le chômage
est la conséquence et non la cause de cette image.

Exactement.
Bof. Considéré nuls par qui ? Si on ne vit pas dans la banlieue, on ne les connait pas donc on ne les considère pas (ni nul ni bien). Si on vit dans la banlieue, cela reviendrait à se considérer comme nul soi-même. Je crois plutôt qu'il y a une frustration. Frustration de ne pas bien vivre ? De ne pas vivre en paix ? On en revient au manque de travail, et aux comportements destructeurs. Alors le sentiment de nullité viendrait de l'idéologie du travail et de la honte que peuvent constituer les gens qui détruisent. Cela est quelque part positif, vu que cela veut dire qu'il y a encore des valeurs constructives quand même.

Cela n'a pas grand chose à avoir, mais j'ai le sentiment que l'homophobie est très présente en banlieue. Le terme "pédé" servant à toutes les sauces pour dévaloriser quelqu'un. Le terme "homophobie" n'est peut-être pas adapté. De l'homo acharnement, plutôt.

worldpeace
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 879
Opinions politiques : Limitation du capital
Activité politique : Distribution de tracts

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les banlieues

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum