Les ravages de notre scolarité

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Camarade Troska le Sam 15 Mai - 10:56

Rien à voir, en tant que prof, il se doit de rester neutre, il est anar' certes, j'ai discuté avec pas mal de ses élèves, y a jamais de propagande anarchiste ou autre. Il reste neutre et ça le fait chier de devoir mettre le capitalisme au centre de son programme, alors qu'il pourrait y mettre l'anarchie !

le capitalisme a fait sortir de la misère des milliards d'êtres humains.
Et plonge l'autre milliards dans la misère. C'est un couteau tranchant, rien n'est tout beau hein.
C'est moral tu vas me dire ?

Moi j'aimerai bien voir ce programme quand même.
J'vais lui demander et je te les filerais Clin d'oeil

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Remus le Sam 15 Mai - 11:00

Rien à voir, en tant que prof, il se doit de rester neutre, il est anar' certes, j'ai discuté avec pas mal de ses élèves, y a jamais de propagande anarchiste ou autre. Il reste neutre et ça le fait chier de devoir mettre le capitalisme au centre de son programme, alors qu'il pourrait y mettre l'anarchie !

D'une, personne n'est neutre.
Deux, je n'ai jamais dis que ses cours sont idéologiques, mais sa perception d'une réforme peut l'être.

Et plonge l'autre milliards dans la misère. C'est un couteau tranchant, rien n'est tout beau hein.
La misère? L'espérance de vie a augmenté, même en Afrique, depuis le XIX.
Et la misère il faudrait savoir pourquoi elle se maintient: subventions agricoles, néocolonialisme etc...

J'vais lui demander et je te les filerais
Merci, mais de toute façon, que l'EN se fasse le chantre de l'Etat bisounours et du capitalisme ce n'est pas contradictoire, c'est même très cohérent. Le problème reste toujours le même: aucune liberté dans les programmes et les approches, aucune concurrence des systèmes d'enseignement.

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Remus le Sam 15 Mai - 15:49

Un constat lucide:

http://h16free.com/2010/05/14/2850-mortal-kombat-ednat-vs-cour-d-compte

__________________________________
"Un idéal n'a aucune valeur si vous ne pouvez pas le mettre en pratique." Swâmi Râmdâs
"Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir." Tocqueville
" Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude." Benjamin Constant
avatar
Remus
Sage de Politeen
Sage de Politeen

Nombre de messages : 3464
Age : 26
Opinions politiques : Tendance libérale libertarienne
Activité politique : Destructeur d'idoles

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunes-politique.forumpro.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Révolte le Sam 15 Mai - 16:30


Parce que le capitalisme a fait sortir de la misère des
milliards d'êtres humains.
Effectivement, Il y'a eu une nette progression sociale après la révolution française, il suffit de lire Germinal pour en prendre conscience...

__________________________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister." Charles Baudelaire
"Ce n'est pas la révolte en elle même qui est noble, mais ce qu'elle exige, même si ce qu'elle obtient est encore ignoble" Camus
"La société, ce n'est pas l'Etat. L'Etat n'est que le gérant d'une société anonyme qu'il a pris l'engagement de servir, mais qu'il ne se charge, en réalité, que d'exploiter." Pierre Reverdy
avatar
Révolte
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 4918
Age : 29
Opinions politiques : ...
Activité politique : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Miicky93 le Jeu 17 Juin - 11:05

Sujet de philo du bac qu'on a passé ce matin:
Une vérité scientifique peut-elle être dangereuse?

Le rôle de l'historien est-il de juger?

et le commentaire portait sur un extrait de l'Education morale de Durkheim

Alors vous les trouvez facile ?
avatar
Miicky93
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 125
Age : 24
Opinions politiques : Communiste
Activité politique : Cherche à s'affirmer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par NB-Helvetia le Jeu 17 Juin - 12:25

Mais non c'est pour construire des adultes responsables et citoyens te diras Helvetia!
Et me voilà appelé ! L'école doit être le terreau propice à la formation d'individus conscients de leur importance dans la société et pas en faire des moutons bêlants, mais des gens prêts à agir, ils doivent être les meilleurs. Est-ce qu'apprendre à réciter du rap, manger le discours des ptits films pour benêts c'est contribuer à la formation d'une jeunesse forte ? j'en doute !

Très franchement, j'ignore comment fonctionne votre système éducatif et ce qu'on y apprend.
Ici il n'y a pas de texte de MC Solar pour les exams.
avatar
NB-Helvetia
Démago
Démago

Nombre de messages : 391
Age : 24
Opinions politiques : Socialiste, communiste, patriote au sens non-étatiste
Activité politique : Débats et lectures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Camarade Troska le Jeu 17 Juin - 13:32

L'education doit mener à la vie.
Point.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par NB-Helvetia le Jeu 17 Juin - 13:39

Ouais
avatar
NB-Helvetia
Démago
Démago

Nombre de messages : 391
Age : 24
Opinions politiques : Socialiste, communiste, patriote au sens non-étatiste
Activité politique : Débats et lectures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Camarade Troska le Jeu 17 Juin - 13:54

Après ce que tu dis, je suis d'accord.
Mais dès le moment où on impose une éducation, on impose ce qu'on veux aux gosses et désolé, mais j'suis contre.
Si un gosse arrive à s'épanouir en lisant un texte de Mc Solaar ( Et perso, y a de très bon texte de ce gars ) je vois pas en quoi j'irai contre son avis.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Briard le Sam 19 Juin - 6:00

Et si ce même gosse lit Mein Kampf et trouve cela trés bien, tu lui dis quoi ?.

Briard
Chef de section
Chef de section

Nombre de messages : 54
Opinions politiques : National-socialiste con vaincu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Camarade Troska le Sam 19 Juin - 7:57

Faut lui expliquer le livre, le contexte et massacré la pensée NS par la dialectique. Joyeux

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Briard le Sam 19 Juin - 8:02

Donc tu diriges sa pensée et par la même sa vie !!

Briard
Chef de section
Chef de section

Nombre de messages : 54
Opinions politiques : National-socialiste con vaincu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Camarade Troska le Sam 19 Juin - 8:23

Ah nan, car je discute avec lui .. Je ne lui impose pas mon point de vue, je lui explique ce qu'est le National-Socialisme et pourquoi moi je veux le combattre.
C'est comme pour un gamin qui aime bien le petit livre de Mao .. ou d'autres livres politiques, c'est pa sà moi de lui dire " Non c'est pas bien, touche pas à ça "
Qu'il lise, qu'il relise et si il est toujours convaincu .. ce sera son problème, il pourra aller avec ses potes NS faire son délire dans son coin. Très heureux

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Béa le Sam 19 Juin - 9:37

Oui tu lui expliques simplement ce qu'est le National-Socialisme et pourquoi certains veulent le combattre mais cela de manière objective, sans exprimer tes idées politiques, comme les profs sont sensés le faire à l'école, enfin du peu que l'on apprend en politique.
avatar
Béa
Colleur d'affiches
Colleur d'affiches

Nombre de messages : 48
Age : 25
Opinions politiques : aucune
Activité politique : aucune

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Docteur Saint James le Sam 19 Juin - 10:37

Remus a écrit:Ca en dit long sur le formatage "citoyen et festif de la répoublique française" :

http://img340.imageshack.us/img340/2170/edciv.png

Et ici on peut feuilleter le bouquin:

http://www.nathan.fr/feuilletage/?isbn=9782091718019

Là c'est de la vraie propagande... et impossible d'aller voir ailleurs!

J'ai envie de dire que si on ne leur apprenait rien du tout ce serait pire... On va pas leur apprendre Friedman en 5e quand même ?

En quoi c'est une bonne chose ?


Parce que le capitalisme a fait sortir de la misère des milliards d'êtres humains.

Le marxisme-léninisme aussi, ça ne les empêche pas d'être de belles saloperies.
avatar
Docteur Saint James
Idéologue
Idéologue

Nombre de messages : 3971
Age : 26
Opinions politiques : Marxisme libertaire
Activité politique : Lecture & débat

Voir le profil de l'utilisateur http://henry-saint-james.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Briard le Sam 19 Juin - 14:21

Troska a écrit:Ah nan, car je discute avec lui .. Je ne lui impose pas mon point de vue, je lui explique ce qu'est le National-Socialisme et pourquoi moi je veux le combattre.
C'est comme pour un gamin qui aime bien le petit livre de Mao .. ou d'autres livres politiques, c'est pa sà moi de lui dire " Non c'est pas bien, touche pas à ça "
Qu'il lise, qu'il relise et si il est toujours convaincu .. ce sera son problème, il pourra aller avec ses potes NS faire son délire dans son coin. Très heureux

Encore faudrait il que tu saches ce qu'est le National-Socialisme !!
Car si tu lui dis que c'est l'holocauste, tu es un menteur et par la même tu orientes sa culture.
C'est dans ce cas comme expliquer le communisme en disant que c'est l'abberation que fut le stalinisme.
Ce que tu veux combattre ce n'est pas le National-Socialisme, c'est l'image que tu en as et cette image n'est pas la vérité, c'est une déformation.

Briard
Chef de section
Chef de section

Nombre de messages : 54
Opinions politiques : National-socialiste con vaincu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Camarade Troska le Sam 19 Juin - 14:50

N'importe quoi, comme si je résumais le national-socialisme au nazisme ( ce qui n'est pas la même chose ) et que je parlais seulement de l'holocauste.
Non, il faut parler de l'idéologie de base, du cas de l'Allemagne, des groupuscules ouvriers et socialistes non-marxistes etc etc .. Puis d'Hitler et de sa vision du Parti, de l'Etat et de la masse a diriger.
Bla bla bla, sale anarchiste qui déforme la réalité.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par ITT le Sam 19 Juin - 21:53

Parce que le capitalisme a fait sortir de la misère des milliards
d'êtres humains.

Le capitalisme a fait naître des milliards d'êtres humains, leur fait vivre une vie minable basée sur le travail et la consommation et leur fait espérer un avenir meilleur grâce à l' ascenseur social. La pauvreté existera toujours dans un système capitaliste car sans elle il ne peut fonctionner.


La misère? L'espérance de vie a augmenté, même en Afrique, depuis le
XIX.

Trop fort, on va aux 4 coins du monde imposer notre vision des choses, quelle idée de con !

On vit peut être plus vieux mais on vit super mal, y' a que regarder notre environnement, ce qu'on mange etc ...
avatar
ITT
Démago
Démago

Nombre de messages : 437
Opinions politiques : Communiste Libertaire
Activité politique : alternatives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Aska le Mer 25 Aoû - 3:27

Je vois pas le mal à faire étudier un texte de Grand Corps Malade à un môme. Déjà parce que le gamin va se sentir plus concerné que par un texte de Racine, ensuite parce qu'il passera moins de temps a faire la traduction vieux francais-français et à chercher dans le dico des mots qui ne s'utilisent plus.

Concernant l'éducation en elle-même, ca me fait bien rire que certains veuillent la privatiser. Qui dit privatisation dit recherche du profit, donc école accessible uniquement sur frais de scolarité exorbitant, et in fine savoir réservé à une élite. Privatiser les écoles c'est la stratégie à long terme des bourges pour rendre la population tellement con qu'elle en oubliera totalement qu'elle est exploitée.
Ensuite les socialiser, ou l'autre terme, les rendre à la société. Quel serait le mode de fonctionnement ? Qui déciderait du programme suivi, les mômes de 10 ans ? Programme CM2 en autogestion les pokémons ?
avatar
Aska
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 108
Opinions politiques : Utopiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Camarade Troska le Mer 25 Aoû - 6:04

Quel serait le mode de fonctionnement ?
Démocratique, les parents, les éducateurs libertaires auront des liens plus proches pour commencer, mettrons en place des programmes plus ou moins commun. Evidemment, le but étant que le gosse s'autonomise et accède à un vrai savoir.

Qui déciderait du programme suivi, les mômes de 10 ans ?
Les éducateurs et les élèves.
Je ne vais pas refaire tout mon cours sur Summerhill.

__________________________________
«On accuse les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité ; les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe maîtresse de la nation, il est par là encore national lui-même, quoique nullement dans le sens bourgeois.» Marx/Engels
avatar
Camarade Troska
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 1657
Age : 26
Opinions politiques : Marxiste, Libertaire, Léniniste, Maoïste...
Activité politique : Militant anonyme pour la Révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par 14B le Mer 25 Aoû - 9:16

Il faut reduire l'ecole, ramener l'enseignement (au lieu de 6-24 ans) de 4 à 14 ans dans un contexte paramilitaire, avec de vrais programmes (connaissances de bases et utilités pratiques, et pas un endoctrinement ou l'on sort à 20 ans completement ignorant de tout)puis ensuite l'apprentissage pour tous, et la suppression des diplomes et des enseignements superieurs (sauf exception, comme pour la medecine ou l'astrophysique) que chacun commence à 14 ans au plus bas, et comme plus de diplomes, il n'y aura plus que l'experience et la competence pour grimper les echelons, donc plus de discriminations par le fric mais la meritocratie.

Ouais les pokemons, ça serait ça l'enseignement chez tros'.
avatar
14B
Politicien
Politicien

Nombre de messages : 617
Opinions politiques : ethno-collectiviste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Authentiks le Mer 25 Aoû - 11:00

Concernant l'éducation en elle-même, ca me fait bien rire que certains veuillent la privatiser. Qui dit privatisation dit recherche du profit, donc école accessible uniquement sur frais de scolarité exorbitant, et in fine savoir réservé à une élite. Privatiser les écoles c'est la stratégie à long terme des bourges pour rendre la population tellement con qu'elle en oubliera totalement qu'elle est exploitée.
Que dalle tu crois vraiment que l'école rend les gens intelligents ou pas ? C'est vraiment prendre les gens pour des cons.
Ensuite qui dit école non-subventionnée dit partenariat financier avec les entreprises qui elles ont tout intérêt à sélectionner les meilleurs sans tenir compte de leur milieu social. On peut carrément retourner la situation est-ce normal que l'argent des impôts serve à payer les études des riches (parce que soyons clairs l'enseignement supérieur exclu les pauvres) et pas à améliorer le quotidien des pauvres ?
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Windreaver le Mer 25 Aoû - 11:13

(parce que soyons clairs l'enseignement supérieur exclu les pauvres) et pas à améliorer le quotidien des pauvres ?

rectification, l'enseignement supérieur en écoles privées et écoles normales d'Etat exclut les pauvres, pas l'enseignement en Université publique.
avatar
Windreaver
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 132
Opinions politiques : Marxiste-Léniniste-Maoïste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Authentiks le Mer 25 Aoû - 12:06

Le fossé est moins marqué en université, c'est pas pour autant qu'il n'existe pas. On y retrouvera certainement des bas de classes moyennes ok, mais pas dans des proportions hors-normes, sans parler des classes défavorisées. Quant à l'enseignement élitiste, tu en fais toi-même le constat.
avatar
Authentiks
Philosophe
Philosophe

Nombre de messages : 2111
Age : 26
Opinions politiques : Libéral
Activité politique : RIen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Aska le Mer 25 Aoû - 15:33

@Troska
Pour moi l'élève doit rien avoir à décider, c'est pas à 10 ans que tu sais ce que t'as besoin d'apprendre. Laissons ça aux éducateurs en effet, par contre les parents nada, ils voudront des carrières scientifiques pour leur gosse, parce que la maçonnerie c'est dégradant, et suffit de constater le bordel du milieu pro actuel, génération col blanc.
Après sur Summerhill, en effet on va pas la refaire.

@B14
Pourquoi toujours paramilitaire ? C'est quoi ce fantasme sur l'armée et toute la connerie qui s'y rattache ? Pas besoin d'un truc paramilitaire pour avoir de la discipline, rendons déjà aux profs le droit de coller des beignes, de se faire appeler maître par un élève qui le fera debout, et tout rentrera dans l'ordre.

@Authentiks
Tu m'as mal compris en fait, quand je dis que la privatisation de l'école c'est faire une population d'idiot, c'est parce qu'il y a bien plus de prolos que de bourges. Une école privée cherchera le bénéfice, et l'entrée sera payante telle que 80% des prolos seront dans l'incapacité de scolariser leur gosse. Je te laisse déduire le résultat, une élite de bourge, éduquée, et des crasseux analphabète. Privatisons l'école, retournons au 17ème siècle !
avatar
Aska
Orateur
Orateur

Nombre de messages : 108
Opinions politiques : Utopiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ravages de notre scolarité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum